home - stats last update : 14.07.2007







YORIK'S COFFEE CORNER - 2007 EDITION
From La belette qui sent la belette 1977  posted on 02.01.2008 8:49
Magnifique photo ! On a été voler les nippes d'Emile (non, Jules Bara ? j'oublie toujours les noms!) et de sa...tendre épouse ???

Si j'en juge aux formes de Livia, la perwicisation peut avoir du bon, quelquefois...;-))

Très bonne année, bande de vous !

On verra bien ce que le destin nous réserve, cette fois...;-))

La photo prise par la fenêtre, la nuit, est plus belle, je trouve...c'est comme moi : dans le noir, je suis Beau. Cette photo illustrerait bien l'affiche du film "mes nuits sont plus belles que vos jours".

Chouette film sur le Dieu télé hier, "Je vais bien ne t'en fais pas", très bien.

Ce soir, c'est le grand soir : je vais assister à un concert de....de....

de Clouseau.

Hum.

Bonne année !!!

From Grégouère 1976  posted on 02.01.2008 5:31
Crédiou!

From Yorik 1975  posted on 01.01.2008 23:51
Mais le temps passe, le temps passe, et déjà 1898 messages dans ce blog... Il va être temps de faire le nettoyage de début d'année... On a passé un bon réveillon sinon?

From Yorik 1974  posted on 01.01.2008 17:16
Le chaudron du diable. Le soufre est partout...


From Maíra 1973  posted on 01.01.2008 11:28
Ma che coppia graziosa!!! Matteo e Giuliana è pronta per aler in Brasile!!!
"Merica, Merica, Merica,
Cossa sarala sta Merica?
Merica, Merica, Merica,
un bel mazzolino di fior..."

From Yorik 1972  posted on 01.01.2008 11:24
Ce sera Grégwère Émile Joseph Marie du Bon Dieu.
Lívia quant à elle sera renommée Aimée Justine Joseph Jésus-Marie

From Thomas 1971  posted on 01.01.2008 11:16
Grégoire a d'ailleurs décidé de se faire rebaptiser Émile...

Et sinon, bien sûr, LA BONNE ANNEE!!!
Plein de voeux et la santé hein!

From Yorik 1970  posted on 31.12.2007 15:52
En attendant la nouvelle année, voici une petite PLAISANTERIE que nous avons fait:

http://www.elfyourself.com/?id=1882108465

From Yorik 1969  posted on 31.12.2007 15:41
Catastrophe!!! Ils ont été perwicisés!



Quel dommage que l'année s'achève sur une telle tragédie!

From Grégoire 1968  posted on 30.12.2007 8:06
En tout cas, vive la nouvelle année à Eghezèye!

From Grégoire 1967  posted on 30.12.2007 5:41
Ouais bin si c'est pour des thanksgivings, mon vieux...

From houari 1966  posted on 29.12.2007 14:03
thanks,great many thanks for the job and for the giving

From Yorik 1965  posted on 28.12.2007 16:20
Et à la nouvelle année, qu'allez-vous faire?

From La belette qui sent la belette 1964  posted on 27.12.2007 9:29
Et bien c'est GAI :

Je me cultive. Il faut se cultiver. C’est un moyen, sans vivre, de continuer d’exister. S’oublier dans des vies : Clémenceau, Raspoutine, Chaplin. Lire des biographies. Se diluer dans des destins. Se perdre enfin. Existences étrangères. Elles sont, elles aussi, remplies de drames et de souffrances qui dépassent la réalité. (…) S’oublier la vie dans l’exégèse, la spécialisation la plus poussée, s’érudire dans le marginal, faire profession du détail. Voici je crois le meilleur moyen de se suicider sans mourir. Mettre mon existence entre parenthèses. Donner le relai à quelqu’un d’autre en moi. Le même, mais sans l’espoir ni la sève, le même mais avec du passé, à la place de l’avenir."


Le temps est un attentat :

« Nous ne sommes pas contemporains, nous ne sommes contemporains de personne, nous vivons dans un temps qui nous appartient, qui nous contient comme le fourreau de notre peau. (…) Ma vie unique comme celle des autres, ma vie qui s’oublie elle-même au fur et à mesure, les souvenirs sont des escroqueries, ils recèlent des évènements qui n’ont jamais eu lieu. Les souvenirs sont des églises, ils ne sont pas plus reliés au passé que les crucifix à l’au-delà. »

La naissance, sortie du conduit, injection officielle dans le temps. Marseille, midi, 5 juin 1955, et la boîte qui m’attend déjà là-bas, la bouche ouverte. Le couvercle claquera, je quitterai, vissé dedans mon domicile, ce sera peut-être cet appartement, un autre, une maison, il y aura toujours des murs, un plafond, le temps partout comme une nuée d’insectes. Le domicile, la niche, l’abri, rempli de temps qui s’accumule, bombe prête à exploser, à vous faire sauter à tout moment. Le temps est un attentat. Le temps est un attentat, le temps est un attentat, le temps est un attentat qui défigure, rend infirme, et tue tendrement comme une explosion.


From Grégoire 1963  posted on 26.12.2007 16:50
Fais quand même gaffe à ne pas croiser un supporter de l'infâme Vitória (facilement reconnaissable à son pitt-bull plein de rage), l'autre club de Salvador. Merci à toi aussi, fieu, pour ta joie et tes allégries. Lívia était bien contente de parler avec Ilse. On passera sûrement à la grande ville dès qu'on aura moins peur!

From La belette qui sent la belette 1962  posted on 26.12.2007 8:10
Gregoa, merci encore pour tous ces magnifiques cadeaux, je suis fier comme un bar tabac de me promener dans cette vareuse brésilienne, la classe de chez classe, la tête que feront mes petits camarades de sclessin...;-))

Qu'est-ce que Livia parle bien français !!!

Si vous êtes de passage un jour à la grande ville, appelle-moi à l'avance pour qu'on tente de fixer une bouffe chez nous !


From La belette qui sent la belette 1961  posted on 26.12.2007 8:07
Ca est Klug ? Ca a l'air très très fin ;-)) Encore un zoyeux Noel, bande d'étrangers !!! Chouette, ce skype !!!

From Yorik 1960  posted on 24.12.2007 15:01
Pour une petite fête OPEN-SOURCE, nous avons confectionné les fameux zakouskis Linux du blog d'Eon:



En plus d'être marrant c'est bon...

From La belette qui sent la belette 1959  posted on 21.12.2007 9:45
Comment ca ? Vous avez des Carrefours, du foie gras, de la blanche d'hoegaarden, du camembert AOC, mais PAS DE FRITES ??? je ne peux le croire. Et des patates ? Vous avez pas de patates ? Ou alors c'est la friteuse, qui vopus manquerait ? Vous auriez le poisson, mais vous ne sauriez pas le tuer, vous n'auriez pas la canne à pêche ?

Par contre, je m'inscris en faux : moi, les frites, c'est tartare.

A la rigueur, si y a pas de tartare (quel trou !), ok pour un peu de mayo, mais elle a intérêt à être super bonne. Non mais.

C'est en AFS que j'ai mangé le meilleur hamburger de ma vie. J'en salive encore.

Gregoa : c'est vrai qu'il fait SALEMENT froid, depuis pile le jour de votre arrivée, avant ca, il y a avait 6 degrés de plusse...bizarre bizarre.........par contre, c'est grand soleil...;-))

From La belette qui sent la belette 1958  posted on 21.12.2007 9:40
C'est décidé, cette fois : je n'ai plus d'avis sur le nucléaire, les OGM et les biocarburants. Voilà une bonne chose de faite. Par contre, pour le Standard, là, je suis sûr de sûr !

From Grégoire 1957  posted on 20.12.2007 6:22
C'est justement cette sauce que j'ai prise: un vrai délice!

From Yorik 1956  posted on 19.12.2007 15:29
Aah des frites, combien de temps cela fait-il que je n'en ai plus mangé... Il faudra que tu me ramène de la sauce andalouse...

From Grégoire 1955  posted on 19.12.2007 6:39
Premiers jours. Il fait froid, nous n'aurions jamais du venir. En plus ils n'arrêtent pas de se battre pour savoir qui a raison de former un gouvernement. Non, décidément, les choses sont beaucoup plus simples au Brésil. Il y a le soleil, la plage et les généraux qui s'occupent de tout ce qu'il nous faut. Plus simple, beaucoup plus simple...

Ah mais aujourd'hui, nous allons manger des frites, peut-être que ça ira mieux après!!!

From Grégoire 1954  posted on 17.12.2007 14:55
Salaam salaam! Nous voilà en Belgique!

From Thomas 1953  posted on 17.12.2007 14:43
Despages fantômes! Internet est hanté par de vieux fantômes écossais!

From La belette qui sent la belette 1952  posted on 17.12.2007 11:26
Yorik : alors je suis fait comme un Rat.

From Yorik 1951  posted on 17.12.2007 9:22
Je peux essayer d'enlever ton nom de ce blog, mais ça restera sur google, malheureusement, ça il n'y a pas moyen de changer... On dit qu'il y a des pages sur google qui ont disparu depuis 2 ans et qui apparaissent toujours...

From La belette qui sent la belette 1950  posted on 17.12.2007 9:11
Bienvenue aux enfants du Soleil !

(et comme "par exprès", c'est la journée la plus froide de toute l'année aujourd'hui....1° fois qu'il gèle en journée).

From La belette qui sent la belette 1949  posted on 17.12.2007 9:09
About concours google :

Hoho...j'ai été bien STUPIDE d'écrire des inepties pareilles sur ce blog avec le nom que Dieu m'a donné...serait-il par Krischna possible d'enlever toute référence à ce "cc", ou est-ce techniquement délicat ?

J'aimerais aussi retravailler le duel à la petite cuillère, mais je suis spécialement BORNE, et je n'ai jamais réussi à mettre notre long texte dans un format word normal : en fait en word, c'est fassetoche (même pour moi), mais par contre je n'arrive pas à changer le "cadre" dans lequel les mots sont placés...grrrr...pourrait-on m'aider ?

Ilse, par contre, les trois quarts des références la concernent bien, c'est surtout du temps où elle travaillait pour le minisse...ca devrait donc fort se calmer maintenant...;-)

From Thomas 1948  posted on 17.12.2007 8:31
Ca y est, ils sont arrivés!

From Grégoire 1947  posted on 16.12.2007 11:31
Oui je crois qu'il y a un allemand qui a pris ce pseudo aussi, mais il n'a pas beaucoup de reférences à lui. Bon, nous allons bientôt partir pour l'aéroport (Lívia doit passer quelques tests de Turing et autres bio checkup à l'Anvisapour certifier qu'elle n'est pas un cyborg). demain, 11h25, nous serons en Belgique!

From Yorik 1946  posted on 16.12.2007 11:02
Oi Gutemberg, feliz que serviu para vc.. tem mais em preparação.

Brotherbull : Toutes les informations et photos que vous cherchez
Brotherbull : Tout ce que vous cherchez, sites, photos, infos .
www.celebrites-selection.com/celebrites/brotherbull.htm - 17k

On dirait quand même qu'il y a plusieurs Brotherbulls... Mais tout de même, il faut reconnaître que beaucoup de résultats sont sur toi effectivement... Probablement en additionnant les deux, tu gagnerais, mais hélas, le jury a du trancher...

Tu devrais faire un peu de promo ici:
http://www.last.fm/music/brotherbull

From Grégoire 1945  posted on 16.12.2007 10:05
Resultados 1 - 10 de aproximadamente 2.710 para "brotherbull" (0,22 segundos)

From gutemberg 1944  posted on 16.12.2007 8:16
yorik... parabéns pelo site... aproveitei 2 tutoriais daqui para aprender modelagem

valew


From Yorik 1943  posted on 15.12.2007 24:25
L'heure du grand match google des statistiques a sonnée!
Immédiatement, dans l'ordre, les vainqueurs:

1°: Yorik avec un impressionnant record de 314 entrées
2°: Bertrand, talonnant de près avec 228 entrées
3°: Ilse effectuant une remontée hallucinante avec 107 entrées
4°: Grégoire avec un très honorable score de 96 entrées
5°: Maíra avec 8 entrées
6°: Thomas avec 7 entrées
7°: Corentin avec 5 entrées, malgré sa fulgurante ascension sur Facebook
8°: Eloïse avec 3 entrées
9°: Gaëtane bonne dernière, avec 2 entrées.

Lívia a malheureusement du être exclue de la compétition en raison de son nom par trop répandu qui fausse les résultats.
La grande favorite de cette édition est Ilse avec sa remontée tonitruante, mais il me faut dire que le jury s'interroge... N'y aurait-il pas fraude? N'y aurait-il pas plusieurs Ilses? Lisez les résultats...

From Linh Thai, Urban Planner, Vietnam 1942  posted on 15.12.2007 19:38
I like your works, it's awesome! Cheers

From Grégoire 1941  posted on 14.12.2007 19:12
Thomas, si tu lui apprends à me dire "acrébonsouère" quand on se revoit, t'es un maître jedi.

From gaetane 1940  posted on 14.12.2007 18:33
a t il reçu ma carte ce petit chou?

From Grégoire 1939  posted on 14.12.2007 15:00
Bon anniversaire mi p'tit poyon, tonton arrive bétôt!!

From Maíra 1938  posted on 14.12.2007 12:33

Bon anniversaire Augustin!!!

From Grégoire 1937  posted on 14.12.2007 10:04
C'était le referendum français sur la Constitution européenne, il y a deux ans.

From Yorik 1936  posted on 14.12.2007 9:03
Mais il y a quoi le 29 mai? Je n'ai pas compris... Il n'y a pas d'explication sur ce site!

From Grégoire 1935  posted on 13.12.2007 19:55
Allez voir http://29mai.eu !

From Grégoire 1934  posted on 13.12.2007 19:54
Bin oui, des nouvelles de mon neveu, de temps en temps

From Thomas 1933  posted on 13.12.2007 18:59
Vendu, je te filerai les 6 tomes de l'scencion du Haut Mal
A mon avis, tu passeras prendre un ou deux autres trucs à Namur, je le sens!

From Grégoire 1932  posted on 13.12.2007 17:03
"Au Brésil", "au Brésil", c'est vite dit ça. Mais tout de même, hier chez le Sicilien, j'ai vu celle du type épileptique là, deux tomes en couverture jaune (édition belge), qui raconte comme si c'était autobiographique.

From Yorik 1931  posted on 13.12.2007 16:19
Le chat du rabbin est d'ailleurs la seule bd de Sfar traduite et distribuée au Brésil, dans toutes les bonnes librairies...

From La belette qui sent la belette 1930  posted on 13.12.2007 12:06
Le chat de la photo du profil de johann sfar ressemble trop au chat du rabbin, quoi, ziva.

From Thomas 1929  posted on 13.12.2007 4:06
Oui, on pourrait même mettre tous nos fonctionnaires excédentaires la-dessus, et créer un Ministère du Spam de l'Etat. Ce serait terrible!
Imaginez, 21% de la population en train de spammer l'europe avec de la pub pour "Chez Léon" ou pour "Jupiler, la bière d'homme" ! hahaha! Puissance!!

From Steve Jobs 1928  posted on 12.12.2007 15:04
Peut-être que Bill Gates pourrait soutenir la Wallonie? Si seulement les Wallons envoyaient un peu plus d'emails...

From La belette qui sent la belette 1927  posted on 12.12.2007 11:06
Oh mon Dieu !!! :

> >
> > Bonjour à tous!
> >
> > Généralement je n'envoie pas de message de ce genre mais celui-ci
> >
> > vient d' une très bonne amie avocate et me semble être une opportunité intéressante.
> > Elle prétend que cela fonctionnera et ça FONCTIONNE !!
> >
> > Après tout, il n'y a rien à perdre!
> > Voici ce qu'elle dit:
> >
> > Je suis avocate, et je connais la loi. Ceci EST réel. Ne vous y méprenez pas.
> >
> > AOL et Intel tiendront leurs promesses de peur d'être traînés en Justice et
> >
> > de faire face à une poursuite de multi millions de dollars
> >
> > semblable à celle classée par Pepsi Cola contre Général Electric il n'y pas longtemps.
> > Chers amis, s'il vous plaît, NE prenez pas ceci pour de la pacotille.
> > Bill Gates EST en train de partager sa fortune. Si vous ignorez ceci,
> > vous pourriez le regretter plus tard.
> >
> > Windows demeure le programme le plus largement utilisé. Microsoft et
> > AOL expérimentent en envoyant ce test par message électronique (e-mail beta Test)
> > Quand vous envoyez ce message électronique (e-mail) à vos amis, Microsoft peut dépister si vous êtes un utilisateur de
> > Microsoft Windows; pendant 2 semaines.
> >
> >> Pour chaque personne qui enverra ce message, Microsoft vous paiera
> >> 245 EUROS.
> >
> >> Pour chaque personne à qui vous avez envoyé ce message et qui l'enverra à d'autres, Microsoft vous paiera
> >
> >> 243 EUR.
> >> Pour la troisième personne qui le recevra, Microsoft vous paiera
> >> 241EUR.
> >
> > Dans 2 semaines, Microsoft vous contactera pour la confirmation de votre adresse postale et vous enverra un chèque.
> > (Sincèrement, Charles Bailey, General Manager Field
> >
> >> Operations1-800-842-2332
> >
> >> Ext. 1085 or 904/245-1085 or RNX 292-1085)
> >
> > Je croyais que ceci était une arnaque mais 2 semaines après avoir reçu
> > ce message électronique (e-mail) et après l'avoir envoyé, Microsoft
> > m'a contacté pour connaître mon adresse postale et j'ai reçu un chèque de 24.800EUROS.
> >
> >
> > Vous devez répondre avant que ce test soit terminé
> >
> > si quelqu'un a le moyen de faire cette opération c'est bien Bill Gates.
> >
> > Pour lui, c'est une dépense commerciale.
> >
> >
> > S'il vous plaît envoyez Ce Message à autant de personnes que possible.
> >
> > Vous devriez recevoir au moins 10 000 EURO .
> > Nous ne les aiderions pas en envoyant ce message, s'il n'y avait pas
> > un petit quelque chose pour nous. La tante d'un de mes bons amis, qui travaille pour Intel, a
> > actuellement reçu un chèque de 4543 EURO juste en envoyant ce message.
> >> Comme je l'ai dit avant, je connais la loi, et c' est vrai, Intel et AOL
> > sont en négociation pour une fusion par laquelle ils deviendraient la
> >
> > Compagnie la plus importante du monde et, pour être sûr de demeurer
> > le programme le plus largement utilisé, Intel et AOL 'expérimentent avec ce test.
> >
> >
> >
> > Dimitri Gustin plus de détails mon numéro de téléphone.
> >
> > 0032473/404100

From Thomas 1926  posted on 12.12.2007 10:37
Bull, la semaine prochaine, il va halluciner en regardant un jt

From Grégoire 1925  posted on 12.12.2007 8:55
Solution 2 : un paradis fiscal wallon

Face à l’engouement provoqué par la publication de notre dossier consacré aux dix propositions pour sauver la Belgique, c’est avec un plaisir teinté d’un brin de fierté que nous vous proposons notre deuxième suggestion.

On change carrément la Constitution et on transforme la Wallonie en gigantesque paradis fiscal à grande échelle. Une espèce de super Monaco mâtiné de Las Vegas. On a déjà tous les tubes néons, il suffit de récupérer ceux qui éclairent nos autoroutes et de les placer sur nos façades. On engage Céline Dion qui viendra chanter pendant trois ans à Chaumont-Gistoux. Le Roi se lance dans l’immobilier et, comme Rainier, récupère du terrain sur la mer, agrandissant ainsi notre territoire national. Par ailleurs, il organise des bals de la Croix-Rouge et des festivals du cirque. Les Princes et Princesses, eux, se livreraient à des frasques pour alimenter les colonnes de la presse people et il y a juste Paola qui doit faire attention à ne pas conduire trop vite dans les tournants pour ne pas terminer comme l’autre dans le ravin. Mais les Flamands dans tout ça ? direz-vous. Eh bien, les Flamands seront ravis d’avoir un paradis fiscal juste à côté de chez eux. Non seulement ils ne devront plus verser un sou à la Wallonie qui aura opéré un spectaculaire redressement économique, mais ils pourront venir déposer les leurs sur des comptes numérotés à Esneux, Jambes ou Recogne. Et s’ils sont très gentils avec eux, peut-être les Wallons ne demanderont-ils pas leur indépendance dès qu’ils seront riches…

From Grégoire 1924  posted on 12.12.2007 8:52
Mais comment vote-t-on pour ce type?

Les dix solutions du Chat pour sortir de la crise

Il est temps de réagir. Devant la crise gravissime et sans précédent que traverse notre pays, nous avons demandé à notre équipe d'enquêter sur ce que seraient les meilleures solutions pour sauver l'unité du pays.

On décide qu'on ne parle plus flamand ou français ou wallon mais uniquement le hindi. Il s'agit là d'un nouveau départ, main dans la main. Tous au pied du même mur. Et là, on verra vraiment si le cerveau wallon est plus atrophié qu'un autre ou non. Bien sûr, le changement ne se fera pas en un jour. Les autorités et les journalistes feront figure de précurseurs.

Les journaux télévisés se donneront en hindi, pour qu'on s'habitue. Et dès que nous commencerons tous à baragouiner, on changera les plaques de rues et le nom des villes. Finis les Namur-Namen, Liège-Luik ou Lille-Rijsel !

Nous n'irons plus qu'à Nahmjür, Ahntwërpnar ou Bjlânkhanberg. Pour donner l'exemple, la Reine portera un sari et le Roi s'habillera en Dalaï-Lama. Nos vaches bleu blanc belge deviendront sacrées tandis que la Meuse et l'Escaut deviendront notre Brahmapoutre et notre Gange à nous. Nous irons nous y tremper chaque année pour nous purifier de nos péchés. Aux carrefours, les agents de police auront quatre bras, comme Shiva, ce qui leur permettra de régler la circulation tout en notant des contraventions dans leur carnet. Et l'ensemble de la nation profitera du formidable boom économique de l'Inde.

From Grégoire 1923  posted on 11.12.2007 17:25
Mais qui donc est ce bel homme? Un pilote de Formule 1? Une star de Holywood? Un tennisman célèbre? On aura attendu longtemps mais finalement la presse suisse libre a fini par obtenir quelques clichés!

http://www.facebook.com/photo.php?pid=195359&id=535852299

From Grégoire 1922  posted on 11.12.2007 12:46
Voilà voilà je suis revenu pour les derniers jours à Salvador. Corentin oui l'eau c'est le méga problème, je t'expliquerai tout ça en détails pendant la nuit du 22 en fumant des cigares. Il a plu pendant la nuit de dimanche à lundi, je crois même que c'étaient les pluies de décembre. Maintenant il faudra attendre janvier.


From Thomas 1921  posted on 11.12.2007 11:11
à belette-qui-pue-la-belette : ouais c'est une bonne idée, mais de 1, je crois qu'on arrivera avec la mère-grand en une voiture à mon avis, et 2, je sais même pas à quelle heure on est attendu en vérité (ouais ouais, jetez-moi des fruits pourris, je le mérite!)

le pire c'est que cet ordi léopard n'est même pas branché, il fait juste joli..

From La belette qui sent la belette 1920  posted on 11.12.2007 8:37
Pour Maupassy, voici un mode d'emploi bien pensé ;-) : Tout peut arriver, tout est possible et vraisemblable. Temps et espace n’existent plus. À partir d’une base réelle, insignifiante, l’auteur donne libre cours à son imagination.

Waa, l'ordi léopard, hé, l'autre !

Thomas, avant l'annif d'augustin chez élo, comme tu es à bxl, si tu veux, on peut en profiter pour aller serrer la pionce à Boum Pif, il se fait .hier comme un rat mort all day long depuis que Marie n'est plus là...si ca te paraît possip', on peut se donner rendez-vous là-bas une heure avant chez élo ?


From Yorik 1919  posted on 10.12.2007 14:29
Excellente idée... Je pourrais en profiter pour y afficher en continu la liste des clubes-champions et les points actualisés de la première division...

Plus terrible encore que l'arbre de noël est l'ordinateur en léopard, qui occupe clairement la place d'honneur au milieu du salon...

From La belette qui sent la belette 1918  posted on 10.12.2007 8:50
Pour ton site, je crois qu'il serait plus sobre et nettement plus joli de prévoir deux couleurs, le rouge et le blanc, et un grand S et un grand L entrelacés, heu, s c'est la dernièrelettre de thomas et georges, et L, voyons, c'est dans philippe, dans élo, dans violette, dans livia, dans ilse, tout ca, quoi...;-))

From La belette qui sent la belette 1917  posted on 10.12.2007 8:48
Mais ! Thomas a déjà son spain de Noel ! Quel bourgeois ;-)))

Yorik: justifications acceptées...tu as eu chaud, hein, pas vrai ?! ;-))

Vu hier sur notre grande rtbf un super documentaire, avec en guest principal un architecte américain passionnant, un nom style mc donald, peut-être plutôt mc donnough ?

C'est un architecte qui ne contruit que des bâtiments "biodégradables" (si) et qui doivent produire eux-mêmes plus d'énergie qu'ils n'en auront besoin. Il y a une petite unité de traitement des eaux, etc...c'était très très intéressant à entendre. Il refuse l'idée même de déchet, les déchets doivent devenir de l'alimentation, c'est assez dur à expliquer comme ca en fait...faudrait que je trouve un site qui parle de ses conceptions. Il a reçu plusieurs prix ax états-unis.

Pour gregoa y aurait moyen de prévoir d'énormes citernes pour récupérer des millions de litres d'eau de pluie, ou il ne pleut MEME PAS, par là bas ?

From Yorik 1916  posted on 09.12.2007 18:02
Idée en cours pour le nouveau look du site:


From Thomas 1915  posted on 08.12.2007 4:29
J'avais coché la case "Ministre" aussi , mais il n'y a plus de débouché, la filière est saturée..

From Maíra 1913  posted on 07.12.2007 14:00
Mais! Un architecte, le pauvre enfant? Il n'y avait rien de meilleur? :P

From Yorik 1912  posted on 07.12.2007 13:54
On en fera un architecte!!!!




From Yorik 1911  posted on 07.12.2007 11:56
Saches que tous ces paramètres ont été soigneusement étudiés:

- Le puits artésien: non, toutes les nappes phréatiques de la région sont superpolluées, entre autres de caca de poulet, il faudrait creuser jusqu'aux nappes profondes, ce qui revient tellement cher que c'est seulement faisable par une administration publique, pour alimenter un village entier... De toutes manières nous venons de découvrir qu'il passe une canalisation d'eau de distribution dans la rue, donc le problème est réglé...

- Les panneaux solaires sont très chers effectivement, il n'y a pas si longtemps il y a vait moyen de voler ceux de la STIB, mais maintenant... La seule chance serait que greenpeace nous en donne... En prenant l'air pauvre et triste, il y aura peut-être moyen? Il est cependant vrai que la fourniture d'électricité est un problème pour lequel on n'a pas vraiment encore de solution.

- Les murs en torchis et bouse séchée par contre c'est tout à fait possible, mais je penche plus pour la solution des briques artisanales faites maison... Plus propre, plus solide...

- Le potager je pense que Bull s'arrache déjà les cheveux dessus...

- Pour les fonctionalités d'habitation, le projet est prévu dès le début pour être converti en habitation à l'heure H... Évidemment il y aura besoin d'une petite transformation, mais ce sera peu de choses, en gros ajouter quelques châssis et transformer un peu la partie sanitaire.

Voila une belle justificative... rien à répondre à ça il me semble...
As-tu rejoint la marche virtuelle de Bali?

From La belette qui sent la belette 1910  posted on 07.12.2007 11:11
http://www.avaaz.org/fr/virtual_march_bali/13.php?cl=41692468&signup=1

From La belette qui sent la belette 1909  posted on 07.12.2007 11:07
Y aura t'il un puits artésien au fond du jardin, ou les nappes phrénétiques du lieu sont-elles trop timides ?

Et des panneaux solaires ? Ou c'est bcp trop cher ?

Et des murs en torchis, ou en bouse séchée ? Mais en bouse de quoi ?

Et un potager ?

Et quels sont les besoins en pièces ? Et est-ce l'érection d'un nouveau bâtiment ne "contraindra" pas Grégoire à rester à cet endroit pour un terme plus long que prévu (car difficile à "revendre" si le bâtiment n'a pas les fonctionnalités d'une maison d'habitation) ?

Ta gueule, Cassandre...;-)) (ou un mot dans ce goût là)

Les croquis sont sup de sup en tout cas ! (c'est une expression de jeune vieux).


From Yorik 1908  posted on 06.12.2007 7:49
En attendant, pour ceux qui suivent l'aventure attentivement, le projet de Grégoire avance:

http://www.openarchitecturenetwork.org/node/687 Je vous rappelle que ce site permet à tout le monde de participer au projet (onglet Workspace), qu'il soit architecte ou non, il suffit de s'inscrire sur le site.

From La belette qui sent la belette 1907  posted on 06.12.2007 7:35
heu...oui...merci ;-)

From Yorik 1906  posted on 05.12.2007 13:33
Joann Sfar est un de tes "amis"? Mais c'est très bien ça.. Tiens voici un autre ami bien plus intéressant à ajouter:

http://www.facebook.com/profile.php?id=6366777885

From La belette qui sent la belette 1905  posted on 05.12.2007 13:19
Je ris pour les petits vieux, parce qu'ils vont bientôt mourir, mais sinon c'est vraiment réellement la classe !!!

Et, une autre classe, plus modeste, c'est que j'ai Joann Sfar dans mes "amis" Facebook...;-)) Alors ? Allez lui demander aussi, il va sans dire que je ne connais point, mais il accepte...;-))

From Yorik 1904  posted on 05.12.2007 10:04
C'est ça riez...

En attendant, pour CEUX que ça intéresserait, voici qu'on peut faire tourner des applications WINDOWS sous LINUX...

From La belette qui sent la belette 1903  posted on 05.12.2007 9:36
Waouwe, brrravo !!!

La classe ! Exposé jusque dans le Tennessee !!!

Il devait y avoir des TONNES de petits fours ? Et des admiratrices ??? mAIS TU n'y étais pas évidemment, tu as snobé l'évènement, comme les plus grands !

Ils avaient filé des tickets gratuits à un club du 3°âge ? Ou ils leur ont dit qu'ils allaient à la mer et le bus s'est arrêté de force devant le pavillon d'exposition, et on leur a dit qu'il y aurait des trucs mous à ingurgiter grati ??? ;-))

From Yorik 1902  posted on 04.12.2007 14:57
Oui.

From Grégoire 1901  posted on 04.12.2007 14:39
En fait, Yorik c'est le mondain de la famille. Il a même raflé le titre à Corentin.

From Grégoire 1900  posted on 04.12.2007 14:38
hhh... hhh...

From Brâme aux poutres 1899  posted on 04.12.2007 14:38
Tu crues? Mais enfin! Si ça se trouve, Ipinx est du Bengladesh!!!!

From Yorik 1898  posted on 04.12.2007 12:18
Sachez messieurs que pendant que vous parlez à tord et à travers j'apparais dans des expositions:
http://www.paraisoenterprises.com/ArtShow.html

From La belette qui sent la belette 1897  posted on 04.12.2007 12:13
Thomas, tu es Vréément un Nazi-Goreng.

From Thomas 1896  posted on 04.12.2007 11:38
Ca c'est exotique de la part d'Ipinx
Je crue c'est la remière fois qu'on lit de l'Indonésien ici!

From Ipinx 1895  posted on 04.12.2007 10:32
gambarnya keren2, saya sempat memakainya di salah satu karya saya.
selanjutnya tutorial nya sangat ditunggu!!!
ngplant sangat menarik, tolong buatkan tutorialnya, dong!!!
terima kasih banyak!!!

From La belette qui sent la belette 1894  posted on 04.12.2007 10:17
Achetez votre sapin au profit des enfants des rues brésiliens Si vous n'avez pas encore eu le temps de commander votre sapin de Noël, ilvous reste encore quelques jours pour le faire: c'est possible en 2 clicsde souris sur le site [ http://www.noelpourtous.com/ ]www.noelpourtous.com... Vous aidez ainsi les enfants des rues au Brésil.Tous les bénéfices sont versés au profit de l'oeuvre Crianças do Mundo(voir sur le site). Les prix sont légèrement inférieurs à ceux du marché, pour des sapins depremière qualité (Nordmann ou epicea, 4 tailles disponibles). Distribution le 15 décembre à Kraainem, Waterloo ou Huppaye. L'équipe de Noël pour Tous

From La belette qui sent la belette 1893  posted on 04.12.2007 9:28
Pour Synapses, et peut-être pour notre Maupassy ??? Quand pensez-vous ? ;-))

SFR soutient les auteurs wanna-be avec Arnaud Cathrine, Olivier Adam... (et appel à écriture)Actu/Monde du livre #1054 rss

Après Bouygues Télécom(mécénat littéraire avec le prix du Premier roman utilisant le langage SMS lancé en partenariat avec Calmann Lévy début 2007 ), c'est au tour de SFR de s'intéresser aux plumes des jeunes auteurs. L'initiative "SFR Jeunes talents" est un espace communautaire en ligne destiné à favoriser la création littéraire, musicale et graphique collective et l'émulation. La première baptisée « Text' » est "un site de révélation d'écrivains de la nouvelle génération.", explique la marque. Le principe ? "Il vous permet en quelques clics de publier vos oeuvres et de les diffuser au plus grand nombre. Vous pourrez également participer à des ateliers d'écriture numérique et prendre part à la naissance de formes littéraires inédites. Chaque année notre jury sélectionnera les plus talentueux pour les faire participer à des événements à forte visibilité."
Des romanciers phare de la nouvelle génération littéraire s'y sont associés tels que Arnaud Cathrine (qui propose notamment un atelier d'écriture visant à imaginer la suite d'une de ces nouvelles "Le coeur sur la main") ou encore Olivier Adam. Vous découvrirez également de nombreuses vidéos d'interviews d'écrivains sur le blog.

From Grégoire 1892  posted on 04.12.2007 6:31
Le...!!!!! ***pritch***

From Thomas 1891  posted on 04.12.2007 4:41
Vous mettrez cela sur le compte du décalage horaire, voilà tout

From Grégoire 1890  posted on 03.12.2007 20:02
Si j'ai bien compris, on va être obligés de fêter Noël un 22 décembre! Merci qui? Hein? Hein? Quand est-ce que ça s'est vu, ça? Noël un 22 décembre?

From La belette qui sent la belette 1889  posted on 03.12.2007 9:34
Ca c'est parlé ! C'est chiadé !

Pas un coup de fouet, missié !

Il faudrait réunir les idées dont on avait parlé, ces derniers mois, concernant le prochain maupassy, ou alors on fait un canevas très très sybillin, une petite intrigue assez simple, juste pour savoir où on doit aller et où atterrir, et on est libre de passer du point a au point b de la manière qu'on le souhaite...


From Yorik 1888  posted on 03.12.2007 7:47
Annonce

Qu'il soit dit qu'à la fin de ce mois et conséquemment de cette année, l'histoire en cours de Maupassy sera clôturée et lacrée, et que l'ajout d'une fin supplémentaire sera prohibée et impossibilitée.

Ainsi, nous pourrons commencer l'année sur une nouvelle histoire bien fraîche, après avoir donné à Maupassy et à nos neurones les vacances q'ils méritent.

Je pense aussi que l'heure est venue de donner un bon coup de fouet sur ce site... Je planche sur un nouveau design qui vous laissera la bouche bée et la langue pendante.

From Thomas 1887  posted on 26.11.2007 10:35
j'trouve que Bajram c'est un très beau nom pour un virus de classe "Exterminator"

From Yorik 1886  posted on 25.11.2007 14:58
Vous saviez, vous que Denis Bajram, l'auteur d'UW1, est aussi un coder? la classe, non?

From La belette qui sent la belette 1885  posted on 23.11.2007 10:03
La top classe, ton exposé savant pour expliquer aux gens le maniement de Blender...j'aime bien le passage sur Botta...;-))

Du bel Ouvrage, jeune homme !!!

From La belette qui sent la belette 1884  posted on 23.11.2007 7:52
Sur le site de l'Arrière-Scène, en tapant en plein sur la tête de la pièce à l'affiche, vous pouvez aller lire les liens : deux articles, l'un du Soir, l'autre de la Libre Belgique, sur la pièce qui se joue maintenant.

From La belette qui sent la belette 1883  posted on 23.11.2007 7:31
C'est vrai que le foot et la bière, c'est panem et circensens, le vrai opium du peuple...et il est aussi vrai que je suis un crétin de romain ! ;-))

Thomas: ;-)))

From Grégoire 1882  posted on 22.11.2007 10:40
Aujourd'hui, sur la première page du journal A Tarde (Bahia), on peut lire que chaque député de l'État va recevoir 400.000 reals à dépenser sous la forme "amendements budgétaires". C'est-à-dire qu'ils pourront investir cet argent pour des travaux publics dans la région où ils ont été élus.
Ça arrive souvent ici au Brésil, que ce soit grâce à ce genre de choses que des constructions sont faites. Mais on peut quand même se demander dans quelle mesure il ne s'agit pas d'un acte relativement malsain, puisqu'il mélange le législatif et l'exécutif. De plus, ça permet aux parlementaires de maintenir DIRECTEMENT un réseau de clients étendu (de part le montant qu'ils recoivent), et d'être objet de corruption puisqu'ils peuvent eux-mêmes financer des travaux publics.
Evidemment il ne faut attendre d'eux qu'ils abolissent le jeu, puisque c'est de cette manière qu'ils vivent et survivent. Et les montants sont d'autant plus gros que l'on monte aux Parlementaires fédéraux. Et ça, alors que rien ne change à la base, fait revenir le spectre du coup d'État militaire, pour peu qu'il y ait un peu d'agitation sociale et de remous communisants.
L'autre probléme, c'est que la société du Brésil ressemble à celle du manga GUNNM. Les politiciens vivent dans les nuages, et ils ne sont reliés au dépotoire (où on remplacera les courses de cyborgs par des matches de foot) que par de longs cables (sans doute de téléphone). Résultat, les amendements budgétaires passent à dix mille lieues au-dessus des trois-quarts de la population, de la même manière que le coup d'État est passé au-dessus d'eux (voilà sans doute pourquoi il a été moins sanglant qu'en Argentine ou au Chili) sans rien changer. Lula, quant à lui, ne passe qu'à 5 mille lieues au-dessus de la population. C'est mieux, mais c'est encore très loin...

From Grégoire 1881  posted on 22.11.2007 7:44
j'ai réinstallé counterstrike tiens, pour me souvenir de ces belles années passées à Bruxelles.

From Grégoire 1880  posted on 22.11.2007 7:43
oah tu rule trop, toi!

From Thomas 1879  posted on 22.11.2007 5:21
Paix à vos âmes, Ha! ha! ha!
J'me logge ou j'veux quand j'veux moi!
Chuis un bel-reu ouam! un l33t de sa r4ce de roXors!!
J'vous own, bande de noobs!

(vous avez vu? je parle jeune!!!)

From #XB-40_BOT_THOMASPROTECT 1878  posted on 22.11.2007 5:19
/protocol violation detected
/ enable extermination
/ search
...
/ founded : 2 entities added into readlist
/ load extermination of [Yorik], [La_belette_qui_sent_la_belette]
/ open kill.exe /readlist /delay=0
/ execute

From La belette qui sent la belette 1877  posted on 21.11.2007 9:11
A ne pas mettre sous tous les yeux !

Quand j'ai décidé de voir le jour... (ceci n'est pas une lettre de candidature)Humeurs & élucubrations #748 rss

Il y a deux peuples qui vivent ensemble, sans vraiment se voir. Il y a le peuple des heures de pointe et le peuple des heures creuses. Il y a le peuple qui a le temps et celui qui court après. Il y a le peuple qui a les moyens et celui qui s'en donne. Il y a le peuple qui part au soleil et celui qui en profite sur place. Il y a le peuple actif et le peuple créa(c)tif. Il y a le peuple qui vit sous les néons des faux plafonds et celui qui a décidé de voir la lumière du jour. Un matin ou peut-être un soir (un lundi assurément), j'ai décidé de voir le jour. J'ai décidé de ne plus vendre mes journées, mes semaines, ma vie mais uniquement mon travail, pour le strict nécessaire alimentaire. Que j'arrêterai de la "perdre" cette vie en voulant la "gagner". Peut-être pour la première fois depuis que j'ai l'âge de m'asseoir à une table, d'abord pupitre puis bureau...
Voir le jour, vivre le jour, est une décision qui ne peut survenir que lorsqu'on a appris à désapprendre. A détricotter, l'un après l'autre, les endoctrinements scolaires, sociaux, familiaux, politiques ou médiatiques. Et plus important encore : la peur. La peur du vide sous nos pieds, des cadres qui s'effacent et qu'il faudra redéfinir, de l'absence de mode d'emploi ou de panneaux indiquant "la bonne direction". Parce que c'est ça le truc : il n'y a plus de "bonne direction".
La peur de ne pas savoir car on ne nous a pas éduqués à voir le jour. On fait même tout pour nous en dissuader. L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt... en laissant leurs rêves sous l'oreiller.

On ne sait pas comment faire puisque il n'existe pas d'autre modèle, de troisième voie. Celle entre "l'échec" et "la réussite".
Alors on roule sur les chemins balisés, on noircit des copies-doubles, on conjugue, on récite, on disserte, on résoud des équations à une ou plusieurs inconnues en attendant de faire connaissance avec cette (belle imagine-t'on) inconnue. Cet eldorado, cette terre promise quasi sacrée du "monde-de-l'entreprise(TM)". Celui qui récompensera tous nos efforts de bon petit soldat, de gentil contribuable en série, de ménagère de moins de 50 ans docile. Le "monde-de-l'entreprise(TM)" qui nous permettra "d'être quelqu'un", de nous "épanouir" au sommet de la pyramide de Maslow. Et surtout... de ne pas "être pauvre", péché ultime de l'évangile de la société de l'accumulation !

Alors on y entre, tout farci d'espoirs, dans ce "monde-de-l'entreprise(TM)", dans toutes ses configurations et sous toutes ses coutures : du sous-fifre frustré à la petite exploitée "quinenveut" en passant par le gentil parasite consentant jusqu'à "la grande experte qui se la joue et se fait payer royalement pour pas grand chose..." Ce dernier rôle sur la fin, quand on comprend enfin ce qu'attend vraiment la "grandentreprise(TM)" : de l'esbrouffe et surtout... une bonne résistance aux blagues powerpoint et autres discussions/pots entre "collègues-sympas". Autrement dit un solide "capital sympathie" (oui, ça se convertit aussi en capital) : je n'avais donc aucune chance de réussir...
"L'entreprise est un sale agent immobilier. Lors de l'entretien, on t'a fait visiter l'appartement témoin; en signant ton contrat, tu as acheté un cagibi. Sur plan. Forcément tu le trouves trop petit et tu t'ennuies. Tu es déçue. C'est la régle." ("Une fille dans la ville", Flore Vasseur)

Au début tout a l'air vrai. Je veux dire le décor est bien tel qu'on se l'imaginait : les plantes vertes, la photocopieuse, les grands bureaux jonchés de "dossiers" (les fameux, oui, ils existent bien !). Les personnages aussi : les secrétaires au téléphone, les cols blancs bien repassées chevauchant leurs chaises à roulettes et leurs laptops, les grands sourires carnassiers et les airs très affairés gonflés à l'hélium. Tout cela s'agite bien, se réunionne, s'e-maile en copie, prend beaucoup de rendez-vous... Bref un vrai épisode de Dallas... Tout aussi toc. Un rutilant monde de carton pâte.
Mais bon, au début vous ne le savez pas alors vous pensez qu'il faut VRAIMENT travailler. Qu'il faut VRAIMENT obtenir de bons résultats et servir à quelque chose. Vous ne savez pas qu'on peut très bien passer des journées entières à se tourner les pouces ou plutôt à faire "acte de présence", la base fondamentale du travail en entreprise. Peu importe ce que vous faites et vos qualités, l'important est d'être LA. Matériellement, anatomiquement, biologiquement et optiquement présent. Le plus tôt et le plus tard possible (et que cela soit vu par vos supérieurs sinon ça ne sert pas à grand chose...). La qualité se mesure avant tout à l'aune de votre visibilité.
"Seul l'élève qui a eu la capacité de supporter un nombre donné d'années d'études, la stupidité de ses maîtres, l'instinct grégaire et l'esprit d'imitation de ses camarades, sera capable de supporter une trentaine d'années de vie d'entreprise, de langue de bois et de tâches répétitives !" ("Bonjour paresse", Corinne Maier)

C'est à ce moment-là que le doute sur le Saint Graal corporate s'immisce. D'abord un peu timidement (Quand même on m'aurait donc menti pendant toutes ces années ?!) et puis de plus en plus fermement jusqu'à trouver cela franchement cocasse.
C'est dommage on aurait bien voulu que cette croyance là ne s'écroule pas aussi... Après le père noël, le petit Jésus, le grand amour éternel sans divorce (l'AESD), et le point G, il ne reste plus grand chose auquel se raccrocher.
Aucune foi ne résiste malheureusement à l'expérience et aux yeux ouverts...

« Adulte, on comprend que cela ne sert à rien de foncer dans le mur alors on s'y adosse, on fume une cigarette et on voit venir." » (Nicolas Rey)

Dés lors, il n'y a que deux solutions : continuer de faire semblant les 50 prochaines années qu'il vous reste à "travailler plus pour gagner plus -et penser moins-" (probablement écourtées par une prise excessive de barbituriques -non accidentelle- abrègeant vos souffrances) ou tenter de trouver cette fameuse troisième voie...
Alors vous décidez de rendre votre laisse quelque soit sa dorure : votre badge de cantine, votre carte de visite quadri en papier velin satiné, votre fiche de salaire mensuelle, votre plan d'épargne salarial, votre sécurité de l'emploi et vos avantages du CE...
Un CDI se rompt, un être s'éveille.
Félicitations : votre grande carrière de raté(e) peut enfin commencer ! Vous redécouvrez le jour. La liberté. Votre vie.
Et vous vous demandez comment on a réussi à vous faire croire qu'il y'avait quelque chose qui méritait d'y renoncer.
Quelque chose comme un micro-onde, un canapé d'angle, une TV écran plasma, un abonnement au gymnase club, des vacances à Cancun, un téléphone portable pivotant à 360° avec option tensiomètre... Quelque chose derrière une vitrine. Quelque chose pour consoler de ne pas voir le jour. Acheter est tout sauf "un pouvoir".
"La vie a rien de sensationnel à proposer hormis quelques trucs qui ne sont pas à vendre." ("37°2 le matin", Philippe Djian)
"La liberté c'est ce qu'il y a de meilleur même si on peut rien faire avec." ("Bleu comme l'enfer", Philippe Djian)

Voir le jour c'est comme être devant un nouveau début. C'est retrouver ce truc fabuleux de l'enfance de vivre au présent, de s'absorber dans le moment sans horaires ni comptes à rendre hormis à vous-même. Tous les après-midi retrouvent le goût des mercredis après-midis d'écoliers. C'est découvrir que vous avez des voisins, qu'il y a d'autres "humains" dans votre quartier, que vous pouvez même leur parler et que c'est pas si chiant que ça en avait l'air... C'est réaliser que ça fait 5 ans que vous n'avez pas vu votre soeur et qu'il serait peut-être temps de... C'est pouvoir passer des heures à rechercher un livre d'enfance un lundi matin. C'est goûter au luxe d'avoir la place, le temps (d'écrire un blog par ex)..., à la délicieuse sensation d'être un(e) touriste quand vous passez dans un bureau, de ne plus savoir ce que le mot "stresser" veut dire. Et surtout, surtout, ne plus jamais remettre à une date indéteminée ce que vous avez vraiment envie de lire, voir, faire, apprendre... C'est faire passer, toujours et en priorité, ce qui compte vraiment. Le luxe ultime. Rien ne peut dépasser ça.
"La réussite est la forme la plus subtile de l'échec." ("Anissa Corto",Yann Moix)

Alors bien sûr vous ne ferez jamais la fierté de votre famille. Vous n'aurez pas de réponse satisfaisante à la question "Kesse tu fais dans la vie ?". Votre nom ne sera pas sur la liste et on vous regardera toujours de travers en vous voyant flâner un lundi après-midi. Parce qu'il vaut mieux "se couler" que "se la couler douce". Le problème c'est que je ne veux pas "gagner" (ce qui ne signifie par "perdre"). Je ne veux pas "aller loin" ni "monter dans l'organigramme".
Je ne suis pas "motivée". Je ne suis pas "réactive". Je ne suis pas "adaptable". Je ne suis pas "flexible". Je ne suis pas "professionnelle". Je ne veux pas développer mon "réseau" ni me "faire des contacts".
Je veux juste rester là, dans ma zone de flou, bienheureuse nobody dans mon petit pré tranquille, flottant à mon gré. Je finirai bien par arriver quelque part, ou nulle part d'ailleurs (ce qui serait sans doute préférable), mais j'espère voir du paysage en chemin... [Alexandra]

Article rédigé sur la base de quelques passages aussi fulgurants que désastreux dans le "monde-de-l'entreprise(TM)" avant de pouvoir vivre, chichement mais tout de même, de ma plume.


From La belette qui sent la belette 1876  posted on 21.11.2007 9:09
Thomas y sait même pas se logger, Thomas y sait même pas !

From Yorik 1875  posted on 21.11.2007 8:41
Thomas y sait même pas se logger

From La belette qui sent la belette 1874  posted on 21.11.2007 8:29
Oui mon réseau est taupe, j'y travaille comme Fol. Si j'avais eu ca quand j'avais 16 ans, j'aurais eu une belle carrière...tout vient toujours trop tard....;-))

Je fais comme une collection Panini...et j'ajoute des belles choses, pour faire joli...;-))

Eric T., Zéphir, c'est le rejeton à ma soeur, mais elle est pas ici, elle...(houuuu!)

Je crois que Thomas est trop mauvais avec un ordinateur pour comprendre comment se logger. Se logger, Thomas, comment t'expliquerais-je...prends un arc en ciel, prends un crayon. Tu vois ?

;-)

From Grégoire 1873  posted on 20.11.2007 21:33
J'aime le smiley que tu as choisi pour illustrer ta question.

From Yorik 1872  posted on 20.11.2007 19:23
Si je comprends bien ton sous-entendu, Livia attend un bébé? Nous connaissons tous bien ta timidité légendaire, mais tu aurais tout de même pu nous l'annoncer de manière plus formelle... Il faut vraiment lire entre les lignes... Enfin bon... encore un heureux événement en perspective...
Si la théorie d'Eric T se réalise, Corentin sera super-bien placé pour obtenir un mariage avantageux, son réseau est des plus étendus...

From Grégoire 1871  posted on 20.11.2007 17:43
Oui tiens, je vais proposer Cornelius à Lívia. Après tout, ici, ce sont les prénoms grecs et scandinaves qui sont à la mode: Archimedes, Agamemnon, Emerson, Rosivaldo... Ou mieux, un mélange des deux: Arthavaldo ou Pytharson. Un peu de bonne culture latine ne fera de tord à personne.

From gaetane 1870  posted on 20.11.2007 15:06
j'ai vu des photos aujourd'hui de zephir , et il est SUPER mignon , et je vous dirai son caractère jeudi soir ( je le vois jeudi)

From Eric T 1868  posted on 20.11.2007 11:12
Comment Yorik a eu un fils qui s'appelle Babar!?

Reste plus qu'à ce que Grégoire nous fasse un petit Cornelius et l'histoire est bouclée.

Je n'y comprends décidément rien à vos histoires de famille et puis qui c'est ce zéphir?
Il est sur Facebook? (Chaque nouveau né devrait être inscrit dès la naissance sur Facebook)

Avant y avait les rallyes ou les JAPs, maintenant chers parents si vous voulez que votre fille fasse un beau mariage, il faut qu'elle aie un beau réseau. D'où l'importance de commencer tôt. Si c'est un garçon, je préconise l'obtention de la carte du parti politique souhaitée dès l' âge de 2 ans.

From Yorik 1867  posted on 20.11.2007 11:11
Oui il ne manque plus que Thomas sur facebook, pour compléter la grande collection de Corentin!
Est-ce qu'on ne pourrait pas l'appeler Zephirelli? Ce serait plus classe... Il y a encore moyen de changer?

From Grégoire 1866  posted on 20.11.2007 10:31
Babar? Elle parle donc hindi? Ça c'est inquiétant. Si elle parle aussi araméen ou vieil akkadien, c'est peut-être une possession. Dans le doute, pensez à faire appel à un exorciste.

From La belette qui sent la belette 1865  posted on 20.11.2007 10:17
Désolé, argh, j'ai été très pris, je...

Oui, Zéphir !

La classe, Zéphir ! C'est le singe, dans Babar (et pour Violette, mon père, c'est Babar, comme nous avec Boum-Pif).

Zéphir.

Yorik, Maira, il serait Temps que vous veniez voir ca (bon, lui il est encore minuscule, mais Violette et Augustin, par contre, y a même moyen de leur CAUSER !!!). Même si Augustin ne dit pas tjs bonjour au marié...;-))

Grégoire, ta remarque au sujet de Zéphir est identiquement la même que celle de Flupke....;-)) Tu es un Sage ;-))

Sinon, pas mal, la bédéthèque! Surtout tous les Bilal !

Pour Maupassy, il faut que je m'y mette, corriger les coquilles, faire un toilettage, corriger l'une ou l'autre invraisemblance, ...

Qu'est-ce que fait Thomas ? Comment n'est-il pas encore sur facebook ? par quel sortilège ?

From Grégoire 1864  posted on 19.11.2007 15:33
En tout cas, qu'on ne se plaigne pas s'il est atteint de flatullences.

From Yorik 1863  posted on 19.11.2007 12:06
C'est un petit garçon arabe, voyons

From Grégoire 1862  posted on 19.11.2007 12:00
Quoi? Mais personne ne m'a rien dit, à moi!!! C'est arrivé quand? Comment? Pourquoi? Qui est la mère? Heu je veux dire, comment se porte la mère? Zéphir? Quel joli nom! Mais pourquoi un nom grec? C'est un garçon donc? Hein? Hein?

From Thomas 1861  posted on 19.11.2007 11:53
Zéphir! Clâsse hein?

From Yorik 1860  posted on 19.11.2007 10:38
Quoi mais vous glandez ma parole! Il/elle s'appelle comment?

From Thomas 1859  posted on 19.11.2007 9:46
Oh personne ne vous a prévenu!?!
oui oui, il est né le divin enfant!
3,9 Kg même à c'qu'il paraît!


From Yorik 1858  posted on 19.11.2007 8:23
En effet... je vais rechercher ça tout de suite.
Tiens et le bébé d'Elo? il est né ou quoi finalement? QUELQU'UN n'avait il pas juré que ça ne prendrait pas plus de 48 heures? Eh bien?

From Thomas 1857  posted on 19.11.2007 4:25
Impressionnant!

il y manque encore quelques fondamentaux comme UW1, ou genre!
faudrait en fait que j'achète un scanner et que je te fasse tout cela pour bien faire!

From Yorik 1856  posted on 17.11.2007 10:01
Ma petite bibliothèque virtuelle:

./32 Décembre:
Bilal - 32 décembre - Continuité dialoguée.pdf
Bilal - 32 décembre.pdf
Bilal - Le sommeil du monstre - Croquis.pdf
Bilal - Le sommeil du monstre.pdf
Bilal - L'état des stocks.pdf

./Astérix:
Asterix aux jeux olympiques.pdf
Asterix chez les belges.pdf
Asterix chez les Bretons.pdf
Asterix chez les Helvetes.pdf
Asterix en Corse.pdf
Asterix en Hispanie.pdf
Asterix et Cleopatre.pdf
Asterix et le chaudron.pdf
Asterix et les Goths.pdf
Asterix et les Normands.pdf
Asterix gladiateur.pdf
Asterix le Gaulois.pdf
Asterix legionnaire.pdf
La grande traversee.pdf
La serpe d'or.pdf
La zizanie.pdf
Le bouclier arverne.pdf
Le cadeau de Cesar.pdf
Le combat des chefs.pdf
Le devin.pdf
Le domaine des dieux.pdf
Le grand fosse.pdf
Les lauriers de Cesar.pdf
Le tour de Gaule.pdf
L'odyssee d'Asterix.pdf
Obelix et compagnie.pdf

./Beatifica Blues:
Griffo & Dufaux - Beatifica Blues - Tome 1.pdf
Griffo & Dufaux - Beatifica Blues - Tome 2.pdf
Griffo & Dufaux - Beatifica Blues - Tome 3.pdf

./Bilal - divers:
Bilal & Christin - La croisière des oubliés.pdf
Bilal & Christin - La ville qui n'existait pas.pdf
Bilal & Christin - Les phalanges de l'ordre noir.pdf
Bilal & Christin - L'étoile oubliée de Laurie Bloom.pdf
Bilal & Christin - Le vaisseau de pierre.pdf
Bilal & Christin - Partie de chasse.pdf
Bilal - Crux Universalis.pdf
Bilal & Dionnet - Exterminateur 17.pdf
Bilal - Le bol maudit.pdf
Bilal - Mémoires d'outre-espace.pdf

./Blake & Mortimer:
01 Le secret de l'espadon I.pdf
02 Le secret de l'espadon II.pdf
03 Le secret de l'espadon III.pdf
04 Le mystère de la grande pyramide I.pdf
05 Le mystère de la grande pyramide II.pdf
06 La marque jaune.pdf
07 L'énigme de l'Atlantide.pdf
08 SOS météores.pdf
09 Le piège diabolique.pdf
10 L'affaire du collier.pdf
11 Les 3 formules du professeur Sato I.pdf
12 Les 3 formules du professeur Sato II.pdf
13 L'affaire Francis Blake.pdf
14 La machination Voronov.pdf
15 L'étrange rendez-vous.pdf
16 Les sarcophages du 6eme continent.pdf
HS Science et vie.pdf
Le rayon U.pdf

./Corto Maltese:
Pratt - Corto Maltese en Sibérie (Couleur).pdf
Pratt - Corto Maltese en Sibérie.pdf
Pratt - Fable de Venise.pdf
Pratt - La ballade de la mer salée.pdf
Pratt - La jeunesse de Corto Maltese.pdf
Pratt - La maison dorée de Samarkand.pdf
Pratt - Les Celtiques.pdf
Pratt - Les Éthiopiques.pdf
Pratt - Les Helvétiques.pdf
Pratt - Lointaines îles du Vent.pdf
Pratt - Mu (Couleur).pdf
Pratt - Sous le drapeau des pirates.pdf
Pratt - Sous le signe du capricorne.pdf
Pratt - Suite caribéenne.pdf
Pratt - Tango.pdf
Pratt - Toujours un peu plus loin.pdf

./Gaston Lagaffe:
Franquin - Gaston Lagaffe 00 - Gaffes et gadgets.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 01 - Gala de gaffes à gogo.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 02 - Le bureau des gaffes en gros.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 03 - Gare aux gaffes du gars gonflé.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 04 - En direct de lagaffe.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 05 - Le lourd passé de lagaffe.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 06 - Des gaffes et des dégats.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 07 - Un gaffeur sachant gaffer.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 08 - Lagaffe nous gâte.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 09 - Le cas lagaffe.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 10 - Le géant de la gaffe.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 11 - Gaffes, bévues et boulettes.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 12 - Le gang des gaffeurs.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 13 - Lagaffe mérite des baffes.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 14 - La saga des gaffes.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 15 - Gare à lagaffe!.pdf
Franquin - Gaston Lagaffe 19 - Hors-série.pdf

./Idées noires:
Franquin - Idées noires - Tome 1.pdf
Franquin - Idées noires - Tome 2.pdf

./Johan et Pirlouit:
01 Le châtiment de Basenhau.pdf
02 Le maître de Roucyboeuf.pdf
03 Le lutin du bois aux roches.pdf
04 La pierre de lune.pdf
05 Le serment des vikings.pdf
06 La source des dieux.pdf
07 La flèche noire.pdf
08 Le sire de Montrésor.pdf
09 La flûte à six schtroumpfs.pdf
10 La guerre des 7 fontaines.pdf
11 L'anneau des Castellac.pdf
12 Le pays maudit.pdf
13 Le sortilège de Maltorchu.pdf

./La caste des méta-barons:
Gimenez & Jodorowsky - La caste des méta-barons - Tome 1 - .pdf
Gimenez & Jodorowsky - La caste des méta-barons - Tome 2 - .pdf
Gimenez & Jodorowsky - La caste des méta-barons - Tome 3 - .pdf
Gimenez & Jodorowsky - La caste des méta-barons - Tome 4 - .pdf
Gimenez & Jodorowsky - La caste des méta-barons - Tome 5 - .pdf
Gimenez & Jodorowsky - La caste des méta-barons - Tome 6 - .pdf
Gimenez & Jodorowsky - La caste des méta-barons - Tome 7 - .pdf
Gimenez & Jodorowsky - La caste des méta-barons - Tome 8 - .pdf

./La quête de l'oiseau du temps:
Loisel & Le Tendre - La quête de l'oiseau du temps - Tome 1.pdf
Loisel & Le Tendre - La quête de l'oiseau du temps - Tome 2.pdf
Loisel & Le Tendre - La quête de l'oiseau du temps - Tome 3.pdf
Loisel & Le Tendre - La quête de l'oiseau du temps - Tome 4.pdf
Loisel & Le Tendre - La quête de l'oiseau du temps - Tome 5.pdf

./La trilogie Nikopol:
Bilal - La trilogie Nikopol - Tome 1 - La foire aux immortels.pdf
Bilal - La trilogie Nikopol - Tome 2 - La femme-piège.pdf
Bilal - La trilogie Nikopol - Tome 3 - Froid équateur.pdf

./Le monde du garage hermétique:
Moebius & Lofficier - Le monde du garage hermétique - Tome 1.pdf
Moebius & Lofficier - Le monde du garage hermétique - Tome 2.pdf
Moebius & Lofficier - Le monde du garage hermétique - Tome 3.pdf
Moebius & Lofficier - Le monde du garage hermétique - Tome 4.pdf
Moebius & Lofficier - Le monde du garage hermétique - Tome 5.pdf

./Les cités obscures:
Schuiten & Peeters - Brüsel.pdf
Schuiten & Peeters - La fièvre d'Urbicande.pdf
Schuiten & Peeters - La frontière invisible - Tome 1.pdf
Schuiten & Peeters - La route d'Armilia.pdf
Schuiten & Peeters - La tour.pdf
Schuiten & Peeters - L'enfant penchée.pdf
Schuiten & Peeters - Les murailles de Samaris.pdf
Schuiten & Peeters - L'ombre d'un homme.pdf

./Les jardins d'Edena:
Moebius - Le monde d'Edena - HS - Les réparateurs.pdf
Moebius - Le monde d'Edena - Tome 1 - Sur l'étoile.pdf
Moebius - Le monde d'Edena - Tome 2 - Les jardins d'Edena.pdf
Moebius - Le monde d'Edena - Tome 3 - La déesse.pdf
Moebius - Le monde d'Edena - Tome 4 - Stel.pdf
Moebius - Le monde d'Edena - Tome 5 - Sra.pdf

./Les passagers du vent:
Bourgeon - Les passagers du vent - Tome 1 - La fille sous l.pdf
Bourgeon - Les passagers du vent - Tome 2 - Le ponton.pdf
Bourgeon - Les passagers du vent - Tome 3 - Le comptoir de Juda.pdf
Bourgeon - Les passagers du vent - Tome 4 - L'heure du serpent.pdf
Bourgeon - Les passagers du vent - Tome 5 - Le bois d'ébène.pdf

./Moebius - divers:
Moebius & Jodorowsky - Les yeux du chat.pdf

./Spirou & Fantasio:
01 Quatre aventures de Spirou et Fantasio.pdf
02 Il y a un sorcier à Champignac.pdf
03 Les chapeaux noirs.pdf
04 Les héritiers.pdf
05 Les voleurs du marsupilami.pdf
06 La corne du rhinocéros.pdf
07 Le dictateur et le champignon.pdf
08 La mauvaise tête.pdf
09 Le repère de la murène.pdf
10 Les pirates du silence.pdf
11 Le Gorille a bonne mine.pdf
12 Le nid des marsupilamis.pdf
13 Le voyageur du mésozoïque.pdf
14 Le prisonnier du Bouddha.pdf
15 Z comme Zorglub.pdf
16 L' ombre du Z.pdf
17 Spirou et les hommes-bulles.pdf
18 QRN sur Bretzelburg.pdf
19 Panada à Champignac.pdf
20 Le faiseur d' or.pdf
21 Du glucose pour Noémie.pdf
22 L'abbaye truquée.pdf
23 Tora Torapa.pdf
24 Tembo Tabou.pdf
25 Le gri-gri du Niokolo-Koba.pdf
26 Du cidre pour les etoiles.pdf
27 L'Ankou.pdf
28 Kodo le tyran.pdf
29 Des haricots partout.pdf
30 La ceinture du grand froid.pdf
31 La boîte noire.pdf
32 Les faiseurs de silence.pdf
33 Virus.pdf
34 Aventure en Australie.pdf
35 Qui arrêtera Cyanure.pdf
36 L'horloger de la comète.pdf
37 Le réveil du Z.pdf
38 La jeunesse de Spirou.pdf
39 Spirou à New-Yorik.pdf
40 La frousse aux trousses.pdf
41 La vallée des bannis.pdf
42 Spirou à Moscou.pdf
43 Vito-la-déveine.pdf
44 Le rayon noir.pdf
45 Luna fatale.pdf
46 Machine qui rêve.pdf
47 Paris-sous-Seine.pdf
HS Comme une mouche au plafond.pdf
HS Spirou et les hommes-grenouilles.pdf

./Tintin:
Coke en stock.pdf
L'affaire Tournesol.pdf
Le crabe aux pinces d'or.pdf
Le lotus bleu.pdf
Les 7 boules de cristal.pdf
Les bijoux de la Castafiore.pdf
Le sceptre d'Ottokar.pdf
Les cigares du pharaon.pdf
Le secret de la Licorne.pdf
Le temple du soleil.pdf
L'étoile mystérieuse.pdf
Le trésor de Rackham le rouge.pdf
L'île noire.pdf
L'oreille cassée.pdf
Objectif lune.pdf
On a marché sur la lune.pdf
Tintin au Congo.pdf
Tintin au pays de l'or noir.pdf
Tintin au pays des Soviets.pdf
Tintin au Tibet.pdf
Tintin en Amérique.pdf
Tintin et l'alph-art.pdf
Tintin et les Picaros.pdf
Vol 714 pour Sydney.pdf

From Thomas 1855  posted on 16.11.2007 10:20
Schön!

From Yorik 1854  posted on 15.11.2007 16:19
Je viens de faire un peu de lifting sur la page de Maupassy.
J'ai revampée la page "prête pour impression" et ajouté une première ébauche de division en 7 chapitres.... Qu'en pensez-vous?

From Grégoire 1853  posted on 14.11.2007 15:21
Ah, quelle émotion! Du grand Art, mon ami! Vous avez vu la dernière passe d'arme avec la petite cuiller? Molière! Hugo!

From Yorik 1852  posted on 14.11.2007 13:14
Une fin psycho-absurde?

From La belette qui sent la belette 1850  posted on 14.11.2007 12:54
Brillant ! ;-)

From Website 1849  posted on 14.11.2007 12:31
Rugby_Slim a écrit un nouveau chapitre aux aventures de Maupassy...

From La belette qui sent la belette 1848  posted on 14.11.2007 12:16
Et oui, on y est.

C'est novembre.

Comme chaque année, apparaissent les étudiants de l'ULB, avec leurs jolis tabliers pourris (sinon c'est des tapettes) sur tous les grands axes bruxellois.

Ils passent entre les voitures, ayant repoussé les quémandeurs habituels, ces péquenots de crève-la-faim qui n'ont jamais étudié, et qui doivent se terrer quelque part en attendant que ca passe, comme chaque année, en suçant quelques vieilles épluchures de pomme de terre glanées dans les champs.

Ils n'ont pas l'air d'avoir faim, ces fringants étudiants dont la plupart sont gentils et de Gauche, pas l'air d'avoir besoin d'argent pour acheter du bois ou des cours.

Non, ils demandent de l'argent à chaque passant, dans les BMW mais aussi dans les petites suzuki miteuses, pour pouvoir se payer de la bière, qu'ils ont fort envie de gerber partout avant même d'avoir pu la goûter. De la bière qu'on jettera sur les autres, pour qu'ils aient froid et qu'ils crient plus fort, de la bière dégueulasse, dans des verres en plastic, j'en bois une, je la gerbe en rigolant, vous avez vu les copins, à un mois des examens, je vomis encore.

Et c'est là qu'on se rend compte qu'on a vieilli, quand on relit les lignes qu'on vient de tracer...

Ah, la vie est un seau d'eau sale.

;-)))

From La belette qui sent la belette 1847  posted on 14.11.2007 12:04
Pour notre Maupassy, qui n'en fout pas une depuis qu'il est né, tellement il est riche de naissance, j'avais pensé à un petit revers de fortune, une gaffe qui lui coûte quelques millions et qui le force dans l'attente de la mort de sa tante Agatha, de gagner son pain, s'il ne veut pas vendre sa gentillhommière.

Il est horriblement gêné, n'ose pas le dire à sa domesticité, part tous les matins habillé en golfeur et se change sur un parking en petit employé, il va devoir passer au moins 6 mois tout au fond d'un bureau, entouré de querelles de collègues, de sournoiseries, et puis il n'a jamais travaillé de sa vie, ni jamais reçu un ordre. Il va devoir se faire apprécier de ses collègues, plaire à son chef, stupide comme il se doit, demander une augmentation en s'abaissant plus bas que terre, va être sermonné, rudoyé, blâmé, va devoir aller aux toilettes de la boîte, apporter ses tartines, ...

Non ?

From La belette qui sent la belette 1846  posted on 14.11.2007 8:08
Merde alors, Maira t'éclate à Archlord, je t'éclate à Paul Ricard (je ne me souviens pas l'avoir déjà rappelé), oui mais quoi ? Il faut se reprendre, mon petit ami.

Tu peux pas scanner Loana ? Elle est pas toute plate, comme un fletan ?

Quelqu'un sait où est notre magnifique avion zébré qui fonctionnait avec un énorme élastique dans les turbines, et volait comme un Aigle ? Je crois que thomas l'avait trouvé dans un sous-bois, près de Nonne eight, et qu'on l'avait réparé (j'ai encore de la suie sur les papattes) ?

Dans 48 heures tout au plusse, on aura un nouveau membre dans la famille, et Violette aura un souffre-douleur, enfin.

From Grégoire 1845  posted on 14.11.2007 7:02
C'est normal, ça, elle est Gaouchaud.

From Yorik 1844  posted on 13.11.2007 22:18
Non, je n'ai pas le courage.

Et si vous vous demandez ce que je fous au lieu de transcrire, sachez que nous avons découvert Archlord, un excellent MMORPG qui a la particularité bienvenue d'être gratuit... Il y en a un ici que ça devrait intéresser, et qui ferait bien de l'installer tout de suite car je suis déjà level 13... Et figurez-vous que Maíra est plus forte que moi...

From Yorik 1843  posted on 13.11.2007 14:13
Je viens de lire la mystérieuse flamme de la reine Loana et il y a un passage qui vous étonnera... ce soir je le transcrirai ici si j'en ai le courage...

From La belette qui sent la belette 1842  posted on 13.11.2007 12:54
Pour Gregoa (et nous, quand on fera un Maupassy digne de Nous...;-)))


À l’instar des Lettres à un jeune poète de Rilke, des éditeurs parmi les plus expérimentés vous donnent ici quelques conseils. À suivre et à respecter... au pied de la lettre, bien sûr !

Guy Birenbaum, directeur des éditions Privé.

« Le premier conseil que je donnerais à un jeune auteur est : “Insistez !” Après avoir envoyé par La Poste – ou déposé directement dans la boîte aux lettres des éditions – votre manuscrit, faites en sorte d’obtenir un rendez-vous avec l’éditeur. C’est très important de venir voir la maison, de s’imprégner de son atmosphère et de connaître les gens qui y travaillent. Deuxième conseil : “N’envoyez pas votre manuscrit au petit bonheur la chance !” Renseignez-vous sur les livres publiés, les différentes ­collections existantes, etc. Troisième conseil : “Écoutez”. Ce n’est pas parce qu’on est éditeur qu’on a forcément tort. Il est inutile de harceler quelqu’un qui vous a dit non, cela ne sert à rien. C’est contre-productif ! Et enfin ce qui me semble le plus ­important à dire c’est : “Continuez”. Je suis persuadé qu’il y a des talents considérables qui ne sont pas publiés et je le regrette... Donc surtout ne laissez jamais tomber ! »

Anne Carrière, directrice des éditions Anne Carrière.

« Le premier conseil que j’aimerais donner aux jeunes auteurs est : arrêtez de confier vos misères à la plume. Les trois quarts des manuscrits que je reçois sont des psychothérapies, non des romans. Et franchement, vos petits problèmes personnels n’intéressent personne. Vous pouvez partir de vous, bien sûr, mais vous devez ensuite vous tourner vers les autres. Les lecteurs doivent se reconnaître dans votre histoire pour s’en émouvoir. Vous n’écrivez pas pour vous sinon vous ne chercheriez pas à vous faire éditer ! La démarche à suivre n’est pourtant pas très compliquée. Envoyez votre manuscrit complet (les synopsis, les projets d’écriture ne sont jamais acceptés) sur papier et tapé à l’ordinateur (les éditeurs refusent systématiquement de lire les manuscrits sur disquette ou écrits à la main). Accompagnez-le d’une petite lettre de présentation bien tournée (c’est très important pour l’éditeur : si elle est touchante, elle peut influencer la lecture). Renseignez-vous sur les différentes spécialités des éditeurs. Donnez-vous un peu de mal, ne l’envoyez pas à tout le monde, cela ne sert à rien ! La dernière chose importante à savoir : ne croyez surtout pas qu’en étant publié votre vie va changer. Tout d’abord parce qu’il est rare que l’on puisse vivre de ses écrits ; parce que votre premier livre peut passer complètement inaperçu ou parce que l’éditeur qui vous a lancé peut se rétracter par la suite et refuser de publier votre second livre. Soyez donc méfiants et surtout gardez toujours un peu de recul. »

Richard Ducousset, directeur général des éditions Albin Michel.

« Les cinq conseils que je donnerais à un auteur souhaitant se faire éditer sont :
1) N’écrire que s’il ne peut pas faire autrement, comme le conseillait R.M. Rilke à un jeune poète.
2) Ne publier que s’il ne peut pas faire autrement.
3) N’essayer de vivre de sa plume que s’il ne peut pas faire autrement.
4) Ne se soucier de l’opinion des autres que s’il ne peut pas faire autrement.
5) Et toujours aimer passionnément lire et écrire, quoiqu’il arrive. »


From La belette qui sent la belette 1841  posted on 13.11.2007 12:25
Hi, ca remarche !

Maupassy flânait le long de la Côte, à Hermanus. Sur la pancarte du village, il venait de gratter le "r" du nom de la charmante localité. Maupassy était d'humeur caustique.

Il arpentait la berge, à l'instar de Napoléon Bonaparte, qui observait les lignes ennemies, et les brulôts des armées prussiennes, presque à portée de main.

Il observait le ressac, les flux et reflux incessants de la Mer, cette Souveraine.

Les vagues venaient, toutes les 16 secondes, s'écraser sur les roches, inlassablement.

"Que d'énergie perdue", regrettait Maupassy.

Cela l'amena à penser à la parenté.

"Le rêve de tout parent", théorisa Maupassy, sous les embruns, "est de survivre à ses enfants".

Maupassy n'était pas peu fier de cette trouvaille.

Il était là pour réfléchir, comme une carpe.

Miroir.

Il referait sa maison de neuf. Tout était trop bourgeois, trop d'inspiration coloniale, de cottage anglais, d'appartement Hausmanien.

Il fallait donner un coup de fouet à tout cela, dépoussiérer, laisser respirer sa créativité.

Il allait conserver le style gentleman farmer pour les pièces de réception, mais il allait dédier une atmosphère à chacun de ces 6 étages.

Le second étage serait résolument futuriste. Il pourrait danser avec des femmes en 3D.

Le troisième serait consacré à l'art du Home sweet Home créole.

Au quatrième, l'art persan serait l'apanage des salons de thé.

Au 5), les alles d'eau, sauna, coin lecture, seraient d'inspiration scandinave. On devrait s'y sentir bien comme dans une volvo.

Et maintenant, assez travaillé. Il fallait nourrir la bête. Let's think. "J'y suis !" (il y était).

Pigeons au miel

Colorez vos pigeons salés et poivrés 10 min dans l'huile. Lorsqu'ils sont bien dorés, cuire encore quelques minutes. Jetez la graisse de cuisson. Ajoutez un blanc de poireau en julienne et une racine de gingembre émincée puis versez 6 cuillerées de miel. Laissez caraméliser sans brûler. Retirez du feu et déglacez avec un verre de sauternes. Servez les pigeons nappés de ce jus de cuisson avec du riz nature.

Deux détails :

1) Ne PAS jeter la graisse de cuisson : l'incoprpoer à un filet de crème fraîche, et dire Merde à la Mort.

2) Balancer le riz sur le premier canard laqué de passage et soupeser 8 bonnes croquettes fondantes par tête de pipe.

From La belette qui sent la belette 1840  posted on 13.11.2007 12:11
Test, One-Two test.

From Yorik 1839  posted on 09.11.2007 18:19
Peuh, tu triches. Ceux qui ont une icône verte sont supposés confiables et aucun filtre ne s'applique à leurs messages...

From Thomas 1838  posted on 09.11.2007 11:17
Terrible :p Je ne suis pas un robot!!!

From Thomas 1837  posted on 09.11.2007 11:15
voyons cela
http://www.xxx.viagra.porn.enlarge-your-penis.loterie-bill-gates.terrsorisme.bombe.com

From Yorik 1836  posted on 09.11.2007 9:44
Vous ne voyez pas le piège car il est TO-TA-LE-MENT invisible. Cela s'appelle un honeypot et fonctionne de la manière suivante: en plus des deux champs que vous voyez, celui où on met son nom et son message, il y en a un troisième, invisible. Si vous êtes un véritable être humain, vous ne voyez que les deux premiers et le troisième reste vide. Si vous êtes un robot, vous voyez les trois, et vous vous empressez de les remplir, surtout que le troisième porte le nom alléchant d'URL. Il ne me reste plus ensuite qu'à vérifier si le troisième champ contient quelque chose, auquel cas vous êtes certainement un robot et votre message est impitoyablement rejeté, vous êtes abreuvé d'insultes et vous êtes dénoncé au F.B.I...

From Thomas 1834  posted on 09.11.2007 2:13
C'est parce que yorik a mis un filtre anti-spam "à-qui-on-ne-la-fait-pas" qui a très bien vu clair dans ton jeu!

From Grégoire 1833  posted on 08.11.2007 16:31
Ouais bin j'ai pas vu de piège!

From Thomas 1831  posted on 08.11.2007 11:49
C'était peut-être de vrais fans en fait? non?

From Yorik 1830  posted on 08.11.2007 11:36
Voila j'ai installé un beau piège. On va BIEN RIRE...

From Yorik 1829  posted on 08.11.2007 10:53
A propos avez-vous conscience du nombre de spams qui arrivent sur ce blog? Tous les jours je dois en enlever 5 ou 6... Et en plus ils ne mettent même pas de link... seulement des trucs du genre "Hi, Nice site, will be back". Franchement à quoi ça sert? Le problème est que je n'arrive pas à mettre au point un système pour les différencier des personnes normales... Nous tournons en rond, et en bourrique...

From Yorik 1828  posted on 08.11.2007 10:47
Oui, là dans les brousses, Grégoire fait office de shaman. De sherif aussi, il arrête des bandits qui n'hésiteraient pas à rouler sur les gens en échange d'un peu de sable...

From La belette qui sent la belette 1827  posted on 08.11.2007 10:36
Toi faire danse de pluie tout nu.

Ou, plus moderne et super efficace, Toi mettre piécettes dans le tronc de l'Eglise. ;-))

Sinon, y aura plus de poisson d'avril.

From Grégoire 1817  posted on 06.11.2007 18:57
Ah tiens, on a de nouveau du éteindre un feu de brousse, ce weekend. Il a arrêté de pleuvoir il y a à peine plus d'un mois et tout est déjà complètement sec. Si les pluies de décembre sont mauvaises, ça va être drôle à voir en avril, à la fin de la saison.

From La belette qui sent la belette 1815  posted on 05.11.2007 13:06
Ils ont des oursins dans les poches, oui !

From Grégoire 1814  posted on 05.11.2007 11:46
Quand je lis ce que tu reçois, je comprend pourquoi les ONGs auxquelles j'écris pour demander de l'aide ne me répondent jamais.

From La belette qui sent la belette 1813  posted on 05.11.2007 7:02
Pour Greogoa, au cas ou...je viens de recevoir cette "Offre de recrutement" , ils cherchent:

De la lutte contre la pauvreté à la promotion de l’emploi et à l’intégration africaine au processus de la mondialisation.
Après un long voyage sur l’étude dynamique du phénomène de la pauvreté dans les pays en voie de développement notamment les pays d’Afrique ,et du Pacifique en collaboration avec le gouvernement Canadien et le plan à long du ministère des affaires étrangères , le présent programme prend connaissance et se veut un moteur évident pour la lutte contre la pauvreté et de l’intégration réelle de l’Afrique dans le programme de mondialisation de l’emploi.

Nous vous envoyons ce message pour vous présentez nos services.
L'entreprise NWC ( New Way Consulting) est aujourd'hui à la recherche
des personnels expérimentés pour travailler dans la nouvelle société qui vient d'etre innauguré au canada .
Le recrutement a commencé il y a deux mois et a pris fin la semaine dernière .
Par ailleurs 05 postes est accordés gratuitement à des personnels expérimentés
en particulier en audit d'entreprise,Contrôle,
de Gestion, Expertise Comptable, Gestion des Ressources Humaines,
Montage de Projet ,Marketing, Communication,Droits des Affaires,
Commerce International, Production Agricole, Agro industrie et
Transformation des Aliments, Management de Qualité,Connaissance dans
les Normes de qualités, Transport et Logique,Secrétariat, Secrétariat
Bilingue, Secrétariat Informatisé, Opérateur,Bancaire,Financements
de projets, Assurance, Brevets, Licences Propriétés Intellectuelle,
Hôtellerie, Restauration, Ingénierie, Informatique,Service Publique,
Agronomie, Relation Publique, publicité pour travailler dans son
Nouvel immeuble qui vient d'être inauguré dans la ville de Québec. Ces
derniers pourront intégrer des postes dans les RH, les Services
Financiers et Juridiques, le développement et de la communication. Les
jeunes ingénieurs Sont également les bienvenus au sein de notre
service d'informatique.

Nous recherchons avant tout des personnes capables des adapter à
notre environnement de travail. La main doeuvre étant rare ici au
Canada nous avions ouvert notre marché vers le reste du monde afin de
permettre aux jeunes Diplômés d'autres Pays qui sont sans emploi fixe
de pouvoir toucher à la réalité.
Nous avons une représentation qui se trouve en AFRIQUE précisément
au Bénin qui est chargé de la sélection des 05 candidats .
Alors nous vous prions tous ce qui sont intéressé à cet Offre
d'emploi d'envoyé
Une lettre de motivation (elle doit contenir l'emploi sollicité)
Un CV
Une photo d'identité
a notre representation par email: representant-nwc@myway.com
pour la sélection des 5 candidats
NB: On tiendra de la date de dépot des dossiers de chaque candidat pour la sélection
BONNE LECTURE A VOUS


From ttre 1812  posted on 04.11.2007 22:39
Hello people!o

From Yorik 1811  posted on 04.11.2007 20:38
Lettre ouverte de Annie Choi aux architectes. Elle s'intitule: "Dear architects, I'm sick of your shit"

Once, a long time ago in the days of yore, I had a friend who was studying architecture to become, presumably, an architect.
This friend introduced me to other friends, who were also studying architecture. Then these friends had other friends who were architects - real architects doing real architecture like designing luxury condos that look a lot like glass dildos. And these real architects knew other real architects and now the only people I know are architects. And they all design glass dildos that I will never work or live in and serve only to obstruct my view of New Jersey.

Do not get me wrong, architects. I like you as a person. I think you are nice, smell good most of the time, and I like your glasses. You have crazy hair, and if you are lucky, most of it is on your head. But I do not care about architecture. It is true. This is what I do care about:

* burritos
* hedgehogs
* coffee

As you can see, architecture is not on the list. I believe that architecture falls somewhere between toenail fungus and invasive colonoscopy in the list of things that interest me.

Perhaps if you didn’t talk about it so much, I would be more interested. When you point to a glass cylinder and say proudly, hey my office designed that, I giggle and say it looks like a bong. You turn your head in disgust and shame. You think, obviously she does not understand. What does she know? She is just a writer. She is no architect. She respects vowels, not glass cocks. And then you say now I am designing a lifestyle center, and I ask what is that, and you say it is a place that offers goods and services and retail opportunities and I say you mean like a mall and you say no. It is a lifestyle center. I say it sounds like a mall. I am from the Valley, bitch. I know malls.

Architects, I will not lie, you confuse me. You work sixty, eighty hours a week and yet you are always poor. Why aren’t you buying me a drink? Where is your bounty of riches? Maybe you spent it on merlot. Maybe you spent it on hookers and blow. I cannot be sure. It is a mystery. I will leave that to the scientists to figure out.

Architects love to discuss how much sleep they have gotten. One will say how he was at the studio until five in the morning, only to return again two hours later. Then another will say, oh that is nothing. I haven’t slept in a week. And then another will say, guess what, I have never slept ever. My dear architects, the measure of how hard you’ve worked and how much you’ve accomplished is not related to the number of hours you have not slept. Have you heard of Rem Koolhaas? He is a famous architect. I know this because you tell me he is a famous architect. I hear that Rem Koolhaas is always sleeping. He is, I presume, sleeping right now. And I hear he gets shit done. And I also hear that in a stunning move, he is making a building that looks not like a glass cock, but like a concrete vagina. When you sleep more, you get vagina. You can all take a lesson from Rem Koolhaas.

Life is hard for me, please understand. Architects are an important part of my existence. They call me at eleven at night and say they just got off work, am I hungry? Listen, it is practically midnight. I ate hours ago. So long ago that, in fact, I am hungry again. So yes, I will go. Then I will go and there will be other architects talking about AutoCAD shortcuts and something about electric panels and can you believe that is all I did today, what a drag. I look around the table at the poor, tired, and hungry, and think to myself, I have but only one bullet left in the gun. Who will I choose?

I have a friend who is a doctor. He gives me drugs. I enjoy them. I have a friend who is a lawyer. He helped me sue my landlord. My architect friends have given me nothing. No drugs, no medical advice, and they don’t know how to spell subpoena. One architect friend figured out that my apartment was one hundred and eighty seven square feet. That was nice. Thanks for that.

I suppose one could ask what someone like me brings to architects like yourselves. I bring cheer. I yell at architects when they start talking about architecture. I force them to discuss far more interesting topics, like turkey eggs. Why do we eat chicken eggs, but not turkey eggs? They are bigger. And people really like turkey. See? I am not afraid to ask the tough questions.

So, dear architects, I will stick around, for only a little while. I hope that one day some of you will become doctors and lawyers or will figure out my taxes. And we will laugh at the days when you spent the entire evening talking about some European you’ve never met who designed a building you will never see because you are too busy working on something that will never get built. But even if that day doesn’t arrive, give me a call anyway, I am free.

Yours truly,
Annie Choi

Cet article me décrit parfaitement... C'est consternant.

From Thomas 1808  posted on 04.11.2007 9:01

From Yorik 1807  posted on 03.11.2007 23:29
C'était bien pourtant, le charbon... Ça faisait une bonne fumée, on pouvait fumer le porc au-dessus...

From La belette qui sent la belette 1804  posted on 02.11.2007 9:39
Mmmmh...après lecture, il a l'air d'avoir des positions un peu extrêmes par rapport à celles de toutes les autres ONG écologiques, qu'il dénonce, et qui ne sont que des lopettes capitulardes qui n'ont rien compris. Et ses grandes idées style "ce qu'il faut, c'est arrêter de consommer", c'est bien joli, mais c'est pas avec ca non plus qu'il va faire progresser la cause du combat en faveur du climat. Il compte aller en Chine leur demander d'arrêter de polluer comme des porcs ? Je trouve, moi, qu'il faudrait sortir complètement du pétrole, et du charbon, mais.......................enfin voilà. Tristesse.

From La belette qui sent la belette 1803  posted on 02.11.2007 9:29
Oui, mais on lit tellement de trucs opposés selon que ce soit le porte-parole de "Sortir du nucléaire" ou des experts qui viennent dire qu'évidemment, il ne faut pas diriger tous les efforts sur le nucléaire, et mettre une centrale dans chaque cave, mais que la sortie du nucléaire, aujourd'hui, reviendrait à augmenter les émissions, puisque il n'y a pas d'alternative crédible, aujourd'hui, pour remplacer l'éventuel arrêt du nucléaire...impossible de s'y retrouver, je lis tout et son contraire sans arrêt...mais a PRIORI, je crois que je fais plutôt plus confiance aux "experts" interrogés, même si ca veut rien dire, qu'à un écolo peut-être un peu exalté investi d'une mission, la fin du nucléaire, "regardez ce que nous avons fait aux petits enfants de Tchernobyl". Cela dit, je ne connais pas ce réseau Sortir du nucléaire, hein, et je me trompe peut-être, il est possible que leurs arguments soient scientifiques, et se tiennent, hein, j'ai juste un petit doute. Mais je devrais sans doute aller lire l'article, maintenant, au lieu d'avoir des doutes, comme un sale douteur...;-)) J'y va !

From Grégoire 1800  posted on 01.11.2007 17:30
Si le nucléaire permettait vraiment de limiter les émissions de gaz à effet de serre et de suppléer au pétrole, il serait peut-être légitime de discuter de cette option. Mais selon l'Agence mondiale de l'énergie (AIE), le nucléaire ne couvre que 6 % de la demande mondiale d'énergie, une part si faible que son impact sur le climat est quasi nul. De plus, contrairement à ce qui nous est souvent dit, cette part va encore se réduire dans les années à venir : l'AIE reconnaît que la part du nucléaire dans l'électricité mondiale va passer de 17 % à 12 % en 2030, c'est-à-dire environ 5 % de la consommation mondiale d'énergie. Tant qu'on croit que le nucléaire va empêcher, même partiellement, le réchauffement climatique, ce dernier aura de beaux jours devant lui.

Stéphane Lhomme, porte-parole du réseau Sortir du nucléaire.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-973236@51-628865,0.html

From Yorik 1795  posted on 31.10.2007 12:35
Oui, Halloween était une coutume en vogue au XVIIeme siècle, mais le système était différent: L'enfant frappait à la porte des personnes et pouvait choisir entre la trique, qui était soit des coups de bâton soit pire, vous m'aurez compris, et la traite, qui équivalait à être envoyé aux colonies pour en extraire le café...

Malheureusement le jour d'aujourd'hui les américains ont transformé tout ça en une version édulcorée nettement moins amusante. C'est bien simple, moi je boycotte.Qu'on rétablisse la grande cale!

From Grégoire 1794  posted on 31.10.2007 11:05
"La Trique ou la Traite?"

Encore une relique du temps de d'esclavage, ça?

From Eric T 1793  posted on 31.10.2007 9:58
Joyeux Halloween à tous!

"Trick or Treats"

J'ai préparer des bonbons au laxatif pour tous mioches qui oserait sonner à ma porte ;-)

From Grégoire 1791  posted on 30.10.2007 11:55
Z'avez vu? Tous ces gens nous aiment!!!!

From sara 1790  posted on 30.10.2007 11:12
Great Site - really useful information!e

From Thomas 1789  posted on 30.10.2007 10:58
No problemo fredy!

From fredy alexander guevara lopez 1786  posted on 29.10.2007 15:32
agradezco mucho por los arboles, ya que los estamos usando en un proyecto para un parque tematico en colombia.

pd: you excuseme by not write in english. i'm bad in you language.

From Grégoire 1785  posted on 29.10.2007 12:48
Les petites joies de la vie simple à São Gonçalo dos Campos, épisode 3485:

Ce week-end, Grégoire a éteint tout seul un INCENDIE criminel qui a mis en fumée tout le terrain de l'école voisine, pendant que Lívia tentait d'appeler des secours et qu'on lui répondait que, ma petite dame, c'est pas chez nous, ça, téléphonez plutôt à Feira de Santana.

From Yorik 1784  posted on 27.10.2007 21:07
pas de quoi!
tu peux aussi copier des addresses internet maintenant...

From gaetane 1783  posted on 27.10.2007 20:30
merci!

From gaetane 1782  posted on 27.10.2007 19:20
sur you tube , petite video marrante ( dessinée unpeu genre paranamenko) : dntel rock my boat

From gaetane 1781  posted on 27.10.2007 19:14
rose , orange ou rouge , si je peux choisir

From gaetane 1780  posted on 27.10.2007 19:13
mais ...mais mais ! je n'ai pas comme promis ma petite tète rien que pour moi...

From Yorik 1777  posted on 26.10.2007 19:51
La mostra de cinema, suite:

Berliner reigen: Un peu faible...
4 luni, 3 saptamani si 2 zile: Palme d'Or de Cannes, une histoire roumaine bien glauque mais bien foutue, j'ai bien aimé.
La crème: Un film sans budget fait, filmé et monté par le réalisateur, ou tous les acteurs sont ses amis et sa famille, bien marrant.
XXY: Un film argentin pas mal du tout
Import-Export: Une histoire austro-ukrainienne, pas terrible... Mais bien glauque!

From La belette qui sent la belette 1776  posted on 26.10.2007 9:59
T'es un poète comme au temps jadis, Baboule.

Qui d'autre pouvait affubler le springbock de l'épithète "rigolard", alors que c'est tellement EVIDENT, une fois lu sous la plume de l'artisse ???

Continue !!! ;-))

From Baboule 1774  posted on 26.10.2007 6:54
Ah c'est sûr qu'il est moins rigolard avec une fourchette plantée entre les omoplates, le springbox.
Mais il sait garder toute son élégance, une fois taillé en steak et escorté de ses petites pommes de terre sautées à l'aïl...
Je commence à avoir faim. Vite, mon arc et mes flèches.
Pour Maupassy, mon cerveau faisait la grève de l'inspiration ces derniers temps, mais il me semble sentir comme une odeur d'ozone qui pourrait être révélatrice d'une activité neuronale en cours de ré-amorçage. Bzzzz Bzzzzz

From La belette qui sent la belette 1773  posted on 26.10.2007 6:42
Maupassy, pour s'occuper, ce vendredi, allait s'amuser à découvrir si Dieu existait, ou non.

La prochaine livraison du "Scientist", sa revue préfére, sortirait le mois prochain. Il devait avoir fini ce soir s'il voulait commencer à rédiger sa contribution. Il était très excité.

Première question : le témoignage de ce Nietzche pouvait-il considéré comme relevant, ou devait-il l'écarter sans plus de ménagement, comme on ferait d'un racontar de pochetronne ayant vu Elvis, un banjo et une mère maquerelle pêcher à la mouche dans les eaux impures de la Semois ?

From La belette qui sent la belette 1772  posted on 26.10.2007 6:38
Etant un trépide, j'a mangé du Game : Springbock (délicieux), autruche, Kudu, crocodile. Pas serpent (j'aurais refusé). ;-)) C'était délicieux. Mais (au début) c'est un crève-coeur de boulotter du springbock, si grâcieux, si farceur, si élégant.

From La belette qui sent la belette 1771  posted on 26.10.2007 6:34
Eric T : ;-))))))))

From Thomas 1770  posted on 26.10.2007 5:55
Le jour où un footballeur américain vient boire de la bière à Librômé (dans l'Chesté), il verra ce que c'est des vrais hommes!

From Eric T 1769  posted on 26.10.2007 5:24
Pour votre info, on trouve de la Brahma dans les delhaize.
Pour avoir testé, c'est vrai que ça ne mérite pas de porter le nom de bière.
Il faudrait plutôt mentionner qu'il s'agit d'une boisson gazeuse aromatisée au houblon.
Idem, pour ces breuvages pour enfants que l'on vous sert en amérique du nord (du canal de panama jusqu'au Mont Mc Kinley) qui goute plus l'eau qu'autre chose.
Que dire de ces jeunes footballeurs américains qui se prennent pour des hommes parce qu'ils boivent de la bud light. Des Tapettes je vous dis ....

Pour revenir à la Brahma, après la première gorgée des réactions physiologiques apparaissent. Tout d'abord, on entend une sorte de samba dans les oreilles, Puis on commence à avoir les fesses qui jouent des castagnettes, enfin on devient fiévreux et on ne contrôle plus ses mouvements.
Un souvenir traumatisant que cette première prise de Brahma, c'était lors d'une soirée Oberbayern organisée pour la cloture de la foire au bétail de Ciney.
En me voyant m'agiter de la sorte, les jeunes agriculteurs locaux m'ont pris pour un homo en chaleur. Ils ont cru que je les provoquait. moralité j'ai fini le cul dans un abreuvoir.
Désormais je reste à la bière belge!

From Yorik 1767  posted on 25.10.2007 10:32
Mais quand même, de la Brahma brassée en Belgique, ce serait un évènement...
Tu as aimé le crocodile, hein, et le serpent? tu as goûté? L'antilope, le lion, le phacochère, le sanglier, le springbok et autres espèces protégées? As-tu au moins fait une photo avec le pied sur un animal abattu????

From Grégoire 1766  posted on 25.10.2007 9:07
Avec Yorik, je me suis dit ceci: la bière brésilienne ne passera jamais le minimum de la législation belge pour pouvoir apposer le mot "bière" sur ses bouteilles. Voilà le problème, c'est comme pour le "chocolat"...

From La belette qui sent la belette 1765  posted on 25.10.2007 6:24
Interbrew, c'est à moitié brésilien, et, banane ! ;-))

Par contre, si Interbrew file de l'eau de feu Stella aux brésiliens, je voudrais bien savoir pourquoi elle n'offre pas aussi du jus de houblon brésilien à nos bons ptits gars d'ici.

Peut-être que le goût de la bière brésilienne n'est pas conforme à ce qu'attendent nos palais délicats ??? Ah, marketing, formatage des goûts, conspiration de l'uniformité, ah, donnez-nous du steak de crocodile !

From La belette qui sent la belette 1764  posted on 25.10.2007 6:20

Mes chers confrères,

Ce vendredi 19 octobre 2007, avait lieu au Sénat de Belgique, la remise du Prix Trarieux. Ce célèbre prix international des droits de l’homme récompense un avocat qui n’a pas hésité à mettre en péril sa vie notamment pour l’exercice des droits de la défense.

Cette année, il était décerné à Me René Gomez Manzano, avocat à Cuba, qui n’avait malheureusement pas eu l’autorisation de quitter son pays pour recevoir le prix. En son absence, il fut remis à trois avocats cubains exilés le représentant.

Cet événement relayé en direct par radio à Cuba et de manière télévisuelle sur internet, fut un moment d’intense émotion, à l’occasion duquel le combat de notre confrère pour la liberté fut resitué dans son contexte historique par le bâtonnier Bertrand Favreau, président de l’Institut des Droits de l’Homme des Avocats Européens.

C’est toute l’admiration, le respect et la solidarité sincère de notre barreau et des membres des différents Instituts des droits de l’homme, qui furent adressés à Me Gomez Manzano.

Un très grand moment de barreau donc, grâce à l’accueil exceptionnel du président du Sénat, notre confrère Armand De Decker qui, à la fin de la cérémonie, a annoncé qu’il allait convoquer l’ambassadeur de Cuba pour lui faire prendre conscience de la mobilisation existante.


From Thomas 1763  posted on 25.10.2007 5:19
Etrange, icic on ne trouve pas de bière brésilienne...
Faut dire que la bière qui arrivera à traverser la frontière d'Interbrew n'a pas encore fermentée...

From Yorik 1761  posted on 24.10.2007 23:58
Peuh

From Jean-Luc for President! 1760  posted on 24.10.2007 22:15
Le Grand Marché a désormais étendu Sa Main jusqu'au Très-Bas: j'ai trouvé une Stella Artois à Salvador!

From Yorik 1759  posted on 24.10.2007 12:23
La suite de la mostra:
- Nacido y criado: Une histoire dans le climat humain et météoroligique horrible de la patagonie... Pas mal...
- Auf der Anderen Site: un film de la nouvelle star allemande turque Fatih Akin, très, très bon...
- L'âge des ténèbres: de Denys Arcand, totalement excellent, son chef d'oeuvre peut-être... Ça se passe dans un futur proche canadien très, très réel et juste ce qu'il faut d'absurde
- Postales de Leningrado: Le candidat venezuelien au Oscar cette année...Pas fantastique, mais bel effort quand même...
Bientôt de nouvelles aventures cinématographiques...

From La belette qui sent la belette 1758  posted on 24.10.2007 11:40
Maupassy a tout, enfin ! Il a même des tunnels avec des énormes machines à milk shake qui tournent et retournent, avec, en surface, des points où l 'on peut s'y abreuvoir, d'un coup d'aspirateur buccal !

Enfin, ca, c'est pas sûr. C'est peut-être un vieux rêve qu'il avait, sans plusse...

From Yorik 1757  posted on 24.10.2007 9:45
Maupassy aurait donc une sorte de bat-caverne? Ce serait intéressant, pour conquérir le marché américain... Quick! to the batmobile!

From La belette qui sent la belette 1756  posted on 24.10.2007 8:17
Maupassy venait de trouver l'Idée qui allait lui permettre de passer la journée, voir celle du lendemain, sans s'ennuyer une seconde, tout en faisant oeuvre utile et en devenant riche. Enfin, encore plus riche.

Un claquesson qui, plutôt que de faire Tûûût ou Pouêt Pouêt, serait modulbable, selon 5 (pour commencer) phrases préenregistrées :

- Je vous sais gré de m'avoir laissé passer, Chère Madame-Monsieur.

-N'y pense même pas, grosse truie / ignoble boule de pus : j'ai priorité !

-Mais dépêche toi un peu, vieille peau, ou je te bourre dedans, saleté.

- Standard Champion !

- Je suis l'Aigle de la Route.

Vite, des plans, un compas, direction la cave, le studio, appelez-moi Ernesto, plus vite, que diable, il n'y a pas une minute à perdre. Dès demain, je veux faire un test in situ.

From Outersp@ce 1755  posted on 23.10.2007 22:46
The 10 next Einsteins already died of hunger in some refugee camp.

From Grégoire 1754  posted on 23.10.2007 20:22
Ahaaa j'étais pas à jour!

22/10/2007 Farinha de Mandioca 1ª sc 50 Kg R$ 60,00

From Yorik 1753  posted on 23.10.2007 18:10
Mais quel site Eloïse veut-elle? Celui-ci? Allons, nous savons tous très bien qu'elle vient souvent, dissimulée derrière des pseudonymes de méchante allure comme Baboule, ou Eric T... On ne nous la fait pas...

From Grégoire 1751  posted on 23.10.2007 13:08
FARINHA DE MANDIOCA CEASA/SALVADOR SC 50 KG R$30,00

From La belette qui sent la belette 1750  posted on 23.10.2007 12:17
Maupassy en avait gros la patate de lire toutes ces publicités sur les produits cosmétiques qui allaient lui conserver ce teint frais et ces joues duveteuses.

Cela flairait l'escroquerie.

Pour en avoir le coeur aussi net que la peau de son visage purpurin, il s'appliquerait nuit et jour de la crème, et la meilleure, mais seulement sur la partie droite de l'ovale de son visage admirablement dessiné. On verrait bien ce qu'on verrait, dans 10 ans. Maupassy était trop subtil pour ces gens.

From La belette qui sent la belette 1749  posted on 23.10.2007 11:25
Je crois que ca t'amuserait de lire "Topaze" de Marcel Pagnol, sur un jeune professeur idéaliste, c'est très chouette, même s'il finit par tourner très mal et faire plein de frique ;-))

Maupassy avait failli oublier son cours d'Opéra de ce soir. Mais ou restait cette satanée partition ?

From Thomas 1748  posted on 23.10.2007 10:46
Poutr l'instant, de toutes façons, la Belgique ne produit plus que des fransquilloenen et des flamingants. Ils sont en pleine santé, et plein de verve!
si vous en voulez aussi, on vous en envoie par cartons entiers!

From une ecrivaine trop lente 1747  posted on 23.10.2007 10:23
eloise aimerait avoir ce site , svp , qq lui envoie ( flemme de tout recopier)

From Grégoire 1746  posted on 23.10.2007 9:18
Je me souviens quand j'ai du apprendre à Lívia que non, la Belgique ne produit pas de cacao, qu'elle importe tout d'ailleurs et revend vingt fois plus cher...

Nous autres, les professeurs, on est comme les producteurs de cacao, on ne gagne rien et pourtant c'est grâce à nous que tout le monde gagne... Métier ingrat.

From Yorik 1745  posted on 23.10.2007 9:12
À ce propos il y a ici une marque de chocolat appelé "Talent" qui est ce qui se fait de mieux en la matière en cet humble pays. Mais figurez-vous que je suis en train de fourbir un plan sans faille pour inciter un magasin de delikatessen à importer du Côte d'Or... Qui, d'ailleurs, est vendu aux USA, à prix d'or, dans le même genre de magasins. Sauf qu'il n'a pas le même emballage qu'on connaît, non, on dirait plutôt des lingots, emballés dans la Soie et l'Or...

From Grégoire 1744  posted on 23.10.2007 8:39
"Pas de talent, pas de chocolat" (inscription romaine de Pompéi, retrouvée sur le mur de ce qui était vraisemblablement une confiserie)

From Grégoire 1743  posted on 23.10.2007 8:38
Oui camarade, mais beaucoup moins depuis qu'on y expulse les moutons noirs.

From La belette qui sent la belette 1742  posted on 23.10.2007 8:18
La Suisse, capitale du reggae ?!?

From Grégoire 1741  posted on 22.10.2007 20:34
Lucky Dube a été assassiné jeudi passé, le monde du reggae est en berne...

From La belette qui sent la belette 1739  posted on 22.10.2007 13:30
Mais "Trop de talent tue le talent". Les exemples puent l'Ulle. Par exemple, heu...

From Eric T 1738  posted on 22.10.2007 10:51
"Sans Talent, pas de Talent!"

From La belette qui sent la belette 1737  posted on 22.10.2007 9:45
"Sans Talent, la Technique n'est rien qu'une seule manie" est mon slogan... ;-)

From Yorik 1736  posted on 22.10.2007 9:21
Excellente cette citation.. elle va devenir mon slogan officiel

From La belette qui sent la belette 1735  posted on 22.10.2007 8:43
On ne peut pas continuer Maupassy avant d'avoir mis au point une technique !!!

Sans technique, le talent n'est rien qu'une sale manie.
[ Georges Brassens ]

;-))

From La belette qui sent la belette 1734  posted on 22.10.2007 8:10
Salutation à vous,
Je viens par un coeur plein d'allégresse vous envoyer cette missive.
Savez-vous que l'amitié est la chasse de la vie , la distance nous sépare mais l'amour du Dieu Tout Puissant nous relie.
Sincèrement, je m'excuse de la manière dont j'ai eu votre adresse émail mais j'aimerai que vous sachiez que je n'avais pas vraiment le choix de demander qu'on m'aide à rechercher des organisations chrétiennes d'aide, des personnes morales et physiques qui soutiennent tous projets chrétiens dirgés par des Ambassades ou par leurs représentants.
Je me présente: je me nomme NIAGNE KACCRNG JOSEPH DESIRE, je suis un jeune Ivoirien né le 19 Mars 1978 à Daoukro.Je suis orphelin des deux parents depuis 1988 comme suite: Ma mère d'abord le 18 Avril 1988 et Mon pèreensuite le 16 Septembre 1988; Je suis le Neuvième enfant de Mon feu Père, un Ex-employé de la Chambre d 'Agriculture Nationale de Cote d'Ivoire dénommée la CANCI et de Ma feue Mère commerçante. Pour plus de justifications mesparents se nommaient de la façon suivante:Mr Yedoh Nomel Niagne Michel et Mme Niagne née Agnero Loheui Martine.
Je suis un Ex-étudiant en Techniques Commerciales et Négociation d'Entreprise,titulaire d'un BTS(Brevet de Technicien Supérieur dans cette option) , Je suis aussi Titulaire d'un diplome d'Etudes Pastorales et d'un Doctorat en théologie Pastorale. Je vous apprends que j'aurai l'occasion de vous présenter tout ce que vous voulez savoir plus sur moi.Je suis aussi marié père deux superbes enfants et de la femme la plus belle du monde parce que je l'aime très fort.
Mon épouse se nomme Mme Niagne née Amari Melei Rachel elle est couturière et nos deux enfants se nomment de la façon respective: Niagne Agnime Jokébed Céleste (5ans et elle est au cours préparatoire deuxième année), Niagne Agnéro Jason Péniel Onésiphore(1an et 3mois). Parlant de moi, je suis en quete d'emploi deux ans avant le déclenchement dela guèrre politico-millitaire. Mais comme tenu de mon appel divin Le Bon Dieu m'a rempli de connaissances afin d'encadrer des ames et deles soutenir selon l'analogie de la Foi Biblique.
Je vous apprends que avant de diriger des ames , j'ai exercé dans des Ministères Chrétiens plus de six ans et j'appris beaucoup de choses dans ces Ministères et d'autres hommes de Dieu.
Savez-vous ici en Cote d'Ivoire, les ames sont disposées à recevoir le vrai message provenant de la Sainte Doctrine mais plusieurs n'ont pas l'occasion. Je m'explique, Nombreux sont des hommes de Dieu qui sont devenus des Féticheurs ou meme de véritables mystiques à la recherche du pouvoir et de l'argent mal acquis. Excusez moi si je vous en parle de cette façon mais c'est que j'aime la franchise. Ce mileu Chrétien dans mon pays est pourri; des hommes politiques ont tout mélangé car ils sont deveritables boulangers et ils apportent avec eux tous cessoit disant hommes de Dieu dans leur poubelle parcequ'ils les finance.
Tout ceci n'est pas l'évangile de JESUS-CHRIST car en lui , nous n'avons plus besoin de dieux étrangers(fetiches, vaudour, génies etc...)
Je dirige présentement une jeune Mission dénommée LA MAPJC( La Mission Apostolique Pour La Proclamation de Jésus Christ) et cette Mission a pour vision de guérir la société en proclamant Le Messie dans toute la vérité . Cette vision est basée sur Ephésiens 2v19-22 et revélée dans Actes des Apotres 2 v36-42. La MAPJC a une vision à triple objectifs avec des objectifs très spécifiques tels que :
-Encadrer , Former et Envoyer en mission ses Disciples
-Construire des missions afin que l'évangile soit préché
-Créer une fondation à action humanitaire, chretienne, et éducative
-Créer des écoles et universités ou l'évangile aura un coefficient plus élévé afin de préparer une nouvelle gamme de géneration qui aura la crainte de Dieu.
-Créer des centres de réinsertion et de placement des jeunes . Nous constatons que le taux de pauvreté est tellement élévé que les politiques ne s'en rendent plus compte.Il y'a plusieurs personnes qui se retrouvent dans la rue et surtout par mégarde l'opinion public les appelle des enfants de Rue alors que la vraie version est enfants dans la Rue parce que ces enfants sont jétés dans la rue.
-Créer des centres pour des personnes du deuxième et troisième age ainsi ue des orphelins et veuves.
-d'Aider les églises socialemment faibles et non fiables
-Créer des centres de formation pour pasteurs.
L'oeuvre de Dieu a besoin des personnes comme vous pour mieux remplir la mission du Père. Avec tous ses objectifs qui lui sont assignés , La MAPJC ne peux pas accompli sa mission comme telle.
Je souhaiterai que vous me mettiez en contact avec vos connaissances en Cote d'Ivoire ou meme votre Ambassade afin de clarifier notre collaboration.
Puis-je permettre etre partenaire avec vous , je le dis parceque, j'aimerai que votre Nom avec votre permission puisse s'afficher sur nos projets.
Il faudrait que vous sachiez encore que tellement j'ai envie de realiser tous ces objectifs que je suis très embarrassé.Je vous donne toute l'opportunuité de vérifier mes informations par vos contacts ou votre Ambassade car je ne demande pas l'argent main en main mais ce que je veux , c'est de correspondre avec vous de tout mon coeur et aussi apporter un plus à l'oeuvre de Dieu .
Voici mon Adresse: 01 BP 8576 ABIDJAN 01 S/C ESSOH FRANCOIS MARCEL
Contacts céllulaires: (225) 08809750---05293890---66072307
Aidez nous s'il vous plait mais verifier tout d'abord je vous en prie.Présentement nous avons un problème de salle de priere et pleins d'autres choses que je n'ose rénuméré. S'il vous plais faites le pour la Gloire de Dieu et faites sortir plusieurs personnes de la pauvreté, du chomage etc...
AIDEZ NOUS , AIDEZ NOUS, ET ENCORE AIDEZ NOUS .
QUE DIEU VOUS BENISSE DANS TOUTES VOS ENTREPRISES ET QU'IL VOUS RASSASIE DE LONGS JOURS AU NOM DE JESUS CHRIST.


From Yorik 1733  posted on 21.10.2007 23:52
Un petit résumé de la mostra de cinema jusqu'ici:
- La science des rêves: excellent, débile, absurde, dans la lignée de la cité des enfants perdus, etc... Le meilleur de la mostra jusqu'ici.
- Deficit: Le premier film réalisé par Gaël Garcia Bernal, intéressant, mais pas super profond.
- Moebius Redux: Un documentaire excellent sur Moebius. Je ne l'avais jamais vu parler en vrai, et bien on découvre encore une nouvelle facette...
- Fay Grim: Très bon aussi, une énorme satyre des films d'espionnage bien sérieux...
- Inland Empire: Le dernier David Lynch, du tout bon si on aime David Lynch, parfaitement logiquement dingue comme d'habitude...
- Sicko: Le dernier Michael Moore, aussi bon qu'on l'espérait.
À bientôt pour de nouvelles aventures!

From Yorik 1729  posted on 19.10.2007 14:58
Voila c'est réparé... cela faisait tellement LONGTEMPS que plus personne n'écrivait sur Maupassy que la page était foutue, et personne ne s'en rendait compte, hu, hu, hu
Plus que deux heures à tirer!

From La belette qui sent la belette 1728  posted on 19.10.2007 12:12
C'était lundi soir. Mais pour Maupassy, un lundi soir équivalait à un vendredi soir, la quille, pour les laborieux. Maupassy buvait de la cervoise jusqu'à risquer de devenir pompette, en écoutant de la musique futuriste de Jean-Michel Jarre. C'était trop fou. Si les petits hommes verts s'aventuraient à faire des pogos de malates, c'était plus que vraisemblablement sur du Jean-Michel Jarre, notait Maupassy d'une écriture syncopée. Il en tenait une bonne. Hey, Jude.

From La belette qui sent la belette 1727  posted on 19.10.2007 12:09
Baboule, seul Yorik peut t'aider...Mais il est parti voir des films en plein jour, pour tenter d'oublier un peu.

Gageons qu'il t'aidera, et exclura à Vie Robert Dieu pour ses blasphèmes. ;-)

From Baboule 1726  posted on 19.10.2007 11:57
I'm unable to reach the SQL truc... quand j'essaie d'accéder au duel à la petite cuiller. Et ce depuis quelques jours.
C'est pas qu'il m'était devenu insupportable de contenir mon inspiration, mais j'aurais bien relu quelques chapitres, histoire de me remettre dans le bain avant d'attaquer ma fin.
Une idée ?

From Robert Dieu (le Père, oui) 1725  posted on 19.10.2007 11:51
Le seul problême, c'est que cette "fois sur cent", le standart va se morfler un 197-0 par anderlecht, alors ouais, la prochaine fois, ca sera très gai, mais en attendant la prochaine fois, ca va être dur

From La belette qui sent la belette 1724  posted on 19.10.2007 10:49
Du travail, et de la mort ! ;-)) J'arrête de travailler, et je ne mourrai pas, ou alors, au pire, j'irai au Paradis, et le Standard y sera tout le temps champion, sauf une fois sur cent, pour que ce soit encore plus gai la fois d'après.

From La belette qui sent la belette 1723  posted on 19.10.2007 10:06
Ok, alors moi je vais voir 3 films par jour avec Caroline. Non mais.

Levez - vous tôt pour voir le Grand Prix de Sao Paulo dimanche, avec le décalage, c'est dur. A vos calculettes.

From Yorik 1722  posted on 19.10.2007 9:11
Finalement Grégoire aura réussi à convaincre Corentin à la fois au communisme et au catholicisme... et ceci grâce à un pilier de la pensée marxiste: la haine et le mépris du travail... Belle performance!
Bon plus que quelques heures à tirer et commence la mostra internacional de cinema de São Paulo... Maíra et moi on a prévu une moyenne de deux films par jour... Pour commencer...

From La belette qui sent la belette 1721  posted on 19.10.2007 7:13
Laissez-moi sortir de ce bureau, je m'emmerde à en crever !

Et on s'étonne que je sois tout le temps ici........;-))

From La belette qui sent la belette 1720  posted on 19.10.2007 7:12
Le pire, c'est que les communistes ont mille fois raison, les tires au flanc ont mille fois raison, le Travail est une Merde, on nous exploite, voilà ! Le seul bon travail, à la rigueur, est le travail du patron de sa petite boîte, il travaille pour lui, tout le reste n'est qu'esclavagisme, pourquoi on doit travailler pour vivre, c'est écrit où, Jésus a jamais rien foutu, pourquoi on ne peut pas se contenter de jouer dans le Grand Jardin et cueillir des fruits quand on a faim et soif, ah, le travail rend libre, c'est ca, des nazis et des Papes, les seuls à penser ca, et ils faisaient travailler leurs fourmis, ah, je vous jure.

From Thomas 1719  posted on 19.10.2007 4:43
De la vermine rouge! Appliquez l'insecticide capitaliste!!

From Yorik 1718  posted on 18.10.2007 24:22
Le jeune Grégoire tente d'éviter le contact, il ferme délibérément son msn pour venir souhaiter un bon weekend un jeudi soir... Qu'il sache que nous le suivons à la trace, les outils de recherche avancés de ce site ont détecté sa présence ici d'heure en heure, dont voici le dernier log:

3224441 10/18/07 21:21:37 - 20118162234.host.telemar.net.br - Brazil Brazil - Firefox - Windows XP - 1024x768 - 32 bit 10/18/07 21:21:37 - http://yorik.orgfree.com/guestblog.php

Si ce n'est pas du tire-au-flanc... La semaine des 4 jours, c'est la doctrine communiste, je vois, je vois...

From Grégoire 1717  posted on 18.10.2007 23:21
Hé bien je vous souhaite le weekend, messieurs dames.

From Grégoire 1716  posted on 18.10.2007 13:42
Du beau boulot, Lescure.

From La belette qui sent la belette 1715  posted on 18.10.2007 12:49
Etrange...ca ne passait, malgré mes clicks, cliques, double-clique droit, gauche, incantation vaudoue, coups de burin dans l'écran, insultes sur la Mère de Microsoft, quolibets sur le Progrès, jusqu'à ce que, finaud, je me décide à contourner l'ennemi, en réécrivant le message...que ca reclique, claque, et là, ohhh, ils sont tous arrivés, maintenant.

Rendez-moi ce burin, patron !

From Yorik 1714  posted on 18.10.2007 12:01
Oui, on aura compris, il n'est pas NÉCESSAIRE de le répéter PLUSIEURS FOIS....

From La belette qui sent la belette 1713  posted on 18.10.2007 12:01
Oho. Intéressant. Très intéressant.

Encore un coup de ce même retors, je suppose, pour m' HUMILIER !!!

Ah, c'est bien vrai, il est des êtres que rien n'arrête.

From La belette qui sent la belette 1712  posted on 18.10.2007 12:00
Ne t'inquiètes surtout pas pour Yorik !

C'est ce "personnage" qui t'appelle une fois par an, les bonnes années, par exemple un 24 août, mais ce n'est qu'un exemple, et qui ne te souhaite RIEN du TOUT, qui se contente de quelques persiflages, de la pluie et du beau temps, avant de te raccrocher au nez, et tu restes interdit, sur ta chaise, durant des heures, après de telles scélératises.

Tu vois, tu n'as pas à être honteux, on trouve toujours plus retors que soi !

From La belette qui sent la belette 1711  posted on 18.10.2007 11:54
Ne t'inquiètes pas pour Yorik, il lui arrive de téléphoner aux gens une fois par an, un 24 août, par exemple, mais PAR HASARD, et il parvient à ne RIEN leur souhaiter DU TOUT. Tu vois qu'il y a toujours plus retors que soit, en cette Vallée de Larmes...

From La belette qui sent la belette 1710  posted on 18.10.2007 11:54
Ne t'inquiètes pas pour Yorik, il lui arrive de téléphoner aux gens une fois par an, un 24 août, par exemple, mais PAR HASARD, et il parvient à ne RIEN leur souhaiter DU TOUT. Tu vois qu'il y a toujours plus retors que soit, en cette Vallée de Larmes...

From La belette qui sent la belette 1709  posted on 18.10.2007 11:52
Ne t'inquiètes pas pour Yorik, il lui arrive de téléphoner aux gens une fois par an, un 24 août, par exemple, mais PAR HASARD, et il parvient à ne RIEN leur souhaiter DU TOUT. Tu vois qu'il y a toujours plus retors que soit, en cette Vallée de Larmes...

From Thomas 1708  posted on 18.10.2007 11:48
Que de cotillons et de confettis littéraires!
bon, merci à tous pour ces fêtages! même si je n'ai pas répondu à tous au téléphone (regard honteux vers yorik) !!!

From La belette qui sent la belette 1707  posted on 18.10.2007 10:31
Splendide, Gregoa !!! Thomas, héros de roman, qui se fait souhaiter de manière magistrale "sa fête" par un personnage qui commence à devenir réel, puisqu'il s'immisce dans les fêtes de famille. Ah, lyrique, tu fus lyrique (Alcibiade).

From Yorik 1706  posted on 18.10.2007 10:12
Tout ce que j'en sais est qu'il y a des gens, ici, qui choisissent précisément le jour de leur anniversaire pour débrancher leurs GSMs... Et si ce n'était pas par hasard? Si c'était parfaitement voulu? Bon sang, Blake, mon vieux, nous voila dans de beaux draps...

From Grégoire 1705  posted on 18.10.2007 10:05
Ah merde, j'ai pas des masses d'inspiration ce matin. Bon anniversaire Thomas!!!

From Grégoire 1704  posted on 18.10.2007 10:03
Hum brm... Tic-tic-tic...

"Votre attention, s'il vous plait." Tic-tic-tic, à nouveau. "S'il vous plait, s'il vous plait."

Décidément...

"Je voudrais dire uun mot, je..." Ils se taisent enfin. Les regards se tournent vers Maupassy, dotés d'une nouvelle étincelle au fond des yeux. "Ah tout de même, il en faut du temps pour se faire entendre, aujourd'hui" Rires léger - ça commençait bien.

"Nous sommes tous d'accord pour dire qu'aujourd'hui n'est pas un jour comme les autres, et ce n'est pas Thomas qui nous contredira..." Rire isolé, sans doute un convive déjà fin saoûl. Maupassy imprima son visage au fond de sa mémoire - cela serait utile un jour ou l'autre. "Nous connaissons tous Thomas pour son caractère finaud et même lyrique." Dans la salle des fêtes, les femmes rougissent. Maupassy sait faire rougir les femmes quand il s'y met, c'est d'ailleurs l'une de ses principales qualités - très utile en mode combat.

"Mais combien d'entre vous connaissent le Thomas espiègle?" Là, il marquait un point, l'assistance lui prêtait désormais toute son attention. Grâce à sa maîtrise parfaite de l'argumentation, Maupassy disposait désormais d'une longueur d'avance sur ses concurrents. Ces longues années passées dans le monastère du Mont Wu-Tang n'avaient pas été inutiles, finalement. "Moi, je peux vous dire, je l'ai rencontré." Il dominait l'assemblée.

"Oh bien sûr, ce n'est pas donné à tout le monde, mais je dois bien avouer que ma position m'offre quelques rares moments de summum, de temps à autres." Maupassy pouvait voir les hommes le haïr, et les femmes le désirer ardemment. Sa voix était un fouet brûlant. Schlac! Schlac! Il allait les émouvoir à un point que personne ne pouvait encore imaginer.

"Hé bien, comme vous pouvez vous l'imaginer, il est une personne tout simplement ravissante. Et ce, à plus d'un titre. Il ravit notre attention, il ravit la vie elle-même, oui mesdames et gentlemen, la vie elle-même." Quelqu'un avait défailli, là-bas, mais personne n'y prêta attention. "Laissez-moi vous le répéter", fit-il en pausant ses mots autant qu'il les pesait. "Il ravit la vie."

Audience 0 - Maupassy 1

"Aussi, je te souhaite tout le bonheur du monde, vieux tyran." Il s'arrêtait au milieu de chemin, on allait le détester pour s'interrompre à un tel instant, pour priver l'assemblée de la dopamine vocalique qu'il leur administrait savamment. La rhétorique, c'était comme l'anésthésie. Outre le fait d'être deux mots grecs, il fallait savoir doser. Pas trop de liquide bleu, un peu plus de liquide rouge, hop voilà, comme ça (Maupassy n'y connaissait rien en anésthésie, mais il était convaincu du fait que, si on le mettait à la tâche, il s'en sortirait très bien)...

From La belette qui sent la belette 1703  posted on 18.10.2007 9:53
L'homme libre ne pense à rien moins qu'à la mort, et sa sagesse est une méditation, non de la mort, mais de la vie."
(Baruch Spinoza / 1632-1677 / L'Ethique, Livre IV, proposition 67)

Oulalaaah...le blog !

;-)))

From La belette qui sent la belette 1702  posted on 18.10.2007 9:51
"La plus belle réussite d'un dandy est l'emploi de son temps, et non son argent. Car il méprise l'or dans lequel croupissent les bourgeois: son chef-d'oeuvre est sa liberté, l'acquisition de sa liberté."
(Maupassy)


From La belette qui sent la belette 1701  posted on 18.10.2007 9:21
Quatre-quart !

From La belette qui sent la belette 1700  posted on 18.10.2007 9:12
Bières !

Chipitos !!!


From La belette qui sent la belette 1699  posted on 18.10.2007 9:11
Maupassy pourrait avoir un "meilleur pote" du nom de Mazarin d'Agneau, c'est assez chouette, comme nom, non ?

Mazarin, un étranger parti de rien, a triomphé de tous les obstacles, et se trouve à sa mort maître de la France et arbitre de l'Europe, détenteur de surcroît d'une fortune fabuleuse - plus puissant que ne le fut aucun ministre. Le récit épouse le fil du temps et accompagne le personnages dans les différentes étapes de sa carrière, s'efforçant de montrer comment il vivait l'histoire en train de se faire, à chaud, quand on en ignorait la suite. Il cherche à déceler les motivations, à mettre en évidence les moyens dont il use, à le faire revivre.

Mazarin ? Un personnage dont chacun connaît le nom mais bien peu l’incroyable destin. A tort, car dans l’histoire de France, Mazarin connaît une ascension bien atypique. Naît sans titre ni fortune, il réussira à atteindre la plus haute place de l’Etat. Il fut plus puissant qu’aucun autre ministre et traversa avec brio certaines de plus grandes crises diplomatiques de l’histoire de l’Europe.
Sous la plume érudite de Simone Bertière, qui a l’évidence maîtrise très bien son sujet, on voit se dessiner tous les fils de son ascension au pouvoir et de son étrange personnalité. Mais attention, ‘Mazarin, le maître du jeu’, ne doit pas être confondu avec un roman historique. Ici l’auteur s’applique dans un travail biographique très rigoureusement argumenté qui ne laisse pas de place à la fantaisie ou au romanesque. Etayant son récit à l’excès de références et d’annotations bibliographiques, Simone Bertière met tant de zèle à souligner son travail d’historienne que certains passages en sont presque trop détaillés, trop spécialisés en tout cas pour ne pas submerger et lasser le lecteur. En même temps, il est difficile de critiquer le manque de pédagogie d’un livre dont visiblement ce n’est pas le but, tant il est évident qu’il est destiné à un public averti et initié. Cet ouvrage devrait donc rapidement faire référence dans le domaine des biographies historiques mais que tous ceux qu’une thèse de 600 pages n’inspire pas passent leur chemin sans honte ni regret.


From Thomas 1698  posted on 18.10.2007 8:47
Champagne!

From La belette qui sent la belette 1697  posted on 18.10.2007 8:09
BON ANNIVERSAIRE THOMAS, que la confiture coule à flot, que le temps se maintienne, que l'autre Temps, le grand Flétrissateur, suspende son vol, que carillonne toutes les cloches de la Citadelle, que tes pas se mélangent aux pétales de rosée fraîchement éclose, que les anges du cielle t'accompagnent jusqu'au Firmament, que les Murs de Ta Cage Professionnelle se parent d'Or et d'Hémythistes, que les ruisseaux des sterputs se transforment en jus de poire, que le plus vil pâté se grime en foie gras pétulant, que les gâteaux aux petits beurres tombent du ciel mais pas trop vite, pas trop fort, qu'Augustin ait fort opportunément omis de t'offrir un cendrier en papier mal mâché, que tous les diables de l'Enfer l'empêchent de faire une Cour Trop Assidue aux gâteaux ci-avant décrits, afin qu'il te reste plusse que moignons, quignons et miettes douteuses, bref, le meilleur anniversaire du Monde Entier, Man !

Maupassy hurle Felicitta, en ré majeur pour changer, rien que pour toi, et ca c'est très joli.

From La belette qui sent la belette 1696  posted on 18.10.2007 7:41
Maupassy retint un hurlement, mais pas tout à fait : il glapit malgré tout.

Il avait oublié d'appliquer sa crème de jour sur le visage, ce matin.

Il avait été tellement pressé, aussi.

Vite, trouver une pharmacie, puis un parc : il s'appliquerait joliment une bonne couche apaisante derrière un arbre, en relevant les pans de sa veste et en rabaissant les ailes de sa casquette molle.

Quelle horrible journée.

Ce matin, il avait été traité, par gestes, de gay.

L'accusateur moqueur était muet.

Il retint une bordée d'insultes bien senties sur les muets.

Car il n'en trouva point.

Sans doute était-ce son pantalon à carreau dont les couleurs étaient rien moins que joyeuses. Felicitta, chantait ce pantalon.

"Portici, sale muet", aurait-il pu tenter.

Mais avec quel résultat ?

Peut-être ont-ils des insultes à base de claques, ces gens là ?

From La belette qui sent la belette 1695  posted on 18.10.2007 7:31
Et si on exemptait Baboule de venir mettre un point à Maupassy I, et qu'en échange, il se montrerait prolifique dans le nouveau ? Comme ca on peut supprimer le premier et recommencer direkk live ?

Ou alors un emplacement pour le second, ou alors on commence le second à la suite du premier ?

Mais le Brésil est en grève, semble t'il ? Ah, ces enfants du soleil...

From La belette qui sent la belette 1694  posted on 18.10.2007 7:29
Waouwe, quel Puy de Science !

Ok, Mettre la charrue avant les boeufs, pierre qui roule, un tiens vaut mieux, ...

Et vite ! ;-)


From Professeur Vanderpiperzeelenheiden, Université de Ploemerzeelend 1693  posted on 18.10.2007 5:01
"Faire long feu" ou sa dérivée "ne pas faire long feu" s'utilisait au temps de grenadier de Napoléon. En effet, les vieilles armes et leur charmes!
Faire long feu se dit d’une cartouche dont l’amorce brûle trop lentement, de sorte que le coup manque son but et signifie au figuré "ne pas produire son effet".
Cette utilisation de cette expression est une erreur puisque "n'a pas fait long feu" est utilisée dans le sens d'avoir raté son coup...Or c'est l'expression faire long feu qui veut exprimer le fait de rater quelque chose.
Là où on ne doit pas se tromper, c'est que l'expression ne pas faire long feu peut aussi être utilisée. Elle signifie "ne pas s’attarder" (faisant référence à la même amorce qui brûle trop lentement).
Les expressions sont donc utilisées à tort même si elles ne sont pas des contraires directs. Celles-ci sont évidentes dans leurs contextes; l’une, plus ancienne, est surtout littéraire, l’autre, plus usuelle à l'oral. Le tout est de ne pas se tromper lorsqu'on les utilise!

From La belette qui sent la belette 1692  posted on 17.10.2007 7:03
Ce que dit la presse de notre Maupassy I :

Forme classique de la poésie japonaise douteuse et ouvrage collectif constitué de 36 haïkus, le renku de Maupassy s'apparente à l'occidental cadavre exquis. Chaque poète s'appuie sur le verset précédent pour donner vie à tour de rôle à un nouveau couple de vers. Le résultat ? Une suite paradoxale tout à la fois liée et indépendante, collier certes hétéroclite mais qui tient bien au cou. 'Duel à la petite cuillère' accouche, et c'est sa grande victoire, d'une atmosphère, c'est le cas de le dire, poétique : tour à tour légère et profonde, comique et tragique, onirique et suggestive. Ses auteurs doivent nager dans le foie gras et les drogues, à l'heure qu'il est. The New Yorker (version française, bananes !).

From La belette qui sent la belette 1691  posted on 17.10.2007 6:22
"Le succès, au lieu d'apporter la liberté, finit par devenir un style de vie". Ca veut rien dire, ca ? Maupassy ne parlerait pas de ca, en son "Recueil des Pensées Que Tout Gentleman Doit Connaître Par Coeur Et Appliquer Chaque Jour "(et il réfléchirait peut-être encore un peu sur le titre).



From La belette qui sent la belette 1690  posted on 17.10.2007 5:27
Maupassy s'arracha de sa table de travail. Il poursuivrait son recueil d'expressions explicitées plus tard. Hotel California passait sur les ondes, et il était bien. Les riffs de guitare, ou un mot du même genre, l'envoûtaient. Il songeait à la Mort, et à l'Injustice. Que lui, Maupassy, il doive mourir un jour, c'était déjà particulièrement injuste. Mais Monica Bellucco, avec sa vie, son argent, l'admiration vénérienne qui l'entoure (on la vénère, quoi), pourquoi devait-elle mourir ? C'était atrocement cruel. Elle pourrait s'amuser pendant les siècles des siècles, passant de son château en Ombrie aux meilleures tables de Poitiers. Et on la ferait mourir. Maupassy ne comprenait plus rien. Que lui, pénible vermisseau laborieux ( il avait fait les Scouts), doive libérer le plancher pour permettre l'arrivée d'un peu de sang neuf, il le comprenait, mieux, il voterait pour, s'il pouvait.

Mais faire mourir ceux qui ont tout pour être heureux, qui ont même de la famille, qui sait ?

From Objessecefe 1689  posted on 17.10.2007 4:30
Hi.
I look site aboutweb hosting

From Professeur Verhulst, Université de Chatelineau 1688  posted on 16.10.2007 22:22
Ah pardon, mais l'honorable collègue qui vient de s'exprimer ci-dessous n'y connait vraisemblablement rien du tout en étymologie, car il est depuis longtemps prouvé et réprouvé que l'expression nous vient du Nouveau Monde, à l'époque du Far West - cette époque remplie d'Indiens et de valeureux Cow-Boys défendant des terres légalement arrachées aux tribus semi-nomades de peaux-rouges assoiffés de sang. Fort Alamo, faisait-on écho ici voici encore peu de temps. Oui, messieurs, Fort Alamo.

Le "long feu" n'est autre que l'appellation de la Winchester dans le language Indien. Faire long feu signifie donc utiliser une carabine. Ne pas faire long feu, au contraire, revient à en être la victime. Pan! Attention, David Crockett, derrière vous! Sapristi, Jones, je vous en dois une à notre retour au Fort! Voyons, Blutch, arrêtez de faire l'idiot et battez-vous! Mais ils ne m'ont rien fait, Sergent!

From Professeur Synchotron, Université de Waremme 1687  posted on 16.10.2007 20:13
De la préhistoire, tiens. A l'époque où on ne maitrisait pas encore bien le feu. Ça ne durait jamais très longtemps et il fallait tout le temps attendre l'orage suivant. Voyons un document d'époque:

"Oug-Tong était accroupi près du feu, et tentait d'alimenter le brasier avec de l'herbe.
Son camarade de classe Houk-Tak le regardait d'un regard moqueur, insistant sur le fait que c'était déjà la dixième fois qu'Oug-Tong essayait et qu'il s'y prenait mal, vraiment mon vieux pas comme ça.
- Arrêtes de m'emmerder, Houk-Tak, et viens m'aider!
- Ne fais pas l'idiot, Oug-Tong, ça ne marchera pas!
- Je n'en crois rien, tu le sais bien!
- Ce que j'en dis, moi, c'est que ça ne fera pas jamais un long feu.
- Tu dis ça parce que tu es jaloux...
- Mais non, voyons, tout au plus un petit feu de 5 minutes."

Alors, heureux?

From quelqu'un , quoi 1686  posted on 16.10.2007 18:37
hé bien , ne pas faire long feu , ça vient d'ou ??????????

From La belette qui sent la belette 1685  posted on 16.10.2007 11:56
Salop, t'as un bouquin sur les expressions, c'est ca ? Ou un bouquin qui dit tout sur tout, pourquoi dormir avec la tête vers le Nord, et j'en passe, et des PIRES ?

T'es trop savant, fou !

From Thomas 1684  posted on 16.10.2007 10:58
tiens seconde expression de la journée : "Ne pas faire long feu"

From Grégoire 1683  posted on 16.10.2007 10:32
Fort Lauderdale est principalement connu comme étant un lieu de villégiature pour les québécois, Céline Dion y aurait une résidence secondaire.

From La belette qui sent la belette 1682  posted on 16.10.2007 9:59
Fort Alamo !

From La belette qui sent la belette 1681  posted on 16.10.2007 9:59
Maupassy raffolait des groupes de rock pour enfants. Dans ses rêves les plus fous, il ne portait ni gabardine, ni casquette avec deux houppes repliées, mais un long manteau noir, Gothique, et il avait plein d'amis bizarres. Zarbi, disait-il. Maupassy était grunge. "Ce soir, je me laverai PEUT-ETRE les cheveux, mais je ne mettrai AUCUN après-schampoing aux huiles d'Aloa, pas de jus de citron dilué dans un jaune d'oeuf à poser 50 minutes, et, surtout, je me sècherai "à la diable", sans me recoiffer DU TOUT ensuite. Non. J'irai me coucher tout de suite après, sans bonnet de nuit. Aha. Et demain, je ne me rase pas les mollets.. Youhou !"

Maupassy caressait un autre but : se raser totalement la tête, et puis se laisser pousser un seul, nique, très long cheveu, jusqu'à ce qu'il atteigne un mètre environ. Ca ferait fureur quand il secouera la tête, en phase avec la musique, à sa prochaine Rave Party (c'est une fête où on peut manger avec ses doigts et ne pas saluer tout le monde, ni s'enquérir de ce qu'il fait de fou, en ce moment.

From Grégoire 1680  posted on 16.10.2007 9:56
Fort Alamo?

From La belette qui sent la belette 1679  posted on 16.10.2007 9:51
C'est exact que l'Angleterre est souvent un but, car il n'y a pas de cartes d'identité là-bas, et donc si tu es sans-papier, et bien ma foi, Lord Mountbatten aussi, ...;-))

Mais je crois pas vraiment que ce soit si facile de passer en camion...tous les camions sont fouillés, avec des appareils infra-rouges, caméras thermiques, etc... qui décèlent toute présence vivante, même cachés sous 50 tonnes de pommes de terre...d'où quelques drames connus (et plein d'autres pas connus) avec des asphyxiés dans des frigos,...

Et à Sangatte, les contrôles sont féroces, les barbelés légions et très haut, les chiens, les rondes de nuit rappellent les abords du mur de Berlin ...côté Est...LE point de passage pour les camions, c'est Fort Knocx, ou un Fort d'un autre nom, que j'ai oublié...;-))

Passer en Angleterre clandestinement, je crois que c'est aussi amusant que de fuir Cuba sur un radeau, avec deux petites cuillères pour ramer...Traverser la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, ca a l'air assez funky aussi. Les points de passage entre Israel et la Palestine Libre, c'est rocky. Insulté, traité comme un moins que rien, on te fait attendre 4 heures en plein soleil sans aucune raison, juste pour passer le temps, justement.

Ceux qui y arrivent, en Angleterre, ils l'ont vraiment pas volé, et arrivés là-bas, ils devraient être décorés et engagés par le MI5...;-))

Ah oui, j'allais oublier : je HAIS Poutine, cette ordure.

Merci pour l'anamnèse, où un autre mot du genre, sur les tires au flanc !!! Très savant !!!!

From Thomas 1678  posted on 16.10.2007 8:30
Il est tout de même à noter que l'angleterre représente la destination finale de la majorité des migrants et qu'ils passent très facilement les frontières dans les camions..

Pour les tires-au-flanc, ca provient du jargon militaire (qui l'eut crû). Les lâches qui voulaient pas exécuter un condamné au passage par les armes.. Ces traîtres de pleutres et autres objecteurs de conscience tiraient dans le bide du type plutot que dans la tête, ce qui évidemment, tue moins bien. du coup les généraux n'étaient pas très content de voir les quotas de déserteurs fusillés tomber en flèche. On inventa alors une injure qui faisaient pâlir de honte tous ces pleutres et ouf, ils tuaient avec plus d'acharnement proffessionel après! ouf!

From La belette qui sent la belette 1677  posted on 16.10.2007 6:30
Les brésiliens sont en vacances. Oui. Des tires-au-flan- Tiens, d'où vient cette expression ?

Maira : entendu ce matin à la radio qu'une enquête d'une organisation anglaise a analysé les lois sur l'immigration de tous les pays de l'Union européenne. Sur près de 30 pays, la Belgique est le troisième pays à avoir la législation la plus souple et la plus favorable aux étrangers (je ne sais pas qui sont les deux premiers, à mon avis des pays scandinaves. Et à mon avis, on doit être devant l'Angleterre...;-)) J'espère que ces journalistes parleront un peu de cette enquête et seront honteux d'habiter leur pays...;-))

En plusse, ils trichent, ces brittons : facile, d'avoir des lois favorables quand personne ne peut matériellement entrer dans votre pays sans y être invité : c'est une île (si, si), personne ne peut monter dans un avion pour Heathrow sans être passé par la douane britanique qui vérifie les titres de séjour, par Eurostar c'est le même refrain, personne ne rentre sans avoir dû montrer ses papiers à la douane. Donc, fatalement, tous ceux qui sont dans le pays ont été invités, à la seule exception de ceusses qui avaient un droit au séjour pour une durée déterminée et qui dépassent celle-ci.

En Belgique, par contre, tout le monde passe les frontières comme on veut, en voiture, de nuit, ou même de jour puisque il n'y a plus de douaniers à la frontière depuis des années...

Ah, les salops. Et après, ils viennent pisser dans notre dos, en hurlant à qui veut l'entendre qu'on transpire ? Je dis Hola.

From La belette qui sent la belette 1676  posted on 15.10.2007 9:00
Maupassy était très susceptible sur le chapitre de la propreté.

From Thomas 1675  posted on 15.10.2007 8:28
D'où d'ailleurs de cette rumeur qui veut que la célèbre moustache du suppôt soit inspirée de celle du comique!

From La belette qui sent la belette 1674  posted on 15.10.2007 6:38
Merci, Starcoke ! ;-))

Revu hier soir "The Great Dictator" de Chaplin...splendide ! Ecrit en 1939, tourné en 1940. Hitler l'a vu deux fois, en 1941.


From Thomas 1673  posted on 15.10.2007 6:28
Oh non, moi je ne bois que du StarCoke, StarCoke, la boisson des champions! La boisson de ceux qui montent vite et qui gagnent! StarCoke, la boisson de ceux qui en veulent! Disponible au rayon boissons de votre commerce le plus proche! StarCoke, le cola des gagnants!
"Depuis que je bois StarCoke, je me sens trop une star! Je suis devenu riche et maintenant j'en veux! Je suis devenu un gagnant! Merci StarCoke!"

From La belette qui sent la belette 1672  posted on 15.10.2007 5:43
Qui a envie d'un Coca-Cola ?

From La belette qui sent la belette 1671  posted on 15.10.2007 5:43
Oui, je suis medium, et cette nuit...., j'ai rêve qu'on allait TOUS mourir. Mon rêve ne disait pas quand. Un homme averti en vaut deux. Je vais vite aller m'acheter un gilet Parbal, ("Parbal, le gilet de sécurité, parce que je le veux bien").

From gaga 1669  posted on 14.10.2007 19:40
boumpaf va bien mieux , pas d'inquietude... mais coco ... serais tu un peu medium ?

From Yorik 1665  posted on 14.10.2007 12:53
Quand la caissière a passé un produit par le lecteur optique et puis que le client ne veux plus acheter l'article en question, c'est toute une histoire car la caissière doit appeler le gérant, qui doit introduire son mot de passe, passer son carton magnétique, et supprimer l'article susmentionné. Un peu comme si on devait appeler l'aministrateur du réseau chaque fois qu'on voulait faire "undo"...

À ce propos, savez-vous que dans 4 jours, le 18 octobre, exactement le jour de l'anniversaire de Thomas, sort la nouvelle version d'Ubuntu? Ceux qui l'ont déja installée n'auront qu'à faire un upgrade, et pour ceux qui ne l'ont pas, saviez-vous qu'on peut recevoir un cd officiel gratuitement?

From La belette qui sent la belette 1664  posted on 12.10.2007 11:32
Maupassy se sentait pessimiste, fataliste en diable : parfois, il avait presque l'impression qu'il azllait vieillir, voir mourir.

Une splendide femme vêtue d'oripeaux en peau de chamois le suivait à la caisse du "Grand Magasin". Il brûlait de l'aborder, l'épiait du coin de l'oeuil, quelle beauté. La jeune dame étala ses emplettes sur le tapis coulissant de la caisse. Oh ! Une idée !

- Oh, ca alors, moi aussi je dois souvent faire CACA, et heu je...j'aime bien aussi le papier avec les petits chiens...Maupassy fila vers la sortie, sans payer et en abandonnant tous ses achats, sous les vociférations de la fâcheuse qui venait de tout comptabiliser au moyen de son boulier compteur informatisé.

From La belette qui sent la belette 1663  posted on 12.10.2007 6:00
J'ai l'impression qu'il pourrait encore avoir des "ennemis", mais, c'est vrai, probablement plus un ennemi ultime qui veut sa mort et qui serait en plus le maître du monde et patati et patata...;-))

Chez PG WODEHOUSE (mon maître), ou dans les premiers romans légers de Boris Vian, mon maître aussi,, beaucoup de choses reviennent d'un roman à l'autre (c'est assez normal, chez Wodehouse, c'est toujours l'histoire de Bertram Wooster : il a toujours, d'histoire en histoire, son horrible tante Agatha, sa super tante Adela, son super de top majordome qui le sauve de tous ses pétrins, son club, où il sirote des cognacs et joue aux fléchettes, ses ex fiancées, dont il a su rester indépendant de toute justesse, grâce à l'aide providentielle de Jeeves ou d'une heureuse providence

From La belette qui sent la belette 1662  posted on 12.10.2007 5:52
Il écrit salement bien, ce con !

http://gloseriesinsatiables.blogspot.com/2007/10/hortense.html

Ce serait, je crois, un super renfort pour l'un ou l'autre chapitre d'un futur Maupassy...

From Thomas 1661  posted on 12.10.2007 2:16
La remarque de Yoriko est fondée en fait..

From Grégoire 1660  posted on 11.10.2007 17:13
Pourquoi ne pas garder le même ennemi? Un baron ardennais, moi ça me semble tout à fait honnête, et surtout - surtout! - à la hauteur du défi pour quelqu'un de la trempe de Maupassy, celui que l'on surnomme déjà l'Homme le plus Classe de la Terre après John Wayne.

From Yorik 1659  posted on 11.10.2007 14:41
Il faudra faire gaffe à ne pas se répéter... Maupassy a déja eu un ennemi dans l'histoire précédente, Von Broum... Il ne faudra pas en faire un clone...

From Thomas la caillera 1658  posted on 11.10.2007 12:27
pour Maupassy, le méchant devrait se faire appeler "Le Processionnaire"!
Voilà un nom de méchant qui tue sa race comme dirait un caillera au cherka!

From La belette qui sent la belette 1657  posted on 11.10.2007 10:43
Le neveu de Maupassy avait de ses questions, parfois.

Comment allait-il s'en sortir, cette fois ?

Heu...oui...L'amour, ça commence par la tête, et ça finit par trois petites gouttes dans le tuyau du pipi. Allez, gamin, va jouer maintenant. Confectionne un joli macramé, on en tirera peut-être un bon prix, à la Fancy Fair de novembre.

Il n'avait qu'une petite pension, à la fin.

From Thomas 1656  posted on 11.10.2007 10:32
Je confirme la grippe

From Thomas 1655  posted on 11.10.2007 10:32
Ca, on l'savait d'jà avé l'yoko tsuno créfiou!

From La belette qui sent la belette 1654  posted on 11.10.2007 10:20
Un nom de femme, un vélo de femme à Damme...pas de conclusions hâtives, j'entends bien...

Rêvé que Boum Pif était fort malade cette nuit, beaucoup de mal à respirer...et Elo vient de me téléphoner pour dire qu'il était pas bien, avait du mal à respirer.

Sans doute qu'une grippe, hein.

From Yorik 1653  posted on 11.10.2007 8:58
Il faut absolument que nous terminions l'ancien Maupassy, pour que je l'archive, et que je libère la page pour qu'on commence le nouveau... Baboule! C'est à toi que ceci s'adresse! Tu as une dette envers Maupassy! Honore-le!
Saviez-vous que Yoriko est un nom de femme très courant au Japon? Au japon les noms de femme terminent souvent par -ko, un suffixe qui signifie "enfant"...

From La belette qui sent la belette 1652  posted on 11.10.2007 7:46
Pour Yoriko, l'ex - japonais : http://buzz.litteraire.free.fr/dotclear/

From La belette qui sent la belette 1651  posted on 11.10.2007 7:14
Maupassy se frappa le front, tomba, reprit conscience, et nota dans son petit calepin mou : "Dans un sac de pommes, on peut encore mettre beaucoup de riz". Il lévitait, tout en fierté retenue. Une enquête. Il se sentait d'attaque pour se coltiner à nouveau avec une belle petite enquête. D'ici à ce que toquetoque le quidam désespéré, il affronterait quelques mots croisés super durs, pour conserver à son outil de travail sa belle agilité, sa louable élasticité.

From La belette qui sent la belette 1650  posted on 11.10.2007 6:17
Je sais, il n'aide pas beaucoup les gens. ;-))

Maupassy avait trois certitudes, dans la vie.

1) L'Amour serait le moteur de son existence.

2) La Vie est extrêmement courte, à peine un souffle, il faut donc en profiter un maximum.

3) Il ne danserait jamais sur "Les lacs du Conémara".

From Maíra 1649  posted on 10.10.2007 19:17
Rends toi compte que à São Paulo les livres en Français sont plus bon marchés que les livres en Portugais.. Par ce que il y a des bonnes livres poche en Français, mais n'y a pas cette sort de bouquin au Brésil, très peu en fait. C'est comme ça. Et une petite aide de Yorik.. mais très très petite.

From Grégoire 1648  posted on 10.10.2007 16:21
http://www.youtube.com/watch?v=a-h2f7a495E

From Yorik 1647  posted on 10.10.2007 14:03
Bien sûr, c'est un détective amateur... Tout comme Sherlock Holmes, son modèle, qui ne faisait pas partie de la police. "Laissez-moi faire, inspecteur, et je vous résouds l'affaire en un tour de sac". "Bon, (soupir) allez-y, Holmes. La piste semble se perdre, nous sommes coincés". Maupassy arriverait à la police de Virton, en grand appareil "Laissez-moi faire, inspecteur, je me charge de l'affaire" "Mais qui m'a foutu..." "Oh-ho, déja un indice!" "Flanquez-moi ce guignol dehors!"

From La belette qui sent la belette 1646  posted on 10.10.2007 13:28
Au fait, tu as déjà lu 'Histoires d'amour' d'Hermann Hesse ?

Ou bien était-ce Rudolf, ce jeune poète toujours les yeux dans les étoiles, qui avait écrit ces nouvelles ?

From La belette qui sent la belette 1645  posted on 10.10.2007 13:25
Mais qu'est-ce que tu écris bien en français !!!

From La belette qui sent la belette 1644  posted on 10.10.2007 13:23
Magnifique expression !!! On remettra ces excréments dans la bouche de Maupassy ! ;-)))

Ce qui m'étonne le plus dans cet article, c'est qu'ici, la presse, même "progressiste", ne commente pas cette loi comme étant une mauvaise loi pour les immigrés, même si, comme tu le dis si bien, il n'est JAMAIS confortable d'être dans la situation d'être contraint de quitter son pays pour tenter de refaire sa vie ailleurs. A part si on est riche et diplômé, bien entendu. Mais si j'ai bonne mémoire, Yorik, dans quasi tous les pays où il a travaillé, a dû à un moment déguerpir, alors qu'il avait un emploi, était apprécié de son patron, pour revenir par la case Belgique, parce que son permis de travail n'était pas renouvelé par les rondes de cuir de l'Office de l'immigration. La liberté de circulation, ca va si tu es européen, dans les pays de l'Union européenne, mais sinon...Alors quand il s'agit d'analphabètes ne parlant pas français, ni anglais (je parle pas du flamand), et qui seront donc forcément des "poids" pour la collectivité (cpas, chômage) et ce durant des années et des années, d'après une vision purement capitaliste, n'en parlons pas...

J'aime bien aussi Maupassy en détective, parmi ses autres activités, mais je le verrais bien en super mauvais détective, qui ne trouve jamais rien, sauf par hasard ou coup de chance monstrueux...;-)) Pas un Dupont/d, mais une sorte de Sherlock amateur qu'on ne vient trouver qu'en dernier recours, si on s'est fait jeter du commissariat par des agents morts de rire....;-)) Je le verrais bien enquêter sur la mystérieuse disparition d'un épouvantail dans la jardin de Madame Balzac, ou une enquête qu'il diligenterait dans le plus grand secret car il a l'impression qu'on a placé un sosie à la place du Premier Ministre, ...

From Maíra 1643  posted on 10.10.2007 12:08
Oui, Coco.. je sais que la presse augmente la nouvelle, après tout le scandale fait partie du spectacle. Comme les personnes disent ici au Brésil "de jouer l'excrément dans le ventilateur". Quand ce n'est pas ce la leur, bien sûr.
Et au fin de tout, être un immigré n'est pas facile en nulle place... toujours le plus facile est de rester dans ton pays... hehehe (ça ne veut pas dire que ce le meilleur ou le plus amusant)

From Yorik 1642  posted on 10.10.2007 11:39
Excellent ce site!
Moi j'aime bien aussi Maupassy en fin limier... Il a toujours eu une grande admiration pour l'oeuvre de Conan Doyle. De plus, son intelligence et sa perspicacité le placent évidemment en toute première ligne lorsqu'il s'agit de résoudre quelque mystère ou de mettre la main sur de dangereux assassins. Sa pratique de la savate française, d'autre part, un sport qui bien malheureusement a cessé d'occuper les podiums mais qui requiert une maîtrise qui s'apparente à l'art en fait un détective parfait! Il ne lui reste plus qu'à détecter!

From Grégoire 1641  posted on 10.10.2007 9:40
Un genre de Olrik qui lui échapperait sans cesse, et par un hasard étrange le poursuivrait pourtant sans arrêt où qu'il aille - aux confins de l'Indochine ou du Maghreb. Mais dans ce cas il faut également un autre policier, un fin limier, qui poursuit Maupassy en jurant que c'est bien lui qui a commis le crime et que cette histoire de mystérieux meurtrier n'est qu'un attrape-nigauds, bon sang ne comprenez-vous donc pas?
Dans le genre Fight Club, on hésiterait toujours pour savoir si Maupassy est un dingue schizophrénique lubrique ou alors un pauvre (au sens figuré évidemment) type dont le sort a voulu qu'il soit sur la route du pire des assassins.

Pour le steampunk je suis d'accord, mais il faut veiller à garder le côté anachronique de la personnalité de Maupassy...

From Thomas 1640  posted on 10.10.2007 9:36
Allez-y voir l'asile de Kirkbridge, Ambiance half-life garantie!

From Thomas 1639  posted on 10.10.2007 9:28
http://www.forbidden-places.net/

From Baboule 1638  posted on 10.10.2007 8:53
Et pourquoi pas, puisqu'il me semble que le cadre futuriste n'a pas été si bien défini que ça, pourquoi pas disais-je donc ne pas donner un petit goût de steampunk à l'ensemble pour une jolie uchronie !?
J'ai en tête un Maupassy, dandy en gilet de soie des Indes et montre gousset digitale de Hong-Kong, à bord d'une montgolfière aux cuivres rutilants crachant de temps en temps de jets de vapeur et sintillant des mille feux des ses grosses ampoules dont on ne sait à quoi elles servent mais qui apparemment maintiennent l'engin en l'air.
Je vois des robots-vapeur, serviteurs dévoués mais auxquels on se dit parfois qu'il n'aurait pas fallu donner d'intelligence artificielle (ni même la parole, vu qu'ils s'en servent la plupart du temps pour vous mettre face à votre médiocrité).
Pour la trame, l'idée de Thomas fait briller mes petits yeux porcins. Un enquêteur !
Et pourquoi pas une course-poursuite autour du monde après un horrible meurtrier qui lui échapperait sans cesse !? Peut-être même le véritable auteur d'un acte horrible dont on l'accuserait à tort (le fugitif inside). Il verrait du paysage, aurait un fil rouge et pourrait s'arrêter de temps en temps pour aider à résoudre des affaires là où il passe !?

Enfin moi ce que j'en dis...

En toute cas je vote pour Diane Kruger !

From La belette qui sent la belette 1637  posted on 10.10.2007 6:07
Une sacrée Bonne d'idée, Gregoa ! Maupassy pourrait aussi essayer de faire publier un recueil de poèmes sur l'Amoûûûr. Il serait comme Zorro, banal le jour, et monstrueusement génial la nuit tombée. Et après, on l'engueulerait le lendemain à midi parce qu'il dort encore ou souhaite prendre son petit déjeuner au lit ! Quelle ironie, ah, s'ils savaient !!!

Ou alors, il écrirait le super script d'un super nouveau western, genre hélas tombée en désuétude, et dont il va revisiter la crème, il a déjà le titre : "L'Assassinat de Jesse James par le très lâche Robert Ford"...;-))

Ouaw, en lisant l'article proposé par Maira, ca fait peur, on a l'impression d'habiter un pays de nazis...Cet article est cependant étrangement unilatéral et ne retient que du mauvais, sans parler de tous les aspects positifs de la nouvelle loi pour les arrivants en Belgique, que les organisations de protection des droits de l'homme et les avocats s'occupant de droits des réfugiés politiques reconnaissent pourtant dans la presse... l'auteur de cet article me paraît épouvantablement mal renseigné sur le réel contenu de la nouvelle politique (qui diffère assez peu de la précédente, d'ailleurs).

Je ne dis pas que la nouvelle politique est parfaite, bien entendu, le Cdh n'a pas réussi à faire accepter par les autres partis une nouvelle vague de régularisation massive des sans-papiers, comme cela s'était passé en 2000, mais les droits des réfugiés sont renforcés par cette nouvelle proposition de loi, même s'il reste de nombreux progrès à effectuer.

Que ce journaliste s'informe un peu mieux et fasse plutôt des articles sur les difficultés kafkaiennes d'un jeune belge pourtant marié légalement à une brésilienne et travaillant pour le surplus dans une organisation à vocation humanitaire pour recevoir ses papiers d'autorisation de séjour...;-)))))))

From Maíra 1636  posted on 09.10.2007 23:53
Belgians agree on one issue: foreigners

BRUSSELS: This 177-year-old nation came a step closer Tuesday to averting breakup after its squabbling linguistic communities managed to agree on the one issue that increasingly unites them: fear of immigrants.

Belgium, divided between Dutch-speaking Flanders in the north and French-speaking Wallonia in the south, has spent 120 days since national elections without a new government. Political parties have been unable to agree on the country's direction, and fears are growing that Belgium will dissolve. Yet signs of a breakthrough in the coalition talks emerged Tuesday morning when the Christian Democrats and Liberals temporarily put aside their differences and agreed on a tough new approach to asylum policy and economic migration.

Despite this agreement, political analysts stressed that the crisis was far from over with the important issue of how to grant more autonomy to Flanders and Wallonia still hanging in the balance. They underlined, however, that the deal illustrated how immigration had become a unifying issue in a country where the prime minister-in-waiting recently publicly fumbled the words of the national anthem and where the unifying force for Belgians of all linguistic stripes is a love of the country's 400 kinds of beer.

"A toughening stance on immigration has overtaken politics in Belgium and made immigration a swing issue, and we are seeing this across Europe," said Pierre Blaise, secretary general of Crisp, a sociopolitical research organization in Brussels. "It is not that Belgians are intolerant in general, but rather that the radicalization of the right has pushed mainstream parties to adopt a tougher approach when it comes to immigration and attitudes toward Islam in particular."

Political analysts said the provisional deal, which will only come into effect if parties form a government, reflected the extent to which the Vlaams Belang, an extreme-right Flemish party that argues against Muslim immigration to Belgium and wants an independent Flanders, was influencing the political debate. Its leader, Filip Dewinter, whose well-coifed appearance and far-right politics recall Jörg Haider of Austria, founder of the anti-immigrant Freedom Party, has suggested "repatriation" for immigrants who do not make greater efforts to integrate.

Under the agreement, migrants from outside the European Union will be able to come to fill jobs only if there are not enough EU candidates. The parties agreed to stricter rules for immigrants who want to join family members in Belgium, including proof that they have sufficient income. The accord also would reserve Belgian citizenship to those who have spent five years uninterrupted in the country and who speak one of Belgium's three official languages - French, Dutch or German.

An increasingly strident stance toward immigration has been seen across Europe, where a get-tough approach to immigrants has been winning votes. In Switzerland, where voters go to the polls in national elections on Oct. 21, the Swiss People's Party, the most powerful party in Parliament, has in recent days been distributing posters showing three white sheep standing in the Swiss flag, as one of them kicks a single black sheep away. The implicit message: Foreigners are not welcome in one of the world's oldest democracies.

In France, President Nicolas Sarkozy was elected on a law-and-order platform of tightening illegal immigration. He has set up a Ministry for Immigration and National Identity and supports legislation requiring immigrants who want to bring families to France to undergo DNA testing to prove that these are their relatives. Sarkozy, a former interior minister, also has vowed to deport 25,000 illegal immigrants by the end of 2007.

So strong is the fear that Dutch values of tolerance are under siege by immigrants that the government two years ago introduced a primer on Dutch values for prospective newcomers to Dutch life: a DVD briefly showing topless women and two men kissing. The message: Embrace our culture - or go home.

In Belgium, the policies toward illegal immigration came under attack by human rights groups this summer after Belgian authorities detained an 11-year-old Ecuadorian girl, Angelica, and her mother, Ana Cajamarca, who had overstayed their tourist visas by four years. Plans to deport the two sparked a public outcry because the girl had attended a Belgian primary school and her father planned to remain in the country. Many also criticized the detention of a minor.

A court eventually ordered their release, just hours before the scheduled deportation, after widespread media coverage and a campaign by Anne Malherbe, the Belgian wife of Ecuador's president, Rafael Correa, who likened their treatment to Nazism.

Some analysts cautioned that the provisional agreement Tuesday should not be construed as a national anti-immigrant backlash, but rather as a pragmatic attempt to overcome the current impasse. They noted that while fears of immigration were increasingly transcending linguistic and ideological divisions, an extreme-right nationalist movement had yet to make serious inroads in the French-speaking half of Belgium. Meantime, a vocal minority in the Social Democratic party, one of the French-speaking parties trying to form a government, had challenged the agreement, while the business community had successfully lobbied in favor of making it easier to admit highly skilled foreign workers.

The party of the Flemish Christian Democrat leader Yves Leterme and the Liberals, each split into Dutch and French-speaking parties, won a majority in the June elections. But the country has been mired in deadlock because the Flemish parties have been pushing for greater regional autonomy, while their Francophone rivals have been clinging to national solidarity.

Beyond the specter of seeing a fragile federal state unravel, the impasse has global implications because Brussels, the Belgian capital, is host to the European Union, the world's biggest trading bloc, as well as to the North Atlantic Treaty Organization. Should the Flemish succeed in gaining greater autonomy for Flanders, Brussels, an 85 percent Francophone island surrounded by Dutch-speaking Flanders, could find itself in the center of a linguistic tug of war between competing regions. That could make it an uncomfortable home for international organizations whose main purpose is forging European and transatlantic unity.

from Herald Tribune, 09/10/2007 http://www.iht.com/articles/2007/10/09/news/belgium.php?page=1


From Grégoire 1635  posted on 09.10.2007 14:01
Il lui faut surtout un hobby, une occupation pour ses heures de loisir, pour ses vieux jours, qui le tient en haleine depuis un mystérieux évènement - que s'est-il donc passé pour qu'il ait cet intérêt pour ce sujet, voyons? Vous voyez? Pour pouvoir faire une blague à la fin de chaque épisode, quelque chose qui fidélise le client heu le lecteur, du genre oui par exemple les champignons ou alors les timbres poste, c'est bien aussi ça les timbres poste, en plus ça serait très tendance à l'époque du mêle... Il faut qu'il y ait un autre Maupassy qui se blottit dans son coeur et qui sort délicatement le soir, pour écrire quelques pages d'une vraie encyclopédie (oui, parce que ces messieurs, là, Diderot et Daremberg ont vraiment fait un gâchis incroyable avec leur croûte). Une sorte de Peter Pan qui fasse rêver le public de 7 à 77 ans!

From La belette qui sent la belette 1634  posted on 09.10.2007 12:29
Thomas : Iha ! Chouette, chouette ! Maupassy pourrait être un admirable 'touche à tout', un oisif qui ne veut pas regarder la télé toute la journée, non non, il se cultive, s'intéresse aux arts, se pique d'un jour faire une "grande" découverte scientifique, aimerait écrire un roman spectaculaire que tout le monde s'arracherait, qui serait adapté à l'écran et dont il aurait le droit de choisir l'actrice qui jouerait le rôle titre, il joue du clavecin et de la guitare sèche, pratique 8 sports dont 3 d'équipe, encourage de jeunes peintres dont il paie les huiles, décide un matin de sculpter la jeune fille qui habite la maison d'à côté, chez ses parents, ce qui lui vaut un séjour au poste pour un "horrible malentendu",...Plein de gens essaieraient de lui piquer son fric, de l'arnaquer, de lui vendre des appareils électro-magnétiques incroyables, des rideaux qui changent de couleur en fonction de l'avancée du jour, des murs qui chagent de couleur, il essaierait d'inventer une télévision en relief et avec odeurs,...et il serait assailli de femmes célibataires qui n'en voudraient qu'à son argent, et pas à lui, et lui aurait la lourde tâche de trouver celle qui, enfin, s'intéressera à lui pour lui-même...;-)) C'est pas un canevas, ca ? Et on lui fourre dans la bouche toutes nos réflexions grotesques, quelques dialogues savoureux, deux ou trois gags désopilants, et puis...on attend que notre roman s'arrache...qui serait adapté à l'écran et dont JE, COCO aurait le droit de choisir l'actrice qui jouerait le rôle titre...j'avais pensé à Diane Kruger, ou peut-être Clara Bruni, je ne sais pas, Monica Belluci ? Ou alors Ilse......;-)))))))))

From Thomas 1633  posted on 09.10.2007 11:59
"- Oh! Ruppert! Regardez-moi donc cela! C'est.. c'est incroyable!
- Vous avez raison, mon cher, c'est spectaculaire!"
Maupassy, agenouillé dans l'herbe fraiche du square Fernand Vergotte, à Virton, regardait un petit champignon brun, grignoté aux deux tiers par une improbable horde de limaces.
"Mais regardez mieux enfin Ruppert! Vous ne voyez pas ces deux petites marbrures, là, sur le coté?"
Le docteur Ruppert haussa les épaules, rien décidément cette journée ne lui serait épargné...
Il aurait preferé rester à la pension de cette bonne Madame Michelot, pour avaler quelques scones avec un doigt de bière à la cerise.
Que faisait-il donc dans ce parc, parmi la rosée fraiche et matinale, à regarder le détective à genoux dans la froidure...

From La belette qui sent la belette 1632  posted on 09.10.2007 9:20
http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=78210


From La belette qui sent la belette 1630  posted on 09.10.2007 7:14
Hein ? Un docteur Watson ??? "DOCTEUR WATSON : Utilitaire de Windows permettant l'analyse des détails des conditions d'un crash". Mais...mais qu'est-ce à dire ????

From La belette qui sent la belette 1629  posted on 09.10.2007 6:37
Soyez réalistes : demandez l'impossible.
[ Ernesto "Che" Guevara ]

From La belette qui sent la belette 1628  posted on 09.10.2007 6:36
Maupassy se raidit, figé. Il avait oublié sa pomme, ce matin. "Une pomme par jour éloigne le docteur pour toujours", lui serinait sa Maman. "A condition de bien viser", ajouait systématiquement Père (c'était rigolo au début). Maupassy avait promis, pour la pomme, sur le lit de mort de Maman. Se méfier des blondes, et ne pas oublier la pomme, promet le moi, Ssyssy. Oui, Moman. Obligé de dévorer le Fruit Défendu. "Et on voudrait que je sois normal", pestait Maupassy en agitant ses boucles brunes (il venait de les faire frisotter).

From La belette qui sent la belette 1627  posted on 09.10.2007 6:31
Ola, je suis aussi toujours du côté du petit vieux, j'aime beaucoup le concept du petit vieux, on est tous un petit vieux en herbe, mais là, on connait pas le contexte, et les autres ont l'air de pas avoir toute leur tête non plus...bon, j'ai dû regarder la vidéo sans le son, étant en position "travail acharné"...il doit y avoir une liste énorme de conflits entre ces gens, je supopose que leurs parents et leurs cousins consanguins se disputaient déjà, que le frère du cousin à Mimile aurait dépucelé la femme du beau-frère de l'oncle René, celui avec sa patte folle, 8 ans avant les noces, et que ca a pas plu, quand il en a parlé, bourré, à la fête d'anniversaire du petit Maurice, davant Titine et sa fille de 14 ans qui a déjà "des idées". Mais le vieux avait l'air le plus agressif, et les autres ne profitaient pas tellement de leur surnombre, je trouve. Peur ou respect du combattant solitaire, du vieil éléphant qui se cache pour mourir, je ne sais. ;-)

From Baboule 1626  posted on 08.10.2007 16:24
Ah oui décidément, quelle belle leçon d'humanisme !
Le village qui se ligue pour humilier le vieux fou...
"Ahahah, regarde maman comme Robert lui a bien ouvert le crâne dès que le vieux hibou lui a tourné le dos !"
Et Jean-Gui, le geek du village qui compte bien faire rire le monde entier en diffusant la vidéo sur le net, qui s'inquiète vers la fin "oh là, ça devient un peu dangereux là"... parce que jusque-là c'était bon enfant de taper à coups de bâton dans le dos d'un mec qui tient à peine sur ses jambes...
Ah la noblesse des gens simples...

Jésus en plâtre, enfant de chique, ... j'en ai loupé des trucs depuis que je ne suis pas venu...
"Christ !" -> ça sent la poutine à plein nez ce genre d'expression. Avoue donc, Eric T(abarnak) !

From La belette qui sent la belette 1625  posted on 08.10.2007 13:35
Chouette, ces combats au fleuret, à la canne molle, avec le decorum et tout, fendez, et le mec qui lui pique son bâton et qui est suffisamment Seigneur pour ne pas en profiter pour lui distribuer 250 coups aux fesses, très fair. Ah, le grand air, l'alcool, dans les contrées où il n'y a pas (encore) de cinémas...Ca doit être long, à la veillée. Alors, on se trouve des O'hara, quand on est un O' Timmins...;-))) Je ferais de même, sans le Dieu Télévision...

From Grégoire 1624  posted on 08.10.2007 13:29
Oh bin justement, j'avais besoin d'un sujet pour mon cours de français d'aujourd'hui!

Mieux: si je montre la vidéo à Lívia, elle sera sûrement d'accord pour qu'on aille habiter en France!

From La belette qui sent la belette 1623  posted on 08.10.2007 13:24
Baboule, quelle renommée !

Et toi, Eriqueté, j'espère que tu nous feras saliver par tes paragraphes mémorables dans les nouvelles aventures de Maumau ! Ciboire et Jésus de plâtre, je vois bien ca dans la bouche d'un personnage de cette Saga...;-))


From Eric T 1622  posted on 08.10.2007 12:47


Christ! en voilà qui savent croiser le fer comme à la belle époque où on osait laver son honneur souillé sur la place publique!

Fais pas le con Gérard!

http://www.dailymotion.com/video/x2ykbz_combat-de-rue-entre-paysans_fun

From Eric T 1621  posted on 08.10.2007 12:42
Ciboire!ca fait une paie que je suis plus passé par ici! et que vois je le célèbre baboule est réapparu. Je n'avais connaisances de ce Jésus de plâtre qu'au travers des anciens post du forum.Damn , j'èspère que c't enfant de chique va nous relancer Maupassy ...

From Yorik 1620  posted on 08.10.2007 12:23
Ce serait intéressant, faire parler Maupassy... Ou alors, avoir une sorte de docteur Watson? le docteur Ruppert?

From La belette qui sent la belette 1619  posted on 08.10.2007 12:17
En fait, ce serait probablement mieux de parler "dans la bouche de Maupassy", à a première personne ? Parce que là, avec la "narrateur omniscient", c'est peut-être plus impersonnel ? J'en sais rien. Un canevas. Oui. Il en faut.

From La belette qui sent la belette 1618  posted on 08.10.2007 12:08
Maupassy s'ennuyait un peu. Pour faire passer cette fin de mois de mai, il avait une ambition. Scientifique. Démontrer une de ses convictions. "Une tête décapitée continue de penser pendant 1mn30". Ou plus, si elle tombe à l'envers dans le panier, et ne se vide pas trop vite. Bien entendu, il parle d'une minute trente sans pose de garrot, ni grand sparadrap, ni mercurochrome, tous remèdes inefficients en l'espèce, même s'ils n'ont jamais été tentés. On connaît en effet très peu de cas de tentatives de guérison de têtes décapitées. Que ce soit Place de la Concorde (avant qu'elle n'aieppris ce nom) ou dans les forêts où les bûcherons maladroits s'ébattent, personne ne crie jamais, fendant qui la foule, qui les écureuils : "Laissez-moi passer, je suis médecin, écartez-vous, de l'air, ouvrez-lui ces boutons de chemise, dites 33, scalpel". Personne. Mais Maupassy en avait la prescience, une tête décapitée pense encore quelques poignées de seconde après la césure. Et avec détachement, se peut. Une expérience. Procéder à un test. Un cobaye. Un laboratoire, ou son atelier. Une blouse blanche, vite, pardieu. "Ruppert, une blouse blanche !"

From Yorik 1617  posted on 08.10.2007 9:35
Ouais! Baboule est revenu!
Finalement ça nous aura fait du bien de laisser Maupassy au repos pendant quelques temps, il me tarde à moi aussi d'en découdre. Cette fois on devrait établir un canevas avant...

From La belette qui sent la belette 1616  posted on 08.10.2007 6:52
Maupassy, en enfilant en pensée (ho, du calme !) ses boots de grand lézard, se remontait le Moral à grands coups redoublés dans le fondement. Son fondement ? Celui de son valet de pied en stage. Il pensait que Gandhi, Einstein, Napoléon, Jean Moulin, Dali, Hemingway, Romain Gary, Talleyrand, Jaurès, Kennedy, Martin Luther (les deux) étaient peut-être des gens très valables, mais ils étaient morts, tous ! Alors que lui...lui, Maupassy, n'était peut-être pas taillé dans le même roc, mais il vivait, lui, il était bien vivant, il ne s'était pas laissé crever, comme cela, sans réagir, il vivait, il débordait d'entrain ! Oh, ce n'étaient pas les dangers qui lui avaient manqué, oh, il aurait pu, lui aussi, avec un peu moins d'adresse, de combativité, d'intelligence, y passer aussi, se faire baiser par la Camarde, mais non, il avait toujours évité ses pièges : à l'occasion de la chute dans l'escalier de marbre, il s'était rattrapé, l'épisode de la guêpe dans la bouteille de jus de poire, il l'avait vue au dernier moment et avait jeté le verre très loin, le tracteur sur cette petite route sinueuse qu'il descendait en trombe, évité, comme tout accident un soir de beuverie, cez qui n'est pas rien, ces hooligans assoiffés de sang, il les avait calmés, avec un peu de bluff (et beaucoup de veulerie), et son taux de choléstéroil était à nouveau sous contrôle, après quelques alertes. Alors ? Maupassy était supérieur à toute cette brochettes de "Grands Hommes", il était vivant, lui, et bien vivant ! Tahihau !

From La belette qui sent la belette 1615  posted on 08.10.2007 6:40
Baboule : oui, c'est moi, mais je me terre, pour des raisons de procrastination au boulot......;-)) Content de te relire ! Très très belle victoire, mais je me demandais, du fond de mon canapé-lit en mohair, si, sur le dernier Essai, à la base de l'action, un petit "en avant" n'aurait point été commis...;-) Mais je suppose que non, car on n'en parlait pas DU TOUT au journal de Claire Chazal, qui mériterait ;-))

Oui, il s'est marié, le con. Il le regrette pas encore, mais c'est parce qu'il est trop paresseux pour réfléchir, peut-être ;-)




From Thomas 1614  posted on 08.10.2007 5:32
Faut avouer que pour une fois, il va falloir applaudir ces bleux mettre une bonne patée aux noirs c'était vraiment pas gagné d'avance! (aux noirs!! machine waciste!)

From Baboule 1613  posted on 08.10.2007 5:10
En fait, entre mon boulot et ma fille, ça devenait dur de trouver du temps pour moi.
Et d'autant plus sachant qu'il allait me falloir écrire de gros pavés, si possible bien construits, et en bon français de surcroit.
Alors oui, j'avoue, j'ai gravement procrastiné....
Mais ma fille est maintenant à la crèche, et je suis devenu tellement riche que je dis merde à mes clients si ça me chante (ah non... ça c'est encore mon problème de mélanger la réalité et la fiction).
Donc mes chers camarades friands de frites, je vous fais la promesse d'essayer (un vrai politicien je vous dis !) de pondre sous peu ma version de la fin de Maup' Episode One.

Sinon ça va pour vous ? Il n'y en a pas un qui devait se marier ? Il a fini par dire non et se sauver avec le prêtre comme prévu ?
Et d'ailleurs c'est le même CC qui se prend pour une belette maintenant !?

From Baboule 1612  posted on 07.10.2007 14:49
Ohhhh c'est bon, je ne suis pas un léopard.
Je m'étais juste fixé une victoire des bleus sur les blacks en rugby comme condition de mon come-back...

From Yorik 1611  posted on 05.10.2007 16:34
Mais c'est dingue!!! D'autres ont eu la même idée que nous, mais n'ont pas hésité à rajouter dans l'acide et le piquant... Voila ce que nous devons faire lors de la prochaine histoire de Maupassy: Du hard-core!!! En plus comme ça les lecteurs de ces autres sites viendront probablement lire, ça fera des milliers de lecteurs, la célébrité assurée.
"Mauassy étouffait dans son pantalon de cuir trop serré. Le mot pantalon n'était d'ailleurs dans ce cas-là qu'une métaphore, car il s'agissait vraissemblablement du mix entre un pantalon et un string. Il s'approcha de la grille de fer forgé et chaussa son masque de cuir à fermeture éclair. Il saisit son fouet"...
Qu'en dites-vous? il me semble que ça a de l 'avenir...

From Monsieur Interloqué après recherche Maupassy sur moteur rechMsn 1610  posted on 05.10.2007 14:16
Que dire :

retomber enceinte apres fausse couche
... jeu video dms puce playstation 2 jeune fille or femme or adolescente or chaude or amateur or voyeur or panty . après avoir faussé compagnie à l& anglaise, maupassy avait ...

kmy-rrvp.net.cn/dernier_film_cinema/retomber_enceinte_apres_fausse_couche.html · Page en cache
entrejambe ouverte photo poil chatte blonde
maupassy reprenait manifestement du poil de la bête. son pantalon trop serré lui torturait l& entre jambe vers une petite grille de fer forgé, . les vraies ...

sexyvcag.akd-gpw.net.cn/entrejambe_ouverte_photo_poil_chatte_blonde.html · Page en cacheLive Search vous satisfait-il ? Dites-le nous.

From La belette qui sent la belette 1609  posted on 05.10.2007 10:46
Maupassy : Plaire à tout le monde, c'est plaire à n'importe qui.

From La belette qui sent la belette 1608  posted on 05.10.2007 10:43
Ouais !!!

Baboule est un sale léopard (les zèbres, dans le Little Karroo, chantent à tue-tête, le soir, au bivouac : "Léo-pard, sa-lo-pard, Léo-pard, sa-lo-pard", c'est super impressionnant.

Je propose, parmi les nouveaux personnages, que Maupassy aie une sorte de Tante Ginette.

Violette imite le croassement de la grenouille dix fois mieux qu'une grenouille, au fait.

From Yorik 1607  posted on 05.10.2007 9:47
À peine revenu, et déjà ce blog se remplit à vue d'oeil! Bravo! Mais... Ilse doit-elle aller au BUREAU pour qu'on aie les photos?
Tu marques un point avec Maupassy... Si il était au XIXeme siècle, il serait normal. Vaut mieux qu'il soit le jour d'aujourd'hui ou dans le futur, effectivement.
Si on clôturait là l'histoire actuelle? Baboule n'est plus revenu pour achever... Et on imagine un canevas pour l'histoire suivante, histoire de pouvoir suivre une trame... hein? hein?

From La belette qui sent la belette 1606  posted on 05.10.2007 9:23
Article de BHL : désopilant de voir cet affreux people arrogant bourré de frique parler pour la gauche. http://www.lesoir.be/la_une/france-dans-son-nouveau-livre-2007-10-05-553377.shtml

From La belette qui sent la belette 1605  posted on 05.10.2007 9:08
Chouettes nouvelles, par un chouette auteur du 19° :

http://fr.wikisource.org/wiki/Les_Diaboliques_-_Le_plus_bel_amour_de_Don_Juan

Au fait, est-ce que Maira a déjà lu les Nouvelles d'Herman Hesse rassemblées en un recueil intitulé, dans la traduction française, "Histoires d'Amour" ?

Il y en a 3 ou 4 vraiment bien.

Et 6 membres de la famille Pinochet ont été arrêtés : en plus du soleil revenu, ca fait beaucoup !

From La belette qui sent la belette 1604  posted on 05.10.2007 8:41
Pour Synapses : site manuscrit.com

Prix du Premier Roman 2008 - Appel à textes

A vos plumes !


Fidèles à leur vocation de découvreurs de talents, les éditions Le Manuscrit lancent la 5ème édition de leur Prix du Premier Roman qui récompense chaque année un premier roman inédit, découvert sur le site www.manuscrit.com par un jury de professionnels du livre. En 2007, le jury parrainé par Marc Levy sous le patronage de Monsieur Renaud Donnedieu de Vabres, Ministre de la Culture et la Communication, a récompensé Nidhal Marsoumi pour son roman "Lutchy".
Vous avez écrit un 1er roman ? Vous souhaitez élargir le cercle de vos lecteurs ?
Participez au Prix du Premier Roman Le Manuscrit 2008 !


From La belette qui sent la belette 1603  posted on 05.10.2007 6:32
Oh oui, Maupassy pourrait partir en voyage ! La documentation photographique approche, dès que Ilse retourne au bureau, lieu de petites conspirations et de grands enchantements, le vendredi, quand le soleil brille, pour la première fois depuis un mois et demi me glisse t'on. On pourrait aussi le mettre au 19°, mais je trouve assez chouette qu'il se comporte comme quelqu'un d'un siècle passé (majordome, ...), en ayant l'air de trouver cela parfaitement normal, mais de nos jours...sinon, il perdrait peut-être un petit peu de sa spécificité...au 19°, n'importe quel louffiat avait 4 valets à demeure...;-))

Il pourrait se documenter, avant son grand départ, sur les populations indigènes qu'il trouvera sur place : j'avais trouvé sur internet un récit de voyage d'un colonial, en 1800 quelque chose, qui décrivait les noirs : c'était...c'était...Oh, Mon Dieu. Jésus-Marie.

From Grégoire 1602  posted on 04.10.2007 13:20
Oui, il est indispensable d'être extrêmement bien documenté photographiquement. Surtout quand on s'intéresse à un contexte si éloigné de notre quotidien.

From Yorik 1601  posted on 04.10.2007 13:02
Ce qui pourrait être marrant est de remettre Maupassy dans un tout autre contexte... au XIXeme siècle par exemple... ou à Stellenbosch, au temps des boers, maintenant que nous aurons sûrement une impressionnante documentation photographique...

From La belette qui sent la belette 1600  posted on 04.10.2007 12:46
Le Nid du Serpent

Résumé du livre

Comment un adolescent du Cuba des années 1960, fils d'un marchand de glaces, devient-il écrivain ? Ce roman, autobiographique sans l'être, montre comment l'initiation sexuelle et l'épreuve militaire forcée de la milice ont précédé les mots et la culture et éclaire le parcours fulgurant d'un homme coincé entre deux mondes, celui de la culture et celui de la dépravation.


Cela fait bientôt 50 ans que Castro a pris le pouvoir et que l’on parle régulièrement de Cuba. Mais les éternels débats politiques occultent l’essentiel : personne ne parle jamais des Cubains. Pedro Juan Gutierrez répare cette aberration grâce à ses récits terre-à-terre, concentrés sur les habitants tentant de survivre au mieux du régime castriste. Dans ce roman ouvertement autobiographique, il nous raconte les premières années de la révolution, les années 1960, celles de son adolescence, de son service militaire.

L’idéaliste occidental y découvrira avec étonnement que de révolution, il n’y en a jamais eu. Juste une dictature aveugle, étouffante, castratrice.

Avec son écriture unique, choquante, outrancière, violente, l’écrivain retranscrit la vie avec un sens du concret extraordinaire dans la lignée d’un Bukowski ou - pour l’expressivité et la force de ses mots - de Céline, rien que ça.

Portée par un style oral, argotique et vulgaire, sa plume devient une lame émoussée recouverte de sang séché, provocante, amorale. Les mots poisseux, répugnants, nous collent et nous cognent sans que l’on puisse y échapper.

Gutierrez raconte les putes, les fous, les alcooliques qui peuplent un Cuba en forme d’immense cage en décrépitude, dans laquelle hommes et femmes tournent en rond comme des rats, boivent, baisent, boivent, baisent et boivent. L’écrivain cubain ne parle que de sexe, tout le temps, partout, avec n’importe qui, belles ou moches cela ne compte pas. Le sexe reste l’ultime espace de liberté - et de gratuité ! - dans ce pays bâillonné qui redevient primitif, à l’image de l’écriture très sensitive, odorante, et de son réalisme forcené. Le sexe comme seul moyen de sortir, un instant, de cette vie sans issue, sans espoir, sans retour possible.

Un livre d’une force insoutenable, que l’on n’oublie pas.


From La belette qui sent la belette 1599  posted on 04.10.2007 12:34
Qu'est-ce que vous penseriez d'une histoire de Muapassy où il luttrait contre un concurrent féroce pour l'obtention de la couronne de Dandy de son Comté, et de célibataire le plus en vue, ce qui implique, naturellement, de parvenir à ne pas se faire mettre la laisse au cou, sous peine de rejoindre le troupeau des hommes mariés, des demi-hommes, qui ont toute leur vie derrière eux. Maupassy devrait travailler, ou plutôt avoir une situation professionnelle, pour ne pas être battu sur ce point par Hugh Petid, l'artiste bourré de thunes, chanteur - lead guitar qui vient de s'installer dans le village voisin et dont tout le monde ne jure plus que par lui, refusant les dîners de Maupassy, autrefois recherché comme l'or pur, pour aller se vautrer dans les canapés du loft du malséant nouveau voisin, adepte de "Nouvelle Cuisine" ?

From La belette qui sent la belette 1598  posted on 04.10.2007 11:19
Maupassy se sentait usé jusqu'à la corde, comme un vieux string aux propriétés astringeantes.

Il avait envie qu'un domestique, ou quelqu'un, lui dise des mots gentils. Son dessin de ce matin trônait depuis maintenant 4 heures et 26 minutes sur la table de la cuisine-atelier, et personne n'avait encore rien remarqué. On ne le voyait pas assez, peut-être, avec ces grandes explosions de couleur, ces rouges très chauds, l'originalité de la composition, la grande ombre dessinée au fusain, inquiétante, menaçante, Hitchcoquienne, et, en arrière-fond, ce cassoulet où l'agneau mystique, blanc, purpurin, poudré, bouclé comme jamais, flottait en souriant, surnageant parmi les cucurbitacées magentas ? Ah !

Personne n'avait sa sensibilité, dans ce trou. Et la capitale l'épuisait. Mais elle l'appelait, le cri était trop fort, désormais. Il exposerait, aux galeries d'Arenbert. Tous ses amis s'y précipiteraient, en tout cas le jour du coquetèle d'ouverture. Des Mojito's. Qui pourrait résister à la promesse de Mojito's bien frappés ?

From La belette qui sent la belette 1597  posted on 04.10.2007 6:07
Right, Bougalou !

From Grégoire 1596  posted on 03.10.2007 20:49
À vrai dire, je ne pensais même pas au fait que l'un dicte à l'autre. les deux évoluent juste à des altitudes différentes... et le plus haut n'est pas l'État. Ce qui est d'ailleurs amusant quand on pense au concept de souveraineté populaire, puisque par celui-ci c'est le peuple qui est sensé être la source du pouvoir. Hors, on voit qu'ici, l'unique appareil qui permet au peuple d'être souverain (imparfaitement, bien sûr) n'est plus celui qui en est capable. Bon ce n'est qu'une petite extrapolation de l'esprit, et c'est l'État lui-même - le peuple - qui a signé le contrat donc on peut à peine s'en prendre à soi-même, c'est juste. Toutefois, c'est tout de même difficile de voir les choses sur le même pied.

From La belette qui sent la belette 1595  posted on 03.10.2007 13:44
Mmmh...c'est très énervant, et blesse tout coeur pur, mais ca ne veut pas dire que les sociétés dictent tout aux pays : c'est parce que, ici, l'Etat belge a contracté avec une société anonyme Total Belgique, soit X, et que ce que fait Total Monde, soit Y, en Birmanie, ne peut être imputé à X selon les termes du contrat signé. Si mon père, X, tue un lépreux, car il pue, moi, Y, n'irai pas au trou, et j'en serai fort aise. Je comprends très bien que ce soit super râlant, tout le monde en Belgique voulait résilier ce contrat pour emmerder un tout petit peu Total, mais d'un point de vue juridique, ce serait une hérésie. Ce que je regrette, c'est que dans les clauses du contrat signé avec Total Belgique, le gouvernement n'ait pas pensé inscrire que le contrat pouvait être résilié de plein droit et sans indemnité, si Total Belgique OU TOUTE AUTRE SOCIETE LIEE A CELLE-CI (la maison-mère, en l'espèce, qui a une personnailté juridique distincte) avait violé les principes éthiques, liberté de s'affilier à un syndicat, travail forcé, etc...décrits dans le contrat.

Bon, sinon, c'est vrai que des cas comme celui du marché de l'énergie, où Suez parle au Ministre de l'Energie belge comme à un larbin, interpellent sur la question de "Qui c'est qui est le maître, ici"...;-))

From Grégoire 1594  posted on 03.10.2007 13:28
C'est amusant, regardez qui joue dans la division au-dessus d'un Etat national:

"Le ministre de la Fonction publique, Christian Dupont, a indiqué mercredi en Commission de l'Intérieur de la Chambre que la société belge TotalFinaElf Belgique est une entité distincte de ToralFinaElf International, présente en Birmanie. Cette réalité juridique prive l'Etat belge de toute possibilité juridique de rompre le contrat qui lie les pouvoirs publics belges à TotalFinaElf Belgique sans payer d'indemnité. Le ministre a été interrogé par le député Ecolo Muriel Gerkens sur la possibilité de rompre ce contrat afin de boycotter la société présente en Birmanie.

Dans sa réponse, le ministre a rappelé la réalité juridique qui s'impose à l'Etat et le prive d'arguments pour mettre fin au contrat sans payer des indemnités, voire des dommages et intérêts pour atteinte à l'image si la société évincée voulait faire valoir ce préjudice devant les tribunaux. De plus, a encore dit le ministre, si aujourd'hui, ayant mis fin au contrat, l'Etat devait relancer un nouvel appel d'offres pour retrouver un fournisseur de carburant, rien ne lui permettrait d'introduire dans un cahier des charges des dispositions visant à exclure une firme ou de recourir à tout moyen pouvant être démontré comme poursuivant un tel but. "Cela aboutirait à ouvrir, pour la firme concernée, la possibilité non seulement de bloquer la procédure, mais aussi de prétendre à des dommages et intérêts", a ajouté le ministre.

Christian Dupont a toutefois précisé que personnellement il était favorable à la remise en cause des contrats de fourniture de carburant. "Dans des situations comme celle que nous vivons actuellement, certaines décisions doivent pouvoir être prises pour la dimension symbolique qu'elles représentent, pour le message qu'elles véhiculent", a dit le ministre sortant PS."
http://www.lalibre.be/article.phtml?id=3&subid=85&art_id=374555

Ça serait comme Liverpool-FC Perwez... Sauf que ça, ça ferait rire.

From Grégoire 1593  posted on 03.10.2007 13:18
ça serait malheureux, après tout ce temps...

From La belette qui sent la belette 1592  posted on 03.10.2007 12:34
Ca alors. Je crois que je l'ai en français. Ce qui vaut mieux, parce que moi, les jeux de mot et subtilités langagières, en briton, ca m'épuise, à force de faire semblant de comprendre, quod certe non. Léopold II était un sacré farceur. Marrant, ce qu'on pouvait faire comme crasses moins de 20 ans avant la naissance de Boum Paf. Peut-être que le monde va mieux, finalement, contrairement à ce que j'entendais dire avec conviction, l'autre jour, sur le pas de ma porte.

From Yorik 1590  posted on 03.10.2007 10:25
Alors, le mien c'est: Wodehouse, PG, The inimitable Jeeves. Pdf, Anglais, 892Kb.
J'ai bien aimé la proposition de retirer la flandre et la wallonie de la belgique... Finalement les seuls bons vrais belges, c'est nous, les expats, les coloniaux, pourrais-je presque dire, quei faisons revivre au jour le jour la magie de "Tintin au Congo", allons Coco il ne faut pas avoir peur voyons hi hi missié la tomobil, Léopold II, tout ça...

From La belette qui sent la belette 1589  posted on 03.10.2007 8:50
Un souvenir de vacances :

je ne partirai PLUS JAMAIS en vacances. C'est trop dur de revenir. Et puis, il m'arrive toujours des bricoles. 14 jours que je n'ai pu me laver les cheveux, ces cheveux qui ne demandent pourtant qu'à voler au vent, ces cheveux que le mistral rêve d'ébouriffer, quoi que peuvent en dire de faux amis.

Je m'agrippais à la paroi de ce massif rocheux. Stupéfiant de beauté. Les flots menaçaient à chaque instant de m'engloutir pour de bon, puis de jouer avec moi tel un fétu de paille, me mixant à travers ses rochers acérés.

La lame de fond se précipite sur moi. Je saute le plus haut que je peux, avec l'énergie du désespoir, et en pensant une dernière fois à vous tous. Puis à ma chèvre, morte électrocutée (un éclair, une nuit d'orage, sur le piquet en fer qui la retenait. Nous étions parti en vacances, cet été là).

Au tout début de mon saut vers les étoiles, de mon saut de l'Ange, un obstacle. Impitoyable. Un piton rocheux, pointu comme ...comme un truc super pointu, juste au dessus de ma cervelle. Etoiles.

Agonie cruelle. Perte de sang, menstruation, la mer se pare de rouge, le matador exulte. Ma tête bourdonne, j'entends la mer, qui se rapproche, j'entends mon corps, qui se vide lentement (en glougloutant, tu parles d'une Mort Digne).

Je n'entends plus rien, le sang pénètre à gros bouillons partout, dans ma bouche, mes oreilles, ce n'est plus une noble figure de gentleman, qui s'offre à la vue des pingouins du Cap, mais un pantin désarticulé, surmonté par une sorte de foie de veau, une tête de filet américain tout frais haché.

Et là, j'entends un bruit, un petit bruit familier. Une sorte de "Chlouiiiig, Bzzz, Sclhak". J'ouvre un oeuil, le dernier qui me reste, je crois.

L'adorable Ilse, qui affiche d'ordinaire l'air béat de ceux qui m'accompagnent (je peux être désopilant, si je suis en forme et que je trouve un calendrier avec des blagues derrière)cette fois l'air atrocement inquiète, le coeur brisé de voir son aimé souffrir.

Mais que tient-elle, entre ses mains qui tremblent, est-ce un appareil de radiothérapie, où suis-je, vais-je trépasser ?

Je recommande mon âme aux petits anges. Non. C'est...

Mais mutin de perte, mais c'est un appareil photo ????

Plus jamais, je n'aimerai personne.

From La belette qui sent la belette 1588  posted on 03.10.2007 8:29
"Les plaisirs ne sont jamais vains, au moins pendant la minute où on les goûte", disait Maupassy en finissant, à la cuillère (d'où le titre) la dernière part de quatre quart coulant. Il se l'était confectionné pour oublier le crachin s'abattant en tourbillonnant sur son toit de chaume, ou la veulerie des hommes, ou tout cela à la fois. Il fredonnait la chanson "Imagine", de ce chanteur anglais ayant recueilli ce petit succès d'estime le siècle précédent.

Maupassy psalmodiait, à présent :

Imagine there's no Heaven
It's easy if you try
No hell below us
Above us only sky
Imagine all the people
Living for today

Imagine there's no countries
It isn't hard to do
Nothing to kill or die for
And no religion too
Imagine all the people
Living life in peace

You may say that I'm a dreamer
But I'm not the only one
I hope someday you'll join us
And the world will be as one

Imagine no possessions
I wonder if you can
No need for greed or hunger
A brotherhood of man
Imagine all the people
Sharing all the world

You may say that I'm a dreamer
But I'm not the only one
I hope someday you'll join us
And the world will live as one

C'était tellement vrai, c'était tellement beau, c'était tellement....Maupassy allait un petit peu mieux, à présent. Le temps d'écraser une larme, il riait aux éclats, le soleil semblait filtrer, il pourrait peut-être jouer au croquet cet après-midi avec ses amis Damien et Raphael. Qui devaient venir goûter. Hoho. Vite, un quatre-quart ! Maupassy n'avait plus une seconde à lui, mais l'occupation de l'esprit est le meilleur remède à la langueur et à la paresse, mères de tout vice. Maupassy pouvait résister à tout, sauf à la tentation. Cette fois, il placerait astucieusement quelques barres de son meilleur chococolat au sein même du quatre-quart. Ses amis n'en croiraient pas leurs papilles. Ils s'échineraient à les pincer, pour vérifier s'ils ne rêvaient pas. "Un goûter très réussi" serait un euphémisme de plus à accrocher à sa ceinture.

From Thomas 1587  posted on 03.10.2007 6:33
Tu ne seras excusé que si tu te flagelle en public en récitant ce tantra :" Anderlecht vaincra! Anderlecht vaincra! Anderlecht vaincra! ou Bruges!"

(heu, quel lien au fait?)

From La belette qui sent la belette 1586  posted on 03.10.2007 6:08
Scuzi Thomas, j'a oublié de copier seulement le lien...bonne merde...;-)

Tu as pu télécharger un Wodehouse ? C'est fort de caramel ! C'est lequel ? Tu pourrais me le forwarder, comme disent les jeunes (certains, en tout cas) de l'ULB ?

From La belette qui sent la belette 1585  posted on 03.10.2007 6:06
Du site de Monsieur Glon :

Les Flamands veulent se séparer de nous.

On s’en fout.

Ils parlent une langue incompréhensible, ils ne font pas de bisous, ils mangent avec les poules, ils s’habillent bizarrement, souvent avec des cravates ton sur ton, des lunettes à montures épaisses et une saucière de gomina dans la chevelure et, surtout, ils ont plein de préjugés idiots sur nous.

Bon débarras.

Je dirais même plus : saisissons la balle au bond. Les Flamands ont toujours une longueur d’avance, alors singeons-les sans retenue : nous aussi, séparons-nous.

De qui, m’interrogerez-vous.

Des cantons rédimés.


Qu’ils retournent chez les Teutons. On ne les retiendra pas pour leur tarte aux quetsches et leurs baisers.

Et les Ardennais ? Qui veut les garder, les Ardennais ? Et pourquoi ? Parce qu’ils possèdent un pic de 700 mètres de haut, dont 6 de béton, et un domaine skiable grand comme celui de Dubaï ? Nenni. Qu’on les rattache à la Hollande, ils ne seront pas dépaysés.

Tant qu’on y est, donnons-leur aussi Liège, aux Bataves. D’une pierre, deux coups : ils reprennent leurs junkies et c’en est fini du défilé de roulottes au mois de juillet, puisqu’ils pourront descendre jusqu’à Durbuy sans passer par chez nous. On prélèvera au passage les matériaux de la gare des Guillemins, histoire d’embellir Bruxelles-Congrès. Elle est sinistre cette station.

Pareil pour les Hesbignons. Bradons les Hesbignons, on n'en a pas besoin. Et s’ils sont Liégeois, qu’on les donne deux fois.

Et les Gaumais ? Ca sert à quelque chose, peut-être, un Gaumais ? Qu’on vole la recette de leur pâté et qu’on délocalise leur fête des saltimbanques à Tour & Taxis, avant de les offrir au petit Nicolas.

Quant aux Carolos, ne nous leurrons pas : inutile de chercher un repreneur. L’Italie est ravie d’en être quitte et le Cameroun, s’il est proche en matière de pratiques politiques, est géographiquement trop distant. Il ne reste qu’à faire de la ville un district international, jumelé avec Washington pour flatter leur ego. On obligera Dragone à venir répéter à Tour & Taxis.

Ajoutons-y les Borains, tant qu’on y est. On s’en fout, des Borains : tout juste bons à courir une fois l’an après une grosse peluche pour lui chiper une touffe de poils. Il suffira de muter quelques moines chimaciens à l’abbaye de la Cambre et de déplacer le carnaval de Binche à Tour & Taxis et le tour sera joué.

Pour les Tournaisiens, on fait comme d’habitude : personne n’en parle et on laisse traîner la situation jusqu’à ce que les Lillois les aient phagocytés. Quant aux Namurois, ils ont déjà prévu de faire sécession depuis 1992. Pour une fois qu’ils sont en avance, laissons-les s’émanciper, et bon vent.

Il reste à se défaire des Brabançons. C’est con un Brabançon, ça parle trop fort, c’est trop bronzé et ça roule dans une voiture trop haute qui coupe toute la vision à ceux qui viennent derrière. Aux Anglais, les Brabançons. Qu’on leur restitue une bonne fois pour toutes leur tertre planté d’un gros chat et de sa balle-pelote. Avec les Ucclois en prime. On s’en fout, des Ucclois.

Et les Woluwéens ? Qui s’en soucie, des Woluwéens ? D’abord, leur nom est ridicule. Qu’on les joue aux dés avec les Anderlechtois : on n’a pas besoin de deux shoppings, ni d’un stade de foot en passe d’être rasé. Le perdant sera fusionné avec Charleroi ou la nouvelle République Wallonne de Namur.

Je ne parle même pas des Tennoodois. Là-bas, c’est plein d’étrangers, de sens interdits et de vitrines qui distraient les honnêtes gens. On n’arrive plus à lire les enseignes des magasins ni à avancer d’un pas. Qu’on mette quelques filles et la pyramide Rogier à Tour et Taxi, le reste, on n’en veut plus. Erdogan n’a qu’à l’annexer. Il sera ravi, ça lui fera un peu plus de superficie sur le continent, c’est bon pour son dossier.

Oui, mes chers concitoyens, faisons place nette : réduisons la Belgique à Bruxelles-Ville pour la grand-Place et le gniard qui pisse, Laeken pour le Palais et Kinepolis, Anderlecht ou Woluwé pour les emplettes, Schaerbeek pour le football au cas où l’on trouverait quelques bonnes poires pour offrir un nouveau stade aux Diables, Etterbeek parce que j’y vis et Ixelles puisqu’on y aura mis les trappistes.

Tout ira mieux, dans notre nouvelles Belgique, un peu rognée certes, mais tellement plus homogène. On n’a pas besoin des autres, de leurs aéroports, de leurs autoroutes, de leurs collines de leurs fleuves et de leurs accents traînants. Un bout de canal gris et un Imax et nous voilà contents. Le Monde et l’Europe n’ont qu’à bien se tenir : la nouvelle Belgique pourra créer un cartel avec le Lichtenstein, Andorre, le Vatican et Monaco, pour faire entendre sa voix sur la scène internationale. Vivement qu’on y soit, je trépigne d’impatience.

Mais attention. Notez que rien de tout cela n’est définitif. Même parmi ces habitants de la nouvelle Belgique, on trouve de tout. Spécialement chez les Laekenois. S’ils se mettent à tirer au flanc en profitant de nos impôts, on les fiche dehors, les Laekenois, Roi y compris. On vivra très bien sans eux.

Avec ceux qui restent, au moins, on sera entre bons Belges.

Encore que…

Je parle de mon quartier.

Plus bas, ce sont des sauvages : ils font la course en rue, élèvent des chiens qui snobent les canisites et discutent dehors à l’heure où les braves gens dorment, en s’asseyant sur le dossier des bancs publics. Et je n’exagère rien.

Il faudra voir à terme si on ne s’en sépare pas aussi, du bas du quartier.


From Grégoire 1584  posted on 02.10.2007 13:54
Gnagnagna "nous avons une vraie Fnac, à São Paulo" gnagnagna... Paulistargnnnnnbrlmbrl

From Yorik 1583  posted on 02.10.2007 11:27
Nous n'avons pas seulement un équivalent à la Fnac, nous avons même une vraie Fnac, à São Paulo. Enfin trois... J'ai aussi downloadé un PG WODEHOUSE d'internet, mais lire un livre sur l'ordinateur c'est chiant, faudrait que je l'imprime...
Mais alors, on devrait écrire une quarantaine de Maupassy, si je comprends bien?

From La belette qui sent la belette 1582  posted on 02.10.2007 11:20
Ya des tout petits parallèles avec Synapse, j'ai l'impression : en tout cas, ca intéressera peut-être l'auteur d'y-celui :

Résumé du livre

Cela se passe au XXIIe siècle. La ville d'Oulang-Oulane est régie par un régime totalitariste où les mutations génétiques vont bon train. A l'exception de la classe dirigeante qui prône un capitalisme poussé à l'extrême, la population vit dans la misère. Mevlido, un policier de 49 ans, habite les bas-fonds de la ville, le quartier de Poulailler Quatre, où il est chargé de surveiller les bolcheviks qui menacent de renverser le pouvoir. Mais il est aussi une sorte d'agent double qui soutient secrètement les révolutionnaires. Rêve ou réalité ? Prisonnier de ses souvenirs traumatiques, hanté par les images de la femme qu'il a aimée et qui a été assassinée par des enfants-soldats lors de la dernière guerre, Mevlido erre de cauchemars en réincarnations ; autour de lui, la lune est immense, des attentats terroristes se multiplient contre elle, et des pluies torrentielles alternent avec d'énormes chaleurs ; les hommes, dès leur plus jeune âge, ont des comportements brutaux et bestiaux ; les oiseaux s'humanisent et parlent. Les frontières temporelles ont été abolies, la vie, les rêves et la mort se croisent et se mélangent, dans une vision hallucinée.

La critique [evene]
par Guillaume Benoît

Une plongée. Derrière son évidence bizarre, 'Songes de Mevlido', cache une intrigue. Un gouffre. Oui Mevlido est un policier, oui il saborde volontairement une enquête pour suivre ses propres démons mais, dès les premières lignes, Volodine nous place déjà ailleurs, loin de tout fil auquel se raccrocher. C'est que Mevlido lui-même échappe à sa condition de personnage. De substrat mal embarqué dans un monde en perdition à jouet de puissances extérieures, ce dernier transite, à l'image de sa vie, de l'absurde au vain. Et ce changement constant de focale qui se résout en un vertige imprime toute la tension poétique d'une telle errance. Dans cette enquête anonyme, où les coupables ne sont qu'une prolongation des victimes, les sentiments se joignent si étroitement qu'ils ramènent à un même point, le songe. Or songer c'est se projeter, s'expulser d'un soi aussi bien qu'expulser des fragments de soi dans l'autre. D'où la multitude de personnages à l'image du protagoniste, se parant un à un des angoisses et des joies de Mevlido, générateur et victime de ses songes. Dans ce monde pétri de signes, déchéance scabreuse de la modernité, s'ébattent ainsi des figures horriblement évocatrices ; face aux vieillardes bolcheviques, aux enfants-tueurs sadiques et aux dirigeants anonymes et interchangeables, Mevlido fait figure de dernier bastion de la faiblesse humaine, lui dont la volonté n'est liée qu'au refoulement perpétuel d'un passé douteux, cloué au sol dans cet univers de pseudovolatiles déjà absents du monde.
En brillant architecte de la mémoire, Volodine érige ainsi un univers en prise directe avec l'imaginaire. S'il faut bien accepter cet affranchissement de la réalité commune pour embrasser le récit, il est difficile de ne pas s'y fondre tant l'écriture, subtile et brillante, projette intelligemment vers un monde fascinant parce qu'halluciné, vertigineux parce que plein de sa propre vérité, cette affirmation d'un "infini [qui] coagule dans la somnolence des voyageurs".



'Songes de Mevlido' fait partie de la première sélection pour le prix Médicis 2007.


Livres Hebdo - Jean-Maurice de Montremy (01 Juin 2007)
De sa quête, Antoine Volodine fait un drame autant qu'une parodie, respectant et détournant les bonnes vieilles règles romanesques. Tout en se renouvelant.



Les Inrockuptibles (21 août 2007)
Où trouve-t-on un flic dépressif vivant à Poulailler Quatre, des simples d'esprit et des vieilles mendiantes bolcheviques qui entretiennent encore le mythe de la révolution mondiale, des enfants soldats et des chamanes coréennes ?



Voir tous les avis

Les extraits de "Songes de Mevlido"
La première phrase
Mevlido leva la brique une deuxième fois, et Beberoïan, qui détestait qu'un inférieur lui cogne sur la tête, se hâta de reprendre son autocritique.



Morceau choisi
Mevlido tendait la main pour lui caresser la joue et elle lui échappa, et déjà elle reculait vers l'humidité ombreuse de la chambre comme si elle désirait y disparaître. C'était un endroit obscur où d'ordinaire elle s'installait seule ou avec Mevlido pour dormir ou pour attendre le sommeil ou pour copuler, une pièce dépourvue de fenêtre et étouffante. Elle avait fermé les yeux ; elle venait de les fermer, d'abord sans doute parce qu'elle[... ]



From La belette qui sent la belette 1581  posted on 02.10.2007 7:54
C'est Maupassy, qui disait ceci : "On souffre dès qu’on a besoin de quelqu’un ou de quelque chose. S’arranger pour dépendre du moins de choses et de gens possible. Il faut se résigner à la pauvreté, l’anonymat et la mort. Réduire au maximum ses ambitions, accepter l’obscurité, s’habituer à l’idée de disparaître". Mais l'instant d'après, il ouvrait une bonne bouteille de schnaps, et reprenait goût aux tressaillements de ce monde en décidant de se laisser pousser une fine moustache, comme cet acteur connu. Quoi de plus enthousiasmant, que toutes les promesses offertes par l'éducation d'une moustache, qui asseoira définitivement la majesté de son visage, que plus personne, jamais, ne comparera à une chaudière en fonte. Cachez vos filles, mères de perles de la bonne société. Maupassy est lâché, et dans moins d'un mois, il aura déjà un début d'esquisse d'appendice pileux ! (Yihaaaa, dirait un garçon de course !).

From La belette qui sent la belette 1580  posted on 02.10.2007 7:21
Ah ca oui, je suis monté sur Tafelberg ET sur Table Mountain, les 2, grimpées à dos d'âne, et c'était magnifique. Aussi la réserve de Cape Point, la rencontre des eaux bouillantes de l'Océan indien et des eaux gelées de l'Atlantique, la fumée sur le Cap de Good Hope, comme disent les indigènes, parier sur un combat d'autruches (on leur lime les canines), danser "La Chenille" avec des baboons faits à l'eau de feu, ah, Madame, les couchers de soleil d'Afrique sont à nul autre pareils, jeter des cacouhètes à des lions affamés, les dompter d'un regard bleu acier, qu'il fait dans son lange, et qu'il pleure quand on lui bouffe le toupet de la queue.

Mièsre, je le savais, je n'ai pas goûté la Lion's, ni pénétré nulle cave à Stellenbosch, ou je n'ai fait que me ballader une heure, dans la Long Sreet (c'est une longue rue), avant de partir faire 1 dégustation de 14 vins qui me laissa fort bon conducteur, une fois jeté dehors ("pas de chansons à boire ici, sale français").

J'ai 800 photos, mais avant que j'arrive à les mettre sur un ordi, puis à les envoyer...votre sainte mère pourrait m'en apprendre...

Je tiens encore à souligner, pour faire bonne mesure, que le 8 septembre, Augustin ne m'a pas adressé la parole, et qu'il était aphone, et que quand on lui demande "tu me reconnais, n'est-ce pas, ne fais pas l'enfant, tu me reconnais, pas vrai ?", il proteste que non, jamais vu, passez votre chemin. C'est un peu fort. Il y a là provocation en duel. Un véritable soufflet effectué avec un gant Mickey (il a des supers gants Mickey, sans que je comprenne bien leur utilité).

A Sao Paulo, n'y a t'il pas une sorte d'équivalent de la Fnac, où l'on pourrait commander des PG WODEHOUSE et des Trondheim, par exemple ? Attention, la première fois que j'ai un des PG, j'ai été cruellement déçu : l'histoire n'a parfois ni queue ni tête, ou était-ce ni Dieu ni Maître ? Ce sont seulement les dialogues et les descriptions, qui valent la peine. Mais elles sont chouettes : c'est maupassy, mais écrit par quelqu'un de cultivé, drôlatique, subtil, pas une poignée de sombres butors. Mais on n'est pas loin du But. Il en a écrit une quarantaine avant d'en voir un publié....;-))

From Grégoire 1579  posted on 01.10.2007 20:54
« Au delà de la Perse et de l'Arménie, s'étend un merveilleux royaume dirigé par le Prêtre Jean. Cette terre est traversée par un fleuve provenant du Paradis, charriant émeraudes, saphirs et rubis. Toutes les valeurs chrétiennes sont respectées à la lettre. Le vol, la cupidité, le mensonge sont inconnus. Il n'y a pas de pauvres. Surtout pas le Prêtre Jean, dont le palais sans fenêtre est éclairé de l'intérieur par toutes les pierres précieuses dont il est paré… » (Lettre adressée à l'empereur Manuel Ier Comnène de Byzance, vers 1165).

From Grégoire 1578  posted on 01.10.2007 20:54
La Jérusalem d'Asie, mais on croit rêver, ma parole, est ce n'est pas en encensant les Pâpes que tu te sortira de celle-là, ah ça non. Pourquoi pas Samarkand tant qu'on y est!? Parce que pour ce qui est d'Oulan Bator, c'était encore un pré où les Mongols (très fiers, soit dit en passant - respect on you guys) chassaient le cheval sauvage au faucon, Môssieur, à l'époque où les grandes tribus se séparèrent dans l'exil!

From Yorik 1577  posted on 01.10.2007 13:10
Voilà, il y en a qui, lorsqu'ils vont en Afrique, au lieu d'admirer les lions, que l'on pousse à la fourche pour qu'ils se couchent en travers de la route des touristes, préfèrent lire des livres de PG WODEHOUSE. As-tu au moins goûté la "Lion's"? Et les caves de Stellenbosch? Vous êtes montés sur la montagne de la table? Envoie des photos!

From Thomas 1576  posted on 01.10.2007 12:54
Le Royaume du Père Jean en Afrique du sud!! mais voyons grégoire est-ce que tu déraisonne??? Tout le monde sait (et en premier Grégoire VII) que le royaume du Père Jean est en Mongolie! La Jérusalem d'Asie!

From Grégoire 1575  posted on 01.10.2007 12:46
Allez racontes-nous tes aventures! T'as trouvé de l'or? Des diamants? T'as rencontré une tribu qui n'avait jamais vu d'homme blanc? T'as installé combien de kilomètres de chemin de fer? T'as trouvé le Royaume du Père Jean? Et Tombouctou, c'est aussi beau qu'on le dit? C'est vrai qu'ils mangent des fourmis? T'as essayé? T'as été malade? Et Ilse? Vous aviez des moustiquaires? Vous avez été dans la jungle? T'as vu des serpents? Moi j'ai vu un crotale. Et ton crocodile, il était vivant? T'as trouvé Livingstone? Répond, quoi!!!

From Grégoire 1574  posted on 01.10.2007 12:43
C'est très Asimovien, ça, un robot dépressif. Est-ce qu'il y a pas un bouquin comme ça? Ça me dit quelque chose, peut-être bien dans son recueil sur les trois lois, là.

From La belette qui sent la belette 1573  posted on 01.10.2007 11:53
De retour, je suis de retour, pas pour fumer de gros pétards, mais bien pour vous haranguer, saur vagues ! Je vous écrit en ce moment MEME en temps réel. C'est ébouriffant.

Vous m'avez terriblement manqué, même le robot dépressif.

Alors, un nouvel épisode des folles aventures de Maupassy tenteraient quelques uns ? Encore lu en AFRIQUE presque NOIRE des romans de PG WODEHOUSE : à chaque fois, c'est l'ineffable Bertam Wooster, Lord, et son valet de pied, Jeeves, qui s'offrent au lecteur, et c'est très chouette.

Yorik, merci encore pour ton coup de fil sur le chemin de l'aérodrome ou mon aéronef s'impatientait : désolé de n'avoir pu être plus disert...je l'ai catché en plein vol, finalement.

Les Affriquaints sont charmants, même s'ils mangent avec leurs mains en regardant un criquet pendant des heures, sans rien boire avec leurs mains.

Sans vouloir me pousser du col, j'ai boulotté un reptile et un grand saurien, qui n'en est toujours pas revenu. Ou alors, ces sauvages m'ont refilé du poulet.

J'ai vu la mer et j'ai vu la montagne, et bien je vous l'ai dit : c'est bien mieux par chez nous : ces conques ne connaissent rien à l'Art Nouveau, ils pensent qu'Horta est une marque de fabrique prémachée à la bière.

Je voudrais m'établir là-bas à demeure, car j'y vis mieux les rares échecs du grand Standard de Liège, de manière quasi humaine, dicible. Si.

Toyo Ito est un nusurpateur qui ferait bien de se concentrer un peu.
Avez-vous entendu parler de ce jeu qui s'appelle «Second Life»? Des millions de détraqués se passionnent pour ce monde virtuel. En quelques clics, ils se fabriquent une autre existence, choisissent un nouveau nom, un physique différent (généralement grand, beau et musclé), et déambulent dans un univers aussi chatoyant que tridimensionnel. Ils draguent virtuellement d'autres détraqués, ils font un autre métier que le leur, ils vivent des aventures impossibles, certains mêmes se marient avec une inconnue alors qu'ils ont déjà une femme chez eux. Ils sont rivés à leur écran, assis sur une chaise, et ils deviennent quelqu'un d'autre, quelqu'un qui n'existe pas, ne s'enrhume pas, n'a pas d'impôts à payer. Autrefois, quand on disait d'un être humain: «Il a une double vie», cela signifiait que la personne faisait l'amour en cachette à l'hôtel l'après-midi. Les temps changent: aujourd'hui, avoir une seconde vie, c'est manger nerveusement des barres Mars en épousant des femmes fictives déguisé en personnage d'un manga cybernétique alors que votre compagne légitime ronfle dans la chambre parce qu'il est quatre heures du matin et que vous lui avez affirmé avoir «un dossier urgent à terminer mon amour».

La vie a toujours été un jeu, puisque comme dit Jean d'O (citant Pessoa) «la vie ne suffit pas». Eh bien moi je le clame haut et fort: la deuxième vie ne me suffit pas. Je ne comprends pas l'intérêt d'aller sur Internet afin d'avoir une autre vie que la mienne. C'est dommage que des gens si nombreux aillent chercher dans d'affreux mondes virtuels ce que n'importe quel livre pourrait leur offrir. La seconde vie est à la portée de tout un chacun: elle se nomme roman. Personnellement j'ai choisi mon avatar: il se prénomme Octave. C'est un personnage irréel qui me ressemble mais en mieux (il a plutôt la tête de Jean Dujardin). «Second Life» n'a rien inventé: Cervantès et Rabelais furent les premiers mythomanes créateurs de mondes virtuels.

Je m'adresse ici aux internautes accros aux nouvelles vies: écrivez des romans. Le roman ouvre une porte sur une deuxième vie tellement merveilleuse... Une vie où vous êtes sur la liste du Goncourt comme les frères Poivre d'Arvor (alors qu'Emmanuel Carrère n'y est pas). Une vie où Madame Bovary, c'est vous. Une vie où vous avez de la repartie. Une vie où vous savez quoi répondre quand on vous emmerde. Une vie où vous êtes bien habillé. Une vie où vous aurez une belle mort. Une vie où Christine Angot, c'est vous. Une vie où vous pouvez devenir Christine Angot. Ou Marguerite Duras. Ou ni l'une ni l'autre. Une vie où vous pouvez inventer votre vie et la faire croire vôtre. Ou bien raconter la vôtre en faisant croire que vous mentez. Une vie où Nicolas Sarkozy vous parle d'égal à égal (voire avec déférence) parce qu'il admire vos pièces de théâtre et votre sagacité impitoyable. Une vie avec du style, une vie avec du talent, une vie moins ennuyeuse, plus poétique. Une vie où l'on peut se promener dans Dublin, ou faire le tour de sa chambre, ou aimer une femme qui n'est pas son genre, ou voyager au bout de la nuit. Une vie de bourreau nazi comme dans Les Bienveillantes ou d'enquêteur juif comme dans Les disparus ou de Hitler enfant comme dans Un château en forêt.

C'est à vous de décider quelle sera votre deuxième vie. Une vie d'alcoolique sans gueule de bois? Une vie de junky sans overdose? Une vie de don Juan sans sida? Une vie de curé sans Dieu? Une vie où l'amour ne dure pas trois ans, où l'on peut toujours dîner au Windows on the World, où l'on ne demande pas pardon d'appeler au secours? Une deuxième vie, c'est le luxe suprême. Tout le monde peut avoir une seconde existence; c'est très facile. Ecrire ou lire, c'est toujours entamer une deuxième vie. D'Ormesson a raison: la vie ne suffit pas. «Second Life» ne suffit pas non plus. Mais la littérature suffit.

From Yorik 1572  posted on 01.10.2007 11:28
Spécial pour Tom: un dernier et intéressant projet de Toyo Ito...
http://www.flickr.com/photos/9160678@N06/sets/72157602029968635/show/

From Yorik 1571  posted on 01.10.2007 11:19
On pourrait d'ailleurs les refouler! Comment ça "carte officielle d'avocat"? Faux papiers, oui. On me la fait pas à moi, allez, au trou. Vous avez vu comme je les repère, Ledurant? Ah vous avez l'oeil, Sergent! Z'ont tous les trucs.

From Thomas 1570  posted on 01.10.2007 10:48
Ha mais non hein;. ca marche pas comme ça en Europe!
Si tu passe la frontière dans un sens, plus question de rentrer après! trop facile ça monsieur!
Pas comme ca que ca marche hein!
coco et Ilse reviendront sur un boat-people, via les canaries (si ils ne chavirent pas) et puis via l'italie et puis via un centre fermé de Steenokkerzeel pour vérifier si ils ne sont pas de vilains indigents qui veulent enlever le pain de la bouche grasse des petits nenfants européens bien gras!

From Grégoire 1569  posted on 01.10.2007 9:59
Non, allez, ils reviennent quand, les Africains?

From Grégoire 1568  posted on 29.09.2007 10:14
ça mon vieux c'est le nouveau roman, une créativité libérée des entraves d'un classicisme vidé de son sens par la modernité conjoncturelle.

From Yorik 1567  posted on 28.09.2007 24:02
Ton nouveau chapitre s'intitule Corne de bouc??? Mais c'est n'importe quoi!!!

From Grégoire 1566  posted on 28.09.2007 14:54
Au lieu de spéculer sur les finances de Corentin, allez plutôt lire mon nouveau chapitre, corne de bouc.

http://calango.orgfree.com/spip/spip.php?article63

From Grégoire 1565  posted on 28.09.2007 14:52
Allon allons, il ne s'agit sans doute là que de commérages de vieilles femmes apeurées. Balivernes et billeversées!

From Yorik 1564  posted on 28.09.2007 11:05
On dit même qu'il ne reviendra plus...
Il nous lira en temps réel.

From Thomas 1563  posted on 28.09.2007 4:33
en 2012? c'est ca?

From Yorik 1562  posted on 27.09.2007 24:09
Intéressant... c'est facile finalement d'écrire un discours pour m. le président.
Vous n'avez pas honte de laisser ce pauvre petit chien redresser la locomotive tout seul? Allez vous vous mettre au travail, oui ou non? Missié blanc très malin!
C'est un peu calme ici quand Corentin n'es pas là. Tant mieux!!!! Il nous faisait chier à la fin!!! Heureusement qu'on a trouvé ce truc de l'envoyer en Afrique! Pourquoi n'irais tu pas en Afrique Coco? Mais je préfère la France. Mais non voyons l'Afrique c'est génial! on peut redresser des locomotives! On dira que tu es très malin! Tu crois? Mais oui, c'est évident! Bon, je vais en parler à Ilse... En plus à Stellenbosh ils ont du bon vin. Ah oui? Oui dont certains surpassent de grands crus français. Vraiment? Oui, sauf qu'ils ne coûtent qu'une bouchée de pain!!! Une bouchée de pain? À l'heure qu'il est, en Afrique, avec le décalage horaire, il doit être ivre comme un polonais... Quand est-ce quíl revient déjà?

From Thomas 1561  posted on 27.09.2007 13:18
Une perle de Bouche :
http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/doc/20070926/959593_discours_bush.pdf

notez que les mots difficiles sont écrits en phonétique pour lui hein, il n'a pas bcp de neurones, faut le comprendre... moo-ree-tah-niah! repetez, mister president! moo-ree-tah-niah !

From Eric T 1560  posted on 26.09.2007 6:36
Hi!.. hi! ça y en a missie blanc venir et battre petit noir ...
Alors, coco li avoir peur et cache li ... et missie blanc partir avec teuf-teuf ...

From Grégoire 1559  posted on 25.09.2007 9:33
En tout cas, j'espère qu'il ne confond pas les crocodiles avec des troncs d'arbres. Parce que ça, Milou, c'est très dangereux.

From Yorik 1558  posted on 25.09.2007 8:46
Peuh!
Moi des serpents j'en ai déjà vu plein! Corentin lui aussi doit probablement en affronter tous les jours en ce moment. Heureusement qu'il s'est muni d'un casque colonial. Et la moustiquaire! Milou, malheureux, et la psittacose?

From Grégoire 1557  posted on 24.09.2007 23:49
Un Micrurus corallinus, même tiens, je le r'connais!

From Grégoire 1556  posted on 24.09.2007 23:47
Figurez-vous que j'ai enfin vu mon premier serpent corail ce weekend! Très joli, en noir, rouge et blanc. Surtout quand il est découpé en huit morceaux. Ah ça donne envie d'aller tailler les branches de mamona qui envahissent le mur du voisin, tiens.

From Thomas 1555  posted on 24.09.2007 3:56
Bientôt une maison en PAIN D'EPICES ? c'est ca?

From Thomas 1554  posted on 24.09.2007 3:55
batata c'est du béton, je comprends.. mais couve?? qu'est ce donc??
Et laisse-moi émettre un doute sur la résistance planaire du fromage comme revêtement de sol...
(ca ne s'arrange pas l'architecture au brésil.. des sols en fromage... tsss)

From Yorik 1553  posted on 22.09.2007 19:31
Recette de cuisine pour architecte:

From Yorik 1552  posted on 22.09.2007 14:50
Oh, merci M. le spambot...
Vous avez vu ça? vivid colors, energetic images! Ces bots savent de quoi ils parlent!

From lokimikoj 1551  posted on 22.09.2007 1:00
Hi

I love the colors you use, and the images are vivid and energetic. Great work, good site too. I'll be in touch!

From Yorik 1550  posted on 20.09.2007 20:58
Shocking!

From Grégoire 1549  posted on 20.09.2007 18:09
J'en suis fier, alors je vous en fais part:

"I was wondering: when talking about politics, populism is considered as bad governance, bad practices by bad politicians. Instead, when talking about economy (or better, marketing), populism - that is calling for instincts and popular values, like a pair of breasts - is considered as the very essence of how it has to work properly, the way how the market is regulating itself.

We cannot say that politicians are involving power and that it would precisely be the wrong side of populism, of course, as at this time, corporations are wealthier than states. Thus, at the very core of the system, there is an ambiguity, and a "parti-pris" in favour of economy against politics. In this regard, justifying the dissolution of the only state (as a social organization) whether because of its negation of freedom, or because of its inherent malfunction, is a kind of bias as the economical system is built exactly on what is condemned."

From Grégoire 1548  posted on 20.09.2007 16:24
je me souviens de l'arsenal, mais pas de la boulangerie/snack, tiens...

From Thomas 1547  posted on 20.09.2007 10:14
Nope, c'est juste à coté de l'arsenal, plus exactement, entre l'arsenal et la boulangerie/snack pour etre précis

From Grégoire 1546  posted on 20.09.2007 10:09
c'est pas la faculté de géographie, ça? dans une petite ruelle en face de celle de philo et lettres?

From Thomas 1545  posted on 20.09.2007 9:46
Oui, c'est Archicad, le rendu est interressant parce que ca fait perspective dessinée, mais le rendu "realiste" d'archicad est pourri..

From Yorik 1544  posted on 20.09.2007 8:52
C'est archicad?

From Yorik 1543  posted on 20.09.2007 8:51
Si vous voulez coller de l'html directement ici dedans, n'oubliez pas d'ajouter le mot "noconvert" dans le texte, sinon le code est complètement modifié! Je devrais mettre une note, tiens...
Ceci dit c'est pas mal, j'aime bien les "panneaux" de brique

From Thomas 1541  posted on 20.09.2007 8:46
Voici une petite image toute fraiche d'auditoires qu'on fait pour les facs à namur..
incroyablement acceptée par l'urbanisme! Gee!
Free Image Hosting at www.ImageShack.us

From Grégoire 1542  posted on 20.09.2007 8:13
ah de la bonne brique wallone! c'est pas la faculté de géographie, ça? dans une petite ruelle en face de celle de philo et lettres?

From Grégoire 1540  posted on 17.09.2007 13:16
On dirait bien que Corentin a chopé la malaria, il délire déjà. Sans doute les tremblements qui l'empêchent de taper juste...

From Yorik 1539  posted on 17.09.2007 10:43
Je suis a court de bande ce mois-ci donc nous aurons de la pub jusqu'à la fin du mois... La rançon du succès...

From Spambot "Robert" XB40 1538  posted on 17.09.2007 9:56
;-00000

From Yorik 1537  posted on 15.09.2007 21:48

From Yorik 1536  posted on 15.09.2007 19:41
Ah Franschoek, un repaire d'Afrikaners!!! -000 merde! Ces claviers afrikaners sont vraiment curieux. Ek nie versta nie!!!

From La belette qui sent la belette 1535  posted on 15.09.2007 17:42
Bande de cretins ...;-000 merdem un clavier etrange...bon anniversaire Gandhi, d2sole pour le retard...et faisez gaffe a ce que vous disez, je vous lis en te;ps reel...bande de petits salopiaux sous hu;ains, vils ;oqueurs, bref, reptiles...;-0000 merde, chai meme pas faire un s;iley...et ceux qui nont pas vu Andy danser nont jamais rien vu...a bientot, reptiles ;-000... coco lafricain...mmmh, stellenbosch...je suis a 20 km de la, a franschoek...

From Thomas 1534  posted on 14.09.2007 19:44
On voit tout de suite que tyu habites dans un quartier chaud! Voilà ce qu'on voit!

From Yorik 1533  posted on 14.09.2007 16:46
J'ai fait une petite carte des environs pour un pote, vous serez sûrement intéressés d'y jeter un coup d'oeil:

From Grégoire 1532  posted on 13.09.2007 9:13
Ah tout de même! :-)

Merciiiiiiiii; embrasse eul'Auguss' pour moi.

From Thomas 1531  posted on 13.09.2007 3:18
Heureux anniversaire, nos voeux les plus sincères!

et de Augustin : ifu l çp q gf, sethjutggftrd!

From Grégoire 1530  posted on 12.09.2007 21:02
Quand je serai grand, j'aimerais bien être comme lui, un héro qui n'a pas froid aux yeux et qui n'y réfléchit pas à deux fois quand il s'agit de s'envoler pour le continent africain. Sacré Corentin, il nous parlait tout gentillement ici sur ce forum alors qu'en fait, nous étions béatement en train de lui gâcher son temps précieux, qu'il aurait pû utiliser à sauver des vies humaines, voire des vies tout court, car quand on est un tel homme de bien, on n'y regarde plus, et une vie est une vie, cafard ou Einstein. Vole, Corentin, vole et ne te retournes pas, tu es beau et nous t'aimons. Ah je suis lyrique aujourd'hui, je ne sais pas ce qui m'arrive. Paix et Amour!

From Yorik 1529  posted on 12.09.2007 20:47
Et en attendant, il y en a qui terminent les derniers Travis...

From Yorik 1528  posted on 12.09.2007 20:46
Oui, il s'est exilé en Afrique. Il dit qu'il ne supporte plus la Belgique, la politique, le foot, tout ça... C'en est trop! m'a-t-il dit. Je vais aller en Afrique, et j'ouvrirai moi aussi une ONG! À Stellenbosh, où l'on manque cruellement de gaillards dans mon genre! Voilà à la lettre ce qu'il m'a dit, avant d'embarquer dans le premier avion.

From Grégoire 1527  posted on 12.09.2007 20:36
Quelle ordure, tout ça parce que je ne suis pas venu à son mariage... Peut-être qu'il pensera à m'envoyer un mail depuis son Afrique Australe?

From Yorik 1526  posted on 12.09.2007 19:35
Eh bien Corentin, on ne souhaite pas "bon anniversaire" à Bull? Corentin? Corentin? Allo? Ah ça... il fait la sourde oreille...

From Thomas 1525  posted on 12.09.2007 18:20
marrant tiens, je viens de terminer le dernier Travis, et il y a une IA qui se suiscide.
le fait exact est : une IA domotique chargée de gérer un immeuble d'appartements qui incendie le bâtiment parce que le conseil d'administration du dit-bâtiment a refusé de voter des budgets pour la réfection des façades
Ca c'est l'progrès!

From Yorik 1524  posted on 12.09.2007 16:17
Ces spambots deviennent complètement idiots... Ils sont dépressifs maintenant???

From fopikolijok 1523  posted on 12.09.2007 15:53
Hello

Not much on my mind lately. My life's been completely boring these days. I've just been hanging out not getting anything done. So it goes.


Bye

From Yorik 1522  posted on 11.09.2007 21:43
Quand on pense qu'il y en a qui se prélassent en Afrique en buvant du vin de Stellenbosh quand nous, nous devons travailler...

From Grégoire 1521  posted on 11.09.2007 9:26
À moi on ne m'a rien dit, mais je n'ai toujours pas compris pourquoi Ilse a décidé de mettre une barbe de Père Noël pour son mariage? C'est une tradition de où, ça?

From Yorik 1520  posted on 10.09.2007 24:05
En fait, à l'heure où la Belgique éclate, Corentin et Ilse sont un symbole, un emblème!!!Faites sonner les Brabançonnes! Faites donner le Vlaamse Leeuw! Alertez le Soir!
Ceci dit, maintenant que Corentin doit être sur le point de poser le pied en Afrique du Sud, nous pouvons parler mal dans son dos, car à ce qu'on m'a dit, les comentaires lors du mariage ont été par trop gentils...

From Grégoire 1518  posted on 10.09.2007 8:22
On a beau dire, ça fait toujours quelque chose de spécial, ces mariages inter-ethniques. Un peu comme un grand appel à la Paix entre les Hommes. Sur ce coup-là, Corentin me fait penser à Ghandi, tiens, ou bien au Dalaï-Lama, comme ça. Sauf qu'il se serait marié, évidemment. Or, que je sache, le Dalaï-Lama n'est pas marié donc la comparaison s'arrête là, mais c'était juste pour indiquer à quel point il me paraissait être devenu une personne éclairée. Sans doute l'âge mûr, hein, on dit ce qu'on veut mais le mariage fait pousser des poils au menton, ah ça oui madame, on prend une bonne claque de responsabilités dans la figure. Maintenant voilà, c'est fait, ça commence vraiment, surtout quand on se bat contre les éléments comme ces deux-là. Alors bravo, j'aime bien les jeunes! Vive la jeunesse!

From Thomas 1517  posted on 10.09.2007 5:20
Voilà, c'est fait! c'est dans l'boîte! Félicitations à coco et à ilse! vive les mariés!
C'était fort plaisant comme festivité! Vive le standard et ses chouettes vareuses!

From Mousseux 1516  posted on 08.09.2007 12:58
CHPOC!

From Grégoire 1515  posted on 08.09.2007 12:57
Faisons pêter le mousseux virtuel!

From Grégoire 1514  posted on 08.09.2007 12:57
Hé bien, à l'heure qu'il est, ils doivent être marriés...

From Yorik 1513  posted on 07.09.2007 11:41
Génial! Dommage qu'il ne tourne pas sur linux 64 bits...

From Thomas 1512  posted on 07.09.2007 5:29
tiens, ca y est j'ai testé le mode simulateur de vol sur gougeulèrf.
Et bien, premier constat, une claque dans la gueule de FlightSim. Même si c'est tout pourri, qu'on voit juste deux trois curseurs vert fluo pour symboliser le cockpit (pas de vue 3d de l'avion ni rien, c'est du light), l'impression de réalisme dûe aux photos satellittes est extraodrinaire.
ils font mieux que flightsim en matière de sensation visuelle de vol, avec trois fois rien.
A essayer! (je préconise un vol autour de l'everest pour bien s'en rendre compte! Augustin a trouvé les montagnes "trop jolies avec la neige" mais il aimerait bien de la neige rouge)

From Thomas 1511  posted on 07.09.2007 4:32
ouais ce serait hype! ce serait tendaaaaaance!!


From Grégoire 1510  posted on 06.09.2007 13:49
On pourrait même faire un enterrement de vie de jeune fille pour Corentin, mais ONLINE! Ça ça serait super moderne. On passerait la nuit de vendredi sur ce blog, et on posterait des videos youtoube de chippendales!

From Yorik 1509  posted on 06.09.2007 13:31
"Biensûr, nous vous conseillons l’option « spectacle Chippendales » mais vous verrez qu'il y a d'autre choses à ajouter à votre soirée pour qu'elle soit innoubliable."

From Yorik 1508  posted on 06.09.2007 13:28
Mais non, pas besoin d'adapter, il y a quelques exemples déjà parfaitements utilisables:

> strip-teaseur à domicile strip-tease
> dîner Spectacle chippendales spectacle chippendales
> location de limousine limousine avec chauffeur
> location de costume funny déguisements
> testez le avant le mariage mon mari est-il fidèle
> trouvez un Dj annuaire dj
> prenez un cours de strip-tease en groupe cours de strip-tease
> prenez un cours de pole dance cours de pole dance
> gadgets sexy et funy épicerie coquine

Ce programme conviendra parfaitement.

Mais n'oublions pas le précepte qui figure en tête de la page:

Le plus important :
Traditionnellement, le principal intéressé ne doit pas être au courant des détails de la soirée.

From Eric T. 1507  posted on 06.09.2007 13:24
Non je ne faisais pas d'allusions au mariage de ce cher Corentin.

Par contre voilà un site tout à fait à propos.

www.enterrement-de-jeune-fille.eu

Bon d'accord c'est pour des jeunes demoiselles, mais y suffit d'adapter!

From Yorik 1506  posted on 06.09.2007 10:24
Ou bien veux-tu dire qu'il faut chanter l'internationale au mariage de Corentin? C'est surement ça! quel orgueil!

From Yorik 1505  posted on 06.09.2007 10:23
J'y suis! l'anniversaire de Lénine!

From Yorik 1504  posted on 06.09.2007 10:23
De quel grand soir s'agit-il Eric T.?

From Yorik 1503  posted on 06.09.2007 10:22
C'est vrai, plus que 3 jours... Tu es prêt moralement? tu as enterré ta vie de garçon? fait tes prières?

From Eric T 1502  posted on 06.09.2007 10:21
Chers camarades,

Nous savons tous que le Grand SOIR finira par venir!

Ce jour là, ou plutôt cette nuit la (ben oui, le grand soir!), chacun devra y participer!
Et là, pas question d'y couper sous prétexte qu'on ne sait pas chanter l'internationale en portuguais!

Voici donc à l'attention de nos zamis du Brésil, l'Internationale en portuguais.

Une petite répétition s'impose:

1,2,3, ...

De pé, ó vítimas da fome,
De pé, famélicos da terra
Da idéia a chama já consome
A crosta bruta que a soterra
Cortai o mal bem pelo fundo
De pé, de pé, não mais senhores
Se nada somos em tal mundo
Sejamos tudo, ó produtores


refrain (tous en coeur là bas dans le fond!)

Bem unidos façamos
Desta luta final
Uma terra sem amos
A Internacional.

Bon c'est un bon début, mais y va falloir travailler pour être prêt à tant!

A part quelques fausses notes et un qui chante avec une voix de fausset dans le fond , c'était pas mal.

Et n'oubliez pas:

"On pendra le dernier patron avec les tripes du dernier curé" ;-)

From La belette qui sent la belette 1501  posted on 06.09.2007 9:15
Tu...tu me vois ??? Sors de mon corps, faquin ! Ah, je...je ne te vois pas ? Cétait toi, ce matin, avec ce rire démoniaque ?

From Grégoire 1500  posted on 06.09.2007 8:22
C'est mon avis aussi. Alors pas trop nerveux? Tu as froid dans le dos? Une petite voix fluette et tremblante quand on te demande comment ça va? Les gens te font des tapes dans le dos en rigolant doucement?

From La belette qui sent la belette 1499  posted on 06.09.2007 8:19
Excellent article, bien écrit, documenté, posant de vraies questions, et ce même si je ne pense pas à ce stade qu'il y ait tellement lieu de s'inquiéter, mais à suivre.

From Grégoire 1498  posted on 05.09.2007 13:14
Tiens un article d'un journal communiste, ça va te plaire: http://rue89.com/2007/08/30/un-vice-procureur-convoque-par-dati-pourquoi-cest-inquietant

From Grégoire 1497  posted on 05.09.2007 13:12
ah non, "restaurer l'autorité", c'est encore mieux.

From Grégoire 1496  posted on 05.09.2007 13:11
Il y a tout de même un petit complément à la légitimité suprême, tu penses pas? Un peu comme s'appuyer sur quelque chose pour le justifier. Hop, "rétablir l'ordre" :-)

From Grégoire 1495  posted on 05.09.2007 13:01
Certes...

From La belette qui sent la belette 1494  posted on 05.09.2007 11:48
Moui, oh....Pour Dati, je crois qu'il n'y a pas là un vrai débat : c'est bien ce qu'elle dit, sauf si on est syndicaliste, pas content et qu'on veut mal comprendre ce qu'elle exprime peut-être pas très clairement : elle dit bien qu'on rend la justice pour les français, qui ont la légitimité suprême. Elle dit clairement que ce sont les français, qui ont la légitimité suprême, pas Sarkozy. C'est comme caz que je le lis, en tout cas ;-) Mais bon, même si elle disait l'inverse, on pourrait tenter de comprendre : dans les tribunaux, derrière le Juge, en haut, y a la photo officielle du Président, comme dans bos salles la photo d'Abert et celle de Paola...tous les dix ans, quelqu'un en arrache une, mais c'est pas vraiment méchant. Ca me dérangerait pas qu'on enlève ces photos, mais ca m'empêche pas de dormir. Et c'est plus facile de mettre une photo du mec que le peuple a élu démocratiquement qu'une photo de tous les français....;-)

From La belette qui sent la belette 1493  posted on 05.09.2007 11:42
Pour nos architectes de compette :

Bruxelles et l'UE prépare un grand lifting pour la rue de la Loi (05/09/2007 16:06)


La Commission européenne et la Région Bruxelles-Capitale ont présenté mercredi un vaste plan visant à "relifter" en profondeur le quartier de la rue de la Loi où l'exécutif européen entend concentrer à l'avenir une bonne part de ses bureaux. Le projet, pour lequel un concours international d'urbanisme sera lancé d'ici la fin de l'année, prévoit notamment la construction de plusieurs bureaux de "grande qualité architecturale" le long de la rue de la Loi, ainsi que la création de logements, commerces et services aux environs immédiats. Pour rendre une dimension plus humaine au quartier, une mise à deux voies de la rue de la Loi (avec construction d'un tunnel routier sous la voirie) est envisagée, de même que la construction d'une vaste place publique le long de l'artère, entre la rue d'Arlon et la rue de Trêves. L'ensemble du projet, dont le coût n'a pas été précisé, ne devrait toutefois pas être concrétisé avant le milieu de la décennie prochaine. (GFR)


From Grégoire 1492  posted on 05.09.2007 11:19
Rachida Dati: "La légitimité suprême, c'est celle des Français qui ont élu Nicolas Sarkozy pour restaurer l'autorité. Les magistrats rendent la justice au nom de cette légitimité suprême."

"On ne rend pas la justice au nom de Nicolas Sarkozy, on rend la justice au nom du peuple français", réplique Emmanuelle Perreux, présidente du Syndicat de la magistrature (SM, gauche).

From Grégoire 1491  posted on 05.09.2007 9:44
Hauts les coeurs!

From La belette qui sent la belette 1490  posted on 05.09.2007 7:49
L'essor économique de la Wallonie est entre de bonnes mains.

From Thomas 1489  posted on 04.09.2007 11:59
non pas encore.. mais ca ne saurait tarder

From Yorik 1488  posted on 04.09.2007 11:00
Génial! Tu as déja testé?

From Thomas 1487  posted on 03.09.2007 10:45
http://www.gearthblog.com/blog/archives/2007/08/flight_simulator_mod.html
pour les aficionados hein, pour les autres ce sera du pipeau

From Yorik 1486  posted on 03.09.2007 9:12
Moi j'aime bien mes amis les spam-robots... Ils sont toujours très sympathiques et ils aiment mon site...

From Grégoire 1485  posted on 03.09.2007 8:55
Chouette alors

From PeedgeWrind 1484  posted on 03.09.2007 7:55
Hi. I am very happy here. I think that I will stand here for a long time.

From Grégoire 1483  posted on 31.08.2007 15:27
T0u pourrais forcer les liens à s'ouvrir dans un nouvel onglet, ou une nouvelle fenêtre?

From Yorik 1482  posted on 31.08.2007 14:17
Une petite nouveauté, en attendant un upgrade plus professionel: à côté de la date, il y a maintenant un link direct vers chaque post, pour pouvoir à l'avenir indiquer l'un ou l'autre article de ce blog à l'un ou l'autre ami, voire l'un ou l'autre ennemi...

From Yorik 1481  posted on 31.08.2007 10:09
Moi, je vois surtout qu'il y en a qui passent leur temps d'une belle façon, pendant les heures de bureau...
Ah, Maíra a un nouveau blog wordpress sur son site a elle!

From La belette qui sent la belette 1480  posted on 31.08.2007 9:03
Ca, c'est une perle ! ;-)))

http://www.youtube.com/watch?v=Xnj6NxU4WHo&mode=related&search=

From La belette qui sent la belette 1479  posted on 31.08.2007 8:48
Bon, malheureusement, sur You tube, y a que les plus connues, pas les perles qu'on n'entend jamais à la radio et que c'est trop injuste.

Mais bon, on n'est pas là pour se lamenter. Haut les coeurs.

Sans le play back :

http://www.youtube.com/watch?v=yEwf7p9NRvg&mode=related&search=

Un exemple de sonorité INDIENNE ;-)) Attention, il pourrait s'agir d'une MELOPEE.

http://www.youtube.com/watch?v=cw41VqE0UjA&mode=user&search=

http://www.youtube.com/watch?v=RuUhZxkr194&mode=related&search=

http://www.youtube.com/watch?v=wBe85UKa1GQ&mode=related&search=

Vous voulez du rock n' roll ?

http://www.youtube.com/watch?v=Gf-Q2rDd6Tw&mode=related&search=

Et le Heavy Heavy Heavy Metal

http://www.youtube.com/watch?v=OM9KRpEkGfY&mode=related&search=

http://www.youtube.com/watch?v=YHBKAyn17vw&NR=1

Encore une petite influence indienne

http://www.youtube.com/watch?v=bbirjVeI_Pk&mode=related&search=

On a vu Hitler pleurer en écoutant ceci :

http://www.youtube.com/watch?v=COMsKPeWAsw&mode=related&search=

Hitler n'a jamais épluché un oignon vivant.

John Lennon a copié la danse de Yorik post Brazil, le cuistre :

http://www.youtube.com/watch?v=QShSmpI0r9k&mode=related&search=

From La belette qui sent la belette 1478  posted on 31.08.2007 8:15
Dans les petites chansons gentilles, j'adore celle-ci aussi :

http://www.youtube.com/watch?v=9HcqW-TDLMk&mode=related&search=

Paul ressemble à Thomas en 1995...;-))

From La belette qui sent la belette 1477  posted on 31.08.2007 8:11
Pour Augustin, durant les longues soirées d'hiver. Un joli dessin animé : http://www.youtube.com/watch?v=4gkKAa2jIjk

From Thomas 1476  posted on 31.08.2007 5:21
Les pommes de terres ont un temps de réaction encore lent, elles sont périssables, comme tout ce qui est organique, et, plus inquiétant, leur structure évolue dans le temps : “ nous ne pouvons pas dire à l’heure actuelle si une pomme de terre qui stocke des informations et qui démarre sa floraison, ou qui germe, ne va pas prendre une forme d’indépendance, si elle ne va pas se mettre à penser” explique le magazine Science & Vie. Les écologistes, de leur côté, tentent une mise en garde “ si on plantait accidentellement une plante « pensante », qui peut dire quel désastre cela engendrerait ? ”. Le Professeur Vivien ne s’inquiète pas outre mesure : “ non, l’humanité ne sera pas remplacée par des pommes de terres, d’ailleurs nous pourrions très bien nous partager la planète puisqu’elles vivent dans le sous-sol et nous à la surface ”.

From Thomas 1475  posted on 31.08.2007 5:20
Les pommes de terres ont un temps de réaction encore lent, elles sont périssables, comme tout ce qui est organique, et, plus inquiétant, leur structure évolue dans le temps : “ nous ne pouvons pas dire à l’heure actuelle si une pomme de terre qui stocke des informations et qui démarre sa floraison, ou qui germe, ne va pas prendre une forme d’indépendance, si elle ne va pas se mettre à penser” explique le magazine Science & Vie. Les écologistes, de leur côté, tentent une mise en garde “ si on plantait accidentellement une plante « pensante », qui peut dire quel désastre cela engendrerait ? ”. Le Professeur Vivien ne s’inquiète pas outre mesure : “ non, l’humanité ne sera pas remplacée par des pommes de terres, d’ailleurs nous pourrions très bien nous partager la planète puisqu’elles vivent dans le sous-sol et nous à la surface ”.

From Thomas 1474  posted on 31.08.2007 2:48
Ils ont TOUT en Amayricques!

From Grégoire 1473  posted on 30.08.2007 14:23
Ils ont des Biélorusses, en Amérique?

From Yorik 1472  posted on 30.08.2007 14:20
La terrasse a aussi une importante fonction d'imperméabilisation du sol. En effet, avons-nous envie que les pluies acides pénètrent dans le sol, et polluent irrémédiablement nos nappes phréatiques? De plus, un gazon bien entretenu est une tentation irrésistible à pisser pour tous les chiens errants. Cela ne ferait qu'augmenter dangereusement la situation.
La terrasse sert aussi, inversement, à nous protéger de la vermine et du miasme qui remonte du sol pollué. Comme vous le voyez, il est urgent de colmater le moindre centimètre carré de terre. De plus, quoi de plus joli qu'une belle surface de carreaux de ciment? Même si elle fût construite par quelque terrassier normand?

From Thomas 1471  posted on 30.08.2007 12:52
Bien des gens pênsent qu'une terrasse ca sert juste à barbecuter, mais non!
Une terrasse c'est comme une piste d'envol vers les paysages mirrifiques et chatoyants!
On s'y laisse paître langoureusement, avec un café chaud le matin dans le soleil timide, on s'y écrase comme une bouse dans un transat sous le même soleil qui a remonté ses manches et qui a décidé de nous montrer c'est qui l'boss ici, ou on se pâme devant le coucher de la brute la-haut, saupoudrant ses frêles épaules roties d'une pâte décalcifiante..
Non messieurs, une terrasse n'est pas qu'un bout de béton..
Alors si EN PLUS elle est construite par un beau portugais poilu (notez que le biélorusse se défends pas mal non plus en terrasse sous le soleil), alors là...

From Yorik 1470  posted on 30.08.2007 10:33
"C'était le délire total, mardi soir dernier, lors du lancement du premier album de Normand L'Amour, intitulé "C'est pas possible!" Titre bien choisi, car c'est effectivement la réflexion qui nous vient à l'esprit quand on voit cet homme de 68 ans, originaire de St-Joseph-de-Sorel, signer des autographes, vendre des albums et des T-Shirts comme une star du rock" Mais c'est GÉNIAL! Un vieux FOU, oui!!

Ceci dit, les terrasses, on ne construit pas ça unefois dans sa vie, non, monsieur, on en redemande! On étend la maison de tous les côtés possibles! Avant qu'on se rende compte, on a bétonné tout le gazon!

From Eric T 1467  posted on 30.08.2007 9:52
Plutôt que de fantasmer sur des terrassiers bronzés aux muscles saillants, je vous présente un jeune artiste québécois qui monte! Allez voir son site, c'est la nouvelle vague de la chanson outre atlantique qui va bientôt envahir nos ondes. C'est de la bombe!
http://www.myspace.com/normandlamour

From La belette qui sent la belette 1466  posted on 30.08.2007 9:44
C'est élevé en plein air, c'est tout bronzé, ca sue abondamment, et en plus on ne fait construire qu'une terrasse dans sa vie : on est sûre de pas le revoir (ce bouseux !). On se refile l'adresse du terrassier entre copines, pour pas être la seule à culpabiliser drôlement. Le temps de faire réparer la chaudière. Je sans comment ca va, moi qui vous parle. Je sais tout ca.

From Thomas 1465  posted on 30.08.2007 8:31
Des types qui construisent des terrasses! c'est.. c'est inimaginable! Ces américaines ont des fantasmes abominables!

From Grégoire 1464  posted on 30.08.2007 8:16
Des... des terrasses?

From La belette qui sent la belette 1463  posted on 30.08.2007 7:53
Mon corps est l'épreuve que m'inflige l'existence.




Les Eleonor Rigby de ce monde ont tendance à se marier, puis vingt-trois mois après leur mariage et la naissance de leur premier enfant, elles optent pour une coupe de cheveux pratique et plus facile d'entretien qui leur dure toute la vie. Les Liz Dunn prennent des cours de pâtisserie et préféreraient mâchonner des ballons de foot que de priver leurs enfants de muesli. Elles possèdent un vibromasseur, et un fantasme mettant en scène un cow-boy - plus un type qui construit des terrasses.



From Grégoire 1462  posted on 30.08.2007 7:21
Écoutez mon vieux, je suis un type sérieux, moi, je n'ai pas que ça à foutre. Sachez que je me mouche dans de petits bouts de papier cul, et pas dans la main de mes amis, moi Monsieur. Alors hein, hé!

From Eric T 1460  posted on 30.08.2007 5:19
Alors Gregoire ce Rhum! hips!

Quand tu te mouche t'as pas l'impression de serrer la main à un pote?

From Thomas 1459  posted on 30.08.2007 4:20
Je.. hum.. nous te ferons confiance..

From Yorik 1458  posted on 30.08.2007 1:24
Je viens de faire la fameuse lasagne au chocolat (et au gorgonzola). C'est étrange... ce n'est pas fameux, non... C'est spécial... Si quelqu'un ose encore la faire, mangez-la bien chaude en tous cas.

From Grégoire 1457  posted on 29.08.2007 10:52
Mesdames et Messieurs, Synapses continue son ascension des cercles littéraires les plus fermés!

http://calango.orgfree.com/spip/spip.php?article62

From Grégoire 1456  posted on 29.08.2007 9:08
Quoi? Je... C'est de la diffamation, je n'ai jamais écrit ces choses!

From Thomas 1455  posted on 29.08.2007 8:50
?

From Grégoire 1454  posted on 29.08.2007 7:30
Il est même pas 7h30 et j'ai le nez comme une patate nomdedjeu.

C'est incroyable, hein, ça, tout de même. On croit rêver! Moi je dis d'abord une chose, avant de passer à une autre et bien malin celui qui pourra me contredire car c'est avant tout un sujet sérieux et on ne badine pas avec les sujets sérieux - sans quoi on en serait rapidement à en venir aux mains, si ce n'est pire. Une chose, donc, et puis une seconde, qui n'en est pas moins importante malgré le fait qu'elle soit arrivée en second - on ne prête pas assez attention aux seconds, mais c'est le système qui veut ça, l'élite est favorisée. Ah oui, ça on pourra dire ce qu'on veut mais c'est pourtant bien tristement ainsi. Je vais le répéter pour être bien sûr que tout le monde ait compris - j'en vois qui rigolent. Et ne pensez pas que parce que je suis dans cet état je vais me laisser marcher sur les pieds.

D'ailleurs, je... ohhh... je... *boum*

From Grégoire 1453  posted on 28.08.2007 23:29
12+9+5,6+8,4+5+1+77+150 (oulahh) +5+1,2+0,2...

From Grégoire 1452  posted on 28.08.2007 22:29
Moi je vais faire de la comptabilité...

From Yorik 1451  posted on 28.08.2007 19:16
Sans rire, je vais la faire, cette lasagne au chocolat. Si nous sommes toujours vivant après, je vous en dirai des nouvelles.

From Grégoire 1450  posted on 28.08.2007 15:00
Saloperie de pluies, j'ai chopé un rhume...

From La belette qui sent la belette 1449  posted on 28.08.2007 10:24
Avec de la salsepareille.

Un champ de salsepareille !

From Yorik 1448  posted on 28.08.2007 10:14
Miam, miam, Astérix

From La belette qui sent la belette 1447  posted on 28.08.2007 9:47
Banane écrasée saupoudrée de chocolat. On ne me la fait pas. Pas à moi.

From Grégoire 1446  posted on 28.08.2007 9:02
Oui, l''important, c'est de bien mixer la musaraigne.

From Thomas 1445  posted on 28.08.2007 8:57
Et voilà ce que ca donne : http://coco28.canalblog.com/images/t-P1011043.jpg

From La belette qui sent la belette 1444  posted on 28.08.2007 7:25
Du lait alpin, de la musaraigne, des olives...ils sont fous, ces aztèques ! A la fin, ils avouent, contraints et forcés, que c'est une "mixture". C'est honnête.

From Yorik 1443  posted on 27.08.2007 22:47
Lasanha de Chocolate

Ingredientes:
- massa fresca para lasanha (dependendo da fome, um pacote de massa rende p/ duas lasanhas, algo em torno de duas porções bem servidas para não-glutões);
- 1 barra de chocolate ao leite Alpino (mas dependendo do gosto pode ser um meio amargo);
- 1 lata de creme de leite;
- 400 gramas de queijo mussarela (cortado em tirinhas ou previamente ralado);
- 150 gramas de queijo gorgonzola (devidamente ralado);
- chocolate granulado;
- azeite de oliva (ou outro óleo).

Modo de Preparo
Unte uma forma grande o suficiente para conter a massa da lasanha com azeite de oliva ou outro óleo de sua preferência. Inicialmente coloque uma camada de massa de lasanha sobre o fundo da forma e reserve para preparar o chocolate.

Para o recheio serão utilizados o chocolate e os queijos. Inicie quebrando o chocolate em pedaços, levando-o a uma panela em banho-maria para derreter. Lembre-se de que a temperatura do fogo deve permanecer baixa! Sempre mexa o chocolate com uma colher de pau.
Assim que o chocolate estiver derretido, misture a ele o creme de leite, sempre mexendo, até que a mistura fique homogênea. Retire do fogo e proceda à montagem da lasanha.

Com uma colher, espalhe uma camada de chocolate sobre a massa no fundo da forma e após coloque uma camada de queijo mussarela ralado. Monte algumas camadas, de acordo com a altura da forma e quantidade desejada. Na camada intermediária utilize o queijo gorgonzola para o recheio no lugar do queijo mussarela. Proceda à montagem com mussarela nas demais camadas.

A última camada deve ser de massa, queijo e chocolate granulado, nessa ordem, pois o queijo irá derreter sobre a massa e o chocolate sobre o queijo, formando uma camada muito atraente!

Leve a adocicada mistura ao forno, pré-aquecido, e deixe assando em fogo baixo por aproximadamente 25 a 30 minutos e sirva!!!

http://paginas.terra.com.br/negocios/e.rafael/pessoal/culinaria/culinaria.htm

From Grégoire 1442  posted on 27.08.2007 16:14
Un football chatoyant ET méritant!

From La belette qui sent la belette 1441  posted on 27.08.2007 9:26
À un courtisan qui demandait à Gustave, roi de Suède, pourquoi le souverain lui avait tiré dessus alors qu’il passait en criant : “Je ne suis pas l’élan !” le bon roi Dagobert ou de Göteborg, qui était myope et un peu dur d’oreille, répondit qu’il avait cru l’entendre crier : “Je suis l’élan !”


From Thomas 1440  posted on 27.08.2007 8:45
José Bové au placard! Voici Robert d'Anderlecht! Humanité, Tremble!

From La belette qui sent la belette 1439  posted on 27.08.2007 7:57
Amis du Genre Humain, bonsoir.

http://www.dailymotion.com/joharno/video/x2u14x_fenerbahce-out-le-standard-impressi_fun

From Yorik 1438  posted on 26.08.2007 13:10
Par hasard, quelqu'un serait-il intéressé par une petite



PARTIE DE CIVILIZATION/FREECIV ou d'autres jeux multiplateforme, multijoueurs et qui tournent sur une veille machine? On pourrait combiner une date et une heure, genre un vendredi ou samedi soir...
À part Freeciv, J'avais aussi pensé à Freecol, Warzone2100 voire Total anihilation, tous ont une version free ou opensource qui tourne sur n'importe quel système et sur un très vieux pc... Mais freeciv est cool, ya même une tribu belge...

From la grand mère du petit simpsonisé 1437  posted on 25.08.2007 14:26
merci yorik ! et voila : je peux me prendre pour une pro

From Gaëtane 1436  posted on 24.08.2007 19:33
oh la la zut j'abandonne ! je parviens pas a l'ouvrir alors que c'est telechargé ... donc je sais pas te l'envoyer non + dommage ça fait un petit bonhomme marrant .... mais attends , je t'envoie la photo choisie , et si tu as le temps ou l'envie , tu lui fais toi sa petite caricature ds ton blog... voila kiss hein , je vais dormir de ce pas ! je comprends rien on dirait que tu l'as qd mème ... ? par contre + moyen de t'envoyer d'autres photos : il n'indique pas mes autres fichiers : JE HAIS CET ORDINATEUR

Augustin Simpson:

From Yorik 1435  posted on 24.08.2007 18:15
Moi aussi j'adhère à la simpsonmania...

http://www.simpsonizeme.com

From Maíra 1434  posted on 24.08.2007 10:20
Bon anniversaire, Coco!

From Yorik 1433  posted on 24.08.2007 10:12
Tu as vu comme on s'est bien rappelé de la date hein...

From La belette qui sent la belette 1432  posted on 24.08.2007 6:59
Merci merci merci ! Mercises également à Tom, pour son soyeux sms, et à Marraine, pour ses vivas réitérés, par mail et par sms !!!!!!!!!!!!!

From Yorik 1431  posted on 23.08.2007 24:33
Heureux anniversaire, vieux Coco! Ah, ça, tu nous l'avais bien caché, galopin!!!

From Yorik 1430  posted on 23.08.2007 10:31
PAr exemple, les chants religieux dangereux, là, moi ça va aussi, j'ai aussi arrêté depuis longtemps...

From Yorik 1429  posted on 23.08.2007 10:30
J'ai décidé de lire un article de ce site par jour... Mon Savoir augmentera vertigineusement!

From Eric T 1428  posted on 23.08.2007 10:29
Autre article intéressant qui se rapporte à une proche discussion: "Les personnes de moins de 165cm donnent plus d’amour"
C'est vrai, y a qu' à voir Napoléon, Sarkozy, ...

J'en profite pour réitérer mon message

Respect to Captain Dan and Rest in peace Giant Coucou!
We'll keep you in our hearts little boys!!!

From Eric T 1427  posted on 23.08.2007 10:24
On m'aurais donc menti depuis tout ce temps. Tout ce en quoi je croyais s'effondre à la lecture ce site.Liébérons nous mes frères de nos mauvaises habitudes, changeons de vie ...
Que de bonnes informations dans ce site.
par exemple:La pratique du sport contribue au réchauffement global.
Là ça va j'ai arreter y a bien longtemps.

From Grégoire 1426  posted on 23.08.2007 8:27
Ah ces Américains, on en dit du mal mais c'est tout de même grâce à eux que la Science avance! C'est pas à l'Université de Waremme qu'on aurait découvert que la pizza augmentait sensiblement l’intelligence et la vitalité sexuelle.

From La belette qui sent la belette 1425  posted on 23.08.2007 7:05
Super ! Merci !

http://www.scientistsofamerica.com/index.php?texte=27

From Joshua 1424  posted on 23.08.2007 6:56
Good site

From Yorik 1423  posted on 22.08.2007 16:36
Excellent ce site

From Thomas 1422  posted on 22.08.2007 12:06
http://www.scientistsofamerica.com/ Terrible!

From Thomas 1421  posted on 22.08.2007 10:12
De qui parle-t'il? De Lui.. Qui ça? Ben lui.. ah lui..

From Grégoire 1420  posted on 22.08.2007 9:32
Le temps répondra à toutes tes questions.

-----
Et quand il te demandera "Toute?", tu lui répondra "Oui, toute".

From La belette qui sent la belette 1419  posted on 22.08.2007 9:11
C'est très bien écrit !

Je sais jusse pas si les tueurs à gage visent le bas du ventre, et pas plutôt la tête (l'oeuil droit), ou le coeur ? Ou alors c'est juste un pervers ? ;-))

Mais pourquoi "Synapses" ? Ca n'a rien à voir avec le roman du même nom ? Heu, éponyme ? ;-)

From Grégoire 1417  posted on 21.08.2007 14:44
Synapses est de retour! En avant-première, le premier chapitre de la version 2.0:
http://calango.orgfree.com/spip/spip.php?article61

From La belette qui sent la belette 1416  posted on 21.08.2007 12:41
Les nains sont tout petits.

Ils sont tout simplement incapables de grâce, ils ne virevoltent pas, ils pataugent.

Pardon à nos amis nains, qui nous lisent.

Moi, j'aime beaucoup les nains.

Parce que les nains sont très gentils.

Hitler n'était pas du tout un nain. Attila non plus, Staline non plus, Saddam Hussein non plus, Pinochet non plus, et Ponce Pilate était très grand.

Pauvre, pauvre Giant Coucou.

From Thomas 1415  posted on 21.08.2007 12:39
D'ailleurs, je vais proposer à l'Académie de nos chers Immortels (enfin, vos, amis français, car ici, en Outre-Quiévrie, on a pas d'immortels, on a que des hommes politiques qui ne veulent pas crevé... si si rappelez-vous... "VDB, *boum tcha boum tcha* VDB, tu ne vas pas crever! *boum tcha boum tcha*) enfin, bref, je vais proposer une motion de censure pour ce mot dégradant, et de le remplacer par du politicallycorrect!
"Une personne à taille relative"
"Un homme tripomologique" (je l'aime celle là)

From La belette qui sent la belette 1414  posted on 21.08.2007 12:35
Eric : je pensais bien que cela te ferait revenir parmi nous...;-)))

Capitaine d'un crevettier...le pote de F.G, le mec qui a appris à danser à Elvis ? ouaouw !

Cioran Tincandi toujours (décidément, j'aime beaucoup ce que vous faites) : Talleyrand. Un homme conséquent avec lui-même, qui ne croyait à rien et qui l’a démontré. Toute sa carrière : un jeu savant parmi des convaincus ou des marionnettes. Il a élevé au rang d’art le manque de scrupules. Il a trompé et trahi tout le monde ; en même temps il a rendu plus de services à la France que ceux qui se croyaient et étaient sincèrement patriotes. »

Cela donne à réfléchir. Toutes celles et ceux qui connaissent le Bien et le Mal feraient bien d’y réfléchir. Hélas, ce n’est pas possible ; justement, parce qu’ils connaissent si bien le Bien et le Mal.


From Eric Tomazewski 1413  posted on 21.08.2007 12:07
Cette histoire de nain me perturbe. Est ce pour compenser leur petite taille qu'il se complaise dans des déviances sexuelles?
Prenez par exemple "Giant Coucou", vous vous souvenez de ce nain black qui jouait dans la série "Le miel et les abeilles" le rôle d'un américain. Eh ben il a commencé comme acteur porno. Un acteur porno nain dans une sitcom pur enfants, mais où va le monde!
Mais enfin, paix à son âme, il est décédé récemment dans un accident de voiture. Tu m'étonnes par facile de toucher les pédales et de voire la route en même temps quand on fait 1m30 de haut.

Moins trash, savez vous que le nain passe partout s'est lancé, sans grand succès dans la chanson, avec un titre innattendu "Fort Boyard".

Je m'insurge sur le traitement que peuvent subir nos amis de petites tailles.
Penser par exemple à ces ignobles lancer de nains

Pensons également au nain Enrique froidement assassiné par Guy-Hubert Bourdelle, dit Super-Résistant parce qu'il couchait avec Colette sa soeur!

From Eric Tomazewski 1412  posted on 21.08.2007 11:52
Moi, la première fois où j'ai atteri sur ce blog, c'est en cherchant des infos sur Paul Préboist et plus spécialement le film "Mon curé chez les nudistes".

C'est hélas bien triste ce qui est arrivé au Lieutenant Dan. Mais ils doivent se tromper, dans l'article , il est pas nain, il est seulement cul-de jatte! Je savais pas qu'il bossait dans un cirque, la dernière fois que je l'ai vu à la télé, il était capitaine d'un crevetier...

From La belette qui sent la belette 1411  posted on 21.08.2007 11:39
Maupassy soliloquait, partant en tout sens. Il avait un peu bu :

Il faut se résigner à la pauvreté, l’anonymat et la mort. Réduire au maximum ses ambitions, accepter l’obscurité, s’habituer à l’idée de disparaître.

Un oiseau qui sautillait, je me suis mis à l’envier : il ignore la neurasthénie, celui-là, me disais-je. Pourtant il doit en connaître quelque équivalent, car je ne pense pas qu’il y est un seul être animé qui n’ait éprouvé une forme quelconque de cafard.

Le cafard est universel. Même les poux doivent le connaître. Aucun moyen de s’en prémunir. »

J’apprécie cette façon de ne pas séparer « l’homme » de « l’animal ».

« Pendant ces cinq jours de plein air, j’ai vérifié encore une fois que j’étais fait pour mener une vie saine, au niveau de la « nature ». L’ambition m’épuise, la compétition m’aigrit. Le contact de l’homme éveille tout ce que j’ai de mauvais. Il fut un temps où je croyais à la puissance. C’est un ancien rêve qui ne m’a pas complètement quitté. Inconsciemment je souhaite toujours devenir quelqu’un. Tant qu’il en sera ainsi, je serai toujours déchiré, rongé, insatisfait. La paix suppose le triomphe sur l’ambition, l’aspiration passionnée à l’anonymat. »

C’est un ancien rêve qui ne m’a pas complètement quitté. Inconsciemment je souhaite toujours devenir quelqu’un.

Le bouc émissaire. On ne peut s’en passer, son existence est réclamée par la constitution biologique de chacun. Quelqu’un doit payer pour nos fautes et nos échecs ; si nous nous en considérons comme seuls responsables, quelles complications, quelles tortures supplémentaires. Avoir bonne conscience, c’est tout ce que nous demandons : le bouc émissaire remplit cet office. »

Si un jour nous devenons moins cons, nous, les humains, peut-être en aurons-nous moins besoin.
Il n’y a que les hommes possédés d’une grande ambition qui font de grandes choses, parce qu’ils concentrent toute leur énergie sur un seul point. Ce sont des obsédés incapables de dispersion, de négligence, de désinvolture.
… Je suis un obsédé qui appartient à la catégorie des distraits. Tel est le secret de mon inefficacité. »

M.S. – le seul sage de ma génération. Sa sagesse lui vient sans doute de naissance, mais les événement y ont contribué en une bonne mesure. S’il était resté à Paris, il aurait écrit des livres, fait une carrière universitaire, en somme il aurait eu une existence quelconque ; là-bas, durant vingt ans de silence, et quel silence !, il a compris des choses qu’il n’aurait même pas pu deviner s’il était resté ici. Quand on dit qu’il a raté sa vie, on dit une bêtise. Nous autres qui avons l’air d’avoir réussi, c’est nous qui avons raté la nôtre, et il est très vrai que, par rapport à lui, nous sommes des déchus.


From Yorik 1410  posted on 21.08.2007 9:56
Le plus intéressant est que si l'on cherche Ilse sur google, ce blog n'arrive qu'en troisième page... On peut supposer que la personne qui cherchait a donc parcouru plus de 60 pages sur le sujet avant d'arriver ici!! Moi aussi j'aime bien chercher le nom des personnes que je connais sur google, c'est très intéressant...Il faut mettre des guillemets autour du nom, par ex. "Yorik van Havre", ça marche mieux...

From La belette qui sent la belette 1409  posted on 21.08.2007 9:12
Cioran Tincandi est très intelligent :

La Pensée de Cioran :

L'œuvre de Cioran comporte des recueils d'aphorismes, ironiques, sceptiques et percutants, tel De l'inconvénient d'être né, qui forment ses œuvres les plus connues, mais on peut aussi y trouver des textes plus longs et plus détaillés. D'une façon générale l'œuvre de Cioran est marquée par son refus de tout système philosophique. Son scepticisme est probablement son caractère le plus marquant, bien plus que son pessimisme. Il est d'ailleurs à noter que Cioran, dont les écrits sont assez sombres, était un homme de très bonne compagnie, plutôt gai. Il disait lui-même qu'il avait passé sa vie à recommander le suicide par écrit et à le déconseiller par oral, car dans le premier cas cela relevait du monde des idées alors que dans le second il avait un être de chair et de sang en face de lui.

On ne peut cependant pas accuser Cioran d'avoir pris dans ses écrits une « pose » de désespoir. Il semble qu'il était profondément triste de ne pas pouvoir établir de système qui donnerait un sens à sa vie, alors même que dans sa jeunesse il avait été extrêmement passionné (cf. les Cimes du désespoir).

Son désespoir n'est pas feint mais il est exclusivement philosophique et lié à cette impossibilité à comprendre le monde et l'Homme, ou peut-être de l'avoir trop bien compris.

Le cheminement littéraire de Cioran et son trajet spirituel ont, semble-t-il, trois points de repère majeurs ( selon Liliana Nicorescu ) : « la tentation d'exister », la tentation d'être Roumain, et la tentation d'être juif. Ni sa roumanité réfutée ni sa judéité manquée ne pouvaient lui offrir la moindre consolation pour l'humiliation , pour «l'inconvénient d'être né».





Le salut dans l'esthétique
Confronté à la pensée de la lucidité, au reniement permanent, Cioran trouve un sursis dans la voie esthétique. Il reprend clairement le thème de l'illusion vitale (Nietzsche). L'attention au style de son écriture, le goût prononcé pour la prose et les aphorismes deviennent, par exemple, des moteurs assurant sa vitalité. Il s'éloigne des idées, perdant parfois son lecteur, ou plutôt l'obligeant à ne pas tout comprendre. La poésie devient autant un moyen de traduire sa pensée qu'un remède temporaire face à la lucidité. « Elle a — comme la vie — l'excuse de ne rien prouver. »

Tentative qu'il juge honteuse, trop vivifiante, détestable parfois, Cioran s'y laisse pourtant conduire. Il accepte ce paradoxe de sa pensée, comme d'autres. Lucide, il perçoit aussi l'imposture du nihiliste qui est encore vivant : « exister équivaut à un acte de foi, à une protestation contre la vérité ». Si Cioran doit survivre aux vérités irrespirables, s'il est donc obligé de croire en quelque chose, il choisit délibérément l'art, l'illusion reine. Pour échapper à la mort et au vide, qu'il entrevoit autour de lui, comme une « porte de secours », il choisit l'écriture. Semblable à la figure moderne de l'artiste maudit, auteur peu lu et presque inconnu de son vivant — malgré l'estime du milieu littéraire — Cioran continuera inlassablement d'écrire.


L'Ascétisme parisien
Arrivé en France, Cioran s'installe à Paris. Il emménage à l'hôtel Marignan, au 13 de la rue Sommerard dans le cinquième arrondissement. C'est dans le Quartier Latin et le quartier de La Sorbonne qu'il va rester jusqu'à sa mort. Dans ses écrits, il relate ses longues nuits de solitude et d'insomnies, dans de minuscules chambres d'hôtel et ses déambulations dans la nuit. Puis plus tard, ses chambres de bonne, unique tour d'ivoire pendant de longues années. Il reste pauvre, décidé à « ne jamais travailler ». Alors il se promène simplement au Jardin du Luxembourg. Il bénéficie parfois de l'aide matérielle de rares amis, mais prend ses repas au restaurant universitaire, dont l'exclusion vers l'âge de 40 ans est l'un des moments les plus tragiques de son existence.

Ces détails sur son quotidien traversent son œuvre et son discours. Mais Cioran n'explore nullement l'aspect sordide dans cette condition. Il décrit simplement une sorte de cheminement ou de combat, qui s'établit autant dans ses écrits que dans son existence : un « état d'esprit ». Pour Cioran, il ne s'agit plus seulement de savoir — à l'identique du professeur d'Université — mais surtout de « sentir ». Dans la solitude, le dénuement matériel et son retrait des divertissements modernes s'établit alors une démarche philosophique — spirituelle — comparable aux ascétismes prônés par le bouddhisme[5], les Cyniques ou Diogène de Sinope.



From La belette qui sent la belette 1408  posted on 21.08.2007 8:39
Pffff....ma journée est fichue :


http://www.lalibre.be/article.phtml?id=10&subid=90&art_id=365273

From La belette qui sent la belette 1407  posted on 21.08.2007 8:24
Bin ca alors, quelqu'un est arrivé sur ce blog ce matin en cherchant 'Ilse Haesaert' sur google...et aussi : "bouffeurs de cerveaux" film gore (Google)...

Mais QUI cherche "ilse haesaert" sur google ?

Ca va pas la tête ?

From La belette qui sent la belette 1406  posted on 21.08.2007 6:58
Paul, Baboule, Eric, quelqu'un te succède aux rang des zouettes lézendes zurbaines : ;-)))



Un artiste nain hospitalisé d'urgence

ÉDIMBOURG Un artiste nain qui se produisait au Fringe Festival d'Edimbourg, connu pour ses spectacles excentriques, a dû être hospitalisé d'urgence après s'être retrouvé avec le sexe collé à un aspirateur.

Daniel Blackner, alias Capitaine Dan le nain démoniaque, du Cirque des horreurs, préparait un spectacle où il doit traverser la scène avec un aspirateur attaché à son pénis. Le dispositif reliant l'appareil ménager à son anatomie s'étant détaché, Capitaine Dan l'a réparé à l'aide d'une colle extraforte. Il l'a laissé sécher pendant 20 secondes, au lieu des 20 minutes préconisées. Mal lui en a pris : lorsqu'il s'est connecté à l'aspirateur avant son entrée en scène, la colle n'était pas sèche, et son organe mâle s'est retrouvé scellé à l'appareil. M. Blackner a dû être transporté aux urgences, où le personnel a bataillé une heure avant de le délivrer.


From La belette qui sent la belette 1405  posted on 21.08.2007 6:14
Comme dans Germinal, pas Terminal, Anal Flabette !

From Thomas 1404  posted on 21.08.2007 5:12
Ho non, rassure-toi, le 16 décembre, nous n'aurons toujours pas de gouvernement..

From Grégoire 1403  posted on 20.08.2007 12:32
J'espère juste que ça n'arrivera pas le 16 décembre, sinon je resterai bloqué à l'aéroport comme dans Terminal...

From Yorik 1402  posted on 20.08.2007 12:06
Moi je me verrais bien Wallon... Citoyen des Républiques Wallonnes Unies... Un coq arborerait fièrement mon passeport... Le Wallon serait remis comme langue officielle.

From La belette qui sent la belette 1401  posted on 20.08.2007 11:36
Vous êtes nés et vous mourrez wallons, tchantchès des steppes ! Faisez le coq, tous les matins, à 4 h00, et disez à vos voisins émus que c'est votre Religion qui vous l'impose.

From Grégoire 1400  posted on 20.08.2007 10:25
C'est vrai, quoi, nous aussi, Belges de la diaspora, on a des questions existencielles!

From Grégoire 1399  posted on 20.08.2007 10:24
Ça me ferait rire, tiens, d'être réfugié politique.

From Grégoire 1398  posted on 20.08.2007 10:24
Je me demande dans quel pays je vais revenir, moi en décembre... Est-ce que mon passeport sera encore valable? Je viens de le faire refaire, et ça m'a coûté 150 euros! Est-ce qu'on va me les rembourser si je dois en racheter un nouveau, wallon? Est-ce que je pourrai demander le statut de réfugier politique si je ne suis pas d'accord d'être wallon?

From Yorik 1397  posted on 20.08.2007 10:18
Ah ça me manque la belgique, le folklore politique, le carnaval institutionnel, la samba intercommunautaire...

From La belette qui sent la belette 1396  posted on 20.08.2007 9:53
http://lesoir.be/la_vie_du_net/actunet/internet-la-cia-rectifie-l-2007-08-20-545134.shtml

From La belette qui sent la belette 1395  posted on 20.08.2007 9:49
Sinon, on s'amuse pas mal, nous, ici : c'est plutôt chouette, la Vie :

Édito

Francophones, tout est de votre faute...

Mis en ligne le 20/08/2007
- - - - - - - - - - -

Par Francis Van de Woestyne


Tout est de votre faute, à vous les francophones. Vous ne le saviez pas ? Mais si, honte sur vous, Wallons et Bruxellois, vous qui aimez votre pays, qui ne demandez rien d'autre que de vivre en paix, de travailler, d'aimer femmes et enfants, de vous distraire entre amis, vous qui ne jugiez pas utile de changer encore les contours et le fonctionnement d'un si petit pays, vous qui pensiez, naïfs va !, que le bonheur est dans les choses simples de la vie et non dans les réformes institutionnelles, vous qui croyez qu'à l'heure où l'on construit l'Europe, il serait un peu ridicule de morceler un Etat. Si, si, c'est parce vous ne voulez pas accepter le principe d'une nouvelle réforme de l'Etat, grande et belle, qui liquide ce qu'il reste de fédéral, qui solde les comptes du passé, que les bons Flamands confédéralistes et travailleurs (alors que vous vous êtes fédéralistes et fainéants) vont tous devenir des séparatistes. C'est ce qu'ont écrit, en substance, les éditorialistes flamands de ce week-end et les hommes politiques sur leur blog : l'appel à l'indépendance résonne de plus en plus fort parce que vous, les francophones, refusez un catalogue de revendications toutes gentilles, aimables et indolores.

Quoi, comment ? Vous vous obstinez ? Vous vous permettez, à votre tour, d'avoir des revendications ? Remettre en cause les garanties exceptionnelles dont bénéficient les Flamands de Bruxelles, sous prétexte que les Flamands contestent les facilités des francophones de la périphérie ? Vous contestez les frontières linguistiques ? Comment osez-vous relever ainsi la tête, vous affirmer, vous qui avez toujours accepté les réformes sans coup férir. Cela fait 8 ans que les Flamands rongent leur frein, qu'ils n'ont rien à se mettre sous la mâchoire institutionnelle. Votre attitude, c'est, une bombe à retardement, c'est vous allez faire exploser l'Etat.

Comment ça, vous voulez connaître nos intentions réelles, vous voulez que l'on fixe les limites ultimes de notre projet, savoir s'il y aura encore une Belgique, demain ou si nous voulons créer un Etat indépendant, riche, fier et au-to-no-me ? Quelle audace !

D'ailleurs, les Flamands, eux, sont un peuple, ils ont une nation qu'ils aiment, la Flandre. Qu'avez-vous, vous ? Un enchevêtrement complexe et coûteux d'institutions désargentées. Vous êtes quoi, au fait, Wallons ou francophones ? Vous voulez sauver Bruxelles ? Vous n'en avez même pas fait votre capitale. D'ailleurs Bruxelles n'est pas une ville francophone mais internationale. Allez, pliez, rompez et tout ira bien...



From Grégoire 1394  posted on 20.08.2007 8:14
Du calme, la Belette.

From La belette qui sent la belette 1393  posted on 20.08.2007 7:28
Du...du poulet ?

From Grégoire 1392  posted on 19.08.2007 15:37
Ils n'hésitent plus à se faire passer pour des enfants! Ces haquaires ont vraiment tous les trucs pour s'infiltrer où ils veulent!

From Yorik 1391  posted on 17.08.2007 9:35
Ce n'était pas Augustin ni un poulet mais du simple vandalisme de blog! J'en ai fait du HACHIS....

From Grégoire 1390  posted on 17.08.2007 7:41
C'est toi, mon p'tit poulet?

From Grégoire 1389  posted on 17.08.2007 7:40
Aug... Augustin?

From Thomas 1384  posted on 16.08.2007 14:39
Lisez l'excellente page sur Eratosthène chez Monsieur wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ratosth%C3%A8ne)
La réponse à la question de bull est éloquente.

From Johnny 1387  posted on 16.08.2007 13:12
Merci Elvis!

From La belette qui sent la belette 1386  posted on 16.08.2007 13:11
Explique lui la Mort.

Ou plutôt, dis lui que c'est des conneries, que quand on sera morts, on se retrouvera super tous au super paradis, youpi.

Ce blog avait besoin d'un peu de légèreté. Merci qui ?

From Grégoire 1385  posted on 16.08.2007 12:57
Expliques le coup du tourne-disque à Augustin, comme dans Calvin et Hobbes!

From Grégoire 1383  posted on 16.08.2007 11:10
Et qui connait le moyen utilisé par Eratosthène pour calculer la circonférence de la Terre au IIIème siècle avant Jésus?

From Yorik 1382  posted on 16.08.2007 10:46
Augustin est pressenti comme le prochain disciple de Stephen Hawking.
Faisons de ce blog un merveilleux lieu de connaissance! Saviez-vous que le coeur lorsqu'il pompe du sang crée assez de pression pour gicler jusqu'à 9 mètres?

From Thomas 1381  posted on 16.08.2007 10:36
Et le phénomène inverse, quand on saigne dans l'eau, jusqu'à quelques mètres (pas beaucoup, un ou deux) le sang est rouge. plus on descend, plus l'eau filtre le spectre des rayons et commence par l'autre coté : le rouge disparait en premier et on se voit saigner vert-jaune. space non?

Oui augustin a appris cela il y a longtemps déjà.. maintenant il étudie "la transponalité quantique"..

From La belette qui sent la belette 1380  posted on 16.08.2007 9:55
Si Augustin (alias L'ignare) pose la question :

Pourquoi, le soir, le ciel est-il rouge ?

Lorsque le soleil est proche de l’horizon, les rayons qui nous arrivent ont traversé une épaisseur d’atmosphère nettement plus grande que dans la journée ; ils ont donc eu la possibilité d’être diffusés de plus nombreuses fois par les gaz et poussières présents dans l’atmosphère. La partie bleue de la lumière a été presque complètement ôtée par cette diffusion ; les parties verte et jaune ont été affaiblies pour la même raison. Restent donc les rayons à forte dominante rouge, la couleur la moins diffusée. C’est pourquoi le soleil nous paraît plus rouge et moins lumineux, et le ciel prend également une teinte rouge-orange.





From La belette qui sent la belette 1379  posted on 16.08.2007 8:37
Yeaaaah Baby !

Même lui (enfin, je l'aime beaucoup, hein, mais), il arrive à en faire, des citations :

Les citations d'Elvis Presley
«L’ambition est un rêve avec un moteur à injection.»
[ Elvis Presley ]



«Les enfants sont la chose la plus précieuse dans la vie. Un parent doit faire tout ce qu'il peut pour donner à un enfant le sens de la famille.»
[ Elvis Presley ]



«Croire en Dieu est plus important que d’aller à l’église.»
[ Elvis Presley ]



«L’image est une chose, l’homme en est une autre, c’est très difficile d’être à la hauteur de son image.»
[ Elvis Presley ]



«Je ne connais absolument rien à la musique. Pour ce que je fais, je n’en ai pas besoin !»
[ Elvis Presley ]



«Les Défis : ils vous gardent jeunes.»
[ Elvis Presley ]




From La belette qui sent la belette 1378  posted on 16.08.2007 8:26
http://collin.francois.free.fr/Le_tour_du_monde/textes/Afrique%20du%20sud/EM_Bagg.htm

From La belette qui sent la belette 1377  posted on 16.08.2007 8:25
Récit de voyage du début du siècle en Afrique : c'est amusant. On peut encore parler d'indigènes, en 2007 ? Je crois que ca ne se fait pas. Ces gens là ont souvent une suceptibilité bien à eux. Passons leur cette petite coquetterie et ne les effarouchons pas. "Dis moi, bel Homme de Couleur (cligne cligne), pagaie donc un peu plus vite, il me tarde de me reposer, après cette harassante journée. Allons !".

From Thomas 1376  posted on 16.08.2007 5:44
Et pour voyager en amérique centrale, toujours se recommander de Hernan Cortez!

From Grégoire 1375  posted on 15.08.2007 11:25
D'ailleurs, la même chose fonctionne avec Lord Mountbathen si vous décidez d'aller visiter l'Inde et ses joyaux de l'art rupestre.

From Grégoire 1374  posted on 15.08.2007 11:24
Dans tous les cas, si on t'emmerde, dis que tu es un ami intime de Lord Cecil Rhodes. Ça devrait les impressioner suffisament pour te donner le temps de fuir.

From Joel Sotto Mataro 1373  posted on 14.08.2007 21:05
Your here is more than inspiring, we are humbled and motivated!

From Yorik 1372  posted on 14.08.2007 12:49
La wild coast c'est autour de umtata
Il faut absolument un casque colonial, sinon on ne te laisse as rentrer dans le pays.
Il n'y a pas beaucoup de trains, donc c'est par la route. Louer une voiture est une bonne idée, mais c'est pas mal de route, je n'irais alors pas plus loin que la wild coast, peut-être que vous pouvez prendre un avion pour revenir à Cape Town...

From La belette qui sent la belette 1371  posted on 14.08.2007 12:48
Vidéo Youtube dans Kruger Park...La Vie est Cruelle.

http://www.afrik.com/article12269.html

From La belette qui sent la belette 1370  posted on 14.08.2007 12:32
Merci mec ! Ca a l'air top ! Mais on aimerait y aller tranquillou, pas rouler à travers tout cet IMMENSE pays mais tourner dans la région du sud, sud est, pour la connaître un ppeu, et ne pas perdre trop d'heures dans des trajets vu le peu de temps (16-17 jours), donc atterir directement à Cape Town et tourner autour, aller voir tout ce qu'il y a dans le coin, jusqu'à 400 - 500 km, pour être peinard (je suis une affreuse paillasse). Donc Cape Town pendant 3-4 jours, puis région des vins, route des jardins, éventuellement pousser une pointe jusque Drakensberg que tu la conseilles, mais surtout pas plus loin (une affreuse paresseuse, te dis-je).

En fait, je ferais bien tes points 8 à 14, mais à l'envers, car, si je comprends bien, les 8 à 14 sont en dessous de Drakensberg sur la jolie carte, donc pas trop éloignés de Cape Town ? Je ne situe pas précisément Wild Coast/Coffee Bay, mais ta description me donne fort envie d'y aller C'est à quelle hauteur ?

Les points 9, 10, 11, 12 et 13 ont l'air aussi supers. Je vais un peu me renseigner pour ces points là. Merci !!!

Tu louerais une voiture pour faire tout ca, ou c'est aussi bien en bus ou en train ?

J'ai le sentiment d'être un preux aventurier. Il me faut absolument un casque avec une moustiquaire devant. Pour m'exprimer face à l'Habitant, je pense relire plusieurs fois l'album Tintin au Congo.

Il a l'air d'avoir le chique pour être entendu de ces grands enfants.

;-)))

From Yorik 1369  posted on 14.08.2007 10:46
L'afrique du sud, en 3 semaines, tout à fait possible. Je vous conseille l'itinéraire suivant, si vous arrivez à avoir un billet ou on arrive à Johannesburg et repart de Cape town



1. Johannesburg: pas passionnant mais un bon point de départ et un excellent voire indisensable aperçu de ce qu'est la vie urbaine en Afrique
2. Kruger Park: la plus grande et fameuse des réserves naturelles d'afrique du sud. Comme il y en a beaucoup disséminées dans le pays, on peut passer celui-ci et en faire d'autres (genre umfolozi/sisluwe qui est prèsdu swaziland)
3. Swaziland: C'est sur le chemain, ça vaut la peine, le pays est une grande forêt, ça donne une idée de comment sont le zimbabwe et le botswana.
4. Richards Bay: La rencontre entre la forêt et la mer, des marécages infestés de crocodiles...
5. Pietermaritzburg: une vieille ville de l'époque des fermes-domaines afrikaners, très joli
6. Durban: le paradis tropical
7. Drakensberg: une région de montagnes magnifique
8. Wild coast / coffee bay: le meilleur de tout, à ne pas manquer, plages kilométriques, sauvages et paradisiaques
9. Outshoorn: un aperçu de l'afrique du sud de l'intérieur, le vrai pays afrikaner, les fermes, les champs, les colonies, etc...
10. Knysna: une petite ville de plage/tourisme style cape cod...
11. Jeffreys bay: le paradis des surfistes et des requins blancs mangeurs d'hommes
12. Swellendam: une très ancienne ville de colons, à flanc de montagne
13. Stellenbosch: le coeur de la région des vins
14. Cape town: plein de choses à voir, prévoir lusieurs jours

YorikTours vous remercie de votre confiance

From La belette qui sent la belette 1368  posted on 14.08.2007 10:01
Le Google ecolo...

Blackle , le nouveau moteur de recherche qui permettrait d'économiser de l'énergie

BRUXELLES Comment être accro à sa petite souris, fidèle à son clavier et rester écolo ? Lorsque vous aurez besoin d'assouvir votre curiosité, il vous suffira de consulter le moteur de recherche écolo blackle.com. Désormais, tout ce qui chatouillera vos neurones trouvera soulagement sur ce site qui n'est autre que le petit frère écolo de Google .

Comment ça marche? L'idée serait toute simple : il suffisait de modifier le fond blanc du célèbre moteur de recherche, et de lui préférer le noir. Un choix de couleur qui permettrait d'économiser des watts, puisque le noir est moins gourmand en énergie. Chaque fois que vous avez effectué une recherche, blackle vous indique le nombre de watts économisés. Ecoiron , un blog animé par des militants de l'informatique écologique, estime qu'une page blanche consommerait 74 watts contre 59 watts pour une noire. Toujours selon les calculs de ces écolos de l'informatique, une année Google en noir permettrait de faire une économie mondiale de 750 Mégawatts.




From Grégoire 1367  posted on 14.08.2007 9:44
Non, Yorik, il connaît que la route de l'herbe. Un vrai rast-safari.

From La belette qui sent la belette 1366  posted on 14.08.2007 7:47
Actuellement, à trois semaines du départ, c'est le Sud de la South Afriquie qui tient la corde.

http://www.participez.com/reportage.php?id=257

Le Grand Yorik Connaît - il tout de ce coin qui va de Cape Town à Port Elisabeth, la route des vins, la route des jardins, tout ca ? Cela vaut vraiment la peine, ou il y a mieux selon toi comme région ? C'est dur. Le vaste monde est si vaste. Hier, je voulais Réunion - Ile Maurice, aujourd'hui Cape Town. Demain Bali ?

Pffff...monde de merde !

From Grégoire 1365  posted on 14.08.2007 7:02
Moi aussi j'aurais bien aimé être invité à manger des hotdogs avec Grany Bush. Ça a du être amusant. Oh oui. Ils en ont de la chance les Français.

From La belette qui sent la belette 1364  posted on 14.08.2007 6:08
Naissance de Trondheim
‘LAPINOT ET LES CAROTTES DE PATAGONIE’ A 15 ANS

En 1992 sortait dans les rayons BD un étrange album format dictionnaire, au titre débile, visiblement réalisé par un obscur Norvégien : Trondheim. Quinze ans plus tard, Lapinot fait partie des ouvrages qui ont révolutionné la bande dessinée au début des années 1990.




“Si on a un plan trop construit, on est toujours déçu parce qu’il n’arrive jamais exactement à ce qu’on voulait. Et si on a juste une ébauche et que l’on improvise, ça finit toujours par foirer si on n’a pas la chance avec soi.
- Et si on n’a pas de plan ?
- Si on n’a pas de plan, c’est la merde.” (1)
Anodin pour le commun des mortels, ce dialogue entre deux gangsters dans le dernier tiers de ‘Lapinot et les carottes de Patagonie’ prend toute son épaisseur quand on sait l’épreuve que représenta l’écriture de cet épais ouvrage. Jeune auteur à peu près vierge de publication et totalement inconnu, Lewis Trondheim décide, encouragé par ses collègues cofondateurs de L’Association, de relever un défi. Il prend une ramette de papier de 500 pages, ni plus ni moins, et décide d’en faire une bande dessinée. Mais surtout, il se lance comme ça, sans trame, sans scénario, sans fil directeur, sans plan. Dans “la merde”, donc.


L’expérience Lapinot


Ce n’est pas un hasard si l’ouvrage paraît chez L’Association, maison d’édition née de l’alliance de sept auteurs : Jean-Christophe Menu, David B., Stanislas, Mattt Konture, Pascal Killofer, Mokeït et donc Lewis Trondheim. (2) Six auteurs qui en lanceront bien d’autres, dont, pour les plus connus, Sfar et Satrapi. Leurs expérimentations, leurs prises de liberté et leur façon novatrice d’appréhender la bande dessinée, à la fois avec des préoccupations comparables à celle du nouveau roman, tout en restant plus débile qu’un coussin péteur, vont profondément modifier le 9e art, mais aussi les rapports entre public, éditeurs et auteurs. C’est par exemple l’époque où David B. propose avec son ‘Cheval blême’, recueil de rêves, une nouvelle utilisation de la BD. Trondheim, lui, part sur un exercice de style entre l’écriture automatique et l’obligation de respecter un carcan précis.

Première contrainte : les 500 pages. Deuxième contrainte : le découpage monolithique, qui repose sur quatre lignes de trois vignettes carrées chacune - loin de la mode des cases mouvantes, explosées, immenses, et du découpage cinématographique. Troisième contrainte : le noir et blanc pur, sans crayonné préparatoire. Donc 500 pages de noir et blanc au découpage monotone et au dessin rikiki. C’est tout ? Pas tout à fait, car Lewis Trondheim, même si ce n’est qu’un détail… ne savait alors pas dessiner ! “Je me suis dit qu’on n’allait pas s’embêter pour si peu, que je pourrai toujours faire deux ou trois cases et qu’on verrait bien. Donc j’attaque avec un trait bien gras, histoire de cacher mes défauts.” (3) Ambitieux ou inconscient ?


La magie du direct


Pourtant, Trondheim arrive bien au bout de son expérience. Pas sans encombre, puisqu’à cause du retard accumulé, l’impression de l’album fut lancée alors que notre tête brûlée en était encore à l’écriture des vingt dernières pages. Mais le résultat vaut autrement plus qu’un simple exercice de style : ‘Lapinot…’ est non seulement l’ouvrage clé de l’oeuvre de Trondheim, mais c’est aussi un album monumental, surprenant, inédit, indémodable et fondateur de ce que l’on nommera un peu pompeusement la “nouvelle bande dessinée”. Certes, ce pavé a des défauts, inhérents à sa conception. Du fait de l’improvisation, l’intrigue connaît parfois quelques creux, notamment dans le milieu du livre, et quelques incohérences. Les graphismes semblent parfois poussifs, approximatifs même - rien d’étonnant pour un néophyte. Mais ces incompressibles scories ne sont rien par rapport à la force de l’ensemble.

“L’histoire s’est déroulée sous mes yeux, les personnages agissant à leur guise, tirant la couverture les uns sur les autres. Mon seul rôle ne consistait plus qu’à organiser ce chaos.” Sous couvert de joyeux bordel, Trondheim nous offre ici un album passionnant, à la richesse incommensurable. L’idée de base est simple : Lapinot le lapin naïf veut aller à l’ambassade de Patagonie pour avoir des carottes qui lui permettront de voler, son rêve. Là-dessus, l’auteur brode une histoire foisonnante, inépuisable, portée par une nuée de personnages, rois, mages, bandits, lapines, étudiants, prêtres, amis, ennemis, qui croiseront le gentil Lapinot et viendront superposer leurs histoires à la sienne. Jonglant parfois avec sept ou huit intrigues parallèles et une cinquantaine de personnages, Lewis Trondheim met en pages un monde qui semble vivre sans lui. Surtout, il progresse à vue d’oeil.


Véritable work in progress comme diraient les Américains, ‘Lapinot…’ permet de voir le dessin se poser, les perspectives se développer. Il suffit de comparer la première et la dernière page pour voir deux auteurs différents. Le premier, pataud, au trait épais et mal assuré, jure avec celui des dernières pages, fin, précis, dont les vignettes se sont enrichies d’une profondeur de champ et de décors soignés. Au niveau de la narration, la ramette de papier est devenue une alchimie extraordinaire d’ambiances et de styles variés. Aux premières planches enfantines et grossières, très drôles, succèdent des intrigues policières, fantastiques, sociales, initiatiques ou héritées de l’heroic fantasy. Même si ‘Lapinot…’, par la duplicité de ses intrigues, reste inclassable et par moments très sérieux, l’humour est le fil rouge de l’album, avec le ton de plus en plus affirmé de Trondheim : absurde (à l’image du titre, sublime), léger, décalé et très bien écrit (cf. son sens de la réplique idiote). Il ne faut pas non plus négliger la dimension poétique de l’ouvrage, magnifiquement présente dans les nombreux passages oniriques notamment - passages qui sont aussi l’occasion de recherches esthétiques remarquables.


Naissance d’un auteur


‘Lapinot…’ est un album sans début - on prend une action au vol que l’on ne comprend pas (et que Lapinot lui-même ne comprend d’ailleurs pas) - ni fin, même si les dernières vignettes sont parmi les plus réussies de l’album, et que cette fin est la plus parfaite et la plus en adéquation avec le récit. Pourtant, ce gros ouvrage marque le début d’un auteur qui va, avec quelques autres, changer la bande dessinée. Le dessin a déjà été évoqué : en 500 pages, Trondheim trouve son style, et particulièrement sa science des cadrages au dynamisme incroyable, qui le rendra par la suite capable de mettre en scène des albums inoubliables, comme ‘La Mouche’ ou l’haletante poursuite de 150 pages de ‘Mildiou’. D’autres points forts, comme cette manière de faire passer des émotions à travers deux yeux bêtement schématisés par deux points, transpirent également ici. Les personnages farfelus, les rebondissements ubuesques et l’univers parodique de la fantasy (rois, mages, monstres…) renaîtra dans ‘Donjon’. Le choix de personnages animaliers, qui semble ici assez naturel, réflexe des lectures de jeunesse de l’auteur (Picsou, Mickey), restera une constante, même dans ses ouvrages autofictionnels (‘Approximativement’ et suites).

Plus que tout, Trondheim a installé son style minimaliste, et une nouvelle approche de la BD. Pas besoin de couleurs, d’effets pompés sur le cinéma, d’ombres, de crayonnés travaillés et retravaillés, de relief, encore moins d’informatique. Des petits cubes péniblement alignés et un feutre suffisent, si l’on a l’imagination et le talent de mise en scène pour, à faire un album impressionnant. Quant au format classique 21 x 29,7 de 48 pages, il est artificiel. Le format roman de 500 pages, certes provocateur, fonctionne. C’est désormais aux auteurs de choisir la taille et la pagination d’une oeuvre, pas à l’éditeur. Comme beaucoup d’auteurs de sa génération, Trondheim continue encore aujourd’hui les expérimentations pour élargir les possibilités d’un médium jusque-là calibré et muselé. Au hasard, est paru cette année ‘A.L.I.E.E.N.’, album écrit en langue (pseudo-)extraterrestre indéchiffrable, mais compréhensible, comme par magie.

“Je ne l’ai jamais relu en entier”, avoue sans nostalgie Lewis Trondheim à propos de son travail de jeunesse. S’il ne faut pas s’initier à la bande dessinée par cet ouvrage, et si même les habitués préféreront le lire par petits morceaux, ‘Lapinot et les carottes de Patagonie’ reste une performance surprenante, un chef-d’oeuvre de fantaisie et de liberté qui participe, par son originalité et son amour des carottes, aux évolutions du 9e art depuis quinze ans. De quoi mériter un bel anniversaire.






From Yorik 1363  posted on 13.08.2007 15:43
Est-ce qu'en rassemblant tous les morceaux de youtube on ne parviendrait pas à reconstituer le film en entier? Ce serait grand!

From La belette qui sent la belette 1362  posted on 13.08.2007 9:51
Super, la classe américaine ! Merci ! (y en a une dizaine d'autres sur youtube).

From Yorik 1361  posted on 13.08.2007 9:07
C'est un remake de "Thriller" (Mickael Jackson) fait par de vrais prisonniers...

From La belette qui sent la belette 1360  posted on 13.08.2007 7:25
C'est Guantanamo Gay, cette comédie musicale ?

From La belette qui sent la belette 1359  posted on 13.08.2007 7:24
Des couques et des hammams (Blog de Monsieur Glon) :

Pour la troisième fois depuis le début de cet ersatz d’été, j’ai oublié mes clefs sur la porte de la boîte aux lettres.

Pas longtemps.

Juste celui de parcourir quelques centaines de mètres, guilleret et serein, puis de rebrousser chemin, beaucoup moins guilleret et plus du tout serein.

J'avais l’esprit en goguette, tout à la joie de partager avec Ingeborg une pyramide de couques et une jatte de café.

Maintenant, je tremble pour mon patrimoine, composé pour l'heure d'un chat caractériel, d’un somptueux jambon pata negra d’au moins une demi-livre, d'une télévision couleurs à écran gras, de la collection intégrale des puzzles Ravensburger collés, d'un semblant d'automobile et d'une lettre très touchante de Monsieur le Directeur général d’Electrabel, m’annonçant qu’il ferait tout pour diminuer l’augmentation de ma note de gaz naturel.

J'exclus Ingeborg de mes avoirs, c'est un ami qui me l'a prêtée.

Je me suis arrêté devant la porte de l’immeuble, incapable de franchir ce maigre garde-fou qui me préserve de l'odieuse réalité: l’appartement saccagé, Ingeborg qui serre dans sa poigne menue la cordelette au bout de laquelle pendait jadis le meilleur de tous les jambons, en répétant entre deux sanglots qu’elle s’est battue, battue, mais qu’elle n’a pu le sauver.

J’aventure un œil par l’entrebâillement de la porte, puis un autre, pour ne plus voir flou.

Et mon cœur se gonfle de joie.

La vision de mon petit trousseau, pendouillant de la serrure telle une capote anglaise au bout d’un membre vide, m’émeut jusqu’aux larmes.

Chaque fois que je retrouve mes clefs sur la porte de la boîte aux lettres, ma confiance dans le genre humain, périodiquement mise à mal par mon coiffeur, mon courtier et la vieille du bas de la rue qui veut enlever mon chat, croît sensiblement. Je deviens niais, je souris même à la voisine du dessous, qui tente d’en profiter pour me farcir de speculoos faits maison.

La sotte. Comme si j’aimais les speculoos faits maison.

Dieu merci, il reste de bonnes et braves gens parmi nous.

Pourtant, il y a beaucoup d’étrangers dans mon quartier, jusque dans mon immeuble où vit un couple de Camarguais, sans cheval.

Or, les étrangers sont tous des voleurs, voire des courtiers, comme chacun le sait. Jusqu'à ce que chacun rencontre un étranger qui ne soit ni voleur, ni courtier. Dans ce cas, chacun remet totalement en cause sa vision de l'étranger: il se dit qu'il existe une exception. Celle qui confirme la règle.


Grâce au ciel et au sédentarisme, nombreux sont les chacuns qui jamais ne doivent affronter un tel bouleversement. La remise en question nuit à la quiétude de l’esprit: chacun ne sait plus que penser, le doute s’insinue dans son cervelas mou tel un hameçon dans un lombric. Et puis vient l’angoisse, cause de diverses affections et de folles dépenses dans les centres d’hydrothérapie.

Chance pour moi, les étrangers de mon quartier sont tous des exceptions. Une anomalie probabilitaire.

A moins qu’ils ne se moquent tous de mes clefs comme de leur premier hochet, ce qui nous vexerait, moi et les fabricants de hochets.

Ou serait-ce que...

C’est cela. J'ai compris leur manège. Ils refusent de me voler parce que je suis différent d'eux.

Quel toupet.

Qui sont-ils, ces étrangers, pour dédaigner mon patrimoine frigorifique, mépriser mon parc automobile, négliger mes conquêtes et fouler au pied les missives que m’adressent personnellement les plus éminents dirigeants du Royaume ?

Où va le monde, si les étrangers deviennent xénophobes ? Demain, ils nous traiteront d’étrangers et donc de voleurs, voire de courtiers !

Pourtant, tous les Belges ne sont pas des voleurs.

Personnellement, mon dernier vol remonte au millénaire passé. J’étais jeune et j’avais bu, gratuitement d’ailleurs.

Cela dit, comment savoir si mes compatriotes ne sont pas tous voleurs ? Le doute me taraude, depuis que notre fleuron énergétique m’écrit qu’il veillera à ne m’extorquer qu’avec retenue...

Et voilà. L’anxiété me gagne. Il faut que j’aille aux thermes.

Tandis que Khadija me pétrira les mollets, je la persuaderai que les Belges ne sont pas tous des voleurs. Elle me dira qu’elle n’en doute pas, que, d’ailleurs, elle est Belge aussi, mais que par contre les Albanais… Je lui dirai que je ne sais pas, que je ne connais pas d’Albanais. Elle me dira qu’elle non plus. Nous tomberons d’accord pour dire que tous les Albanais sont des voleurs et j’ajouterai : voire des courtiers.

Pourvu que je ne rencontre jamais aucun Albanais.

J'ai besoin de certitudes.

From Yorik 1358  posted on 11.08.2007 19:48
Mamy veut absolument que je mette ceci, pour mes FRÈRES:


From Yorik 1357  posted on 10.08.2007 19:36
Le grand détournement: la classe américaine




From la mère 1356  posted on 10.08.2007 18:58
quoi ?????????????????,de la pate de goiave non mangee dans mon frigo ????????????,maira , tu es sure ?????????????? alors c'est que je faisais un REGIME...mais ça m'etonne pcq mème quand je fais un regime , je craque...

From La belette qui sent la belette 1355  posted on 10.08.2007 12:26
Maupassy : « Aime-moi tendre, aime-moi vrai. », « Tu peux faire tout ce que tu veux, mais évite de marcher sur mes chaussures en suédine bleue. Ne sois pas cruel. Un pour l'argent, deux pour le spectacle, et trois pour le caillou. S'il cherchait pour du trouble, il est venu à la bonne place.

Bubu et Kash, ce sont des esthètes, sur un site tout dédié au Standard de Liège (C)...;-))

From Yorik 1354  posted on 10.08.2007 10:32
Qui sont les dénommés "Bubu" et "Cash"? "Bubu serait-il "Bubulle"?

Ça a l'air sympa ce film... http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Classe_am%C3%A9ricaine

From La belette qui sent la belette 1353  posted on 10.08.2007 8:03
Quelqu'un connaît ?

"Si tu ne l'as jamais vu, je te conseille de télécharger "La classe américaine - Le Grand détournement", parodie des classiques américains doublée par Jean-Yves Lafesse et les Nuls, à leurs débuts. C'est dément. A voir plusieurs fois, bien éméché, avec des potes. Demande à Bubu et Kash, qui ne s'en sont toujours pas remis. "Ah, monde de merde".

From Grégoire 1352  posted on 09.08.2007 23:26
voilà, à cause de mon horaire de merde, je pourrai pas suivre mon cours de chinois...

From Grégoire 1351  posted on 09.08.2007 16:42
je sais pas ce qui est le plus nul: le belge qui ne remet pas le paquet au destinataire ou le bahianais qui l'ouvre et pique ce qu'il y a dedans...

From M. le Ministre Courard de la Fonction Publique 1350  posted on 09.08.2007 11:19
Les facteurs, c'est de la vermine communiste! Je les écrase de mon talon vernis!

From Yorik 1349  posted on 09.08.2007 10:49
Allons! Nous savons tous TRÈS BIEN que tu as DÉLIBÉRÉMENT ignoré ce paquet... Tu n'auras pas voulu qu'Augustin goûte à la goiabada... C'est clair comme de l'eau de roche! Tu auras pensé: "Cela ne peut que lui nuire"... Tes acolytes du beffroi se seront EMPRESSÉS de DÉVORER les provisions contenues dans le paquet, trop contents de pouvoir gagner un quelconque matabiche... La mention "Office des étranger" le prouve, car il ne s'agit que d'un subterfuge pour dévier les soupçons. Quousque tandem itinere, Catilina!

From Thomas 1348  posted on 09.08.2007 10:31
ha oui ca c'est normal, c'est parce qu'on a naturalisé augustin citoyen Zouto-Monégasque..
(juste pour le lancer dans la vie hein!)

Tout de même ca me tue... ils disent qu'ils déposent un avis et on en voit pas la couleur...
Et oui, le bureau NAMUR-BEFFROI est genre à 1 minute de chez moi..
Le paquet est donc resté 3 semaines a coté de moi sans que j'en sache rien..
Je suis dég!

From Grégoire 1347  posted on 09.08.2007 9:20
Il y a un autocollant de NAMUR BEFFROI avec "Avis déposé le 31/05/07" et la case "Absent" cochée, puis "Retour le: 18/06/07"... Il est même marqué "Office des étranger" (sic) au bic au-dessus du nom d'Augustin !

From Thomas 1346  posted on 09.08.2007 5:34
le 31 mai???!! mais enfin!!! quelle est cette blague!!!
Quel est le sinistre employé de poste qui a dérouté ce colis!!!!
Il est revenu en indiquant quoi?? jamais vu arriver un avis ni rien

From Website 1345  posted on 08.08.2007 24:39
Eric T is now a power user.

From Grégoire 1344  posted on 08.08.2007 21:25
Oui, ces gens-là n'ont pas le bon goût des bonnes choses... Tsk tsk tsk.

From Maíra 1343  posted on 08.08.2007 17:05
On a dejà essayé d'envoyer la Goiabada pour ta mère... mais, malhereusement elle était encore là quand nous sommes arrivés en Belgique.

From Grégoire 1342  posted on 08.08.2007 16:45
Et c'est dommage, miam, parce que je suis sûr, miam, qu'il aurait aimé la goiabada...

From Grégoire 1341  posted on 08.08.2007 16:45
Bon, dis-lui qu'il recevra tout en triple à Noël...

From Grégoire 1340  posted on 08.08.2007 16:31
Thomas t'es une vraie HUÎTRE! Mon paquet est revenu! Il est arrivé chez toi le 31 mai et il est reparti le 18 juin! En plus, ia même un type des Postes qui s'est servi au passage d'un des cadeaux pour Augustin! Rhâlâlâlâ, on va encore me dire que je n'ai pas de considération pour ma propre famille.

From Yorik 1339  posted on 08.08.2007 13:39

From La belette qui sent la belette 1337  posted on 08.08.2007 13:36
Thomas, il aimait bien aussi Kurt Kobain. Je me rappelle, le jour où celui-ci fut rappelé par le Seigneur, j'ai dû le remonter à coup de kriek au bar du bowling. Yorik avait aussi un autre disque de Tracy, que ma mère lui avait donné après que je l'aie découvert dans les disques du Sarma de Braine l'Alleud : c'était une couverture d'un bleu nuit très foncé, avec la peau d'ébène de Tracy devant, noir comme un éclat de charbon, avec un reflet sur la peau.

J'aimais aussi beaucoup Roxette. Et Abba, les Beach Boys, Queen, et les vieux machins de Christine Goor. J'avais acheté le disque "1963", avec Thomas, à l'Innovation près de l'avenue Molière. Alors ? On se couche ?

Non, le parrain de Bull, c'est Iweinssss. D'ailleurs, à ce propos, aie, outch, laissez-moi, je.

From EricT 1336  posted on 08.08.2007 12:58
C'est corentin qui a raison!
Quand vous voyez tous ces groupes, ils sont tous voués à disparaître du patrimoine musical de l'humanité.
Tandis que des artistes tel que les Beatles, Sardou ou Dick Rivers.

From Eric T 1335  posted on 08.08.2007 12:48
ça tombe bien, mon frère est gendarme!

From Grégoire 1334  posted on 08.08.2007 11:08
M'en fous, Lívia aussi écoutait NKOTB. Bon d'accord, c'est une fille...

From Grégoire 1333  posted on 08.08.2007 10:55
La fièvre se mit à décomposer son visage transit par la peur, tandis que lentement, son estomac formait un noeud gordien. Avec un peu de chance, le chirurgien s'appelerait Alexandre...

From Thomas 1332  posted on 08.08.2007 10:47
Figure-toi que j'ai même retrouvé le POSTER! hahaha!

From Grégoire 1331  posted on 08.08.2007 10:45
Ecoutez mon vieux, je m'appelle Henri...

From Grégoire 1330  posted on 08.08.2007 10:45
hein? quoi? qui suis-je? où suis-je?

From Thomas 1329  posted on 08.08.2007 10:22
Hein bull, c'est dur à assumer les NKOTB par exemple

From Grégoire 1328  posted on 08.08.2007 10:17
Finalement de nos goûts de gamins boutonneux, il n'y a que Corentin qui y soit resté fidèle ! Mike c'est le parrain de Yorik, c'est pour ça qu'il a toujours été le plus américanisé de nous tous.

From Yorik 1327  posted on 08.08.2007 9:53
Ouais!!!!! Les Communards!!!

From Thomas 1326  posted on 08.08.2007 9:51
non, le premier que tu avais, c'était les "communards" !!! Tracy chapman est si je me souviens le deuxième, l'album beige avec une île!

From Thomas 1325  posted on 08.08.2007 9:50
de Yorik le parrain Mike est! (ou de bull être-peut aussi mais de moi non point!)

From Yorik 1324  posted on 08.08.2007 9:48
Madonna et Michael Jackson??? Tu est sûr? Je ne me souviens absolument pas de cet épisode... Par contre Tracy Chapman oui, c'est un des premiers vinyls que j'avais acheté... Non, mon premier c'était "Ghostbusters"... Non... "Simple minds"... Arh, je ne me souviens plus... Comme on est innocent quand on est pré-adolescent. Grégoire écoutait "Roxette", "New Kids on the Blocks" et Thomas "Inxs" et "Pet Shop Boys"... Corentin, à ce qu'on sache n'a jamais aimé qu'une seule chose: les "Beatles"... Ah ah ah comme tout cela était gentil et innocent...

From Grégoire 1323  posted on 08.08.2007 9:06
Justement! En parlant de De Villiers, on pourrait changer un peu le genre de Maupassy et faire de lui une vraie coupe de champagne sur pattes (avec une fraise dedans) ! Il suffit de le faire agent secret, au Service de Sa Majesté? Ou alors un Prince? C'est bien aussi ça une Altesse Sérénissime...

Corentin: je ne sais pas trop d'où ça me sort, ces circonflexes. Oyà est une orixa, divinité africaine, l'idée était qu'elle joue avec les éléments sans se soucier du qu'en dira-t-on, nous pauvres mortels. Voilà pourquoi après avoir dansé elle remarque enfin la ville et les gens qui viennent de subir le déluge. C'est comme une pluie tropicale: ça vient de nulle part et ça s'arrête tout aussi brutalement que ça a commencé.

Pour tous: c'est amusant tout le monde a aimé le coup de l'orgasme climatique :-)

From La belette qui sent la belette 1322  posted on 08.08.2007 6:44
Grégoire : c'est très bien ! (je suis juste pas sûr d'avoir bien compris la toute fin, avec la ville qui est apparue, et je soupçonne que c'était justement LE truc qu'il fallait comprendre, ca m'énerve...).

PS : Cesse IMMEDIATEMENT, un po de kalm, de mettre des accents circonflexes sur tout, comme dans Synapses, ou je te dénonce à Pivot ;-)) ou en tout cas sur "toit" ;-))


From La belette qui sent la belette 1321  posted on 08.08.2007 6:33
C'est ouf, ca : ce matin, je suis dans ma petite Opel, direction les tréfonds de la Mine, pour ma journée de huit heures (merci les zacquis sociaux). J'écoute la radio. Je tombe sur une chason de M. Jackson. Cela me fait penser à un non évènement, 23 ans plus tôt. On est dans la volvo à ma mère, encaqués, sur une route allant du zwin vers la sparren dreef. Je me souviens où je suis assis. Yorik parle avec son ami Michael, il a un pull bleu foncé et un short long en jeans (so chique). Il a coiffé sa mèche, car c'est déjà un jeune, lui (d'où le jean, suivez un peu). Dans cette voiture, ils parlent, donc, les deux "jeunes", alors nous on écoute. Ils causent musique. Ils disent qu'il y a deux trucs "cool" : Mickael Jackson, et Madonna. Je me récrie. Quoi ? ! Mais c'est de la merde, c'est nul ! Ca vaut pas Nana Mouskouri, Ricci et Poveri, ni même Henri Dès ! C'est nul, arh, pouirr.

Voilà quelle était la conversation, ce jour là, dans la voiture (oui : une voiture, pour revenir du zwin : je sais. Mais c'était pour tous les trucs du pique - nique. Il y avait le parrain de Tom, aussi, Mike (c'est bien de Tom ?), avec qui on s'était battu dans une dune. Y avait aussi son fils demeuré, et le frère de Mickael, avec un joli bol blond, il ressemblait à Johan en jaune, et il avait un pull jaune aussi pour relever le tout.

Donc, j'en étais là, dans ma voiture, me souvenant de ce goût de Yorik pour ces chanteurs (ca a pas dû durer longtemps), je change de poste, et là la première chanson que j'entends, je vous le donne en mille : Tracy Chapman, alors que j'étais en train de penser aux goûts musicaux de Yorik, bam, Tracy Chapman. ALORS ???


From La belette qui sent la belette 1320  posted on 08.08.2007 6:22
Maupassy avait fini son joli coloriage. "La seule chose qu'on est sûr de ne pas réussir est celle qu'on ne tente pas", songeait-il.

From Eric T 1319  posted on 08.08.2007 5:53
"... De tout en haut, le ciel sentit l’orgasme qui s’annonçait, et s’ouvrit sans pouvoir se contròler...".
Je ne peux que m'incliner devant votre verve. Votre style mon cher Gregoire me rappelle quelques peu celui de ce grand romancier français qu'est Gérard De Villiers. ;-)
A quand une publication?

From Juliano 1317  posted on 07.08.2007 15:26
Daí yorik! valeu pela lembrança!! por onde tu anda meu velho??
abraço!!

From Yorik 1316  posted on 07.08.2007 14:54
Intéressant, dirait Freud...

From Grégoire 1315  posted on 07.08.2007 14:43
J'ai écrit quelques lignes, appelées "La Danse de Iansã":
http://calango.orgfree.com/spip/spip.php?article60
Quand vous avez 5 minutes, c'est pas bien long.

From Yorik 1314  posted on 07.08.2007 14:08
Mais si elle n'a pas d'adresse e-mail, c'est normal qu'elle ne sache pas!

From La belette qui sent la belette 1313  posted on 07.08.2007 13:34
Ma mère est une e-conne, elle sait pas envoyer de mail...

From Grégoire 1312  posted on 07.08.2007 13:00
Cool! Garde ceux-ci!

From Yorik 1311  posted on 07.08.2007 12:18
Voilà, bien fait.

From Thomas 1310  posted on 07.08.2007 12:16
hin hin hin

From Yorik 1309  posted on 07.08.2007 12:15
HAHA. Très FIN.

From Thomas 1308  posted on 07.08.2007 12:13
celle-là est sympa
http://www.catholic.pf/images/saints/breiz_icone7_stmalo.jpg

From Yorik 1307  posted on 07.08.2007 12:01
Oui, je heu j'expérimente.... si quelqu'un a une chouette icone à proposer... Je trouvais les smileys trop choquants, mais on peut continuer à les utiliser dans les messages

From Grégoire 1306  posted on 07.08.2007 12:00
C'est quoi le boudin noir qu'on a côté de notre nom maintenant? Mets-le en brun, au moins, ça fera plaisir à nos amis scatophiles...

From Grégoire 1305  posted on 07.08.2007 11:58
Ach Lutèce

From Yorik 1304  posted on 07.08.2007 11:52
Intéressant... Il ne nous reste plus qu'à faire un saut à Paris.
Ah, Paris...

From La belette qui sent la belette 1303  posted on 07.08.2007 11:23
L'art du chictere : http://lalibre.be/article.phtml?id=5&subid=106&art_id=363221

From La belette qui sent la belette 1302  posted on 07.08.2007 11:21
Loi sur le commerce équitable : http://www.lalibre.be/article.phtml?id=3&subid=85&art_id=363342

From Thomas 1301  posted on 07.08.2007 9:07
oui j'lai vu, ben c'est un peu décevant, les méchants transformers sont trop "aliens" et les gentils sont franchement stupides... mais bon, c'est un revival quand même!

From Grégoire 1300  posted on 07.08.2007 7:57
Tchiouuu tchiouuuuu ! Bidil ! Bidil !

From Grégoire 1299  posted on 07.08.2007 7:56
Z'avez vu? Il va y avoir un film sur les Transformers!

From Paul Stiller 1298  posted on 06.08.2007 20:55
Et moi un Power Ranger!!!

From Grégoire 1297  posted on 06.08.2007 16:06
oy

From La belette qui sent la belette 1296  posted on 06.08.2007 12:20
So Faisez gaffe !

From Website 1295  posted on 06.08.2007 10:49
La belette qui sent la belette is now a power user

From Yorik 1294  posted on 06.08.2007 10:44
Quelle belle histoire! Moi j'en fais tout le temps, des dégustations à l'aveugle, et bien le vin que l'on me sert gagne à chaque fois!

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1293  posted on 06.08.2007 10:19
Amusant : http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=76484

From La belette qui sent la belette 1292  posted on 06.08.2007 9:08
Si on veut commencer une nouvelle aventure, on pourrait se baser sur un résumé de livre, et puis faire vivre notre histoire selon nos propres désirs ?

Exemple : imaginer une histoire sur base de ceci (ca pourrait rejoindre notre vieille idée de créer un Hôtel, j'étais responsabe du restaurant, je crois...;-))

Résumé du livre

'BIENVENUE ! WELCOME ! WILKOMMEN ! Tout l'équipage de l'Imperial Tsarina (ex-Loukoum II) est à votre service pour que cette croisière dans les eaux azurées (sic) de l'océan Indien demeure à jamais inoubliable ! ' C'est ainsi que chaque passager a été accueilli par Massimo Pajetta, grand ordonnateur des menus plaisirs (sur fond Adagio / Bambino remixé). Suivons plus particulièrement : Santucho dit Shrimp, le pacha, le commandant. Les conférenciers : Martin Korb, le brillant scientifique coincé qui tombe raide amoureux de Svetlana, la belle meneuse de revue. Angelo Romano, ex-conseiller au Vatican, brouillé avec sa hiérarchie depuis la publication d'une Apologie des libertins, pas insensible à l'élégance d'Ines Magri, maquilleuse de cadavres. Sans oublier Pamela (ex-Jeanne-Yvonne) et son milliardaire de mari à l'agonie... Et bien sûr en deus ex machina : Marios Soteriades, l'armateur (grec, of course) et son redoutable associé, un mafieux - russe ! - qui tous deux pêchent en eaux troubles... Vous l'avez compris, nous ne sommes ni dans un roman à thèse ni dans une autofiction. Nous sommes dans une comédie musicale des années cinquante et l'intrigue, les intrigues, sont tels les entrechats de Gene Kelly et Cyd Charisse.

Un équipage à la dérive est lâché par son tour operator et doit mettre en place une croisière surprise au nez et à la barbe des centaines de passagers embarqués. Voilà, un sujet pas franchement novateur au premier coup d’oeil. Mais l’auteur le sublime et en fait une épopée tranquille des plus agréable à suivre. Au fil des pages ce n'est pas une impression de déjà-vu qui étreint le lecteur mais bel et bien un sentiment de dépaysement. De rebondissement en rebondissement, il est difficile de ne pas s'attacher aux multiples personnes présentes à bord de l’Imperial Tsarina. Animateur à la bonne humeur irritante, danseuse au physique de rêve, professeur en proie aux charmes féminins, ex-ecclésiastique victime d’un coup de foudre, rien ni personne n’est banal dans cette histoire. Mais attention, car même si le ‘Paquebot’ regorge de passagers, tout est ici distillé avec parcimonie et l'on se retrouve à merveille au milieu de cette foison de personnalités.
Le capitaine de cette embarcation en pleine tempête n'est pas s'en rappeler le sympathique capitaine Stubing de ‘La Croisière s'amuse’ et cette comparaison ne fait qu'augmenter notre ardeur à la lecture. Avec un style simple et direct, Hervé Hamon nous fait voyager sur les mers du pacifique tout au long de ces 500 pages. Humour, suspens, récit de vies diverses et variées, ici point de meurtre à la ‘Mort sur le Nil’, juste une aventure loufoque et palpitante. Comme quoi il est possible de faire des vagues en racontant des histoires a priori banales.

La revue de [presse]
Lire - Julien Bisson (Mai 2007)
Et de l'aventure, il y en a, dans ce roman picaresque au cadre digne de 'La Croisière s'amuse'. Les rebondissements cocasses s'enchaînent à toute vitesse, et les personnages truculents défilent : matelots gouailleurs, danseuses russes salaces, prêtres défroqués pas bégueules, boursicoteurs gâteux, et même Brad Pitt en guest star...

Morceau choisi
Ce n'était pas seulement la ruse commerciale qui l'exaspérait. Le supplément gratuit du service payant, le supplément payant de la croisière payée. C'était le côté cheap de la manoeuvre. La croisière des happy few , tu rigoles ! En tête de gondole, les happy few ! Korb était déçu d'être déçu. Conférencier sur un paquebot, cela lui était apparu, quand l'invitation avait été formulée, comme une offre plus ou moins luxueuse. Il n'aurait certes pas accepté si Véra ne[... ]

AUTEUR (devrait plaire) ;-)) :

Hervé Hamon
Journaliste et écrivain français
Né à Saint-Brieux le 14 Août 1946
Ancien "gauchiste pacifiste", Hervé Hamon partage son temps entre le journalisme, la rédaction d'essais et l'édition. Avant d'être professeur de philosophie, il est passé par la Larzac et fit partie des manifestants de mai 1968. Ce militant des premières heures se consacre à une critique au vitriol de l'idéologie libérale. Ses écrits ne jurent que par la société de jouissance libérée[...]




From La belette qui sent la belette 1291  posted on 06.08.2007 7:11
Promouvoir les maisons passives par un prêt défiscalisé
Philippe Galloy


Les maisons passives sont peu gourmandes en énergie mais elles coûtent cher.
Une proposition de loi prévoyait de les favoriser par le biais d'un incitant fiscal.


Comment inciter les Belges à construire des maisons peu gourmandes en énergie ? Plusieurs parlementaires se sont posé la question et ont émis une idée originale, reprise dans une proposition de loi datée du 27 février 2007. L'idée était d'encourager fiscalement la construction de maisons dites "passives".

Ces habitations sont des immeubles "extrêmement bien isolés", expliquent les auteurs de la proposition de loi. Ils "conservent suffisamment de chaleur grâce à la lumière solaire, à la récupération de chaleur lors du renouvellement mécanique de l'air, à la chaleur corporelle des habitants et aux pertes de chaleur provenant d'appareils électriques. On ne trouve donc ni radiateur, ni autre appareil de chauffage dans une maison passive." La salubrité de l'air est assurée par un ventilateur mécanique qui récupère la chaleur provenant de l'air vicié évacué vers l'extérieur.

Le concept est séduisant. Plusieurs architectes et entreprises de construction proposent aux candidats bâtisseurs d'opter pour une maison passive. Le problème, c'est son prix. Il serait d'environ 15 pc supérieur à celui d'une maison classique. D'où l'idée de favoriser la construction de maisons passives à l'aide d'un incitant fiscal.

Concrètement, la proposition de loi prévoit d'augmenter le montant de la déduction pour habitation unique si le contribuable a opté pour une maison passive. Actuellement, le montant maximum déductible s'élève à 1 920 euros. Il peut être relevé de 640 euros durant les dix premières années du prêt et de 60 euros si le contribuable a plus de deux enfants. La proposition de loi entend relever le plafond de 500 euros supplémentaire pour les propriétaires qui font construire une maison passive. Pour en bénéficier, le texte prévoit qu'il faudra joindre un certificat de maison passive à la déclaration fiscale, ce certificat étant délivré à l'issue des travaux de construction par des institutions agréées.

Cette proposition de loi, qui a fédéré des parlementaires socialistes et libéraux, flamands et francophones, n'a malheureusement pas pu être prise en considération sous la dernière législature, faute de temps. "Elle a été déposée deux mois avant la dissolution des Chambres", souligne Marie-Christine Marghem (MR), l'une des parlementaires signataires de la proposition de loi. "D'autres textes étant prioritaires, on n'a pas pu examiner le texte en Commission." Mais ce travail n'est pas perdu car il montre qu'il y a un certain consensus sur le fond. "Beaucoup de gens semblent d'accord sur le principe. Mais il faut voir si le cadre budgétaire laissera de la place à un tel incitant fiscal. Je participe à un groupe de travail sur la confection du budget et ne manquerai pas de rappeler cette proposition. Et en tant que parlementaire, je compte bien la déposer à nouveau", certifie Marie-Christine Marghem. Auquel cas cette proposition de loi serait, comme disent les spécialistes, relevée de caducité !





From Yorik 1289  posted on 03.08.2007 13:08
Gorbatchev est très élégant... Sur la piste il détrône toutes les top-models. Il fait exploser les ventes de sacoches. Les flashes crépitent. "M. Gorbatchev, quel est le secret de votre succès?" "C'est SWISH, bien entendu! Avec SWISH, vos dents sont plus blanches, plus brillantes, et plus propres, tout en un! maintenant disponible en 3 parfums!" "Merci M. Gorbatchev" "De rien! de rien? Besoin d'argent? les assurances PROTEC garantissent un prêt immédiat sans bureaucratie!!!" "Oui, merci, M. Gorba..." "Pas de quoi! Pas de quoi paniquer avec les amortisseurs BRAQUE, garantis 2 ans pièces et mains d'oeuvre!!!!"

From La belette qui sent la belette 1288  posted on 03.08.2007 9:49
Entendu ce matin à la radio que Mickhail Gorbatchev devenait une des nouveles égéries de la marque de super luxe Louis Vuitton, qui vend notamment des valises à 15.000 €, ...il a signé un contrat mirobolant...;-))...Faites ce que je dis, pas ce que je fais...;-))

From Grégoire 1287  posted on 02.08.2007 12:37
Tu as raison pour le Pâpe. Moi, j'avais pas suffisament étudié, hé bin elle m'a pas raté. Résultat, j'ai pas eu la moyenne et je devrai repasser en décembre. Pffff. Tout ça c'est la faute à Lívia, passk'elle connaît pas le français, m'sieur, hé! M'sieur, pfff. Encore collé...

From La belette qui sent la belette 1286  posted on 02.08.2007 11:56
C'est pas corentin, c'est la belette qui a dit ca ! De toute façon, je crois que le merveilleux coco raffole de sirop de cassis, il crie "chic, chic", quand il en voit l'ombre d'une flasque...pour arroser son pain truffé de pépites de chocolat (C).

From Tante Lily 1285  posted on 02.08.2007 11:52
Chers neveux,
Vous ne vous doutez manifestement pas que je manie Internet de main de maître.
Corentin, vous aurez droit à une double ration de sirop de cassis, croyez-moi, je ne vous raterai pas.
Quant aux autres vauriens, vous ne perez rien pour attendre. Et que l'on ne se présente plus devant moi en haillons.

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1284  posted on 02.08.2007 11:49
Chouette, ca !

http://calango.orgfree.com/spip/spip.php?article53

From La belette qui sent la belette 1283  posted on 02.08.2007 10:41
Non, malheureux ! Guitry, Wilde, Vian, Desproges, Coluche, Morand, Platon, heu...je...non, non, non ! Je refuse ce diktat qu'il fallût être froid ! Ce qu'ils ont dit vivant n'a pas eu plus de force une fois leurs auteurs recouverts d'un mètre de terre ! Tiens, Beigbeder, puisqu'on en parle, il multiplie les citations, par exemple, "L'amour dure trois ans", ou, je sais pas, moi...je...

Pour aller chez Tante Lilli, et en ressortir vivant :

1) Fermer les boutons des manches de sa chemise

2) Porter une chemise.

3) Amidonnée.

4) Mettre les pans de sa chemise dans son pantalon.

5) La flanelle est une matière noble.

6) Des souliers vernis.

7) Pourquoi avoir attendu si longtemps avant de se marier. Devant Dieu. Comment va Yorik. Qui, Tante Lilli ?

8) Ne pas se resservir sans attendre qu'elle te l'aie proposé.

9) Ne pas refuser de te resservir, quand elle te le demande (mais pas avant, au reste, pourquoi refuser si elle n'a pas...).

10) Dire "Oui, Tante Lilli", il faut faire bien attention dans la Grande Ville.

11) Non, Tante Lilli, ce n'est plus comme avant, et c'est moins bien qu'avant. Les soins médicaux ? Oh, avant, on n'a jamais eu de problème, je sais.

12) "Tante Titi n'est quand même pas fort dégourdie, c'est bien vrai (coup de pied). Prends ca, hé, vieux cheval ! Je plaisante. Reviens, Tante titi, reviens, t'ais-je dit".

13) Comme ceci est caricatural et mensonger et faux et méchant. Je suis un Misérable (oui, encore une part, merci Tante Lilli). Pardonne-moi, Sainte Lilli, que ta Volonté soit faite, mais ne Livre pas Ton Corps Pour Nous, je...

Je viens de lire que le Pape s'habille en Prada, et son secrétaire particulier en Versace. Le Pape adorerait porter des souliers en vernis rouge Prada. Je ne connais pas le prix.

Je l'imagine procéder à ses essayages, devant le grand miroir de sa belle garde-robe, avant d'aller petit déjeuner en ses appartements privés. Mais quel poids il doit avoir sur les épaules, tous ces gens qui vivent petitement, qui sont mesquins, menteurs, voleurs, bouh !


From Grégoire 1282  posted on 02.08.2007 9:44
Pour pouvoir faire une citation, est-ce qu'il ne faut pas être mort?

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1281  posted on 02.08.2007 9:36
Beigbeder : http://www.zone-litteraire.com/portraits.php?art_id=1268

From La belette qui sent la belette 1280  posted on 02.08.2007 7:36
Je voudrais bien être ca, moi : inventeur de citation...ca doit être chouette.

Comme c'est "une citation", tout le monde est obligé de convenir que c'est vrai.

Ou c'est une citation parce que ca provient d'un Génie ? Ou parce que c'est génial ? Ou parce que c'est du pur bon sens, qu'un ignare comprend et tient pour juste ?

Si moi j'écris une "citation", ca n'est plus une citation, c'est juste une connerie que dit quelqu'un, dans la rue. Mais si c'est vrai, si c'est juste, ca devient une citation, même si on n'est pas connu ??? ;--)))

Réfléchissez un peu à tout ca, et écrivez-moi 2 pages sur ce thème. Je ramasse les copies à 20 heures, heure de Quito.

Une citation...une citation...

"Qui a bien mangé ne voit pas la vache dans le pré avec le même oeil que l'affamé : quand l'un y voit un tableau bucolique, l'autre n'y voit que de la chair sanguinolente, une entrecôte dodue. Les pauvres sont décidément dénués de toute poésie". (Marie-Antoinette, 1788).

From La belette qui sent la belette 1279  posted on 02.08.2007 7:28
Méditez un peu sur ceci, bande de crabes, ca vous mettra du plomb dans la cervelle !

«Avoir du temps, c’est posséder le bien le plus précieux pour celui qui aspire à de grandes choses.»
[ Plutarque ] - Vies des hommes illustres



«Un homme qui craint de s'enivrer ne jette pas son vin, il le mélange.»
[ Plutarque ] - Extrait des Oeuvres morales



«Trop d'économie à louer les autres annonce une grande indigence et beaucoup d'avidité.»
[ Plutarque ] - Comment écouter



«Le commencement de bien vivre, c'est de bien écouter.»
[ Plutarque ] - Comment écouter



«Pensez deux fois avant de parler et vous parlerez deux fois mieux.»
[ Plutarque ]



«Tête fort chevelue embellit le beau et enlaidit le laid.»
[ Plutarque ] - Vies parallèles



«La médecine fait mourir plus longtemps.»
[ Plutarque ]



«Il faut vivre et non pas seulement exister.»
[ Plutarque ]



«Quand les bougies sont éteintes, toutes les femmes sont jolies.»
[ Plutarque ] - Préceptes conjugaux



«Il faut inventer en même temps que l'on apprend.»
[ Plutarque ]



«Tempérons le mauvais par le bon afin que tout le bon l'emporte.»
[ Plutarque ] - La conscience tranquille



«La barbe ne fait pas le philosophe.»
[ Plutarque ] - Oeuvres morales



«Les livres ont conduit plus d’un au savoir et plus d’un à la folie.»
[ Plutarque ] - De remediis utriusque fortunae



«Il faut avoir des amis et des ennemis ; des amis pour nous apprendre notre devoir, et des ennemis pour nous obliger à le faire.»
[ Plutarque ]



«La patience vient mieux à bout des entreprises que la force.»
[ Plutarque ] - Vie des hommes illustres



«La patience a beaucoup plus de pouvoir que la force.»
[ Plutarque ] - Vie de Sertorius



«C'est l'oeil du maître qui fait engraisser le cheval.»
[ Plutarque ] - De l'Education des enfants



«Un beau visage est un traître qui se fait craindre et qu'on regarde avec plaisir.»
[ Plutarque ]



«L’intimité est funeste à toute grandeur, et il faut bien se garder de la familiarité quand on aspire sérieusement à la gloire.»
[ Plutarque ] - Vies des hommes illustres



«Le temps des armes n’est pas celui des lois.»
[ Plutarque ] - Vies des hommes illustres



«Le sommeil est le seul don gratuit qu'accordent les dieux.»
[ Plutarque ] - Oeuvres mortelles




From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1278  posted on 02.08.2007 7:26
http://www.dailymotion.com/video/x29i7j_asterix-aux-jeux-olympiques-bande-a_fun

From La belette qui sent la belette 1277  posted on 02.08.2007 7:25
Ilse va aussi. Elle a dit à Mère que ca se faisait, de son temps, de venir présenter la péronelle qui tentait de s'immiscer dans les affaires de famille...;-))

Non, j'exagère. Je lui ai téléphoné pour ses 96 ans (pour capter l'héritage, en fait, à force d'être doucereux), et elle était ma foi fort alerte et sympathique. Je préfère ca que de me taper chez Ginette......!!! ;-))


From Grégoire 1276  posted on 01.08.2007 18:34
Oh oui, ça va être gay...

From Yorik 1275  posted on 01.08.2007 18:20
Je prierai pour toi, ainsi que Maíra et tous les saints du paradis. Communique-nous l'heure exacte à laquelle tu seras admis dans l'antichambre, pour que nous tranchions le poulet...
Ilse va aussi? Elle connaît déjà Tante Lili? Ca va être chouette...

From La belette qui sent la belette 1274  posted on 01.08.2007 11:33
Et toutes les starlettes de Rtl-Tvi...;-)) Et Carine Russo : elle a autant de légitimité, si elle est élue du fait de sa petite notoriété, que le Président du CPAS de Châtelineau, mais...je sais pas. Moi, je vote pour le Baron Eddy Merckx. ;-)

Pardon, c'est spik, pour le téléphone ! Flupke est fort en forme. Moi, je me tape Chez tante Lili dimanche...priez pour moi, pauvres pécheurs. Thomas a disparu ! ? ! Sinon, qu'il vienne aussi présenter Augustin...;-))) Allez, quoi.

From Grégoire 1273  posted on 01.08.2007 10:21
comment sk'on fait pour telephoner avec skip?

From Grégoire 1272  posted on 01.08.2007 10:21
Je crois que tu as raison sur un point, celui de la révolution et du coup d'état. C'est qu'un modèle de démocratie directe (pas participative) ne peut pas passer par une révolution, PAF de l'un à l'autre. C'est en fait un lent mouvement, plutôt vexant même tellement c'est lent. Au contraire d'une bonne révolution communiste par exemple, ou d'un coup d'état chilien. HOP! Haha c'est nous les premiers qu'on y est.

Ici non, ça ne va que petit à petit, non seulement au sens géographique (du municipe) mais aussi éducatif (de ce que peuvent - pas au sens d'autorisation, mais d'accès - savoir les gens). Evidemment, une démocratie directe de types qui n'ont pas fini leurs secondaires, c'est ptêt pas une si super idée. Par contre, la démocratie directe se mélange très bien avec les technologies informatiques et le partage des connaissances (comme avec l'abandon du droit d'auteur - pas l'abolition non, l'abandon).

C'est marrant je pensais à Wilmots moi aussi, mais on a tord de douter de sa capacité à traiter d'autre chose que d'évènements sportifs. :-))

From Yorik 1271  posted on 01.08.2007 9:42
Merde! J'ai essayé de m'en souvenir toute la semaine et voilà que je loupe... Bon, je vais le skyper aujourd'hui, mieux vaut tard que jamais, heureusement que tu en parles...

From La belette qui sent la belette 1270  posted on 01.08.2007 9:31
Flupke a eu 96 ans hier, au fait, si vous arrivez à l'avoir par SKIP ;-)))

From La belette qui sent la belette 1269  posted on 01.08.2007 9:30
Non effectivement... tu as parfaitement raison, une bonne part des députés n'y connaît que pouic, n'en a rien à foutre des discussions quotidiennes, ou encore a été élu parce qu'il a été capitaine des diables rouges, etc...mais au parlement, il y a quand même moyen de prendre le temps de s'informer, il y a des commissions, des experts, toute une équipe derrière chaque député, donc on peut encore espérer qu'avant de prendre telle ou telle décision, ils s'informent un peu...c'est leur profession...tandis que demander à un taximan, à une serveuse du Quick, qui bossent 8 heures par jour, de rentrer chez eux et puis de faire le boulot que devrait faire le député, en s'informant sur tous les sujets qui concernent la vie de la cité tous les jours, même les plus compliqués (biocarburants : les experts eux-mêmes s'opposent sur les bienfaits supposés ou prétendus, nucléaire, ...ce n'est pas possible je crois.

Je comprends que tu aies envie d'essayer cette démocratie participative, ou chaque citoyen est quelque part un député, mais le problème, c'est que quand le peuple sera réellement et directement souverain, il faudra s'attendre à des réactions décevantes, qui ne te plairont pas : en Suisse, la population a voté pour un durcissement très important de la politique d'asile, pour un contrôle strict des chômeurs...(puisqu'en suisse 93 % de la population travaille, les 93 % n'ont pas forcément envie que les 7 % de chômeurs continuent à être subventionnés, parce que ca leur enlève de l'argent de leur popoche en impôts...donc ils ont voté pour des sanctions, des contrôles...alors qu'avec la situation actuelle, en Belgique, des députés, des syndicats, on ne fait pas ce genre de choses, puisque les chômeurs sont nombreux et sont des "clients" des partis politiques, qui s'engagent à défendre leurs droits acquis en échange de leurs votes...

Imaginons, dans ce système de démocratie directe...Si la population votait pour les sanctions contre les chômeurs "récalcitrants", les syndicats, par exemple, ne pourraient RIEN dire, ne pourraient pass faire de manifs...le peuple aurait raison et il serait illégitime et purement scandaleux de tenter de s'y opposer (avec quelle légitimité ?), que le peuple se trompe ou non. On ne pourrait plus faire de révolution, ce serait dirigé contre le peuple souverain, une telle révolution serait par hypothèse illégitime, ce serait un coup d'Etat, une trahison que de s'opposer à une loi votée par le peuple...le système en place serait celui choisi par le peuple...tu me diras que dans le Hainaut c'est pas grave, il y a un chômeur sur deux, et qu'ils ne voteront donc jamais de lois antisociales, mais bon...;-)))

Ils pourraient décider la fin de l'aide aux pays en voie de développement et d'affecter ces montants à des augmentations d'allocations....;-))

Sinon, sache que je suis très gentil : si je ne suis pas pour la haine envers les sociétés, les profits, je suis pour la taxe Tobin et pour l'annulation de la dette des pays du Tiers Monde. ;-)))

Par contre, je veux que le gouvernement décide de réduire le nombre des fonctionnaires...il yen a des centaines de milliers, dont une bonne part ne sert à RIEN, tout en gagnant bien mieux que moi, que l'éboueur qui se lève à 6h00 du matin (il gagne moins aussi qu'un chômeur, lui), ...;-))


From Grégoire 1268  posted on 31.07.2007 13:56
Mais il m'a l'air fort sympathique, le 99 Francs. Tu le lis puis tu me l'envoies? :-))))))

From Grégoire 1267  posted on 31.07.2007 13:52
Je suis pas franchement convaincu que tous les députés soient des astrophysiciens, tu sais. En fait, en y regardant de plus près et en écoutant certains d'entre eux, je serais même prêt à parier qu'eux non plus ils ne comprennent rien sans qu'on leur explique.

From Yorik 1266  posted on 31.07.2007 13:09
Vous n'allez pas le croire, mais mon site est DE NOUVEAU bloqué...

From La belette qui sent la belette 1265  posted on 31.07.2007 12:20
C'est dingos, le nette : tu trouves une chouette idée, tu peux direkk vérifier si t'es le premier à l'avoir eue.

Comme cette histoire des glacons au...au pipi.

Tu invites chez toi des gens que tu n'aimes pas trop : hop, un glacon au pipi. On the rocks, ma chère ? Posologie : un glacon au pipi pour 4 mesures de soda. Plus, ce serait de l'abus, et ca ne fait pas plus rire.

Pourquoi inviter des gens qu'on n'aime pas ? Ah, mais c'est qu'on n'a pas tjs le choix ! Et puis ca marche aussi avec des gens qu'on aime bien, si on ne leur dit pas et qu'ils ne se rendent compte de rien (1 glacon pour 4 mesures, pas plus), ca ne les dérange nullement. Et puis on les aime bcp plus quand ils boivent notre pisse en nous remerciant.

Chouette, gregoa, le poème !!! On devrait tjs parler comme ca.

En fait c'est pas vraiment vraiment organisé, c'est un itinéraire que je trouve sur continent insolite, qui est la rolls royce de l'agence de voyage, et apeès tu peux mettre à ta sauce ce qu'ils proposent comme ballade...ce n'est pas un voyage en groupe, en autocar, ou avec des guides japonais (peu scrupuleux)...;-))

Comme on connaît rien du pays, puisqu'on n'y a jamais été, par hypothèse ;-), ca peut servir de base, et tu peux choisir après la petite pousada en lieu et place de l'hôtel de 200 personnes, ou tu restes 4 jours au lieu de 2 comme le dit "Le Guide"...

Mais c'est pas forcément plus "organisé" que si je compulse des dizaines de guides et vais là où ils disent "arrête toi là c'est magnifikkk" et ne vais pas là où le guide dit "N'y va pas ny'va pas n'y va pas, là"...;-))

J'ai trouvé une idée Gore : faire lire à Grégoire le livre "99 francs" de Beigbeder et on te filmerait pendant les 4 heures de lecture, et puis on fait un fondu enchaîné accéléré où on voit la couleur de ton épiderme qui devient purpurine, ca serait un chouettze concept ;-))

Sinon, j'ai lu un article où on parle d'un projet de Parlement Mondial, une sorte d'Etats-Unis du Monde...c'est soutenu par Sonia Gandhi, Jimmy Carter, ...

Pour la Suisse, je ne sais pas : je ne crois pas que tout le monde soit suffisamment informé pour prendre des décisions en parfaite connaissance de cause, et que l'option la plus démagogique l'emportera le plus souvent...en France, la peine de mort existerait peut-être encore si des députés n'avaient pas voté son abolition...la population était tout à fait contre. Et partout, un bon crime crapuleux style Dutroux et tout le monde voudrait à nouveau voter la peine de mort (c'est un bête exemple, évidemment, mais sur la sortie ou non du nucléaire par exemple, c'est tellement complexe, que je ne crois pas que la population maîtrise suffisamment le tiers du quart de la problématique...moi pas, en tout cas...).


From Grégoire 1264  posted on 30.07.2007 22:34
ah ça existe déjà...

From Grégoire 1263  posted on 30.07.2007 22:33
Tiens c'est pas mal ça pour un nom de DJ, Gringo Star...

From G-Ringo-ire Star 1262  posted on 30.07.2007 22:33
Corentin, par Pitié,
Ne fais pas un voyage organisé!

Ce serait la dernière des idées,
Si à cette option tu t'abandonné
Ilse, retiens-le, s'il te plé
Ne le laisse pas décider!

Corentin, par Pitié,
Ne fais pas un voyage organisé!

From Grégoire 1261  posted on 30.07.2007 21:41
http://fr.wikisource.org/wiki/États-Belgiques-Unis_(traité_d'union)


From Grégoire 1260  posted on 30.07.2007 21:15
En fait, ça serait même une solution TRÈS intéressante.

From Grégoire 1259  posted on 30.07.2007 21:15
C'est dommage que ce soit un programme nationaliste, parce que j'aurais bien aimé une tentative du genre cantons suisses, à l'image des vieilles Provinces Unies. Et les amis Hollandais auraient sûrement suivi.

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1258  posted on 30.07.2007 13:24
Oups, scuzi, je pensais pas que ca prendrait autant de place, cette proposition d'excursion pour nos amis exotisés...

Sinon, un chouette article sur la misère noire dans laquelle nous pataugeons : http://www.lalibre.be/article.phtml?id=11&subid=118&art_id=361937

From La belette qui sent la belette 1257  posted on 30.07.2007 12:33
Itinéraires indicatifs
ITINERAIRE DE BASE MODULABLE: SITES MAJEURS (1ÈRE APPROCHE DU BRÉSIL)
B = Breakfast | L = Lunch | D = Diner


Jour 1: PARIS OU BRUXELLES - RIO DE JANEIRO
- VOL INTERNATIONAL
Le soir, vous prenez l’avion à destination du Brésil et d'une des images de carte postale des plus célèbres: Rio de Janeiro.

Jour 2: RIO DE JANEIRO
- ARRIVÉE À RIO DE JANEIRO
- VISITE DE RIO: PREMIÈRE VISITE DU CENTRE DE RIO, EXCURSION AU PAIN DE SUCRE
MIRAMAR PALACE [ BOPTION 1 ]
COPACABANA PALACE [ BOPTION 2 ]
Dominée par la silhouette du Christ Rédempteur à laquelle le Pain de Sucre fait écho, Rio de Janeiro est la ville symbole du plaisir, avec ses belles plages de Copacabana et d’Ipanema ; c’est aussi la ville de l’extravagance et du carnaval le plus important au monde. C’est dans cette ville de démesure que vous entrerez en contact avec ce pays fascinant, le plus africain des pays non-africains.

A votre arrivée à Rio, vous traversez la baie de Guanabara pour rejoindre le centre de la ville. Le matin sera consacré à l’installation à l’hôtel et au repos. Plus tard, vous ferez vos premiers pas dans le centre carioca, en découvrant les vestiges du vieux Rio. Outre le couvent de Santa Teresa et le monastère de São Bento, uniques vestiges du 17ème siècle, l’architecture carioca remonte surtout aux 18ème et 19ème siècles, sous influence du néo-classicisme français. La fin de l’après-midi sera consacrée à la découverte du merveilleux spectacle qui s'offre depuis le Pain de Sucre (Pão de Açucar), d’où la vue grandiose s’étend d’un côté sur Copacabana, Ipanema et le Christ Rédempteur, de l’autre sur le centre, la baie de Guanabara et les îles, à l’heure où les lueurs tombantes annoncent le crépuscule.

Jour 3: RIO DE JANEIRO
- VISITE DE RIO: SECONDE VISITE DU CENTRE DE RIO ET EXCURSION AU CHRIST RÉDEMPTEUR
MIRAMAR PALACE [ B ]
COPACABANA PALACE [ B ]
Vous consacrez cette deuxième journée à la visite de Rio. Un symbole incontournable pour toute première visite à Rio, le Christ Rédempteur, de 38 mètres en pierre de savon et situé à une altitude de 704 mètres. Avec lui, vous aurez une vue splendide sur la ville de Rio et la baie gigantesque.

Jour 4: RIO DE JANEIRO - PARATI
- TRANSFERT À PARATI
- VISITE DE LA VILLE
POUSADA DO SANTI [ BOPTION 2 ]
POUSADA MERCADO DO POUSO [ BOPTION 1 ]
Au sud de Rio de Janeiro, la route suit le littoral accidenté. Cette magnifique côte, tantôt montagnes couvertes de forêts qui jouxtent l’océan, tantôt mer découpée de baies qui s’enfoncent dans la serra, est jalonnée de plus de 300 îles, de nombreux caps et plages. Après 240 km, vous arriverez à Parati, cité historique offrant un des plus riches ensembles architecturaux du Brésil colonial, perle de la Costa Verde.
Ancien port-étape sur la Route de l’Or, Parati existait déjà en 1897 et était habitée par les Indiens Guaranis. Vous prendrez plaisir à flâner dans les rues du centre, de la Praça da Matriz à la Rua da Praia. Parati est tout à fait tournée vers la mer (Parati est le nom d’un poisson, le mulet). Jusqu’en 1954, elle n’était accessible que par la mer.

Jour 5: PARATI - RIO
- JOURNÉE LIBRE
- RETOUR À RIO
MIRAMAR PALACE [ B ]
COPACABANA PALACE [ B ]
Journée libre à Parati.
Dans l'après-midi, vous quittez cet Eden de l’Eldorado pour rejoindre la frénésie carioca.

Jour 6: RIO - IGUAÇU
- TRANSFER À L’AÉROPORT DE RIO
- VOL POUR IGUAÇU
- DÉBUT DE LA VISITE (CÔTÉ BRÉSILIEN)
RAFAIN HOTEL [ BOPTION 1 ]
DAS CATARATAS [ BOPTION 2 ]
Vous vous envolez à destination d’Iguaçu. Les cinéphiles se souviendront du film « Mission », dans lequel les splendides chutes constituaient la toile de fond. Cette fois, c’est en grandeur nature qu’elles se déploient face à vous, séparant l’Argentine et le Paraguay du Brésil. La rivière Iguaçu se jette sur un front large de 4km en plus de 275 sauts d’environ 65 mètres. Un spectacle à la démesure de ce pays gigantesque.

Jour 7: IGUAÇU
- VISITE DU CÔTÉ ARGENTIN DES CHUTES
RAFAIN HOTEL [ B ]
DAS CATARATAS [ B ]
Vous irez à la découverte des chutes, du côté argentin où entre autres, vous surplomberez la "garganta del diablo" (Gorge du diable), la plus spectaculaire des cataractes d'Iguaçu.

Jour 8: IGUAÇU - SALVADOR DE BAHIA
- TEMPS LIBRE
- TRANSFERT À L'AÉROPORT
- VOL INTERIEUR
- TRANSFERT À VOTRE HÔTEL
CATHARINA PARAGUACU [ BOPTION 1 ]
TROPICAL DA BAHIA HOTEL [ BOPTION 2 ]
GRANDE HOTEL DA BARRA [ BOPTION 2 ]
Dans l'après-midi, vous vous envolerez à destination de Salvador de Bahia, ville magique, la plus africaine des cités brésiliennes.

Jour 9: SALVADOR DE BAHIA
- JOURNÉE COMPLÈTE DE VISITE (VIEILLE VILLE À PIED)
CATHARINA PARAGUACU [ B ]
TROPICAL DA BAHIA HOTEL [ B ]
Autant que son architecture baroque délirante, c’est le quotidien pittoresque de ses vieux quartiers, la succession de la ville basse à la ville haute, les îles et les plages de la Bahia de Todos os Santos (Baie de Tous les Saints) qui font le charme magique de la ville.
Amerigo Vespucci débarque dans cette baie le 1er novembre 1501. Il baptise l’endroit Baie de Tous les Saints !
La ville haute est le cœur historique où vous vous imprégnerez du charme de Salvador, et en particulier dans le quartier du Pelourinho, inscrit sur la liste des Sites du patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 1985. Si vous avez de la chance, vous pourrez assister à une cérémonie de candomblé, rituel afro-brésilien commençant par un sacrifice de coq et s’achevant par la transe et la possession. Une journée ne sera certainement pas de trop pour vivre le charme de Salvador de Bahia, et en goûter toutes les saveurs gastronomiques réputées, aux origines africaines.

Jour 10: SALVADOR DE BAHIA
- JOURNÉE LIBRE
CATHARINA PARAGUACU [ B ]
TROPICAL DA BAHIA HOTEL [ B ]
SUGGESTION (en option): EXCURSION SUR L’ÎLE DOS FRADES
Départ en goélette pour une merveilleuse île de la baie de Todos os Santos: l’île dos Frades, avec ses anses, ses plages de sable blanc, ses sources d’eau minérale, ses cascades, son village pittoresque de pêcheurs regorgeant de fruits de mer et de poissons, ses quelques constructions coloniales…

Jour 11: SALVADOR DE BAHIA - CACHOEIRA - SALVADOR - PARIS OU BRUXELLES
- JOURNÉE LIBRE
- TRANSFERT POUR L'AÉROPORT DE SALVADOR DE BAHIA
- VOL INTERNATIONAL
SUGGESTION (en option): EXCURSION DE LA JOURNÉE À CACHOEIRA
Vous prendrez la route à travers la campagne verte des cultures et des champs de canne à sucre pour arriver à Cachoeira. Il s’agit d’un très beau village fondé en 1694, qui doit sa prospérité à la canne à sucre. En flânant dans les ruelles, vous serez pris par le charme de l’ancienne cité coloniale mélangée au style néo-classique du 19ème siècle. Retour à Salvador, transfert à l’aéroport et envol pour l’Europe via Rio.

Jour 12: PARIS OU BRUXELLES
- ARRIVÉE À PARIS OU BRUXELLES
Arrivée à Paris ou Bruxelles dans la journée.

A ce circuit, vous pouvez ajouter l'une ou l'autre des "facettes" du pays (décrites ci-dessous), l'extension sur l'archipel de Fernando de Noronha ou encore aller à la découverte plus approfondie d'un Etat (celui de Bahia par exemple).

--------------------------------------------------------------------------------

"FACETTE" NORDESTE
B = Breakfast | L = Lunch | D = Diner


Jour 1: . . . - RECIFE
- VOL POUR RECIFE
- TRANSFERT À L’HÔTEL
BEST WESTERN [ B ]
Vous prenez l’avion pour rejoindre Recife sur l'extrémité la plus orientale de la terre brésilienne, à seulement 7 heures de vol du Portugal.

Jour 2: RECIFE & OLINDA
- VISITE DE RECIFE ET OLINDA AVEC GUIDE FRANCOPHONE
BEST WESTERN [ B ]
Visite de ville.
Olinda a été fondée en 1537 enrichie par la culture de la canne à sucre. En 1630, elle sera pillée par les Hollandais qui s'installent à Recife. Après sa reconstruction, elle perdra petit à petit son influence et sera remplacée en 1827 par Recife. Vous prendrez du temps à longer les rues paisibles d'Olinda, prenant l'architecture coloniale à prétexte pour guider vos pas.
Recife, souvent appelée la "Venise brésilienne" en raison de sa topographie couvrant trois îles séparées par deux fleuves et des canaux est une ville importante, mais agréable. Le vieux centre, classé et partiellement restauré, mérite d'y faire quelques pas. La ville, d'abord petit port dans l'ombre d'Olinda, se développe sous l'impulsion hollandaise à partir de 1630. La plus ancienne synagogue du continent américain est située à Recife.

Jour 3: PORTO DE GALINHAS
- EXCURSION À PORTO DE GALINHAS ET IPOJUCA
BEST WESTERN [ B ]
Vous profiterez de cette journée pour découvrir Porto de Galinhas sur le littoral sud de Recife (à 70 km). Une magnifique plage de sable blanc de 14 km et le village d'Ipojuca aux maisons aux tons pastel.

Jour 4: RECIFE - . . .
- TRANSFERT À L'AÉROPORT
- VOL POUR SALVADOR DE BAHIA
- TRANSFERT À L’HÔTEL
- TEMPS LIBRE
Transfert à l'aéroport

From Yorik 1256  posted on 30.07.2007 12:17
Oui les enquêtes IP ça me connaît. Mais il est rusé, il se cache... Je ne trouve que ceci:

Piratage, les studios japonais exigent des noms - PC INpact - [ Translate this page ]
... ont déposé plainte ont obtenu les IP des 19 individus suspectés après une enquête effectuée ... Ca baboule sous la pluie même. Nintendo change de place ...

Éclairant non? Baboule est donc clairement, à la lumière de cet article, japonais. Il nous a bien eus, avec ses histoires de Nantes et Sèvres... Il m'avait bien semblé reconnaître une pointe d'accent japonais dans son franc-parler français... Comme vous le voyez, mon flair ne me fait jamais défaut.

From La belette qui sent la belette 1255  posted on 30.07.2007 12:09
Je me demande s'il écrivait pas en latin, ce gusse, pour pas qu'on le comprenne sans traducteur google juré (c'est machiavélique). Borgia en a tiré une grande leçon, empoisonnant le Médicis dans le giardino di Boboli par le truchement de flageolets belges digérés. Mais ce discton, effectivement, a la saveur du Baboule, le fumet du Baboule...Yorik, diligente-nous une enquête IP pour voir si le madré ne vient pas de Navarre...;-))

Et bosse un peu, on attend le compte-rendu du vote au consulat depuis le 10 juin ! T'auras tout oublié dans un mois, tu te connais ! ;*-))

From Yorik 1254  posted on 30.07.2007 10:36
L'original en italien doit être magnifique de poétique et de raffinement...

From Eric T 1253  posted on 30.07.2007 9:59
Depuis la disparition de baboule de ce forum, on n'a plus vu si belle verve !!!
C'est donc de Machiavel. je me demande donc ce que cela donne dans le texte original en italien?

From Eric T 1252  posted on 30.07.2007 9:56
Depuis la disparition de baboule de ce forum, on n'a plus vu si belle verve !!!
C'est donc de Machiavel. je me demande donc ce que cela donne dans le texte original en italien?

From La belette qui sent la belette 1251  posted on 30.07.2007 7:05
Paul, on t'avait dit de te tenir !!! Le Monde Nous Regarde !!!

Ah, c'est de Machiavel...ok, c'est bon pour une fois alors. ;-))

From Paul Stiller 1250  posted on 29.07.2007 11:17
Dicton of the day

"Cul qui pète n'a pas d'oreille"
Machiavel "Le Prince"

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1249  posted on 27.07.2007 10:38
Corto Maltese : http://lesoir.be/culture/livres/bande-dessinee-les-quarante-2007-07-27-541931.shtml

From La belette qui sent la belette 1248  posted on 27.07.2007 10:19
Merdouille subtronique, 538 visiteurs hier !!!

Bravo, ô, Mettre des lieues...

Dont près de 300 qui viennent sur le guestblog...glub...heureusement une bonne partie ne doit comprendre pouic des histoires de bunker et de Thomas-le-sale-nazi-du-Zoute...;-))

Oups...j'espère que personne ne va venir ici en ayant tapé sur google "Thomas-le-sale-nazi-du-Zoute", ou qu'elle est parfaitement bien intentionnée...;-))

Marrant le modus operandi des visiteurs

pousada vendre ceara bresil (Google) 1


comment mourrir sainte Therese d'Avilla et qu'elles ces dernieres paroles (Google
)
1

cyberlivre heroic fantasy (Google)

From Yorik 1247  posted on 27.07.2007 9:28
C'est ça, riez... mais jetez quand même un coup d'oeil aux statistiques d'hier

From La belette qui sent la belette 1246  posted on 27.07.2007 7:50
"Petits" éditeurs peu connus pour Gregoa :

Un marché de découvertes avec des éditeurs souvent peu connu ou méconnu par le grand public. Pourtant c'est souvent entre leurs mains que tombent de perles rares, et de leurs amour et motivation pour le livre que sortent des merveilles pour petits & grands!

Les bouquiniste présenteront un éventail d'ouvrages ou chacun peut,
peut-être trouver son bonheur.

Liste des éditeurs :
- Editions du Molinay
- Editions du Perron
- Mémogrammes - Les Editions de la mémoire
- Ivoire - Clair
- Les points sur les i
- Barthélemy
- Connaissances et savoirs
- L'oie plate
- ABM éditions
- NDZé
- Editions de la rue
- Regain de lecture
- Tertium
- Corsaire éditions

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1245  posted on 27.07.2007 7:47
I am appreciating yorik's work (look at http://yorik.orgfree.com/) for a long time,
but it is still always surprising and impressing.
This tutorial is really great. It shows, how simple it can be to make good-looking
architectural visualizations within a very short time.
Thanks yorik!

Merde, la classe qui tue sa race !

A Star Is Born !!!

Ok, peut-être pas tous boutonneux ;-))

From La belette qui sent la belette 1244  posted on 27.07.2007 7:43
Comme le disait Kant ( ce matin, qu'en sais-je, moi ?), le vin est tiré, il faut le boire (cet après-midi). Et Sartre est mort (il a été enterré). Alors à quoi ca lui a servi de passer tant d'heures assis derrière son bureau à scribouiller des trucs incompréhensibles, hu ? A quoi ? Il aurait mieux fait de jouer de la guitare dans l'herbe, oui. Mais il serait mort quand même. Alors ???

yORIK : je pense que les préadolescents boutonneux se pressant au portillon de tes talents Blender (si, si, ils ont des boutons) devraient être édifiés par la teneur des conversations tenues ici. ;-)))


From Yorik 1243  posted on 26.07.2007 9:32
There will be a bit of traffic here today because we were just publicated on blendernation!!! Alors tenez-vous bien, bande de singes, on nous regarde! Hi to all Blendernation visitors... Drop us a word here!

From Grégoire 1242  posted on 25.07.2007 11:46
Ou bien était-ce Malachie?

From Grégoire 1241  posted on 25.07.2007 11:45
Bien Mallarmé ne profite jamais!

From La belette qui sent la belette 1240  posted on 25.07.2007 10:08
Synapses, Duel à la petite cuiller : de l'art et de la difficulté de trouver le titre idoine...;-)) :


Un titre de livre, ça clignote. Avant lire il promet, après lire il confirme ou… infirme. Penser à ce qu’il dit et à ce qu’il ne dit pas. Pendant tout le temps où j’écrivais mon dernier roman j’ai été guidé par le titre que j’avais choisi : Il aimait au-dessus de sa condition. Je l’aimais, ce titre, je le suivais et j’y suis toujours attaché. Mais certains me disent que, lecture faite, le titre ne leur paraît plus à la hauteur du roman. J’en avais eu le pressentiment, et le voilà confirmé. Peut-être vais-je opter pour un titre que j’ai examiné cette nuit sur toutes ses coutures après qu’il me soit venu. La disparition de Julie Devos. Il y a là un petit air Simenon qui me convient d’autant mieux que le roman n’a rien de simenonien. Oui, mais une autre voix me soufflait, cette même nuit, que le roman pourrait s’appeler La chronique de Valentin ou même La chronique de Valentin Cordonnier parce que c’est une chronique, sa chronique. Et ce serait un petit clin d’œil à une certaine Chronique des Pasquier qui a fait date dans ma vie. Bref, me voilà dans l’embarras et l’irrésolution. Et la marche matinale, plus longue que celle d’hier, avec moins de nuages et le retour du vent, ne m’a pas aidé dans la résolution.


À propos de ce titre qui me tarabuste, Il aimait au-dessus de sa condition, O* justifie la préférence qu’elle lui accorde en m’écrivant qu’il suffirait de changer il par elle pour qu’elle s’y reconnaisse. Une autre, N*, me dit être certaine de le préférer avec l'impression de connaître ce titre, comme d'un livre qu’elle aurait lu il y a longtemps... Une troisième qui me croit tout à fait décidé, s’exclame : “Merci d'avoir sauvé ce si beau titre !” À vrai dire, ces arguments sont tous irrésistibles. Une incertitude demeure pourtant.


“Un coup de dés jamais n’abolira le hasard.” Oui, grand Mallarmé si cher à mon ami Pascal, mais un coup de gong, lui, peut mettre fin aux tourments et au tournis de l’hésitation. Ce coup de gong, c’est celui qui a résonné quand le titre du roman m’est apparu, quand il s’est imposé et quand il m’a fait comprendre que je pouvais oublier tous les autres. L’absence. Voilà le titre qu’il me fallait. Aussi juste de sens avant qu’après lecture. Me semble-t-il.

From Yorik 1239  posted on 25.07.2007 9:42
Ouais, je vois, tu as voulu me critiquer, oui... Je te reconnais bien là! Sachez, môssieur, qu'ici les grands éditeurs en France ne nous intéressent pas. Notre marché, ce sont les éditeurs japonais peu scrupuleux. Ceux qui publient des blogs dans des livres en papier de bottin téléphonique.

From La belette qui sent la belette 1238  posted on 25.07.2007 9:36
Yorik / couverture livre ;-))

"Ah, ces graphistes qui, chargés d’illustrer une couverture de livre, n’hésitent pas à assujettir le titre par une image qui veut témoigner de leur art plus que du propos de l’auteur ! Dérive dangereuse. Le pouvoir de l’image prend le pas sur l’intelligence du texte. Évidemment, je le sais, je le sens, je passe pour un iconoclaste".

Je dis pas que c'est ce que tu fais, hu. J'ai trouvé ca sur le site d'un grand éditeur en France ;-))

From Yorik 1237  posted on 25.07.2007 9:30
Mais non voyons, Parati est exactement entre Rio et São Paulo... Mais comme il n'y a que 6h de route entre Rio et São Paulo... un jet de pierre...
Iguaçu ça me paraît cool aussi, seulement c'est loin... Très loin. Mais il y a des capivaras en liberté, que l'on peut toucher mais pas trop car ils puent...

From La belette qui sent la belette 1236  posted on 25.07.2007 9:18
Merci !

Mais je comprends rien, je croyais que Parati était tout près de Rio, mais Yorik feint celui-là qui dit que Parati est proche de lui, mais Sao Paulo n'est quand même pas Rio, ou alors on m'aurait menti ? Ah, je vois, on me tourne bourricot ? Pourquoi y a jamais eu un seul brésilien au tour de france ? Du jarret, voyons, du jarret !

Zut pour Iguassu, ca avait l'air top, à deux cents mètres, paraît que tu sens l'ondée produite par la rencontre de deux masses liquides, qui remonte, qui vole, oh, c'est si beauuuu...

From Grégoire 1235  posted on 24.07.2007 15:19
C'est juste, vous pourriez donc visiter autant Yorik et Maíra que Grégoire et Lívia !

From Yorik 1234  posted on 24.07.2007 14:14
Par contre, Parati, c'est tout près d'ici Il faut absolument que je te fasse une sélection de photos de plages brésiliennes...

From Grégoire 1233  posted on 24.07.2007 13:47
Corentin, c'est-à-dire que c'est à l'autre bout du pays, mais si tu es motivé (et assez courageux, petit scarabée, car le chemin des airs n'est pas de tout repos) pourquoi pas? il faudrait bien compter une semaine rien que pour Parati ou Iguaçu, à mon avis (2 pour les deux, parce que vous n'iriez tout de même pas à Parati sans aller à Rio, et quand on est à Rio, on ne peut pas s'en aller sans avoir visité le Complexo do Alemão, et là, on peut y rester, alors hein)...

From Yorik 1232  posted on 24.07.2007 11:39
En effet. On espérait pas vraiment gagner, non...
Ainsi donc Augustin poursuit le désensablement du bunker? Fantastique! D'ici deux ou trois générations on aura sûrement atteint le fond! Bravo!!!

From La belette qui sent la belette 1231  posted on 24.07.2007 11:19
Sans les avoir tous vus, je trouve les 437, 314 et 511 encore assez chouettes.

Le seul qui vous batte en originalité me paraît être le 01180 du Standard de Liège.

Mais dans les "bons points", que quasi la totalité de ceux-ci soient trustés par des Péruviens, me fait dire : "Ca sent le papier vert". Ils étaient certes nombreux à participer, mais si des péruviens savaient construire des immeubles avant-gardistes, ca se saurait. Ils sont plus réputés pour les chouettes bonnets et les lamas qui crachent, d'après mon Atelasse.

From La belette qui sent la belette 1230  posted on 24.07.2007 11:06
Grégoire : merci mille fois !!!

C'est gentil !

Ca a l'air chouette, les noms sont jolis...;-))

On m'a aussi parlé de Parati, tout près de Rio je crois, et des chutes d'Iguaçu, mais je n'ai aucune notion de géo : est-ce envisageable avec ton programme, ou beaucoup trop loin ?

Nb : Yorik, je t'en conjure, si, pour de rire, tu faisais un projet avec tout ce que tu n'aimes pas, prendre le contre pied de toute originalité, prendre l'opposé de tous les choix osés, essayer de faire une bonne merde bien commerciale, en faisant un espèce de sale soap de tous les trucs qui ont gagné un grand concours ces dernières années, et si possible en voyant quels genre de trucs font les mecs qui sont dans le jury : et leur piquer deux-trois trucs, comme si c'était un Hommage, style "je suis vraiment trop fan de ce que vous faites, Monsieur Mon Maître"...;-))

Ca pourrait peut-être même être amusant ;-))

Comme les Beatles, qui, par jeu, ont fait "ob-la-di-ob-la-da" et "Hello Goodbye", en cherchant le summum du commercial, de la chanson pour enfant attardé...bon, c'était parti comme une blague, mais c'est resté numéro 1 dans tous les hits pendant 3-4 mois, comme à chaque fois...;-)))

Ps : Thomas a été cueilli par surprise par Elo (et Violette) dans une station huppée de la Côte Belge, à proximité IMMEDIATE d'un bunker bien connu. D'ici 3 ans, Augustin poursuit la rénovation en appartement de ce bunker, en enlevant jusqu'au dernier grain de sable : Un appart avec vue sur mer, dans le coin le plus isolé du petit village d'anciens pêcheurs...;-)))

From Yorik 1229  posted on 23.07.2007 15:24
Oui, vous remarquerez la très grande banalité des propositions... Seuls 2 ou 3, dont nous, ont eu assez de ******* au *** pour faire quelque chose de "kick ass"... à défaut des millions, c'est toujours ça...

From Grégoire 1228  posted on 23.07.2007 14:54
Oui... si vous faisiez des planchers droits, aussi, il y aurait plus de chances !!! Ça me fait penser aà l'architecte égyptien dans Astérix et Obélix en Egypte.

From Grégoire 1227  posted on 23.07.2007 14:51
Dommage c'est le 511 qui a été tiré pour la mention d'honneur... Vous aviez presque les millions!

From Yorik 1226  posted on 23.07.2007 14:36
Eeeeet.... Qui voyons-nous, au numéro 510?
http://www.arquitectum.com/concursos/sanisidro_en.php

From Grégoire 1225  posted on 23.07.2007 13:14
Corentin, voici quelques idées:

- Salvador et alentours (surtout des plages): 4 jours (hôtel)
- Ilha de Itaparica: 2 jours (auberge)
- Morro de São Paulo: 3 jours (auberge)
- Baia de Camamú: 4 jours (auberge)
- Praia do Forte: 2 jours (auberge)
- Cachoeira et alentours (Paraguaçu, Santo Amaro, São Gonçalo): 3 à 4 jours (auberges)
- Lençois: 5 à 6 jours (auberge)

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1224  posted on 23.07.2007 11:12
Standard for ever :






Guy Quaden, gouverneur de la Banque nationale de Belgique

"Je suis heureux de rejoindre le baron Eddy Merckx"

Mis en ligne le 20/07/2007
- - - - - - - - - - -


Nous avons demandé à Guy Quaden, gouverneur de la Banque nationale de Belgique, de réagir à son récent anoblissement. Voici une version légèrement raccourcie du texte qu'il nous a transmis.

"Dans ma vie, j'ai toujours voulu servir l'Etat. Une vocation qui, en Belgique, vous ferait presque passer pour un original ! Mais je n'ai jamais rêvé d'être baron. Aujourd'hui encore, je n'éprouve pas un respect particulier pour ceux qui se sont contentés d'hériter du titre. L'obtenir au mérite, c'est autre chose. Depuis un certain temps déjà, l'octroi d'un titre de noblesse récompense aussi une contribution significative au développement économique du pays. Et je suis heureux de rejoindre le baron Eddy Merckx. Certains ont fait la fine bouche à propos de ce dernier, pensant que la noblesse était liée à une prétendue qualité du sang plutôt qu'à la force du jarret. Pour ma part, je suis heureux de pouvoir dire à mes enfants que mes mérites équivalent à ceux d'un quintuple vainqueur du Tour de France ! Je n'ai pas encore sérieusement pensé à une devise et à des armoiries. Quant aux armoiries, on y trouvera sûrement un lion. C'est mon signe astrologique. Mais il sera, si possible, ailé, comme le lion de ma ville préférée : Venise. Et puis, bien sûr, les couleurs dominantes seront probablement le rouge et le blanc. Personne n'ignore que je suis, depuis mon plus jeune âge, un fervent supporter du Standard de Liège !"


From La belette qui sent la belette 1223  posted on 23.07.2007 10:53
Dieu est Grand. Dieu est Tout. Dieu est Beau. Dieu a des biscottos. Dieu est Pardon. Dieu est Amour. Dieu est Dieu.

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1222  posted on 23.07.2007 9:56
La classe...;-))

http://fr.youtube.com/watch?v=ABTR2Xe_sGw

From Yorik 1221  posted on 23.07.2007 9:29
Pas mal...
Moi aussi un jour je ferai des projets méga-luxueux. Des pistes de neige glacée, des dômes pharaoniques, ça existe ça des dômes pharaoniques? Des palmiers du désert, des tours phalliques de Jean Nouvel, tout ça... Tiens, ce reportage est un peu vieux... il y a déjà plusieurs de ces projets qui sont réalisés, l'hotel en forme de voile, l'île-palmier, le stade... Je pense que la tour la plus haute du monde est pratiquement en construction et l'aéroport aussi je crois.
Ce que j'ai bien aimé c'est les îles en forme de carte du monde... Je vais réserver la papouasie-nouvelle-guinée... Quant aux Français, haha, en Belgique on sait ce que c'est, le faste, le luxe et la débauche d'uniforme dorés. La dorure, voila le secret. Jamais un belge n'a lésiné sur la dorure. C'est ce qui lui donne ce côté riche et puissant...

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1220  posted on 23.07.2007 9:18
http://news.fr.msn.com/Galerie_Photos_Dubai.aspx?imageindex=9#5554859

Ca, c'est des architectes ;-)) : Tour de 800 mètres de haut, planisphère avec des îles artificielles, chaque pays est sur la "carte", pistes de ski indoor en véritable neige construite dans le désert de Dubai, Dôme avec plus de 3.000 appartements résidentiels, ...

Ils sont fous, ces Berbères !!!

From La belette qui sent la belette 1219  posted on 23.07.2007 8:58
Oulah...Yorik, je crois que les français ont pris une leçon de faste et de dorures dans les genvices, là...;-))

J'ai été voir le mirlifique feu d'artifesse du 21 juillet, avec des français dans mon dos...ca va, ils étaient fair plays...;-))

Et vendredi, été voir le concert gratuit de Sttellla sur la Place du jeu de balle : du grand bonheur, en plein air, avé des chopes à portée de lippe, et l'inénarrable Jean-Cul, c'était rieur.

Et ce matin, jour béni des dieux, trouvé deux nouveaux PG WODEHOUSE dans une petite librairie enfumée. Deux d'un coup, vous avez bien lu. Ca m'en fait désormais 5. Héhé. En fait, je suppose que pour les avoir tous, il suffit d'aller à la fnac et de les commander...mais c'est moins Sport.

Voilà, vous savez tout sur ma vie trépidante.

Yorik, par pitié, narre nous cet épisode croustilllliant du consulat !!!

Je parie qu'ils t'on dit qu'ils connaissaient très bien Perwez, et Wilmots, et le super groupe dont Grégoire m'avait un jour donné une cassette, c'était merveilleux, il y avait une chanson sur le grand Gilbert Bodart, le gardien de la belgique, qui fait des arrêts fantastiques, plus une chanson sur Danny Croquette, et tant d'autres...c'était Grand. Ils existent encore ? Je ne trouve plus cette cassette, c'est affereux.

From Yorik 1217  posted on 21.07.2007 14:02
Ouais! C'est la fête nationale belge!!!
Tiens à ce propos faites-moi penser à écrire le récit détaillé des dernières élections belges ici au consulat... ça vaut de l'or.

From La belette qui sent la belette 1216  posted on 20.07.2007 8:55
PARIS Des médecins de l'hôpital français de la Timone à Marseille décrivent dans le dernier numéro de la revue médicale britannique The Lancet le cas peu banal d'un homme menant une vie normale malgré un "cerveau quasiment absent".

Marié et père de deux enfants, ce français de 44 ans, employé du secteur public, s'est présenté à l'hôpital en 2003 pour un trouble de la marche. L'équipe du Dr Lionel Feuillet qui l'a pris en charge a diagnostiqué une hydrocéphalie non-communicante (forme d'augmentation de la quantité de liquide céphalo-rachidien).

Les examens d'imagerie (scanner, IRM) ont révélé des "images très inhabituelles", a expliqué le neurologue à l'AFP, avec des "cavités ventriculaires énormes". "Le cerveau lui-même, c'est à dire la substance grise et la substance blanche, est complètement refoulé sur les parois de la boîte crânienne".

Aucun de ses collègues ne semble rien avoir remarqué d'anormal...;-)) Vivent les services publics !!! ;-)

Grégoire : merci pour tes précieux conseils ! (merci également de les réitérer 3 fois en 24 heures)...tu ne me donnes pas un poisson, tu m'apprends à pêcher...

From Grégoire 1215  posted on 19.07.2007 22:57
Bon weekend!

From Grégoire 1214  posted on 19.07.2007 22:57
Et du chocolat!

From Grégoire 1213  posted on 19.07.2007 22:57
Avant de partir en weekend, je me pose une question, Corentin.

Est-ce que tu es bien certain que vous connaissez vraiment Schaerbeek? Ne serait-ce pas l'occasion idéale pour rencontrer plus ouvertement vos voisins turcmènes?

Médites là-dessus, et quand vous venez à Bahia, n'oubliez pas d'amener de la bière!!!

From Yorik 1212  posted on 19.07.2007 18:12
Venez voir ma nouvelle blender greenhouse...

From Grégoire 1210  posted on 19.07.2007 12:28
Mais si, ça existe, c'est chez vous! On m'appelle Grégoire-les-bons-conseils.

From La belette qui sent la belette 1209  posted on 19.07.2007 11:50
Oui, mais que faire, en 15 petits jours (dont quasi 2 d'avion) ?

Déjà pour découvrir les Pad, il faut déjà 8 jours !!!

Y a pas un endroit, THE place to be, qui réunit tous les charmes à la fois ???

Ok, question brêle. ;-)

From Yorik 1208  posted on 19.07.2007 11:38
Je vais te préparer un petit reportage-photo, tu m'en diras des nouvelles...

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1207  posted on 19.07.2007 11:08
http://www.vdm.com/vdm/voyages/produitsWEB/fiche.asp?CodCir=PBI790

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1206  posted on 19.07.2007 11:04
http://www.vdm.com/vdm/voyages/produitsWEB/fiche.asp?CodCir=PBS2328

Découvrir Jericoacoara, petit paradis caché entre "sertao" et la mer verte du Ceara
Parcourir les plus belles plages du Nordeste en buggy
Glisser entre les dunes et plonger dans le lagon
Le climat chaud et ensoleillé toute l'année!
L'ambiance festive et jeune de ce village de pêcheurs
Danser le "forro", danse typique du nordeste brésilien
La Vila Kalango et son ambiance hippie–chic, entre cocotiers et dunes de sable fin

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1205  posted on 19.07.2007 11:01
http://www.vdm.com/vdm/voyages/produitsWEB/fiche.asp?CodCir=PBS1777

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1204  posted on 19.07.2007 10:59
http://www.vdm.com/vdm/voyages/produitsWEB/fiche.asp?CodCir=PBS1989

From La belette qui sent la belette 1203  posted on 19.07.2007 10:56
j'ai déjà entendu ce nom...:

Situé à environ 70 km au nord de Salvador, cet ancien village de pêcheurs s’est transformé en une petite station balnéaire à taille humaine, de style éco-familial. Le long de la rue principale de Praia do Forte sur laquelle nous cheminons, les anciennes maisons de pêcheurs sont devenues des pousadas (petits hôtels), des restos, des boutiques. Même si le commerce et le tourisme ont transformé cette partie du littoral, l’âme de Praia do Forte ne s’est pas envolée pour autant. L’environnement n’a pas été saccagé, mais bien préservé. La réserve naturelle de Sapiranga, vaste forêt de cocotiers bordée par de longues plages de sable, sert d’écrin de verdure à la commune, et la tortue marine pourrait figurer comme l’emblème des habitants.

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1202  posted on 19.07.2007 10:53
http://www.routard.com/mag_carnet/158/de_salvador_a_recife_la_route_de_l_enchantement_durable.htm

From La belette qui sent la belette 1201  posted on 19.07.2007 10:50
Pour la première fois, tintin au Congo peut être lu en Angleterre...Ils refusaient jusqu'à ores, pour raison de racisme démoniaque. Il faudrait que je le relise : la première fois que je l'avais lu, je trouvais ca gentillement caricatural, comme souvent dans les bd, mais pas une oeuvre de SS sanguinaire. Le petit noir était tellement gentil. ;-))

From La belette qui sent la belette 1200  posted on 19.07.2007 10:47
C'était un Sage, qui parlait de la sorte pour la France ;-))

Mais ici, comme ce voyage porte le nom de "noces", je me dois d'aller plus loin, plus fort, plus grand...;-)) On n'est pas rendu.

Au Brésil, tu as oublié le pire des pièges : je crains fort pour ma Virginité, après avoir oui avec quels trésors d'inventivité vous échappez à la lutte quotidienne pour le Seigneur aux cheveux pâles et longs membres...;-))


From Yorik 1199  posted on 19.07.2007 10:44
Et le Congo? "Corentin au Congo" ça me dit quelque chose...

From Grégoire 1198  posted on 19.07.2007 10:13
Pourquoi n'iriez-vous pas tout simplement à La Panne? Vous aurez des jus de fruits frais (saveur tropicale: plus besoin de se faire chier à goûter les fruits un par un, ils sont tous mélangés ensemble), de la plage, des cours de dance-music (pop pop pop'n jen, pop het op), un tour de voiture avec Ronny (son diminutif) et surtout, surtout, le plus important: aucun décalage horaire.

From Yorik 1197  posted on 19.07.2007 9:22
Non, je déconne, je déconne, mais l'Afrique du Sud c'est chouette. On peut mettre un short kaki avec des chausettes hautes, traversr le Kruger park en 4x4 climatisée, y aperçevoir des lions qu'on pousse discrètement en travers de la route avec une fourche, surfer au milieu des requins, ce genre de choses...
La Namibie c'est un long désert sans fin, mais si on arrive à le traversr vivant on reprend goût à la vie.
Le Chili aussi c'est très bien, il y a de très belles pierres natuelles à ramener comme souvenir. La Thailande si on suporte le risque d'être pris pour un trafiquant d'enfants en revenants, ça oit sûrement être très bien aussi.
Le Brésil, ma foi, il a au moins l'avantage de n'y avoir rien de tout cela...

From Yorik 1196  posted on 19.07.2007 9:17
Pourquoi n'iriez-vous pas tout simplement en France? en Italie? On peut passer toute sa vie et ne pas connaître toute la France, disait je ne sais plus qui

From La belette qui sent la belette 1195  posted on 19.07.2007 7:18
L'Islande est magnifique, disent les blonds.

From Thomas 1194  posted on 19.07.2007 7:04
La norvège? Le pays des lapins, heu, des lapons?

From La belette qui sent la belette 1193  posted on 19.07.2007 6:24
C'est une catachtrophe, je ne sais toujours pas où partir en voyage en septembre. On hésite avec Afrique du Sud, Namibie, Thailande, Chili, Brésil...Des fois, par hasard, les Brésiliens qui portez des fils dentaires (!?), vous n'auriez pas une petite idée de programme d'une quinzaine de jours, qui serait féérique, hallllllllllucinant, qui coûterait 3 x rien, sans décalage horaire, avec de la plage paradisiaque, des filles du même nom, du paysage magnifique, pas trop de trajets, je suis paresseux, de la culture, des cours de samba, la dégustation de différentes caipirinhas, un match de foot contre Senna, un tour de voiture avec Ronaldinho, du repos, des petis hôtels very typical, pas trop de poisson, de la bonne grosse bidoche (Bonjour Madame, auriez-vous un steak argentin ? Aie, ouche, je), de l'île farniente, de la chute d'Iguiassu (?), des jus de fruits frais, des avions qui descendent lentement vers les pistes, pas de guerilleros ?

From Grégoire 1192  posted on 18.07.2007 13:20
A mon avis c'est encore un Ardennais qui essaye de jouer au plus fin.

From La belette qui sent la belette 1191  posted on 18.07.2007 13:15
Oui...je suis eu...;-))

From Yorik 1190  posted on 18.07.2007 12:52
Je vois, on prend peur... Que penses-tu de ceci...

En plus sur la dernière page, on voit ton agenda d'avant-hier

From La belette qui sent la belette 1189  posted on 18.07.2007 12:17
Pour Gregoa :

Sophie Lamy a lancé sa maison d'édition de livres en ligne : Les éditions Jets d'encre. Dans une interview donnée au site "L'Internaute", elle prodigue ses conseils pour se faire éditer, les pièges à éviter et analyse l'avenir du livre ou encore le développement de l'édition en ligne...
La jeune femme défend notamment le modèle de la diffusion des livres en ligne puisqu' ainsi "la maison d'édition en ligne est accessible de n'importe où et à n'importe quelle heure, que ce soit pour un auteur qui transmet son manuscrit ou un lecteur qui achète un livre".
Elle cite à ce sujet une édude de la FEVAD datant de 2005 indiquant que "le nombre d'acheteurs en ligne augmente 3 fois plus vite que celui des internautes" et que "près d'un internaute sur 2 achète via la vente à distance dans les univers : produits culturels, produits techniques, tourisme, habillement ". D'après l'étude "Le Comportement d'achat de livres des Français" faite par Livres Hebdo en mars 2006, "Internet recueille près de 20 % des citations lorsqu'il s'agit d'effectuer des recherches ou achats sur les livres".

Parmi ses conseils aux auteurs recherchant un éditeur, elle conseille notamment de cibler ses envois aux maisons d'édition. En cas de refus répété, elle recommande les maisons d'édition dites à compte d'éditeur (sérieuses) qui donnent ainsi "une chance à son œuvre d'être lue". Elle appelle toutefois à la prudence : "Je conseille vraiment aux auteurs de fuir toutes les maisons d'édition qui font miroiter des tirages et donc des ventes importantes (par exemple 3 000 exemplaires) ou un enrichissement personnel sensible. Une certaine humilité et de la lucidité mettront l'auteur à l'abri de pratiques abusives."

Parmi les pièges à éviter, elle note l'importance de la plus-value éditoriale de l'éditeur qui ne doit pas être "un simple imprimeur". Cela englobe le travail des textes, la correction, les conseils ou encore la mise en page (des services qui seront facturés en cas d'édition à compte d'auteur). Les prix ne doivent être ni trop élevés ni trop bas : "Une correction de textes sérieuse, c'est du temps humain.", précise-t-elle. Côté paiement elle prescrit de ne pas se faire payer en droit d'auteur sur les ventes, une pratique qu'elle juge "abusive".

Enfin, elle voit l'avenir du livre sous la forme d'une cohabitation entre papier et numérique qui sont complémentaires (l'un pour son confort de lecture et l'autre pour ses possibilités de recheche et d'archivage).

Voir le site Les éditions Jets d'encre

A lire aussi : l'article sur l'autopublication sur Lulu.com et l'interview complète

From La belette qui sent la belette 1188  posted on 18.07.2007 12:11
C'est moi, co co.

From La belette qui sent la belette 1187  posted on 18.07.2007 12:10
Voici mon nouveau nom. Sinon, tout le monde peut me retrouver sur google et venir voir nos insanités ici, c'est par trop dangereux.

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1186  posted on 18.07.2007 12:06
Quand j'ai lu ta phrase "Ils jureront foi, amitié éternelle, bonne vie et moeurs à la belgique", j'ai pensé à Maupassy. Il aurait aussi dit "bonne vie et moeurs à la Belgique. Le premier agent secret belge ! On pourrait, dans une tweede versie, le faire agent très secret de sa Majesté le Roi des belges. Il essaierait de découvrir si la France n'aurait pas l'arme atomique, des fois, et si Brigitte Bardot portait une culotte, en 1962, dans une fête à Avignon.

From Yorik 1185  posted on 18.07.2007 11:53
Dites, les gars... et Maupassy? Il ne manque plus que la superbe fin de Baboule, mais le lascar n'apparaît plus...
Qu'est-ce qu'on fait?

From Yorik 1184  posted on 18.07.2007 11:49
C'est vrai ce que tu dis Corentin... La belgique regorge de ministres... En veux-tu en voilà!!! N'y aurait-il pas un coin du monde où on manque de ministres, pour leur en envoyer?

From Thomas 1183  posted on 18.07.2007 11:18
Toujours pas de gouvernement.. plus aucune déclaration de guerre communautaire.. c'est les vacances!
Et finalement c'est calme, c'est tranquille et le pays continue de fonctionner..
On se rends compte à quel point c'est inutile un politicien...

From La Belette, Lillois, Belgium 1182  posted on 18.07.2007 11:16
Ah, Michel Sardou !

Ordre et Progrès ! ;-)))

From La Belette, Lillois, Belgium 1181  posted on 18.07.2007 11:15
Yorik : Bof, de toute façon, on a 8 ministres des sports...si les fédéraux sont parties, restent tous les autres...ca a l'air suffisant, tom boonen pédale comme une baise !

Le 21, c'est les 152 ans de la Belgique, à peu près, et le 31, les 96 ans de Flupke. Il est pas si loin que ca !!!

From La Belette, Lillois, Belgium 1180  posted on 18.07.2007 11:11
Heu...Humpf...je...Grégoire, je te somme d'aller te passer un filet d'eau froide sur la nuque, que tu auras au préalable rasée de près, une nuque fraîchement rasée, de l'eau froide.

Au paradis, on ne sera plus obligé de cultiver son manioc pour avoir à manger. On nous le donnera, comme ca, notre manioc. Avec des truffes et du foie gras, qu'on le bouffera, le manioc qu'on nous aura donné, comme ca, sans qu'on soit obligé de se le faire pousser, comme des protagonistes. C'est ca, le grand soir ! Etre servi par des anges, et quelques elfes, tiens, manger du manioc, qu'on t'apporte dans ton lit (ils veulent quand même pas qu'on se baisse ?), et jusqu'à en exploser !

Mmmmh. Ca a l'air subtil.

;-))

J'aime quand tu deviens sérieux !!! ;-))

From Yorik 1179  posted on 18.07.2007 10:55
Le 14 juillet aussi est passé inaperçu. Tâchons de ne pas rater le 21 juillet, la plus importante des 3 dates, et de fêter ça dignement! Les quelques (nombreux?) français qui passent sur ce blog seront soufflés par la manificence, le faste et la grandeur belge... Ils en resteront sur le flanc. Ils jureront foi, amitié éternelle, bonne vie et moeurs à la belgique. Mieux encore, ils se précipiteront aux portes des ambassades, désireux d'endosser la nationalité belge, joyau jusqu'à ce jour méconnu. À ce propos tiens, nous n'avons toujours pas de gouvernement si j'ai bien compris? En fait y a-t-il vraiment besoin d'un gouvernement? Tout ne marche-t-il pas mieux quand il n'y en a pas?

From Grégoire 1178  posted on 18.07.2007 10:26
C'est amusant, hier j'ai entendu un type du Banco do Brasil (la plus grosse banque publique) qui parlait d'un projet de culture du manioc dans le sud de la Bahia. Il disait à quel point c'était bien comme projet, parce que ça permettait aux gens de devenir protagonistes de leur propre vie.

Protagoniste. Voilà ce que tu es, ce que je suis.

From Eric 1177  posted on 18.07.2007 10:21
Déjà le 18 juillet!!!
Et je me rend compte que la 4 juillet est passé inaperçu sur ce blog.

Il me tient de réparer cette ommission:

"Si les ricains n'étaient pas là
Vous seriez tous en Germanie
A parler de je ne sais quoi
A saluer je ne sais qui"


Voila chose faite!

From Eric 1176  posted on 18.07.2007 10:20
Déjà le 18 juillet!!!
Et je me rend compte que la 4 juillet est passé inaperçu sur ce blog.

Il me tient de réparer cette ommission:

"Si les ricains n'étaient pas là
Vous seriez tous en Germanie
A parler de je ne sais quoi
A saluer je ne sais qui"


Voila chose faite!

From Grégoire Rioss-Monte 1175  posted on 18.07.2007 10:15
Et qui incarne mieux le Progrès que la Croissance? C'est elle qui nous montre les uns aux autres, qui nous indique les mieux et les moins-biens. Pas étonnant que l'on s'y plie, car c'est elle, quand elle est saine qui justifie tout. Le monde est divisé entre les croissants et les décroissants. Voilà enfin pourquoi tout est centré sur le monde arabe. Croissant. Ho ho ho ho...hhhho
Hhhmmm... Par l'enf..hhmmmm l'Enfer...
Observe donc comme nous nous sommes placés au-dessus de tout. Pas un de ceux que l'on appelle désormais de gauche ou de droite ne s'elèvera contre cela. Pas un. Ou alors c'est en termes de "décroissance", ce qui, tu le reconnaîtras comme moi, n'est qu'on parent pauvre issu de clases bourgeoisisées nostalgiques de manger dans un bac en terre cuite fait à la main. Hé bien, je vais te le dire, qu'ils aillent se les faire, leurs bacs en terre cuite si ça les chante - qu'est-ce qu'ils changent? Dominés, colonisés, en réalité ils ne pensent plus qu'en référence à elle, elle est notre maîtresse à tous. Je croîs, nous croissons.

Mais nous, mon vieux, nous. Qu'y sommes-nous?

From Grégoire Vargas 1174  posted on 18.07.2007 10:01
Mais Corentin, tu me connais (assez rigolé maintenant, on redeviens sérieux), tu sais bien à quel point j'exècre ces foutus queues-de-pie en jupons qui se donnent des airs de Chez Guévarre pour mieux passer au petit écran. Regarde-le ton Cohn-Bendit. Vieux bandit, même pas foutu de mettre un costume cravatte pour se présenter au peuple. Est-ce là tout le respect qu'on mérite? On travaille toute la journée, on paie des impôts et môssieur n'est pas capable de s'habiller correctement! Non, je te le répète, non non non. Heureusement, nous avons aujourd'hui un système qui broie lui-même les épis de blé. Le capitalisme est comme un moulin qui n'a plus besoin d'eau ou de vent - et ce n'est pas étonnant qu'il soit né dans la révolution industrielle. Nous n'avons pas ***besoin*** d'eau ou de vent! Alors laisse-moi rire, avec tes dégâts climatiques! Qui s'en préoccupe, je te le demande. On a déjà des machines qui fonctionnent toutes seules. Car c'est bien ça le problème, tous ces gens refusent le Progrès. Ils ne voient pas que l'autoroute est déjà tracée par la crème des ingénieurs planétaires, recrutés pour nos bons soins par une poignée de valeureux combattants du Futur, que sont les corporations. Le Progrès, mon vieux, oui relis-moi c'est bien ça: le PROGRÈS!
Ils l'ont bien compris au Brésil, en 1930. Ordre et Progrès! Fière devise, montée haut sur les couleurs nationales. C'est au travers de l'État-Nations que nous nous développerons, le seul à même de permettre la perpétuation d'une saine et infinie compétition entre les êtres. Instrument, me diras-tu, et tu auras raison. Oui, instrument. Mais instrument du Progrès!

Merci.

From La Belette, Lillois, Belgium 1173  posted on 18.07.2007 7:40
Lu vanmorgen : faire la vaisselle à la main exige le double d'eau qu'une vaisselle faite par un lave-vaisselle. Etonnant, non ?

From La Belette, Lillois, Belgium 1172  posted on 18.07.2007 6:18
Maira ? Yorik est comme un avion, sans elle.

Oulah...

Très heureux d'apprendre que ce qui n'arrive qu'aux autres n'est arrivé qu'aux autres, et pas aux nôtres...!

Grégoire, j'aime bien ton dernier post. J'ai pas super bien compris si tu trouvais que mai 68 c'était top cool ou si tu trouvais que c'était un ersatz de petite révolution bourgeoise faite par quelques jeunes bourgeois en costume de tweed tous inscrits à la Sorbonne, et qui se laissent (un peu) pousser les cheveux pour montrer à quel point on ne la leur fait pas, mais le message est chouette ! Et Cohn Bendit a l'air très sympa, sans que je ne le connaisse vraiment.

From Thomas 1171  posted on 18.07.2007 3:11
C'est dangereux Sao Paulo! Je le savais!! Le crime est partout! Ils s'en prennent même aux pistes d'atterrissage maintenant!

From Grégoire 1170  posted on 17.07.2007 22:41
Vous êtes sûrs? Si je me souviens bien, il y a une pompe à essence près de chez vous. Allez plutôt vérifier si il y a pas un avion dedans...

From Maíra 1169  posted on 17.07.2007 21:17
Nous sommes tous bien! Sains e saufs! L'aeroport est très loin d'ici.

From Grégoire 1168  posted on 17.07.2007 15:11
La répartition sociale des bénéfices financiers se fait d'elle-même, voyons, on l'a tous bien compris depuis, hé bien au moins depuis Adam Smith. Toutes ces simagrées ne font que ralentir une harmonisation qui n'est, vous me le permettrez, que chose spontannée (les Chinois aussi l'ont bien compris si vous me le permettez, regardez comme ils s'y mettent drôlement - et vous conviendrez du fait qu'en matière d'harmonie, on ne fait pas mieux que les Chinois). Il est évident que tout cela coule de source pour le plus Mallarmé des cerveaux, et pourtant - pourtant mon cher - notre belle France n'en revient toujours pas, de son "mai 68"! Ha la belle affaire! Quelques voyous dans les rues et on imagine tout de suite que le monde va tourner dans l'autre sens. Ma question, hé bien, je vous la pose en cent comme en mille: il y avait bel et bien là derrière quelques brebis galeuses! Oui oui mon cher, j'ose le répéter si cela vous chante, quelques bre-bis ga-leuses! Vous en déduirez tout ce que vous voudrez mais c'est mon opinion et je n'y toucherai pas. Aaaaah ça, mille quenouilles, je m'emporte.
Hhh... Hhh... Oui, un peu d'eau, merci...
Car, comme je le disais, regardons les choses en face. Tout un chacun peut en être témoin, il s'agit tout de même - interrompez-moi si je me trompe - de la plus grande aventure humaine jamais entreprise! Imaginez donc! L'humain laissé enfin à son actif! A ses actifs, si vous me permettez même le fin mot, ho ho ho ho...
Hhhhh... Décidément, je... hhh...
Que diantre avons-nous besoin qu'on nous dicte? S'intéresser aux autres, c'est réprimer leur liberté - et la liberté, c'était bien cela qui était au centre de mai 68. Mais tout cela n'était que peur et inquiétudes de jeunes gens un peu rebelles, vous en conviendrez. Ainsi que quelques brebis galeuses, je le répète.

From Grégoire 1167  posted on 17.07.2007 14:58
Ça me rappelle une scène de "l'aventure, c'est l'aventure", ou Lino Ventura brûle la voiture de son fils sous le prétexte que tout ça, hop, c'est fini. Ha! Ils ont le teint beau, les cheveux sales!

From La Belette, Lillois, Belgium 1166  posted on 17.07.2007 13:02
Les hippies d'hier en sont vite revenus : y a pas pire capitaliste qu'un ancien soixante huitard (à part 3 vieux bergers mous du chapeau, dans les Cévènnes, qui se reproduisent entre eux). ;-))

Tous les autres se sont laissés poser un catogan et ont fait de la publicité, ou ont fait fortune dans des sociétés qui vend du schampoing ou des yahourts !

Ils roulent en 4x4 en lisant Libération dans un costume Armani à 8.000 € et en écoutant Renaud en fumant un gros cigare...;-)

En plus, ils ont plein de pote homos ! Alors quoi ?

From Grégoire 1165  posted on 17.07.2007 12:26
Ils savent même pas se battre!

From Grégoire 1164  posted on 17.07.2007 12:25
Voilà unn mot qu'on a oublié depuis trop longtemps: interdire! Foutus hippies.

From Yorik 1163  posted on 17.07.2007 11:44
En somme, il suffirait d'adopter quelques règles bien simples:

1. Faire la vaisselle avec la moitié d'eau
2. Interdire l'agriculture partout ailleurs qu'à Londres
3. Interdire l'usage du cassoulet
4. Interdire Brigitte Bardot, Jean-Marie Bigard, les Seigneurs de la Terre et le Mal
5. Interdire la torture des chiens à Lasne, et des lapins à Uccle
6. Interdire Lasne

Nous n'en serions que plus heureux

From La Belette, Lillois, Belgium 1162  posted on 17.07.2007 11:22
Thomas : en plus, tu as dû saupoudrer notre belle terre de milliards de langes, un enfant, jusque 2 ans, a besoin de milliers et de milliers de langes, j'avais lu un jour combien ca faisait de tonnes de déchets....;-)) MONSTRE !

From La Belette, Lillois, Belgium 1161  posted on 17.07.2007 11:12
Petite frappe, va !

From Eric T. 1160  posted on 17.07.2007 11:11
Moi en tou cas après un bon cassoulet, je peux produire au moins + de 1600 C02 sur l'échelle Jean-Marie Bigard.
:-)

From La Belette, Lillois, Belgium 1159  posted on 17.07.2007 11:10
Non, Corentin ne viendra pas dire ca...en plus, si la plante n'avait plus besoin d'eau, je ne vois pas pourquoi on continuerait à l'arroser. Mais si ca existait, faudrait-il s'y opposer, comme ca, par principe ?

Non, Corentin n'aime pas du tout les gros 4x4, et n'a rien à voir avec Uccle et Lasne, à part que son grand - père vit à Uccle (dans un clapier, pas un château) mais ca j'en connais d'autres... ;-)

J'ai comme l'impression qu'on s'imagine beaucoup ce que je pense, mais qu'on est pas forcément très fort en voyance.

Par contre, quand je lis que c'est bien beau d'économiser l'eau, mais que c'est les méchantes entreprises qui utilisent toute l'eau, je m'interroge. Oui, arroser un champ, ca demande plus d'eau que de se brosser les dents, ou évacuer sa miction matinale. Donc ? Donc les sociétés sont mauvaises, c'est cela, comme toujours ? Oui, il faut de l'eau pour l'agriculture. Mais celui qui s'en plaint refuse toute plante qui n'a pas besoin d'eau, parce que c'est le Mal aussi. Alors on fait quoi ?

On interdit l'agriculture, ou on interdit aux paysans d'arroser leurs récoltes, surtout à ceux qui vivent dans les pays du Sud, parce qu'ils arrosent plus que celui qui fait pousser sa salade à Londres, où il pleut 5 fois par jour depuis un mois ?

Ou on interdit aux gens de manger ?

Concernant "l'oligarchique omnipotence politico-économique des Seigneurs de la Terre qui ont plein d'Anneaux aux Doigts", je n'ai pas de commentaire à faire, j'ai rien compris. Ca doit être le Mal aussi, avec un nom pareil. Je ne sais pas si ca vise aussi le paysan qui arrose son champ, avec autant de litres, s'il en a, mais sur une plus petite surface, parce que sinon tout crève, lui dicte son expérience, mais je ne crois pas... car il n'est pas une société, et n'est pas bien gras, donc il est gentil, il peut arroser.

Je suis pour des cultures les plus écologiques possibles, mais je ne crois pas qu'il soit possible de nourrir 6 milliards d'individus à des prix très bas (ou alors seuls les riches ont les moyens ont le droit de manger ?) tout en ne faisant manger tout le monde que des aliments bios.

Ce matin, j'ai lu qu'il est scientifiquement prouvé qu'une poule élevée bio, en plein air, nourrie au grain, dans un grand champ, était autant voir plus stressée que les milliers de poulets entassés dans des conditions atroces dans des batteries : la poule qui vit en plein air hurle de peur qu'un carnivore ne soit en train de la guetter et n'approche d'elle pour y fourrer ses dents acérées...dans la batterie, elle a pas peur de mourir (la conne)...;-))

C'est Bardot qu'on assassine.

Ah oui, merci de ne pas m'accuser de vouloir torturer les chiens (à Lasne), maintenant..........;-)))))))

From Thomas 1158  posted on 17.07.2007 10:58
Et concernant nos vieilles pétoires, oui c'est très clair, on pollue bien plus
Rien qu'au démarrage, on a un équivalent C02 de +1578,35 sur l'échelle Léonard-Grand-Bigard

From Thomas 1157  posted on 17.07.2007 10:56
J'le savais que ca allait vous faire hurler hahaha!!
Rien ne vaut un bon piège pour que la proie tombe dedans

"quand le sage montre la lune, le singe regarde le doigt!"

From Grégoire 1156  posted on 17.07.2007 10:13
Ça ne me fait pas hurler du tout, tu sais. Ça a tendance à me laisser tristement indifférent (pourtant, on devrait sauter de joie. Ouais ouais! Ca y est, ça fonctionne!).

Ici aussi tout est désormais au label "énergie propre". La plus gros consortium médiatique, Globo, a même l'air de s'y être trouvé un rôle de - comment disent-ils déjà? - multiplicateur des bonnes intentions. Par le bon exemple, donc. On nous montre sans arrêt comment le petit Djovane (prononcer Giovanni) a appris à l'école qu'il faut faire attention à l'eau et comment il a enseigné à sa maman à faire la vaisselle avec moins de pertes.

Bien entendu, c'est toujours de la demi solution. Jamais au grand jamais ils ne vont montrer les graphiques de consommation d'eau, où on montre que l'usage domestique n'est reponsable que pour 5 à 10% de la consommation totale d'eau. Les industrie et surtout l'agriculture se partagent le reste. Mais ça, ah non, silence. Comme Total et ses éoliennes. Superficiel, mais ça suffit pour convaincre les masses de continuer comme si de rien était. "On s'occupe de tout, les gars, faites-nous confiance, nous sommes des professionnels et nous avons la plus belle des motivations, notre portefeuille (d'actions)".

Bref, faire la vaiselle avec moins d'eau, oui. Remettre en question les super-exploitations de monoculture sous irrigation et adminstration régulière de défoliant, ça non.

Corentin viendra sans doute dire: oui, mais justement, grâce aux modifications génétiques on inventera bientôt des plantes qui n'ont plus besoin d'eau. Comme ça on pourra continuer avec le même modèle (ça sera la preuve que ça fonctionne) et on ne remettra pas en question la réforme des terres et l'oligarchique omnipotence politico-économique des Seigneurs de la Terre qui ont plein d'Anneaux aux Doigts.

Ah oui, en Europe, il y a déjà eu la réforme agraire (même des remembrements, c'est comme ça qu'on a encore des petits chemins de campagne - ici il y a UNE SEULE ROUTE pour relier Salvador à Feira de Santana, les deux plus grosses villes de l'Etat), donc l'argument ne compte pas.

From Yorik 1155  posted on 17.07.2007 9:54
Est-ce que si les Simpson étaient rouges, ça n'attirerait pas encore plus l'oeil du spectateur? Mais il y aurait évidemment le problème que les Simpson seraient identifiés aux indiens, ce qui ne ferait que renforcer la tension raciale aux États-Unis...

From La Belette, Lillois, Belgium 1154  posted on 17.07.2007 8:37
Matt Groening, auteur des «Simpson», raconte la naissance de cette drôle de famille...

Pourquoi les Simpson sont-ils jaunes ?

Pour être immédiatement reconnaissables quand on zappe à la télévision ! Le jaune attire l’œil, les personnages sont identifiés en un instant et le spectateur reste sur la chaîne qui diffuse la série !

Ces héros sont-ils inspirés par votre famille ?

Ma famille n’est pas jaune, mais il est certain que j’ai puisé dans mes souvenirs d’enfance. Maggie, le bébé, ressemble comme deux gouttes d’eau à ma sœur au même âge ! Mon père s’appelle Homer et mon fils aussi…


From La Belette, Lillois, Belgium 1153  posted on 17.07.2007 8:34
Par contre, à la réflexion (j'ai lu un truc là-dessus), je me demande si toi et moi, avec nos vieilles bagnoles pourries, ne polluont pas autant, voir... plus, que certaines des grosses voitures sorties aujourd'hui de l'usine, avec une technologie largement supérieure....;-)))

Je suis 100 % contre ces gros bacs, mais nous non plus, on n'est pas innocints...;-), on devrait acheter une petite voiture d'aujourd'hui, qui consomme bcp moins, équipée de filtres à particules, faite de matériaux moins lourds et moins polluants à leur fabrication puis une fois que tu mets ta voiture à la casse, etc...

From La Belette, Lillois, Belgium 1152  posted on 17.07.2007 8:27
Pourquoi me faire hurler ?????????????????????????

J'attends avec impatience une loi non pas qui interdirait les gros 4x4, mais qui sanctionnerait très lourdement financièrement le mec qui veut s'acheter le gros Range Rover (pardon, Eric !!! Si c'est Prius, ca va ;-))

Je suis totalement et vigoureusement contre ces énormes bagnoles de frimeur à deux balles, je ne comprends pas bien ce qui a pu faire croire que j'étais friand de ce genre de bagnoles...je roule en petite corsa 1, 2 L d'il y a près de 10 ans, pour rappel...;-))

Je n'irais jamais les griffer, ou en crever les pneus, comme le font de nombreux 'amis de la nature', mais je peux sourire en lisant leurs forfaits...;-)

Que ceux qui polluent comme des porcs parce qu'ils ont envie de se retrouver plus haut que tout le monde dans une grosse bagole de James Bond paient des taxes énormes (qui l dissuaderont la plupart des amateurs d'en acheter), je suis totalement pour, et j'attends que ce soit proposé par un parti (malheureusement, dans la clientèle de tous les partis, il y a pas mal d'amateurs de 4x4...).

Comme cela, avec ces taxes, ils paieront un peu pour des économies d'énergie, le soutien à des énergies vertes, etc....

Je pense comme toi qu'il y a un aspect "mode" dans l'écologie, mais ca ne me dérange pas si ca fait prendre conscience à un maximum de gens de l'intérêt de changer leurs comportements quotidiens : bêtement, pas laisser couler l'eau du robinet pendant les 33 minutes qu'ils se frottent les canines, pas arroser tous les jours en été, investir dans du double ou triple vitrage, pas jeter leurs piles dans les poubelles, ...je crois que ces bêtes trucs là, il y a déjà très peu de monde qui le fait, alors tant mieux si la mode actuelle pouvait y contribuer, en espérant que la mode ne passe pas, mais je ne crois pas que ce sera le cas...et alors, ce ne sera plus une mode...;-)))

D'accord aussi sur les pubs hypocrites de gros pollueurs qui se rachètent une image, mmais bon, effectivement, c'est humain et on ne peut rien faire....;-))

Moi, un amateur de gros 4x4, puis Uccle - Lasne, je rêve !!!!! J'habite le quartier 99 % turc de Schaerbeek, pas le Namur bourgeois !!! Tu me paieras ca un jour, mon petit ami....;-)

From Thomas 1151  posted on 17.07.2007 7:33
Je crois que de toutes façons, sans vouloir aucunement nier l'importance d'un changement climatique dû à l'homme et les urgences à modifier nos comportements occidentaux, il faut faire gaffe à l'esprit de 'mode' que l'écologie subit ici.
Je sais que ca va faire hurler bull de parler de l'écologie comme une tendance (mais tu sais bien que j'en pesne pas moins hein!) mais depuis quelques mois, on assiste à du tout-écologique..
Jusqu'aux pubs pour des gros 4x4 bien chers qui ne rouleront que de Uccle à Lasnes (haaa maintenant je fais hurler corentin :p) , qui ont un bilan écologique plus que désastreux, et qu'on présente comme des véhicules propres et respectueux de la nature..
Et Total, l'infâme, l'inique pétrolier qui mets des éoliennes et de la verdure dans toutes ses pubs, partout, avec des gros titre "énergie verte!" alors qu'il investit à peine 2% dans l'éolien, histoire de cacher les 300 monstres à + de 100 000 tpl qui rodent dans les mers du globe..
Mais c'est normal, c'est humain.. tant que ca ne touchait personne directement, le changement climatique c'était plus de la science-fiction pour boutonneux attardés ou pour scientifiques tournesolesques.. maintenant qu'on en voit les tous premiers symptôme (ce ne sont même pas encore les effets proprement dits hein, juste des petits aperçus de ce qui nous pends au nez), tout le monde s'affole, tout le monde en parle et les publicistes qui s'en foutent du climat mais pas de leurs rentrées marketing se ruent sur la sauce.
pour l'instant, c'est un thème porteur. mais c'est normal, c'est simplement que l'écologie s'intègre petit à petit dans la société, à long terme, et on voit maintenant surtout qu'elle intègre l'économie humaine, mais elle ne peut pas rester en dehors de notre économie si elle veut "produire" dans le bon sens. c'est un peu moche à voir pour le moment, mais c'est un cap nécessaire.

From La Belette, Lillois, Belgium 1150  posted on 17.07.2007 6:44
"Nous n’allons pas accepter une fois de plus que le cartel des puissants de ce monde empêche le développement du Brésil", c'est quand même marrant. Le "cartel des puissants de ce monde" ? La Juiverie Mondiale ? Ou quelques scientifiques qui émettent quelques réserves sur l'impact écologique d'une solution possible (qui est également un énorme marché) ?

From La Belette, Lillois, Belgium 1149  posted on 17.07.2007 6:27
C'est un bon article, mais sans conclusion : c'est énervant. Une fois de plusse, les écolos belges, qui hurllent qu'il faut généraliser les biocarburants partout, ont peut-être eu une vision à courte vue. Comme peut-être pour (enfin contre le nucléaire), comme pour l'implantation d'espèces non compatibles avec le milieu où ils les mettent "pour faire joli" (les castors canadiens dans la vallée de la semois).

D'où la question : les écolos sont-ils assez sérieux pour se mêler d'écologie ? Parce que si personne ne leur dit qu'il y a un risque, qu'ils généralisent les biocarburants, et qu'au final c'est pire, 50 ans après, quand y a plus de forêt amazonienne et qu'il y a plus de famines à cause de l'augnmenation du prix du mais, des céréales, du colza, ..., on aura l'air malins.

Le problème des écolos, dans nos partis (en France, en Belgique, ...), c'est que ne se sont pas des scientifiques, pas de grands intellectuels visionnaires, mais des profs de secondaire, des infirmières, qui ont eu envie de faire de la politique, et qui aiment bien faire de grandes ballades en forêt. Alors, ils sont écolos, parce qu'ils sont aussi de gauche, une gauche beaucoup moins dogmatique, moins passéiste, moins poussiéreuse et dénuée de créativité que celle qui se réclame du socialisme, c'est un fait, raison pour laquelle je voterais bien écolo, si j'avais quelques gages de sérieux en plus. Parce que les biocarburants, j'y croyais, donc je croyais à écolo. Mais SI il est confirmé que les biocarburants, c'est l'arnaque écologique, et qu'eux, qui la promeuvent depuis des années, qui travaillent là-dessus, n'en étaient même pas au courant, ou le savaient mais ne disaient rien, parce que c'est loin, l'Amazonie, on ira jamais de toute façon, bin mert'.

Vivement qu'on aie une réponse très rapide : oui ou non, et non pas peut-être, est-ce qu'il faut tous passer au biocarburant (je dis tous, mais les chinois et les indiens n'en voudront pas, et heureusement finalement : si on devait tous rouler au biocarburant, il n'y aurait pas assez de place pour mettre des champs sur toute la surface du globe en remplacement des cultures existantes et continuer à bouffer...;-))

From tmaes 1148  posted on 17.07.2007 5:34
salut, comme promis je suis passé, et je suis soufflé de la qualité et de la diverisité du travail que vous proposez... Comme à chaque fois que je visite un site comme le vôtre, je me sens tout petit et me dis que j'ai encore besoin de trois vies pour atteindre un tel rendu que ce soit des dessins ou des images 3d....
bonnes continuations et à bientôt...

--
tmaes

From Eric ;-) 1147  posted on 17.07.2007 5:34
Tovaritch!!!

From Grégoire 1144  posted on 16.07.2007 14:19
bonne idée, camarade-administrateur.

From Yorik 1143  posted on 16.07.2007 14:13
Bon sang! en effet, l'adresse a été changée en smiley... faisons ceci: je retire le smiley :/ provisoirement.

From Grégoire 1142  posted on 16.07.2007 13:46
hehehe il y a un problème avec les adresses qu'on colle, sans doute dut au : suivi d'un //

From Grégoire 1141  posted on 16.07.2007 13:45
Volée de bois vert contre les biocarburants
SCHOUNE,CHRISTOPHE

lundi 16 juillet 2007, 12:02
Déforestation, pression sur les prix, bilan écologique mitigé: les biocarburants soulèvent nombre de critiques. Et s’ils étaient une grande arnaque écologique ?

Timide voici quelques mois encore, le bruit de la contestation s’amplifie. Et si les biocarburants étaient au bout du compte la plus grande « arnaque écologique » en ces temps où tout fait farine au moulin du réchauffement climatique ? Provocatrice, l’affirmation de ce « biomensonge » a agité le monde politique, ces dernières semaines, au même titre que le millefeuilles des institutions internationales (OCDE, AEI, FAO…) face aux effets pervers avérés ou supposés de cette nouvelle ruée vers l’or vert.

Prix Nobel de Chimie, l’Allemand Hartmut Michel n’a pas manqué « la dévastation des forêts tropicales » induite par ces nouvelles cultures. L’obligation européenne de mélanger 6 % de biocarburants d’ici 2010 dans l’essence traditionnelle a de fait créé un effet d’aubaine pour des pays comme le Brésil ou l’Indonésie. Mais selon Greenpeace, 87 % des forêts tropicales détruites en Asie du Sud-Est entre 1995 et 2000 l’ont été dans le but de créer des plantations d’huile de palme (biodiesel), qui alimente un quart du marché européen des biocarburants. Les écologistes tirent également la sonnette d’alarme à propos de la forêt amazonienne, défrichée au bénéfice des plantations de canne à sucre (bioéthanol). Or, la déforestation est justement un des facteurs aggravant le réchauffement climatique, puisqu’elle représente près d’un cinquième des émissions de gaz à effet de serre. Et comme si cela ne suffisait pas, plusieurs études soulignent que le bilan écologique des biocarburants est atténué si l’on tient compte des émissions totales provenant des transports et du traitement chimique lors de leur production.

« Il est nécessaire que l’Union introduise un système de certification obligatoire pour tous les biocarburants, qu’ils soient produits européens ou importés, note Geert Lejeune, directeur des Programmes au WWF-Belgique. Un tel système devrait être basé sur le potentiel réel des biocarburants à réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi sur la réduction des impacts environnementaux défavorables liés à leur production, ceci afin de contribuer à limiter les émissions tout en protégeant l’environnement dans les pays en développement. »

Face à certaines pressions qui plaident en faveur d’un moratoire sur l’importation des biocarburants, l’Europe entend mettre en place un tel système de certification d’ici la fin de l’année. Reste à savoir comment. « Le dossier des biocarburants est multiforme et complexe, expose cet expert auprès de l’Union. Outre l’impact sur la déforestation et la biodiversité, ces nouvelles cultures induisent une concurrence entre les surface agraires qui contribue à l’augmentation du prix des céréales (NDLR : Le Soir du 24 mai). La mise en route d’un tel « brevet écologique » devra être compatible avec les règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Or, on importe déjà de l’éthanol du Brésil à des fins alimentaires sans certification. Et subitement, parce qu’il est destiné aux biocarburants, ce même éthanol ne serait plus admis… »

Premier producteur de biocarburant, le Brésil réaffirme sa volonté de conquérir les marchés européens après avoir signé un accord stratégique avec l’Union : « Nous n’allons pas accepter une fois de plus que le cartel des puissants de ce monde empêche le développement du Brésil, a déclaré le président Lula. Nous avons des adversaires qui vont soulever n’importe quelle espèce de calomnie contre la qualité de l’éthanol et du biodiesel. »

Faisant chorus à ces critiques, Claude Mandil, directeur de l’Agence internationale de l’Energie, admet que les politiques de production de bioéthanol à partir de céréales comme le maïs en Europe et aux Etats-Unis sont extraordinairement coûteuses et nécessitent des subventions massives, dont l’efficacité environnementale est « discutable ». Un peu de répit ? Directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FA0), Jacques Diouf vient d’annoncer une étude mondiale sur l’impact des biocarburants. De quoi alimenter un sommet sur la question l’an prochain. « Nous aurons alors des données objectives parce que la discussion prend souvent une dimension politique émotionnelle.
http://www.lesoir.be/actualite/sciences_sante/volee-de-bois-vert-contre-les-2007-07-16-540147.shtml

From Thomach 1140  posted on 16.07.2007 13:18
Chi! Oum Mechtréch'! Obrigadoch' !!

From Yorik 1139  posted on 16.07.2007 12:46
OUAAIIIS!!! Ils m'ont enfin débloqué mon site!!!

Márcio, caso você está lendo isto, você é um MESTRE!!! Obrigadão!!

From Grégoire 1138  posted on 16.07.2007 12:17
Pourquoi les stats ne trouvent pas mon pays? Il y a pourtant telemar.com.br ... ?

From Grégoire 1137  posted on 16.07.2007 12:14
De toute façon maintenant c'est trop tard t'as juré.

Mes sincères félicitations!

From La Belette, Lillois, Belgium 1136  posted on 16.07.2007 10:56
Oui ! Tu ne connais pas ton malheur, pauvre pécheur !

Boum Paf a agi en qualité de témoin.

Il a 96 ans dans 15 jours, l'anibal !

Qui se marierait si on devait vivre 1.000 ans, et non une centaine ? Qui aurait envie de passer 970 ans avec la même et unique personne ?

Tant de questions.

From Yorik 1135  posted on 16.07.2007 9:53
Tu te rends compte que tu t'es marié un vendredi 13? Malheureux!
Alors, la vie est beaucoup plus belle maintenant?

From La Belette, Lillois, Belgium 1134  posted on 16.07.2007 8:46
polémique

L'éternelle affaire Hergé
Alain Lorfèvre

Mis en ligne le 16/07/2007
- - - - - - - - - - -

L'accusation de racisme de "Tintin au Congo" repose la question de l'idéologie des aventures du petit reporter.
Fruit de son époque et de son milieu, Hergé a commis des "péchés de jeunesse".
Mais il a fait évoluer le contexte de ses albums.


AP

Et revoilà Tintin et son créateur Hergé sur la sellette... L'avis de la Commission britannique pour l'égalité des races (CRE) estimant "Tintin au Congo" "délibérément raciste" relance l'inépuisable débat autour d'une oeuvre maintes fois fustigée pour son supposé caractère colonialiste, paternaliste, raciste, antisémite...

Notre collègue Francis Matthys notait (LLB du 27/02), parmi les nombreux ouvrages récents publiés à l'occasion du centenaire de la naissance d'Hergé, la publication de "Les Guerres d'Hergé - Essai de paranoïa-critique" de Maxime Benoît-Jeannin (éd. Aden), brûlot montrant que "des années vingt à la fin des années cinquante, Hergé a toujours su traduire dans un langage compréhensible aux enfants de 7 à 77 ans les idées dominantes, qui ne sont que les idées de la classe dominante". Dans "Le Mythe Hergé", le même auteur s'était fait en 2001, l'écho de ceux qui s'étonnent de la mansuétude dont bénéficie encore Hergé, coupable de complaisance antisémite dans "L'Etoile mystérieuse", prépublié en 1941-1943 dans les pages du "Soir" volé et de "Het Laatste Nieuws", alors sous contrôle nazi (les dessins et allusions les plus notables furent gommés après-guerre).

Vieux débat, donc, qui jette le graphiste et narrateur génial avec l'homme qui reconnaissait en 1978, du bout des lèvres certes, ses "péchés de jeunesse" (dans un entretien au magazine "Lire", resté célèbre parce qu'Hergé s'y exprimait par la voix de Tintin). Tintin, un "redresseur de torts", "boy-scout" -toujours selon les termes d'Hergé- né en 1929 dans le supplément jeunesse du "XXe Siècle", revue catholique (dirigée par un abbé), publiée dans la Belgique coloniale, pouvait-il être autre chose qu'un "anticommuniste primaire" ("Tintin au pays des Soviets") et un colonialiste ("Tintin au Congo") ? Dans la bande dessinée franco-belge, il n'est en tout cas pas une exception (lire ci-dessous).

Le pivot du "Lotus bleu"

L'oeuvre et l'individu évolueront pourtant. Le pivot reste évidemment "Le Lotus bleu". C'est Léon Gosset, aumônier des étudiants chinois de Louvain, qui s'inquiéta auprès d'Hergé des risques de caricatures quand il apprit le projet de l'auteur d'envoyer Tintin en Chine. En résultat la fameuse rencontre avec Tchang Tchong-jen, peintre et sculpteur. Son influence se fera sentir sur le fond (c'est la première oeuvre vraiment documentée d'Hergé) mais aussi sur la forme (Hergé épure son trait). En découle un autre regard sur la colonisation qui, à travers les personnages de Gibbons et de Dawson, est montrée pour ce qu'elle est : une occupation et une oppression. Hergé montre aussi le choc qui se prépare en Extrême-Orient entre l'impérialisme occidental et celui du Japon. Mais l'espion Mitsuhirato fait retomber Hergé dans les stéréotypes...

L'ombre de Mussler

Le contexte international imprégnera d'autres albums. Dans "Le sceptre d'Ottokar", Tintin déjoue un anschluss du royaume syldave, téléguidé par le Bordure Mussler -contraction des noms de Mussolini et Hitler, qui tend à démontrer que l'auteur n'était pas dupe des deux régimes. Dans sa première version, "Tintin au pays de l'or noir" fait état des rumeurs de guerre mondiale et le reporter se rend dans la Palestine sous protectorat britannique où juifs et arabes commencent à se disputer le territoire. "L'affaire Tournesol" évoque le climat de la guerre froide. Hergé n'y prend que le parti du pacifisme, les méthodes des espions syldaves n'étant guère plus respectables que celles des Bordures. "Coke en stock" reprend le Moyen-Orient et ses enjeux énergétiques comme toile de fond. Mais le regard sur "les pauvres noirs", comme les appelle Tintin, y reste teinté de paternalisme, malgré l'intention de dénoncer le néo-esclavagisme.

"Hergé était un homme de droite, imprégné de catholicisme et de scoutisme", déclarait son biographe Philippe Goddin (et ancien secrétaire général de la Fondation Hergé) dans un hors-série du "Vif-L'Express" publié en décembre. "Mais un homme de droite anticonformiste qui, dans son dernier album, "Tintin et les Picaros", renverra fascistes et révolutionnaires dos à dos." Tintin y soutient Alcazar, qui évoque, là, plus Castro que Pinochet. Ultime pirouette d'un auteur politiquement insaisissable.



- - - - - - - - - - -

From La Belette, Lillois, Belgium 1133  posted on 16.07.2007 7:08
Grégoire : "Ou bien tu crois vraiment !!!! qu'il va y avoir un agent du KGB qui va vous suivre?"..... mon dieu...je suppose que je ne dois pas répondre à ca, pas vrai ? Merci !

From La Belette, Lillois, Belgium 1132  posted on 16.07.2007 7:05
Thomas : j'ai eu le 1.000° message, mais également le 1111°...tu peux pas lutter, mec !

Et, Yorik s'est accaparé le plus chouette poisson ! C'est INIQUE !

From La Belette, Lillois, Belgium 1131  posted on 16.07.2007 7:00
Grrrr...merci pour la photo, Papa Razzo. De mon mauvais profil, comme "par hasard".

Chouette, les stats ! Les français gagnent haut la main ! "voir vidéo d'une panthère qui se bat avec un tigre dans la jungle", "Yorik à poil avec des chaussettes sur les oreilles",...

From Apedetaidetar 1130  posted on 15.07.2007 20:24
Hello

Best rates!
Bye

From Thomas 1129  posted on 15.07.2007 4:46
Excellentes ces stats!

From Yorik 1128  posted on 14.07.2007 15:06
Une autre nouvelle fonction: Vous désirez voir toutes les statistiques de ce site? Combien de visiteurs par jour? de quels pays? Où? Quand? Comment? Quelles pages vont-ils voir? Simple! Cliquez sur le lien "stats" tout en haut de la page...

From Yorik 1127  posted on 13.07.2007 19:37
Honteusement pris en flagrant délit:

From the mom 1126  posted on 13.07.2007 19:04
mes fils a moi sont des artistes la la lère

From Yorik 1125  posted on 13.07.2007 10:39
Un petit projet de couverture pour le livre de vous-savez-qui... (non, pas Voldemort)


From Yorik 1124  posted on 13.07.2007 10:11
Vous aurez compris, bien entendu, comment fonctionnent les smileys:
Il suffit d'écrire le smiley correspondant et il sera transformé automatiquement en un authentique smiley du blenderclan:

:) =
:( =
:/ = :/
:D =
X( =

Voila. Môssieur Corentin ne commentera sûrement rien là-dessus, car j'imagine qu'aujourd'hui, il aura "congé"...

From Thomas 1123  posted on 13.07.2007 5:06

From govokinolij 1122  posted on 13.07.2007 3:08
Hello

Looks good! Very useful, good stuff. Good resources here. Thanks much!

G'night






From Yorik 1121  posted on 12.07.2007 17:50
Une petite nouveauté: :/

From Yorik 1120  posted on 12.07.2007 13:49
"Tu te maries civilement demain"... et tu nous annonces ça comme ça, sans détours??? J'espère que tu es prêt! Il ne s'agit pas de nous rater l'évènement, vu? J'espère qu'on aura droit à des photos...

From Los Picaros 1119  posted on 12.07.2007 12:52
PIF PAF

From Fidel Castro 1118  posted on 12.07.2007 12:52
"Ils ont tourné à gauche dans la Rua del Maton, capitan !!!"
"Arrêtez-les avant qu'ils ne voient les bidonvilles!"
"Trop tard, capitan, ils ont déjà pris des photos..."
"Espèce d'incapable! Il va falloir les abattre maintenant!"
"Si capitan!"

From Grégoire 1117  posted on 12.07.2007 12:48
Hé bien tu n'auras qu'à choisir où tu vas, devenir un touriste intelligent. Ne pas faire tout un voyage organisé pour Bidochon, mais choisir très précisemment où vous allez et vous y laisser suffisamment d'espace pour pouvoir vous ballader à La Havane et fumer des Havanes. Ou bien tu crois vraiment!!!! qu'il va y avoir un agent du KGB qui va vous suivre avec un journal troué?

From La Belette, Lillois, Belgium 1116  posted on 12.07.2007 12:32
La-tic-tic !!! ;-))

From La Belette, Lillois, Belgium 1115  posted on 12.07.2007 12:31
Non, non, à Charleroi je ne dilapide point de billets verts qui seront confisqués par le pouvoir, la fière Nomenklatura socialiste ne dépend point de l'arrivée de devises via le tourisme, et si je dépense 15 € pour une promenande en bateau-mouche, c'est pour le loueur du bateau-mouche, pas pour Van Cauwenberghe...;-)) Et je n'entends point à Charleroi les cris d'écrivains ayant déplu au Lider Maximo, ils ont beaucoup de défauts, nos barons rouges, mais on peut leur cracher dessus à juste titre dans tous les éditoriaux, sans aller piquer une petite tête avec des chaussures en plomb et une enclume en guise de pendentif....;-))

Allez, trêve de conversation oiseuse, on ne changera de toute façon rien ni à la gabegie socialiste, ni à la situation des milliers de prisonniers d'opinion, ni à la situation du Standard de Liège, ni à la formation du prochain gouvernement belge, ni à rien de tout cela.

Alors rions d'un jeu de mot pourri, fôlatrons, mangeons des barbe à papa, dansons la samba, bref, vivons avant d'être perclus de rhumatismes et de regrets par milliers, mes frères, je vous le dis, il y a urgence à se rouler dans l'herbe chaude.

signé le sage de mes 2

je me marie civilement demain, sinon...la Maturité, vous dis-je.


From Grégoire 1114  posted on 12.07.2007 12:26
La-tic-tic ?

From Yorik 1113  posted on 12.07.2007 12:24
Le plus beau coin de terre,
A mes yeux, oui, c'est toi.
A mes yeux, oui, c'est toi.

Tu n'aurais pas la tablature, pour que je puisse la jouer à la guitare?

From La Belette, Lillois, Belgium 1112  posted on 12.07.2007 12:21
Magnifique chanson !

Merci !

Charleroi, il y a 100 ans, c'était Koweit-City aujourd'hui ! Dubai !


From Grègouère 1111  posted on 12.07.2007 11:44
Chantons!

Pays de Charleroi
C'est toi que je préfère,
Le plus beau coin de terre
A mes yeux oui c'est toiiiiii...

From Eric Tomaszewski 1110  posted on 12.07.2007 11:37
(extrait de la chanson traditionnelle: "Pays de Charleroi")

...
Sous des prés verdoyants
Que la Sambre caresse
Sous les bosquets riants
Pleins de chants d'allégresse,
Gît le sombre charbon,
Ce pain de l'industrie,
Que le mineur wallon,
Si cher à la patrie,
Extrait du puits profond.
(refrain)
Pays de Charleroi,
C'est toi que je préfère,
Le plus beau coin de terre,
A mes yeux, oui, c'est toi.
A mes yeux, oui, c'est toi.

J'aime les hauts-fourneaux
Flamboyant dans la brume
Et le bruit des marteaux
Résonnant sur l'enclume,
J'aime ces travailleurs
Animant nos rivages,
Et le chant des mineurs
Egayant nos villages
Après leurs durs labeurs

Allez tous en coeur pour le refrain!!!

Vive le Pays noir!!!

From Grégoire 1109  posted on 12.07.2007 10:44
La dernière fois que tu as été à Charleroi aussi, tu as soutenu un régime socialiste corrompu...

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1108  posted on 12.07.2007 10:30
QUI a subtilisé le nom du vrai Yorik, qui JAMAIS ne se permettrait de sourire une seule seconde à l'énoncé des violations les plus graves des droits de l'homme, même basané ? Ah, frères humains, vous ne méritez pas Jésus !

From Yorik 1107  posted on 12.07.2007 10:01
Je ne suis encore arrivé à rien résoudre...
À Cuba, tu auras surtout des policiers géants de la policia militar qui te prennent par le col pour t'expulser du bar, c'est bien connu...

From La Belette, Lillois, Belgium 1106  posted on 12.07.2007 7:53
Mmmh...j'aimerais y aller un jour...ca a l'air magniifique...mais c'est un peu tôt...le tourisme à Cuba soutient le régime, ais-je lu un jour...sans toutes ces devises qui affluent...en plus, je ne verrai PAS tous les opposants démocrates jetés dans des geôles sans procès, je ne verrai pas la police secrète, je verrai seulement des filles, du soleil, des gens qui dansent pour essayer d'oublier, des cigares, des plages de rêve et de chouettes vieilles voitures.....;-))

Yorik, bon courage avec tes télé-assistants. Dis leur que s'ils ne résolvent pas tout immédiatement, tu demanderas à Coco de les appeler.

From Thomaskjäärssön 1105  posted on 12.07.2007 6:43
une chose certaine, on peut toujours y écrire de l'Islande

From rjekolod 1104  posted on 12.07.2007 6:14
Hello

Looks good! Very useful, good stuff. Good resources here. Thanks much!


Bye








From Yorik 1103  posted on 11.07.2007 16:34
Figurez-vous que mon site est une fois de plus bloqué par mon provider... C'est une catastrophe!!! Je n'arrive à écrire ici que par toute une série de manipulations tordues... Il va falloir que je passe des HEURES au téléphone avec des télé-assistants bornés...

From Paul Stiller 1102  posted on 11.07.2007 14:13
Je pense que Eurolines a une ligne depuis Bruxelles qui passe par Cuba.
Mais ça met 7 mois environ...

From Grégoire 1101  posted on 11.07.2007 13:59
Justement, pourquoi tu vas pas à Cuba, comme ta soeur et ton beau-frère, histoire d'en profiter pour voir de tes propres yeux, et de nous raconter après?

From Paul Stiller 1100  posted on 11.07.2007 13:56
Je pense que Eurolines a une ligne depuis Bruxelles qui passe par Cuba.
Mais ça met 7 mois environ...

From Grégoire 1099  posted on 11.07.2007 13:14
Attend je vais voir si il y a un bus qui y va.

From La Belette, Lillois, Belgium 1098  posted on 11.07.2007 13:04
Et, les brazilieros, vous êtes déjà allé au Belize ? Parce soit-disant que c'est le Paradis sans anges, ni alevins !

From La Belette, Lillois, Belgium 1097  posted on 11.07.2007 10:09
Heu...ok...;-)) c'était plus le chestrolais qui me faisait douter de la provenance de l'aloyau...

From Falbala 1096  posted on 11.07.2007 10:05
Ta gueule, le barde, et, empoisonneur, il est pas frais, ton poison.

From Thomas 1095  posted on 11.07.2007 9:56
Coco-le-cuistre apprendra que l'chesté, ca veut dire Neufchateau. Et donc, de par-là, en Ardennes )

From Obélix 1094  posted on 11.07.2007 9:32
Miam miam, Astérix

From Grégoire 1093  posted on 11.07.2007 9:32
Je me disais aussi que ça sentait le sanglier, par ici... Pas vrai, Obélix?

From La Belette, Lillois, Belgium 1092  posted on 11.07.2007 7:51
Non, non, pour bien cougner faut bien mougner, c'est 100 % ardennais pur jus (bon, certains disent cela aussi dans le Condroz, mais ce sont de pâles imitateurs, pour un habitant de Recogne).

Mais l'histoire du hamster apprivoisé après quelques parts de tarte au riz, il est impossible d'en réchapper vivant, ou en tout cas, d'en ressortir humain. On ne peut être qu'une Bête, après un coup comme ca. C'est pire que le Vietnam ! En tong ! ;-)))))))))

From Thomas 1091  posted on 11.07.2007 6:47
Ca alors, Eric Tomaszenwski, la star mondiale de ce guestblog, est en fait un chestrolais!!??!
Qué novels du 'chesté hé donc? Mi'ïar d'crébouswér!

From Eric Tomaszewski 1090  posted on 11.07.2007 6:17
Pour nos amis cuistots, voici une autre recette bien de chez nous:

La tarte aux riz

Ingrédients:
Pour la pâte: 250 grs de farine, 15 grs de levure, 1 gros oeuf ou 2 petits, 100 grs de beurre, 5 grs de sel et 115 grs de lait tiède.
Pour la garniture: 80 grs de riz rond pour dessert, 1 litre de lait, 1 gousse de vanille et/ou 1 bâton de canelle.
Préparation :
la veille cuire le riz dans le lait avec la gousse de vanille et le bâton de canelle pendant 1 heure sur feux moyen. Une fois cuite la préparation doit etre refroidie au plus vite, ensuite la garder à température ambiante.

Le lendemain préparer la pâte; tièdir le lait au micro-onde pendant 30 secondes, mettre la levure, le sucre puis remettre au micro-onde 30 secondes. Melanger la farine, les oeufs, le sel , le lait et le beurre ramolli. Vous pouvez faire lever la pâte 2 minutes au micro-onde à 90°C. Etalez la pâte, la mettre dans un moule à tarte y mettre la garniture et battez un oeuf que vous étalerez sur le dessus. Enfournez 20 minutes dans un four préchauffer à 200°C. Une fois cuite sortez la tarte et demoulez de suite. Soupoudrez de sucre impalpable au moment de servir.

Et puis n'oubliez pas comme on dit ici:

"fo ben mounier, po ben cougner!"

From Thomas 1089  posted on 11.07.2007 1:54
ben non, il est toujours pas arrivé... c'était pas ça à la poste, c'était rien qu'un sale recommandé..

From Grégoire 1088  posted on 10.07.2007 17:02
Thomas t'as reçu le paquet finalement ???

From Grégoire 1087  posted on 10.07.2007 14:05
Quelques bouteilles de Black Label, tout au plus...

From Thomas 1086  posted on 10.07.2007 11:47
Allons, allons, un peu de sérieux! Tout le monde sait qu'il est impossible de mettre plus d'un casier de bouteilles d'eau dans le coffre d'une porsche, tout le monde sait cela, ici au zoute!

From La Belette, Lillois, Belgium 1085  posted on 10.07.2007 11:11
Pas mal. Mais y a mieux :

Dans un opuscule passionnant, dont il régulèrement question dans l'équivalent du Monde Diplomatique, càd la Dh, il est dit que Spa, la flotte, fournisseur officiel de la Cour, livre celle-ci gratuitement en casiers de bouteilles d'eau.

Et bien, il semblerait qu'alors qu'elle est livrée gratuitement, The Prince Laurent Of Belgium ramène dans sa Porsche Cayenne (il se dit le "Prince Ecolo", se fait filmer dans le métro...) des dizaines et des dizaines de casiers au Delhaize de Laeken pour se faire quellque argent.

Mânes de Maupassy, descendez sur Rappiat Ier (je ferais la même chose, mais déguisé en Fabiola).

From Grégoire 1084  posted on 10.07.2007 10:51
Hier, j'ai recyclé 90 kilos de bouteilles plastiques. Deux fourgonettes pleines. Tsk tsk. 70 reals.

From Yorik 1083  posted on 10.07.2007 10:20
BON SANG!
Heureusement que tu t'en es rendu compte à temps. La catastrophe aurait été effroyable. J'imaginais déjà la scène:
Tous mes amis sont rassemblés dans le Grand Salon, un verre de champagne importé à la main. Les murmures ne parlent que de l'apéritif, qui va être servi sous peu. Un soi-disant roulé de saumon fumé sur pâte feuilletée, une recette originairede Bruxelles (Belgique). Soudain, j'apparais en tenue d'Amiral, porteur de dit apéritif, sur un plateau d'Argent. Les convives se précipitent. Certains repartent les mains pleines de morceaux. Ils les portent à leur bouche. Mais... mais... Pouah! Ils recrachent l'un après l'autre, vident leurs mains sur le tapis persan, certains vomissent copieusement. Leurs regards furieux se tournent vers moi. "Ces roulades sont faite de pâte brisée!" hurlent-ils. "Vous entendrez parler de nous!" lâchent-ils en s'en allant. "Mais... mais..." tenté-je désesperément de les retenir. Rien n'y fait. "Oh Corentin, qu'as-tu fait" me lamenté-je, seul, sur le tapis persan entâché. Par distraction, je mange alors l'un des derniers morceaux restés sur le plateau d'argent. "Pouah! crié-je. Ces roulades sont faites de pâte brisée!"

From La Belette, Lillois, Belgium 1082  posted on 10.07.2007 10:11
Je vous envoie un colis de saumon fumé (atlantique). Je mets un glaçon avec.

From La Belette, Lillois, Belgium 1081  posted on 10.07.2007 7:26
Je suis par trop stupide.

Je suis un sous-résidu de tarentule humaine. Une pesante tarentule.

C'était de la pâte feuilletée, et pas de la pâte brisée, bon-sang-mais-c'est-bien-sûr. Les rhododendrons téléphages auront rectifié d'eux-même.


From Yorik 1080  posted on 09.07.2007 21:40
Eh bien voila, suffisait de chercher:

La véritable recette du massepain de Belgique:

Ingrédients

* 125 gr de beurre
* 250 gr d'amandes grillées
* 250 gr de sucre
* 3 ou 4 amandes amères
* un peu de vanille
* un blanc d'oeuf battu

Préparation du massepain

Prenez un quart de livre de beurre bien frais et tournez-le en crème, ajoutez-y peu à peu 1/2 livre d'amandes pilées et autant de sucre en poudre fin. Vous aurez soin de piler vos amendes en même temps que le sucre pour les empêcher de tourner en huile. Pilez aussi 3 ou 4 amandes amères avec un peu de vanille et ajoutez le tout à la pâte.

Si la pâte était absolument trop dure, prenez un blanc d'oeuf battu en neige, mêlez le peu à peu à la pâte mais n'en mettez que juste ce qu'il faut pour lier la pâte. Travaillez-la longtemps jusqu'à ce que vous arriviez à la rouler et à lui donner la forme voulue.

Beurrez ou huilez un morceau de papier blanc, placez-y le massepain ete mettez le sur une tourtière. Ne mettez le massepain au four qu'après que le feu sera éteint. Vous le laisserez sécher pendant quelques heures avant de vous en servir.

From Yorik 1079  posted on 09.07.2007 21:37
Augustin devrait goûter ça, ça m'a l'air bon. J'en ferais immédiatement si j'avais du saumon fumé et de la pâte brisée. Tiens, quelqu'un sait comment on fait du masspain? On en faisait chez les scouts mais je ne me souviens plus...

From La Belette, Lillois, Belgium 1078  posted on 09.07.2007 11:10
Le "rail de train"...qu'est-ce qu'il ne faut pas lire...je cherchais, ce matin, ce synonime de "Philosophe", dans les images d'Orient-Express : le bon vocable est un "Chemin de fer", pas un rail de train ! Mes excuses aux gourmets et aux linguistes !

Un excellent apéritif : prendre une pâte brisée, l'étaler, y placer un fromage style philadelphia, mais en produit blanc, asperger généreusement d'herbes (oregano, basilicum, dille, puis y disposer des tranches de saumon fumé ou de jambon fumé.

Rouler le tout en un beau serpent.

Trancher tous les 5 mm dans la longueur.

Disposer dans le four, pas trop près de la grille.

Seulement ques minutes, attention, ca va brûler.

C'est prêt.

Qui êtes-vous, Paul Stiller ?

From La Belette, Lillois, Belgium 1077  posted on 09.07.2007 7:07
Un autre tuyau ultra-secret que seule la Vie apprend, pour le philosophe (ou Rail de train) : si on a envie d'en déguster le mercredi soir, le mieux est de le préparer le mardi soir : le lendemain, il sera encore meilleur, après que chacun des éléments le composant aie donné de son goût aux autres, en une grande fête de l'amour, all night long. Egalement, pour que le haché soit meilleur, j'aime à le cuire un peu trop fort, le goinfrer d'herbes multiples et odoriférantes choisies presque au hasard, et y glisser un demi cube de bouillon de poule sous le capot. J'aime aussi lui refiler sur la tête une sauce au beurre extra riche fondu avec une partie des sucs de cuisson du hachis, pour faire des rigoles dans la purée. Et mert', j'ai la dalle.

Et si Augustin essayait une chipolata hyper épicée, pour de rire, qu'il soit obligé d'affoner un pot de compote de pomme pour faire passer, avant de poursuivre thomas dans l'appart en huchant : "Malappris, viens d'ici que je te dépiaute, cormoran, j'ten filerai moi, turc allemand" !

From La Belette, Lillois, Belgium 1076  posted on 09.07.2007 6:44
Un autre tuyau ultra-secret que seule la Vie apprend, pour le philosophe (ou Rail de train) : si on a envie d'en déguster le mercredi soir, le mieux est de le préparer le mardi soir : le lendemain, il sera encore meilleur, après que chacun des éléments le composant aie donné de son goût aux autres, en une grande fête de l'amour, all night long. Egalement, pour que le haché soit meilleur, j'aime à le cuire un peu trop fort, le goinfrer d'herbes multiples et odoriférantes choisies presque au hasard, et y glisser un demi cube de bouillon de poule sous le capot. J'aime aussi lui refiler sur la tête une sauce au beurre extra riche fondu avec une partie des sucs de cuisson du hachis, pour faire des rigoles dans la purée. Et mert', j'ai la dalle.

Et si Augustin essayait une chipolata hyper épicée, pour de rire, qu'il soit obligé d'affoner un pot de compote de pomme pour faire passer, avant de poursuivre thomas dans l'appart en huchant : "Malappris, viens d'ici que je te dépiaute, cormoran, j'ten filerai moi, turc allemand" !

From Thomas 1075  posted on 09.07.2007 5:53
ca s'appelle aussi plus simplement un hachis parmentier!
mais oui, augustin et moi on en raffole! un truc en plus, c'est de saupoudrer le haché de parmesan avant de taper les épinards dessus, divin!
(oui, je sais très bien que depuis "l'affaire du lardon bouilli", personne ne me fait plus confiance quand à la cuisine, mais je persiste! et je signe! là!)
Thomas.

From Yorik 1074  posted on 08.07.2007 20:17
Merci,merci.
Hier j'ai fait une recette de Thomas, qui se trouve être le plat préféré d'Augustin. Enfin c'est ce que j'ai entendu dire:
Dans un plat qui va au four, disposez:
- une couche de viande hachée mélangée à un oignon coupé fin, du sel et du poivre
- une couche de feuilles d'épinards cuites rapidement dans un fond d'eau et de beurre
- une couche de purée de pommes de terre, faite avec des pommes de terres bien cuites, un peu de lait, de beurre et un oeuf ou deux
- une couche de fromage râpé pour gratiner
- mettez au four une bonne demi-heure jusqu'à ce que ça gratine. Voilà. Ce plat s'appelle un philosophe. Eh bien Augustin a le goût fin, c'est très bon.

From Paul Stiller 1073  posted on 08.07.2007 19:01
Félicitation à vous mon cher Roger Philippe!, ainsiqu' au brave Lasse Wilhemsson!

From Yorik 1072  posted on 08.07.2007 17:53
Nous, hier, on a été voir le Tanabata Matsuri, ah ah ah, vous n'avez pas ça chez vous hein?

From Yorik 1071  posted on 06.07.2007 21:10
J'ajoute M. Glon! Très, très bon!

Figurez-vous que je viens de passer haut la main l'examen officiel de langue portuguaise du Brésil! Cherchez dans la section "USP", et qui voyons-nous? Maintenant je peux enfin faire valoir mes droits! être reconnu comme citoyen! être fier de l'être! Youpee pour Lucky!

From La Belette, Lillois, Belgium 1070  posted on 06.07.2007 12:23
Ca alors !!!

Sur le site de Monsieur Glon, on voit désormais, dans le webcounter, deux jolis drapeaux brésiliens, ainsi que deux français, alors qu'à l'ordinaire, il n'y a que 2 visites 100 % belges quotidiennes...;-))

Y va rien comprendre, le Glon.

Sans vouloir me vanter, j'ai ma petite idée sur l'identité des deux brésiliennes.

Quaut aux francais...Anne, Baboule, Paul, je vous tiens.

From La Belette, Lillois, Belgium 1069  posted on 06.07.2007 11:31

Grmrmrmrmrbrmrmr...ok j'avoue, j'a menti...non, on n'a toujours pas d'ordinateur à la maison.

On a encore que la rtbf...;-))

Mais cela devrait changer, chantons tous, pour octobre 2007, quand Ilse changera de division et obtiendra un joli ordinateur portable, si si, elle bosse sec.

La nouvelle adresse de ma chaîne, de mes palmes de granit, est la suivante :

ilse.haesaert@agoria.be

Je n'aurai JAMAIS de blog, pour qu'on vienne y tenir des débats sur les mérites comparés entre les idées d'un néo nazi adorateur d'Hitler et celles d'un extrémiste de gauche fan d'Hugo Chavez, merci ;-))

From Thomas 1068  posted on 06.07.2007 11:21
Ce qui serait un horrible horrible horrible mimétisme à la masse peupulèreu (accent du 16ème)!

ps : Très bon le Georges Glon!!! Je viens de dépenser une demie-heure de boulot à le lire!

From Yorik 1067  posted on 06.07.2007 10:54
Corentin mon ami si tu ne te reprends pas, un jour tu finiras par avoir un blog...

From Yorik 1066  posted on 06.07.2007 10:53
Ai-je bien compris ce que tu viens d'écrire? "Elle s'est levée, a débranché la télé, a éteint l'ordinateur et a jeté ma bière." Vous avez donc un - je n'ose le croire- un ORDINATEUR à la MAISON???? En ce cas COMMENT SE FAIT-IL qu'il n'y ait pas skype dessus?
Tiens envoie-moi le nouvel e-mail de Ilse... je suppose que celui que j'ai du kab. Verwilgen ne fonctionne plus...

From La Belette, Lillois, Belgium 1065  posted on 06.07.2007 9:54
Un fort bon site, avec du calembours, des souvenirs et du bon français...le pote d'un pote d'un pote.

http://gloseriesinsatiables.blogspot.com/search/label/Les%20souvenirs%20d%27enfance




From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 1064  posted on 06.07.2007 9:41
Hier soir, Ilse et moi étions assis à table, à discuter de choses et d'autres puis nous en sommes venus à parler de l'euthanasie.

Sur le sujet délicat du choix entre la vie et la mort, je lui ai dit: "Ne me laisse jamais vivre dans cet état végétatif, dépendant d'une machine et alimenté par le liquide d'une bouteille.

Si tu me vois dans cet état, débranche les appareils qui me relient à la vie."

Elle s'est levée, a débranché la télé, a éteint l'ordinateur et a jeté ma bière.

Et vous trouvez-ca drôle ?

From La Belette, Lillois, Belgium 1063  posted on 06.07.2007 7:20
Thomas : Tu te lèves à potron-minet, coyotte.

Paul Stiller, je le pressens, est bêtement jaloux, car la Nature l'a beaucoup moins favorisé que Horst, qui, lui, est un mec, un mec qui sait apprécier à sa juste valeur...UN BON MATCH DE FOOT !


From La Belette, Lillois, Belgium 1062  posted on 06.07.2007 6:23
On pourrait écrire une nouvelle aventure de HorST Tapper. Il ne roulerait plus en Opel, mais en Ferrari jaune poussin. Il ne porterait plus de veston en cuir d'abat-jour, mais des vêtements cintrés, mode, Gucci avec des cravates Kenzo. Il n'empesterait plus le tabac à rouler soi-même, mais le dernier jus de Dior pour Femme, parce qu'il est tellement sûr de sa virilité que du jus de Femme sert seulement d'appât. Tiens, une copine, se disent ces péronelles. Le bout de ses doigts ne serait plus jaune sale, mais rose tendre. Foin de ses mèches maladroites. On le rase, comme un Dur. Il fait de la voile, le we, alors sa peau est burinée par les éléments. Il ne mange plus de appelstruder, mais des sushis, plus de bières dans des verres de 16 litres, mais du Pimm's avec 1 glaçon et demi d'eau citronnée. Et puis, foin de drames domestiques. Horst Tapper est promu, passe de la section faits divers - crim de Baden Baden à Scotland Yard, section garde rapprochée de mannequins italiens-brésiliens-suédois-russes, sa spécialité (l'expérience, vous pouvez pas comprendre).

From Thomas 1061  posted on 06.07.2007 4:09
Horst Tappert n'est pas mort, espèce d'iconoclaste!!! Retire ça tout de suite! Tu marches sur un héros! un vrai! un dur! un pit-bull qui ne lâche jamais sa proie avec son regard d'acier et de merlan frit! Retire ça!!!

From Paul Stiller 1060  posted on 05.07.2007 19:30
Horst Tappert?

From Grégoire 1059  posted on 05.07.2007 14:53
Heinz Flükenbauer?

From Yorik 1058  posted on 05.07.2007 14:42
Le soldat inconnu?

From Grégoire 1057  posted on 05.07.2007 14:15
Schmidt?

From Thomas 1056  posted on 05.07.2007 13:09
Savez-vous quel est le nom du seul soldat allemand de 14-18 enterré dans un cimetière militaire français, en France, en 1918, en pleine guerre, par les français, avec tous les honneurs militaires?

From Grégoire 1055  posted on 05.07.2007 12:39
C'est parce qu'ils font des soldes... Vu qu'il y a plus personne dans les églises catholiques, quand tu achètes le Mariage, tu reçois le Pardon gratuit. 2 en 1, comme Wash'n'Go.

From Thomas 1054  posted on 05.07.2007 12:38
bah, emmène le à confesse au café du coin, vous parlerez surement d'autres choses que le djihad..

From Yorik 1053  posted on 05.07.2007 11:46
Mais... je ne comprends pas... Tu vas devoir faire ta première communion??? Ou bien tu es dispensé? Mais alors... Tu as le droit de te MARIER SANS CROIRE EN DIEU???? Je ne comprends plus rien... Mais... toutes les semaines??? Et tu dois faire pénitence, aussi, parce que vous avez vécu dans le péché sans être mariés? J'ai un ami qui a eu ça...

From La Belette, Lillois, Belgium 1052  posted on 05.07.2007 11:15
En plusse je dois voir un curé toutes les semaines jusqu'en septembre...je vas me le faire...j'ai réussi à pas faire ma communion, pasque je croyais pas en Dieu, et voilà qu'à 31 ans, je me retrouve comme au jour de mon baptème, pied et poings liés. C'est moche. Ca doit être ca, la déliquescence de la vieillesse.

From La Belette, Lillois, Belgium 1051  posted on 05.07.2007 11:12
Tu l'as dit, mon petit ami.

Mais c'est pas évident à trouver, alors qu'il en a écrit des centaines.

Ca se vend peu, et mal, en Belgique (ca fait toujours un tabac chez les brittons, où Tony Blair est un fan absolu).

N'y a t'il pas moyen de se faire livrer au Brasil par des boîtes style fnac, ...(ca sent la question très bête, hein, mais de nos jours, avec la science...;-))

Il en existe plein en éditions style "poche", vraiment pas chers du tout.

Si tu lis en anglais, ca doit être fastoche d'en trouver plein, mais moi, les calembours en anglais, les jeux de mots...c'est plus de la détente, alors...

From Yorik 1050  posted on 05.07.2007 11:09
Très bon la vidéo... C'est ça qui t'attends en effet. Mais Thomas peut surement te donner quelques tuyaux, ce qu'il faut dire, ce qu'il ne faut pas faire, etc... Bull peut aussi t'expliquer le coup du gâteau que l'on doit couper en tenant le couteau a deux mains...

From Yorik 1049  posted on 05.07.2007 11:00
Il faut absolument que je me trouve un P.G. WODEHOUSE...

From La Belette, Lillois, Belgium 1048  posted on 05.07.2007 10:46
Tante Ginette vous merde !

From Tout'l'tour'd'lo'têt' 1047  posted on 05.07.2007 9:08
Tabarnak

From La Belette, Lillois, Belgium 1046  posted on 05.07.2007 8:36
Olalalalalalaaaaaa....je crois pas que je vas pouvoir, là..... http://www.tetesaclaques.tv/video.php?vid=172

From La Belette, Lillois, Belgium 1045  posted on 05.07.2007 7:01
Nan, c'est nul, la clé à molette: je suis retombé là-dessus, c'est ca, que je voulais faire : Gentleman brindezingue

par André Clavel
Lire, juillet 2004 / août 2004


Au royaume du farfelu, les Britanniques sont rois. Et Wodehouse est leur maître à tous.

En Angleterre, où il y a huit mois d'hiver et quatre mois de mauvais temps, les écrivains sont souvent dépressifs. Aussi pratiquent-ils l'humour sans la moindre modération, afin de chasser leurs idées noires. Ce fut le cas de l'impayable Pelham Grenville Wodehouse, qui se présentait de la façon suivante: «Ce qu'a fait Shakespeare est très différent de ce que je fais, mais cela ne veut pas forcément dire que c'est moins bien.» Wodehouse? Un gentleman farceur. Expert en nonsense et autres guignoleries, indifférent aux choses sérieuses, il choisit de mourir le jour de la Saint-Valentin - le 14 février 1975 -, après avoir plongé le roman britannique dans les torrents de la pure galéjade. A son actif, une bonne centaine de vaudevilles divinement superficiels où pavoise un tandem courtelinesque: l'aristo Bertie Wooster, célibataire aussi benêt qu'endurci; et le délicieux Jeeves, son majordome, un Sganarelle roublard qui observe d'un œil impassible la gentry d'outre-Manche. Et qui l'égratigne du bout de sa pince à sucre, à l'heure du thé, avec les politesses d'usage.

C'est grâce à cet ineffable duo que Wodehouse a gagné ses galons d'humoriste, dès le début des années 1920, alors qu'une méchante épidémie d'oreillons venait de le priver de sa virilité. Cela ne l'empêcha pas de coucher sur le papier une armada de femmes fatales, auxquelles il ne donna jamais le beau rôle. Chez lui, le sexe faible -- tantes, cousines, nièces, épouses, brus - est en effet une engeance maléfique, ô combien, mais les messieurs ne sont guère mieux lotis: ses comédies regorgent de châtelains décavés, de snobs déchus, de hobereaux déplumés, de Trissotins aux méninges aussi raides que des maillets de cricket, d'ivrognes emperruqués et de parasites surmenés, à force de ne rien faire.

J'en ai encore lu 2, c'est humiliant comme c'est 100 fois meilleur que ce qu'on a tenté de faire. Caramba.

From La Belette, Lillois, Belgium 1044  posted on 05.07.2007 6:55
"Le retour de la clé à molette" sera le titre du roman le plus con de la rentrée. On l'écrit ? ;-))

From La Belette, Lillois, Belgium 1043  posted on 05.07.2007 6:52
Maupassy : «La valorisation excessive de chaque minute écoulée et la domination de la vitesse détruisent toute joie de vivre». ;-))

From La Belette, Lillois, Belgium 1042  posted on 05.07.2007 6:50
Pour Maira : http://www.lire.fr/critique.asp/idC=40298/idTC=3/idR=213/idG=8 ; http://www.lire.fr/site.asp?idC=41408&idTC=29&idR=242&idG=

From La Belette, Lillois, Belgium 1041  posted on 05.07.2007 6:43
Les aventures de Yorikou (le dernier Amélie Nothomb raconte son expérience au Japon) :

http://www.lire.fr/enquete.asp?idc=51450&idR=200&idG=3

From La Belette, Lillois, Belgium 1040  posted on 05.07.2007 6:16
J'avais oublié le cow boy de... Blain, je crois...celui avec son long nez, qui envoie des lettres d'amour...il a les jambes de Jesse James. A propos, une maison d'éédition française sort une compilation de la correspondance de Calamity Jane, paraît que c'est très bien.

From Thomas 1039  posted on 05.07.2007 3:59
DOG BULL!!!!

From Grégoire 1038  posted on 04.07.2007 14:10
Pat Buchanon? Pat Arsor? Patibulaire?

From Yorik 1037  posted on 04.07.2007 14:01
Ça fait un bout de temps que je n'ai plus vu un Chick bill... Je ne me souviens même plus du nom du gros shériff, le chef de Kid Ordinn.

From Bodidharma 1036  posted on 04.07.2007 13:54
Mais mamaaaaan...

From Boddhisavath 1035  posted on 04.07.2007 13:43
Bodidharma! rentre tout de suite à la maison! Il y a la vaiselle à faire!

From Bodidharma 1034  posted on 04.07.2007 13:11
Non moi ca va, je crois que je passe le cap de l'énervement. Sois zen, c'est dur la rhétorique :-D

From La Belette, Lillois, Belgium 1033  posted on 04.07.2007 13:02
Ha, un nouveau...heu...avant-dernier post, alors..;-))

From La Belette, Lillois, Belgium 1032  posted on 04.07.2007 13:01
Grégoire : tu l'auras deviné, j'ai cent choses à répondre là-dessus. Mieux vaut arrêter cependant je crois, j'ai trop peur que Yorik m'enlève la boule verte à côté de mon prénom ;-)), en plus ca n'intéresse manifestement que nous, cette discussion, et moi ca m'énerve plus que ca ne m'amuse, et il doit en être de même pour toi, donc, à quoi bon, hein. Aie, j'allais quand même répondre. Tout juste. C'est dur ;-)), mais je dois tenir. Aie. Hou, j'ai un super argument, là. M'en fous. Chut. C'est pas grave. Purée, c'est dur, tu m'ouvres un boulevard dans ton dernier post ;-)) C'est cruel. Ouche. N'en parlons plus. ;-))

From Grégoire 1031  posted on 04.07.2007 12:51
À moins que cette diatribe ne serve à démontrer qu'une fois de plus (décidément, quel que soit le côté par lequel on prenne le problème) le capitalisme l'emporte sur le communisme?

From Grégoire 1030  posted on 04.07.2007 12:41
Bon sang! Tu as raison! Fidel Castro n'aime pas les pauvres! Bon sang de bonsoir, voilà bien la preuve que Cuba est sous la tutelle d'une brute communiste!

Mais pourquoi mettre Bill Gates et Castro sur le même pied? Pourquoi ne pas plutôt choisir le patron de Wal-Mart, qui n'aide personne non plus et qui est un parent pauvre de Bill Gates (c'est Wal-Mart qui est la plus grosse entreprise du monde, si je me souviens bien - vas voir leur politique d'embauche/licenciement)? Je ne comprend pas bien le cheminement... Penses-tu qu'il n'y ai pas un autre type, communiste à la bonne vieille école du tout à l'État, qui au contraire soutienne une bien belle fondation quelque part sur cette planète?

From La Belette, Lillois, Belgium 1029  posted on 04.07.2007 12:13
thomas : ton commentaire sur chick et andy irait parfaitement dans la bouche de Maupassy, ca est magnifikk. C'est bin son genre de s'attarder à ce genre de débat, en plusse ;-)))

From La Belette, Lillois, Belgium 1028  posted on 04.07.2007 12:12
Thomas : entièrement d'accord pour Andy et chick bill, mais Lucky sans son cheval, ses tirs plus rapides que l'ombre (faut pas nous prendre pour des cons et la bêtise des Dalton, ...).

Par contre, je m'insurge : je ne l'ai vu qu'une seule et unique fois au congrès.

Il avait mis un queue-de-pie. Jolly s'en marre encore.

From La Belette, Lillois, Belgium 1027  posted on 04.07.2007 12:09
Tourne pas auour du pot, raclure. Lucky Luke, c'est ca ? Tout ca parce que tu as lu plus d'aventures de Lucky. T'en foutrai, moi, du smiley.

Tiens, j'ai lu un article qui dit que Hergé serait mort du sida (on lui faisait une transfusion par semaine dans les années 60 et 70).

Ca nous fait une belle jambe.

De toute façon, je préfère passer une soirée avec Jacques Brel qu'avec Hergé, alors m'en fous.

Savez qui va être mon témoin de mariache à la commune ?

Comment ca "on s'en fout".

Boum Pif.

(s'il accepte).

From Thomas 1026  posted on 04.07.2007 12:06
Chick bill, hmmbon, chickbill est un gamin...
Andy, c'est déjà mieux, mais si on lui retire son chien qui fait tout le boulot critique, il reste du vent.
Lucky Luke est vendu à l'establishment (voir combien de fois il se rends chez le président ou au congrès pour rencontrer des gros-binnets et accepter leur missions "spéciales".
Blueberry, au moins, est un vrai homme, il dort avec un vieil ivrogne, crache et râle comme un wallon!

From Yorik 1025  posted on 04.07.2007 11:55
Mahomete intellectuel... je vois... Je vois aussi que Corentin a découvert l'usage du smiley X-D ;-)

From La Belette, Lillois, Belgium 1024  posted on 04.07.2007 11:51
Yorik : Et bin chochotte, sors de ton trou, t'en veux aussi ? ;-)))


Porpose-nous un autre sujet, si t'es cap ! ;-))

Qui est le meilleur cow boy, entre Chick Bill, Lucky Luke, Andy, ou Blueberry ? Hein ?

Réponds, et fais gaffe de pas mentir, mahonnête """intellectuel""" ;-)))




From La Belette, Lillois, Belgium 1023  posted on 04.07.2007 11:42
HIN HIN HIN HIN HIN HIN HIN HIN (rire sardonique).


From Thomas 1022  posted on 04.07.2007 11:33
Aaarh raté!

From Thomas 1021  posted on 04.07.2007 11:33
ho! le 1000ème message! il est pour moi! hop!

From La Belette, Lillois, Belgium 1020  posted on 04.07.2007 11:32
J'ai pas vraiment l'impression d'être à court d'arguments, merci, j'avais plutôt l'impression du contraire, vu Totalfina...;-)))

Tiens, tu ne réponds rien, sur Fidel Castro ? ;-))

Bravo en tout cas pour l'intérêt de la télévision, c'est super ! J'espère que Livia les recevra et que vous aurez un reportage qui vous permettra de faire plus. ...;-))

Si cette télévision appartient à un requin, comme c'est souvent le cas, elle est peut-être aussi constituée d'une rédaction honnête, composée de journalistes valables, compétents, objectifs, qui s'intéressent de bonne foi aux problèmes de la région et aux solutions...

et si le Parrain local ou Shell a honte de ce qu'ils font et décident d'alléger le fardeau de culpabilité qui repose sur leurs épaules en aidant financièrement des gens à alléger les souffrances qu'ils contribuent directement ou indirectement à causer, pour moi, ce serait mieux que rien....;-)))

Je préfère même, je crois, que ce soit une entreprise bourrée de fric comme Shell qui aide les pauvres plutôt que ce soient des gens honnêtes et peu aisés qui se privent de petits plaisirs pour aider les plus mals lottis...;-)))

On n'est pas d'accord là-dessus, mais y a des choses plus graves dans la vie, comme l'entorse du médian droit du Standard de Liège, un brésilien de Sao Paulo.

Ah oui, j'ai failli oublier :

Fidel Castro..............................................................................................................;-))

From Yorik 1019  posted on 04.07.2007 11:22
Bon, essayez tout de même de ne pas vous entre-tuer si possible, je vous rappelle qu'il y en a qui n'aiment pas ça. Il y en a qui préfèrent qu'on déconne calmement sans s'énerver. Il y en a qui pensent que tout ça est très beau mais que peut-être, quand on commence à s'exciter, ça n'intéresse plus que les intéressés. Enfin je suis sûr que vous m'avez bien compris hein...

From Grégoire 1018  posted on 04.07.2007 11:03
Le problème c'est que on ne débat pas sur la question de savoir si Bill Gates est oui ou non un philanthrope - ou si c'est ton cas, nous avons un bel exemple de malentendu. C'est unn problème d'éthique. Je n'ai aucun scrupule à te dire que je ne veux pas d'argent d'une fondation Shell ou Monsanto, quand bien même ce serait des milliards de billets verts et que ça me permettrait de sauver des millions de vies. Est-ce que ça veut dire que je les force à mourrir? Non, il y a certainement quelqu'un d'autre qui sera prêt à le faire.

Un exemple. Hier, Lívia m'a expliqué que la télévision va venir faire un reportage sur notre travail à São Gonçalo dos Campos. Hourra hourra, quelle émotion. C'est vrai c'est vraiment cool, valorisateur malgré le petit travail de fourmi. Hé bien je peux t'avouer que ça m'emmerde, pour la simple raison que c'est la TV Globo qui va faire le reportage. Et que Globo à Bahia, elle appartient à Antonio Carlos Magalhaes, qui est un peu le Pinochet local, ou le Parrain si tu préfères. Voilà, c'est beau, mais ça m'emmerde et si j'étais seul je les enverrais se faire foutre. Si, je te le jure. Heureusement peut-être, c'est Lívia qui va les recevoir parce que moi je suis à Salvador pour donner des cours à la con à des emmerdeurs.

Alors voilà, ça ne me dérange plus qu'on débate villipendemment, Corentin, je t'aime aussi. On peut continuer. Rappelle-nous Fidel Castro chaque fois que tu te sens à bout d'arguments, si tu veux (hin hin, ouh elle est mauvaise celle-là) :-)))))))))))))))

From Grégoire 1017  posted on 04.07.2007 10:56
Non non je crois qu'ils parlent plutôt du fait que la loi américaine permet à des fondations de posséder et gérer un capital d'action ou de titres. Et que dans le cas de la Fondation Gates, ils investissent dans différents segments économiques qui sont légèrement contradictoires avec le travail accompli par le philanthrope. Mais après tout, ce n'est pas lui qui fixe le prix de Windows Vista.

From La Belette, Lillois, Belgium 1016  posted on 04.07.2007 10:44
Si si, merci, je l'ai bien lu, l'article dit que Bill Gates EST un philantrope, mais qu'il ne l'est pas TROP, car il paie moins d'impôts du fait que selon la LOI américaine, un donateur a des oeuvres de bienfaisance et des ONG paie moins d'impôts.

Voici le détail des ONG à qui il verse des milliards :

1999, 1 milliard de dollars sur 20 ans à la fondation " United Negro College Fund ".
2000, 50 millions de dollars à la fondation " Save the Children " afin de sauver la vie de nouveaux-nés partout dans le monde.
2001, 70 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la santé et à Path Program (recherche sur les maladies mentales) pour le développement de vaccins antiméningococciques en Afrique.
2003, 200 millions de dollars au projet Organisation mondiale de la santé "Grands défis pour la santé globale" pour l'aide à la recherche et au développement de médicaments pour les maladies spécifiques aux pays pauvres comme le paludisme (malaria).
2005, 750 millions de dollars à l'alliance mondiale pour les vaccins et l'immunisation
2005, 250 millions de dollars à l'OMS
2005, 300 millions de dollars pour la recherche contre la malaria, entre autre via la Malaria Vaccine Initiative
2006, 500 millions de dollars répartis sur 5 ans (2006-2010) pour le Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Je crains que tu n'aies pas bien lu. Allez, c'est rien, je te le recolle.


From Grégoire 1015  posted on 04.07.2007 10:31
Je crains que tu n'aies pas bien lu l'article proposé par Thomas. Allez, c'est rien, je te recolle l'adresse: http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=19525

From La Belette, Lillois, Belgium 1014  posted on 04.07.2007 8:23
Bull :J'ai relu ton dernier post, dis donc, eh bien tout est juste, tout est vrai, et c'est pas gai, que ce soit comme ca, on est d'accord. Mais ca n'a... rien à voir avec le débat. Critiquer le fait que de l'argent de Bill finance des ONG, je ne comprends pas, et ne comprendrai jamais. Pour moi, si la... maffia souhaitait verser 50 % des milliards qu'elle se fait en revendant de la drogue à des ONG, je m'en réjouirais, ce qui ne veut pas dire que ce serait pas mieux qu'on ne vende plus jamais du tout de la méchante drogue. Mais je trouverais rien moins que criminel qu'on ne décide, nous, attablé devant nos grandes assiettes, de ce que ceux qui crèvent de faim peuvent accepter et de qui. Des organisations comme Greenpeace, Oxfam, sont aussi financées par les dons de gens qui trichent, qui volent, qui vendent leurs saucisses le double de ce que ca leur coûte, les salops, de gens qui ne déclarent pas tous leurs revenus, de gens qui trichent pour avoir droit au chômage, de gens qui remplacent un robinet qui fuit en faisant payer 100 € de l'heure, de gens qui te coupent les cheveux en 12 minutes et te font payer 30 €. Ils ont moins de clients que Bill Gates, mais l'argent qu'ils donnent à n'importe quelle organisation n'est pas plus noble et ne fait pas plus de bien à ces organisations.

Bon, j'avais dit que je me taisais...;-)))

From La Belette, Lillois, Belgium 1013  posted on 04.07.2007 6:57
Tiens, on élargit le spectre, à chaque fois, on part à gauche et à droite, ou on m'envoie ici ou là, ou on me sert des pétitions de principe irréfutables: ce que veulent planter les ONG financées par Bill Gates, ce seront FORCEMENT des plantes atomiques imaginées par des sociétés avides de sang, comme toutes les sociétés (c'est quand même bien connu !), plante, on le sent bien, qui fait tout crever sur son passage et plus rien repousse après...Gengis Khan en personne...

Totalfina maintenant...je déteste Totalfina, dont le patron fut poursuivi en Belgique sur base de la loi de compétence universelle après a plainte d'un employé birman, mais pourquoi m'associer à cette boîte ? Je suis persuadé qu'ils ne sont pas en Birmanie pour aider la population. Et je suis TOUT AUTANT persuadé qu'ils ne vont pas là-bas pour soutenir le régime dictatorial. Ils y sont pour faire du profit, parce qu'il y a du pétrole. Pour avoir ce pétrole, eux et pas Shell, ils font ami-ami avec les crapules en place. C'est insupportable, c'est clair. Mais pourquoi me dire ca ? (si je ne le savais pas).

Evidemment, il est plus que regrettable que la junte au pouvoir en profite financièrement, et très très peu voir pas du tout la population qui vit dans ce pays.

On est EVIDEMMENT d'accord là-dessus, croire le contraire serait insultant. Mais cela n'a RIEN à voir avec le fait que je trouve qu'il vaut mieux que Bill Gates continue à distribuer des milliards de dollars à des ONG, ce qui est le point sur lequel nous sommes clairement en désaccord, pour mon malheur (ca m'emmerde....! ;-))).

C'était, le binoclard, jusqu'à ses nombreux dons, l'homme le plus riche du monde (il est encore deuxième, hein, je m'inquiète pas pour ses enfants), il est logique qu'i soit critiqué de par le vaste monde, sur l'internette surtout. Mais en résumé, on trouve 3 grosses critiques sur google, 1) le fait qu'il donne 100.000 € par internaute africain, ...c'est totalement faux, 2) la critique émamant d'une organisation qui prône exclusivement la biodiversité la plus large possible, qui regrette l'utilisation d'engrais pour les pauvres, mais qui n'a pas pour objet de regretter que des enfants meurent, non, seulement que des plantes disparaissent, hélas et 3) une personne privée sur un blog qui interprète un article d'un journal -que je n'ai pas lu- sur le fait que Bill Gates paie moins d'impôt depuis qu'il fait des dons de milliards de dollars, ce que prévoit la loi américaine, et HEUREUSEMENT, sinon les dons aux ONG émanant de particuliers et de sociétés (de tout le monde, quoi)diminueraient de manière extrêmement importante, ce qui ferait hurler les beaux esprits qui aujourd'hui critiquent le fait que quelqu'un paie moins d'impôt si il aide à financer de sa poche des projets humanitaires manquant cruelement de fonds.

Personnellement je m'en fous qu'il paie un peu moins d'impôts en vaccinant l'Afrique, peut-être qu'avec les milliards qu'il paie en moins d'impôt, on aura pas notre bouclier anti-missile, mais je crois que je peux vivre avec.

A la place de ces dépenses militaires, on a des vaccins pour l'Afrique, la construction d'écoles, la formation de professeurs. Mais ce serait hautement critiquable, même moralement condamnable, dont acte.

Bref...

Parlons d'autre chose, ca ne sert à rien de passer une semaine sur le fait qu'il est critiquable ou non de donner des milliards à un continent abandonné, critiquable parce que ca vient de celui qu'on déteste depuis 10 ans parce qu'il est riche, que ses logiciels sont trop chers et qu'ils sont juste bons pour les ploucs ;-))

On va pas faire voter les millions de gens qui profitent de ces programmes, hein, ils sont pas éduqués, et ils ont pas lu que Bill Gates paie moins d'impôts pour les empêcher de crever. Si on mettait des petits panneaux dans les files de distribution de médicaments et de nourriture pour leur dire, gageons que s'ils avaient une conscience politique (on peut rêver !), ils s'en iraient dégoûtés.

I have a dream...que Fidel Castro, notre Lider Maximo, une autre des plus grandes fortunes mondiales (pas en vendant des trucs achetés par des citoyens riches, NON, en affamant son peuple, et en faisant bien pire que Berlusconi point de vue rassemblement de sociétés, influence sur les médias, évasion quoi...fiscale...hein ? pourquoi il paierait des impôts alors qu'il respecte déjà pas les règles élémentaires en matière de droits de l'homme), ....que Castro, donc, finance lui aussi, à concurrence égale, des programmes humanitaires.

J'espère alors que l'on n'y verra que malice, mensonge, propagande, effets de manche, que l'on critiquera avec le même applomb, avec la même vigueur citoyenne, ce programme humanitaire qui, lui, sera certainement exempt de toute critique (gageons que les africains décimés par des dizaines d'années de famine endémiques mangeront exclusivement bio).

Allez, je retourne bosser, c'est mauvais pour ma tension, tous ces débats ;-))

Je vous aime beacoup, hein, sinon, au cas où vous l'oublieriez, que je vous aime ;-)))

From rofovnifo 1012  posted on 03.07.2007 21:07
Hi

Looks good! Very useful, good stuff. Good resources here. Thanks much!


Bye



From Grégoire 1011  posted on 03.07.2007 18:22
Ce weekend, c'était la São Pedro, et comme les gens sont très croyants par ici, ça a été l'occasion de prolonger la São João, qui s'est déroulée la semaine passée. La São João, c'est un peu le Carnaval d'ici. Le Carnaval, c'est à Rio, là, avec des plumes et des paillettes. Ici non, on fait plutôt la São João. Mais qu'est-ce que la São João?

Pendant la fête, on écoute du Forró Pé de Serra (bon, ok, en fait les gens vont plutôt voir les concerts hyper cools de Calçinha Preta - petite culotte noire - et Banda Calypso, avec Renato et Ronaldo aux guitares), on allume une bonne flambée sur le pas de la porte et on mange du maîs grillé. Surtout, oui surtout, on boit des liqueurs toute la nuit. Fruit de la Passion, Orange, Genipapo, Jaboticabo, même aux Roses, tout est prétexte pour faire une bonne liqueur. Et puis l'un ou l'autre invite un trio de musiciens (le triangle, le tambour et l'accordéon) et on danse jusqu'au petit matin. Sur les places, les jeunes s'amusent à la guerre avec leurs "espadas", des feux d'artifices qui font une gerbe de feu longue d'un mètre qu'ils lancent jovialement sur leurs amis de l'autre côté de la rue en rigolant bien fort. Ils se brûlent, ils rigolent et tout le monde est content.

Hé bien, pour la São Pedro, c'est la même chose, sauf que c'est le weekend suivant et qu'on a pas encore bien récupéré de la fête précédente.

From Yorik 1010  posted on 03.07.2007 14:48
Le temps est décidément à l'orage... Eric! Sors-nous en vite une bonne!

From Grégoire 1009  posted on 03.07.2007 14:36
Il faut presque pas d'eau pour faire pousser le manioc. Enfin du moins ici... C'est d'ailleurs ce que les gens arrivent à faire pousser quand ils n'ont aucune structure (eau, routes, électricité...). Quand tu viendras au Brésil, je te ferai visiter la campagne autour de São Gonçalo.

La forêt tropicale, comme le delta du Niger, ils ne sont pas exploités pour l'Afrique (les produits finis ne restent pas là). Tout ce qui en sort vient chez nous. C'est en Europe et en Amérique du Nord (et en Chine,aussi, depuis peu) qu'on achète le pétrole et du bois pour les meubles chics. En échange on leur envoie des bateaux entiers de nos déchets (comme la France avec la Cote d'Ivoire si je me souviens bien, ou l'Angleterre avec la Chine). Sur le pôle pétrochimique de Salvador, il y a des industries comme Monsanto, Halliburton ou Dupont. Un de mes élèves d'anglais travaille chez Dupont. Hé bien ils importent la matière première et exportent le produit fini. Rien ne reste ici. Rien, à part le salaire minimum offert aux employés.

A moins que tu ne croies TotalFina quand il dit que pas du tout, si ils sont au Myanmar, c'est pour aider la population - paââas du tout en soutien au régime. Alors oui, tout s'explique, c'est les politiciens qui sont corrompus.

Mais la nouvelle variété de manioc qu'on va leur faire planter, c'est sans doute le nouveau produit de chez Monsanto, Syngenta ou Dupont, couplé à leur fameux herbicide Terminator, qui ne laisse en vie le vieux manioc que parce qu'il n'y trouve pas la protéine X sur laquelle il s'accroche. De nouvelles plantes, donc, qui sont estampillées du logo d'une propriété privée... Oh bin oui faut comprendre, ils ont investi des sous... Va te renseigner sur la Révolution Verte en Inde. Et puis tant que tu y es, va faire un tour par Bhopal: Dow Chemicals, qui fait des engrais elle aussi, y a construit un hôpital. C'est très joli.

Je me trompe sans doute, hein... C'est que j'ai du mal à y voir clair, avec tous ces papillons. Foutchi! Pcha!! Je ne suis pas une fleur, mille quenouilles!

From La Belette, Lillois, Belgium 1008  posted on 03.07.2007 13:22
Oui...la source qui évoque le fait que la société de cette crapule de Bill paie un peu moins d'impôts en donnant des milliards de dollars à des sales pauvres est la même qui raconte la petite mésaventure de notre ami Eric (je suis avec toi !)...c'est tout dire...;-))

Si Bill Gates payait des centaines de millions d'impôts, on dirait qu'il donne du fric à Bush, mais quand il le donne à des pauvres, on dit que c'est uniquement pour éviter des impôts, pour dvenir encore plus riche.

C'est faux : les milliards de dollars qu'il donne à des pauvres, il le perd, hein, c'est plus dans sa popoche. Donc même si en donnant tous ces milliards, il paie moins d'impôts, il ne les a quand même plus, ces milliards...donc y voir directement et exclusivement une manoeuvre perverse pour s'enrichir me paraît sujet à c(auti)on. Mais bon, que ce fric lui échappe, et aille dans les poches en cashmere de jeunes togoloais, cela devrait nous mettre en joie, et nous faire chanter l'Internationale... ;-))

Moi, le peu de fric que je donne (je suis rapiat) à des organisations, je le donne uniquement à des organisations qui sont enregistrées et reconnues d'utilité publique, comme ca j'ai une réduction d'impôt. Et je donne 35 € au lieu de 15 €, sinon j'ai pas la réduction, même si je préfèrerais donner 15, pour tout vous dire...;-))

Mais y voir de l'évasion fiscale et comparer ca à ce que fait Berlusconi, qui pour le coup est une horrible merde (tiens, on le critique pas, lui, il reste dans son rôle : ses milliards, il les garde, il n'en donne pas 95 %, pas 50 %, non, pas un seul % : ca, c'est un riche qui sait vivre) me paraît pour le moins curieux, comme raisonnement.

Bref.

On va tous critiquer cette salope de faux philantrope, alors, en se donnant de grandes claques dans le dos, en s'autocongratulant, et en tentant de s'auto persuader qu'on est des gens meilleurs, qu'on fait plus et mieux pour le petit pauvre, qu'on est plus gentil.

Et si on voit un pauvre aller chercher un fruit dans la main de Bill Gates, on le bute, on lui pique son fruit et on le jette dans le fleuve (le fruit, hein), parce que tout cela me paraît fort... suspicieux.

Ah, nous la fait pas, à nous !

Saviez pas qu'il offrait 500.000.000.000 dollars à des gens qui ont internet en Afrique, en plus ? Et on s'étonne que rien ne va ?

Avec José Bové, levons-nous, les pauvres roteront en soupirant d'aise, après avoir bouffé les millions de tonnes de bouffe produites en France puis détruites par de preux agriculteurs qui sont subventionnées par la PAC pour produire 100 fois plus qu'ils ne peuvent écouler.

Ca, c'est un croisé !

Et il a une chique moustache, en plus !

Et il a fait de la vraie prison, pour de très nobles motifs, pas comme ce pied-tendre d'amerloque !


From Yorik 1007  posted on 03.07.2007 12:45
Quelle déception. Bill Gates ne serait donc pas un nouveau Largo Winch, mais bien un nouveau Silvio Berlusconi? Un nouveau Roi de l'Évasion d'Impôts (R.E.I)? Quel dommage, je m'apprêtais justement à verser ma maigre obole à sa fondation... Bon tant pis, on ne pourra pas dire que je n'aurai pas essayé. Je vais plutôt aller m'acheter un "super-chesnut-crisp" à moins qu'un "twix"? un "choco-flash"? avec l'obole... (Un "kwax" peut-être). Au moins je serai sûr qu'elle sera bien utilisée.

” Après coup, craquer l’allumette a été ma grosse erreur. Mais j’essayais seulement de récupérer le hamster. ” a raconté Eric Tomaszewski aux docteurs stupéfiés du Service des Grands Brûlés de l’hôpital de Salt Lake City. Tomaszewski et son partenaire homosexuel Andrew Kiki Farnum ont été admis pour un traitement d’urgence après qu’une sodomie eut sérieusement mal tourné.
” J’ai poussé un tube en carton dans son rectum et glissé Raggot, notre hamster, à l’intérieur “, a-t-il expliqué. ” Comme d’habitude, Kiki a crié “Armageddon! ” pour indiquer qu’il en avait assez.
J’ai essayé de récupérer Raggot mais il ne sortait pas, j’ai donc regardé dans le tube et craqué une allumette, pensant que la lumière pouvait l’attirer “.
A une conférence de presse, un porte-parole de l’hôpital a décrit ce qui s’est passé ensuite: L’allumette a enflammé une poche de gaz intestinal et une flamme a jailli du tube, enflammant les cheveux de M. Tomaszewski et brûlant sévèrement sa figure. Elle a aussi mis le feu au pelage du hamster, qui, à son tour, a enflammé une poche plus grande de gaz plus loin dans l’intestin, propulsant le rongeur comme un boulet de canon.
Tomaszewski a été brûlé au deuxième degré et a eu le nez cassé par l’impact avec le hamster, tandis que Farnum a été brûlé au premier et au deuxième degré à l’anus et sur la partie inférieure de son intestin.
Source: Los Angeles Times

From Eric Tomaszewski 1006  posted on 03.07.2007 12:25
Saleté d'Internet et de Mondialisation!

On peut plus rien cacher ...
A cause du web, ma mésaventure médicale me poursuit toujours.
J'étais jeune!Je voulais juste faire des expériences, découvrir la vie quoi!

From La Belette, Lillois, Belgium 1005  posted on 03.07.2007 11:57
Et non, ok, les congolais ne peuvent polluer, ils doivent crever, sinon c'est cyber.

Et oui, Novartis, après avoir dépensé des dizaines de milliards pour développer un traitement contre le sida, doit, quand il a trouvé, le distribuer gratuitement à tout le monde.

On n'a plus 4 ans, la naiveté, c'est beau, vouloir que tous les papillons dansent et chantent, c'est juste et bon, mais ce n'est pas comme ca que ca marche, aussi regrettable que cela soit.

Et comme cela ne va pas comme cela, jusqu'à preuve du contraire, heureusement que des Etats, des Ong financées par les pauvres d'ici ou des milliardaires paient la société Novartis qui a dépensé des milliards pour trouver un traitement sans lequel ils crèveraient tous, par centaines de millions...Non, je ne peux imaginer critiquer que des milliardaires crachent des milliards pour acheter les traitements contre le sida et les donnent à tout un continent.

Continent riche en ressources, mais dont les dirigeants préfèrent s'engraisser illégalement depuis des décennies, sans qu'eux ne soient trop critiqués par les bonnes consciences pourchassant les méchants riches. Novartis est le grand méchant loup, Bill Gates aussi, parce que les dirigeants africains préfèrent ponctionner tout le pétrole, tous les minerais, pour se construire des palais, plutôt que d'acheter des traitements avec les ressources du pays.


From Thomas 1004  posted on 03.07.2007 11:51
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=19525

From La Belette, Lillois, Belgium 1003  posted on 03.07.2007 11:25
Grégoire : Et le pire là-dedans, c'est que t'es salement malin, mon cochon ;-))

Yorik : je ne pense nullement que Bill gates ne pense qu'à sauver la veuve et l'orphelin, mais seulement qu'il le fait, à ses moments perdus. Le prix exhorbitant de ses programmes, ca n'a pas grand chose à voir je crois, tout le monde est d'accord pour dire que c'est cher, il serait temps que quelqu'un propose la même chose pas cher ET que les gens préfèrent cette solution là à continuer à cracher, hein...mais bon, tant qu'il continue à donner 95 % de sa fortune à des ONG....;-))

Pour le mail de la fondation bill gates à l'Afrique, je me disais que ca puait un peu...:

Cyber-escroquerie : : Bill Gates Foundation Lottery For Internet Expansion In Africa
samedi 10 juin 2006.

Dans la suite de notre dossier sur la cyberescroquerie, nous vous proposons les messages attrappe-nigauds les plus répandus. Voici le dernier que nous avons reçu et qui porte sur une prétendue loterie organisée par la Fondation Bill Gates. Il s’agit bien entendu d’un scam.
A votre aimable attention,

Nous avons le plaisir de vous annoncez que vous êtes l’un des heureux gagnants de la Bill Gates Foundation Lottery For Internet Expansion In Africa dont le siège mondial pour l’Afrique ce trouve à Paris. Une loterie portant sur les adresses Email des internautes africains.

La valeur totale en jeu est de 50.000 000 Millions Euros et votre adresse a été tirée au sort par sélection informatique lors de notre premier tirage annuel effectue la semaine dernière au siège mondial sis à Paris.


Lire aussi :

Bill Gates Foundation Lotery : chronique épistolaire d’une cyber-escroquerie
Scam : gare à la cyberescroquerie !

Si toutes les critiques sont du même acabit que celle-ci...;-)))

L'organisation qui procède à la critique de la méthode est bien gentille, mais j'aimerais procéder à la critique de la critique de la méthode :

Cette organisation ne lutte pas contre la maldie, la faim, la pauvreté, mais pour la biodiversité.

Cette organisation critique notamment l'utilisation de biocarburants, car cela représenterait un risque pour la biodiversité.

La critique à la fondation de Bill Gates est uniquement dirigée sur ce point. On veut limiter la faim dans le monde en recourant à des méthodes qui risquent de mettre en péril la biodiversité : au lieu de continuer à utiliser du magnoc qui ne piusse pas sans des dizaines de millions de litres par an, on va utiliser une variété de magnoc qui pousse même dans des conditions de sécheresse terrible, pour que les gens arrêtent de crever de faim, comme leurs enfants. Est-ce à ce point monstrueux ?

Le mec qui crève, il en a rien à foutre, de la biodiversité, il aimerait manger. Mais à entendre ces critiques, le mec qui crève de faim, il serait obligé de crever ou de manger bio, comme les pétasses du Zoute, pour faire plaisir à des écolos d'europe, engoncés dans leurs rocking chair à regarder pousser leurs grains de pavot venus-tout-droit-d'Afghanistan.

Je ne suis pas d'accord.

Et cette fondation, ce n'est pas que des aides à l'agriculture, comme tente de le faire croire cet article des plus réducteurs et quelque peu orienté par l'identité de son auteur.

Ce sont de vastes campagnes de vaccination, le financement de centaines d'ONG des plus respectables, etc....

Cette "critique" l'oublie, ne le savait pas, ou préfère cacher ce fait ?

Allrez, j'en ai rien à foutre de jouer à l'avocat de ce type, mais je tenais à réagir sur le fait qu'il faudrait systématiquement critiquer tout ce qui vient de quelqu'un parce qu'il a le malheur d'avoir du fric, fric dont il reverse 95 % à des ONG. Oui, il lui en reste assez, je sais, mais est-ce une raison pour ne toujours voir que le négatif ?

En 2006, Bill Gates a décidé de consacrer 95 % de sa fortune à la lutte contre les maladies et l'analphabétisme dans les pays du Sud. Sa fondation a déjà dépensé 9,26 milliards de dollars, en particulier pour vacciner 55 millions d'enfants.

1999, 1 milliard de dollars sur 20 ans à la fondation " United Negro College Fund ".
2000, 50 millions de dollars à la fondation " Save the Children " afin de sauver la vie de nouveaux-nés partout dans le monde.
2001, 70 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la santé et à Path Program (recherche sur les maladies mentales) pour le développement de vaccins antiméningococciques en Afrique.
2003, 200 millions de dollars au projet Organisation mondiale de la santé "Grands défis pour la santé globale" pour l'aide à la recherche et au développement de médicaments pour les maladies spécifiques aux pays pauvres comme le paludisme (malaria).
2005, 750 millions de dollars à l'alliance mondiale pour les vaccins et l'immunisation
2005, 250 millions de dollars à l'OMS
2005, 300 millions de dollars pour la recherche contre la malaria, entre autre via la Malaria Vaccine Initiative
2006, 500 millions de dollars répartis sur 5 ans (2006-2010) pour le Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme.


Lorsque l’on est un utilisateur de solutions Apple, il est facile de dauber et de se gausser des failles ou des bugs à répétition, que connaissent nos « cousins numériques » du monde PC...
Lorsque l’on est un utilisateur de solutions Apple, il est facile de dauber et de se gausser des failles ou des bugs à répétition, que connaissent nos « cousins numériques » du monde PC sous hégémonie logicielle made in Microsoft. C’est une réalité. Depuis toujours il est reconnu que Windows est un système d’exploitation beaucoup moins convivial que ne peut l’être Mac OS, en tout cas nous en sommes plus que convaincus nous les adeptes de solutions logicielles Apple.
Et au vu de ce qui précède, nous oublions trop souvent aussi que le patron de « l’infâme système troué » est aussi un grand philanthrope via sa fondation privée. Aujourd’hui je souhaite vous faire partager l’autre facette du personnage Bill Gates. Facette que peu de gens ne retiennent (voire ne connaissent... ?) et qui n’est pas dénuée d’humanité, donc d’intérêt.

Bill Gates, Chairman de la générosité

Comment peut-on expliquer que Bill Gates soit le plus grand donateur aux causes humanitaires via sa fondation privée née en 1994, et ce depuis des années ? Nous sommes beaucoup à ne voir qu’au travers de son action commerciale la plus connue, « l’invasion logicielle », qu’une seule facette du personnage : celle du capitaliste pur et dur dont le but est de vendre ses solutions au plus grand nombre.
Il faut donc se pencher sur son passé et inspecter la façon dont le magnat du logiciel a été éduqué pour essayer de comprendre l’autre facette, celle que je vous présente sommairement ici.
Selon Philippe Coste dans son dernier article paru dans l’Express, ses parents étaient impliqués dans des causes humanitaires depuis tout temps. Le père de Bill Gates arpentait les galas de charité pour donner de son temps, de son argent et de sa personne. Sa mère faisait partie d’œuvres caritatives du Nord-ouest américain (United Way) et a dit un jour à son génie de fils avant qu’il ne se marie en janvier 1994 avec Mélinda : « on attend beaucoup de ceux qui ont reçu beaucoup ». Ce fut visiblement un déclencheur chez Bill Gates car quelques mois plus tard, il posait les bases de sa fondation, lui qui venait de faire fortune en vendant le célèbre Windows à l’échelle planétaire. Il aurait donc simplement mis à nu une partie de sa personnalité, sous l’impulsion verbale de sa mère.

Welcome to the Bill and Melinda Foundation

La stratégie de la fondation fondée courant de l’année 1994, voulue par les époux Gates, est simple : intervenir là où le marché refuse d’aller car il n’a pas d’argent à récolter. Ce marché si décrié mais qui est devenu un moteur mondial incontestable, même si on peut le contester. C’est dire que cette fondation a du travail dans de nombreuses parties du globe et dans de multiples secteurs aussi divers que variés. Une grande partie de la population humaine ne vit pas avec le minimum vital que l’ensemble des citoyens européens, et occidentaux en général, possède. Donc les époux Gates interviennent là où personne ne pense (ou ne veut... ?) aller pour sauver des enfants, des adultes ou améliorer significativement leurs conditions de vie.

Cette fondation privée est ainsi dotée de près 30 milliards de dollars de trésorerie actuellement pour fonctionner et faire son office humanitaire de par le monde. Et l’argent sert à la cause car loi américaine oblige les dirigeants de ce genre de fondation à reverser chaque année 5% des recettes. Actuellement, depuis sa création, la fondation de Bill Gates a offert 7 milliards de dollars à diverses organisations internationales dûment sélectionnées, et dans les domaines suivants :

1) réduction des inégalités diverses
2) améliorer la santé dans le monde
3) améliorer l’enseignement et permettre l’accès la connaissance aux plus pauvres
4) accéder aux nouvelles technologies

La fondation a aussi versé dernièrement près de 1 milliard de dollars pour que 20 000 adolescents américains, issus des minorités et des familles les plus pauvres, puissent se payer leur cursus universitaire sans se poser de questions. Enfin, ce ne sont pas moins de 47 000 ordinateurs qui ont été offerts aux systèmes éducatifs de par le monde. Le bilan est conséquent, l’action de la fondation indispensable.

Les soupçons, le doute... ?

Forcément, quand autant d’argent est en jeu et que le donateur numéro 1 se nomme Bill Gates, la suspicion est de mise. Il a été reproché à Bill Gates de vouloir effectuer des dégrèvements records de ses impôts sur le revenu en mettant en place cette fondation. Car il est vrai que lorsque vous oeuvrez dans ce domaine, c’est le cas de le dire, vous payez moins d’impôts en fonction de ce que vous donnez. Au vu des sommes engagées, le doute est permis c’est humain !
Une autre peur a aussi fait surface, celle d’un contrôle total de la science mondiale et des orientations prises par le secteur de la recherche fondamentale et de la recherche tout court. Au mois de mai 2005, le patron de Microsoft était invité à prononcer le discours inaugural d’ouverture de la conférence annuelle de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). C’est un peu comme s’il prenait tribune à l’ONU, ce n’est donc pas un acte anodin mais chargé de symboles, qui peut générer une certaine inquiétude de la part des chercheurs internationaux. De même qu’une main mise sur le secteur de la recherche scientifique, celle que préfère Bill Gates au vu de sa formation universitaire. Bref, un problème de monopole une fois de plus, qui n’a rien à voir avec l’informatique personnelle... mais qui pèse au-dessus de chaque billet employé par cette fondation pour la cause humaine.

De même, il est reproché à l’homme le plus riche du monde, de vouloir tout miser sur l’innovation technologique, financée grâce à beaucoup d’argent (pour aller vite...) au détriment de l’amélioration des infrastructures actuelles notamment celles des pays pauvres qui ont un besoin croissant de réhabilitation en plus de l’action sporadique même si elle est importante. Mais cette attitude de tout miser sur la technologie, et de penser qu’elle va tout résoudre, est assez typique de l’attitude hégémonique dite positive, de la démocratie américaine. Elle ne serait donc pas « propre » à Bill Gates.
De plus, les époux Gates se déplacent sur le terrain pour vérifier que leurs dollars soient bien utilisés là où ils doivent l’être, même si des centaines d’employés font fonctionner cette fondation comme une entreprise performante au quotidien.

Nous constatons que beaucoup d’interrogations peuvent encore exister et se poser, au sujet des réelles motivations philanthropiques de Bill Gates. Cependant, des actions quotidiennes sont menées et servent à sauver des vies voire à améliorer le quotidien de beaucoup de déshérités. Et ça, c’est une réalité, ces actions humanitaires vitales au vu des déséquilibres croissants entre les pays riches et ceux qui ne le sont pas, ou moins...

Conclusion

Peut-être que cet homme au grand coeur ne fait ces démarches humanitaires que dans le dessein de dégrever un maximum de dollars de sa déclaration d’impôts sur le revenu. Ou bien grâce à la fortune colossale dont sa fondation est dotée, imposer sa propre vision scientifique et ses priorités dans la recherche. En résumé, devenir le « maître du monde » encore une fois ? On peut toujours se poser la question, légitimement. Mais alors pourquoi ne pas faire de la politique, ce serait bien plus efficace à mon avis que d’aller sauver un enfant de la malaria...
C’est pourquoi, après avoir lu, lu et encore relu des dizaines de documents pour préparer ce dossier, je suis à titre personnel convaincu que Bill Gates est un grand philanthrope. Un humain avec un grand H, à sa façon certes, et qui permet de sauver des milliers de vies au quotidien sans publicité tapageuse. Ce n’est pas rien.

Alors à ce titre, ne vous connaissant pas personnellement, j’ai envie de vous croire par rapport aux actes concrets constatés et je vous dis bravo Monsieur Bill Gates. Tout en continuant à utiliser Mac OS X par contre, faut pas pousser non plus...

Dossier Microsoft




Le 25 juin 2006, Warren Buffett s'engage à donner progressivement jusqu'à 80 % de sa fortune à la Fondation Bill & Melinda Gates sous réserve, selon The Economist, que Bill ou Melinda dirige directement la fondation. Il fait d'ores et déjà un don valorisé à 30 milliards de $ sous la forme de dix millions d'actions de classe B de son entreprise Berkshire Hathaway.[3]
La Fondation Bill & Melinda Gates devient la fondation la plus richement dotée du monde, surpassant Ikea


From Grégoire 1002  posted on 03.07.2007 10:48
Pour ce qui est du droit des Africains à polluer eux aussi ce qui reste encore de forêt tropicale au Congo et au Cameroun, ça me rappelle un bon vieux principe de cybernétique, la rétroaction. En gros, un système est cyber quand, après avoir fait une chose, il est capable d'évaluer son degré d'erreur et d'adapter son action pour ne plus la reproduire.

Pour Bill Gates, oui oui c'est gentil tout plein, tu as raison, c'est un héros et cela montre bien à quel point le système est bien huilé (le monde est plat, comme dirait Thomas Friedman). Peut-être faut il le poids de Bill Gates pour empêcher Novartis de faire un autre procès en Afrique du Sud? Mais alors est-ce Bill Gates qui est bon, ou Novartis qui est une pute?

Et puis il monte aussi des conférences pour aider les chefs d'Etats à utiliser l'informatique pour nous gérer mieux, et ça c'est aussi merveilleux, surtout si ce n'est pas en open-source (penses-tu qu'un jour prochain tu pourras ouvrir un opendocument avec word?). Ais-je tord ou raison de faire l'amalgame entre lui et sa propre compagnie?

En attendant, pour moi, il y a là la même différence qu'entre le socialisme et le PS de Charleroi. Bien sûr qu'il faut distribuer des médicaments, bien sûr que ça demande de l'argent. Mais que ce soit la fondation d'un peul qui s'en charge, je ne pense pas que ce soit si intéressant que ça. L'urgence n'interdisant pas de critiquer la méthode. Et la critique de la méthode n'impliquant pas le déni de l'urgence.

From Andrew Carnegie 1001  posted on 03.07.2007 10:33
The man who dies rich, dies disgraced.

From Yorik 1000  posted on 03.07.2007 10:26
Je l'aime bien moi Bill Gates... C'est un peu un Largo Winch... Il est à la tête d'un empire de milliards de dollars mais il ne pense qu`à sauver la veuve et l'orphelin... Finalement, le méchant capitaliste, dans Largo Winch, ce n'est pas Largo Winch, c'est son acolyte, le grand WASP à lunettes, je ne sais plus son nom, là. Ce n'est probablement pas lui qui décide du prix EXORBITANT auquel est vendu Windows vista, à ce propos, je vous conseille tous d'essayer Ubuntu, (ou Mandriva, dirait mon ami Eon), c'est très cool, ya un desktop 3d hallucinant.

From La Belette, Lillois, Belgium 999  posted on 03.07.2007 9:35
Grégoire :

Ceci pourrait peut-être t'intéresser :

Vincent Stévaux, historien (FUNDP) travaille depuis 4 ans en Bolivie pour Audio Visuales EDUCATIVOS (AVE), une ong qui amméliore le quotidien d'enfants travailleurs à Cochabamamba. Ave part du principe qie les enfants peuvent se développer en teravaillant, si dans de bonnes conditions.

Il organise des fêtes avec les enfants, leur donne la parole pour qu'ils expriment ce qu'ils pensent, ...il les aide aussi à éditerun journal qui existe depuis 2 ans et paraît tous les mois.

Il revient en europe faire un DES en coopération au développement, puis repartira ailleurs.

Peut-être une bonne recrue ? ;-))

il a un site, dit le journal : www.vincetmanu.com

From Thomas 998  posted on 03.07.2007 8:44
Exactement! c'est un honneur assez incroyable!

From La Belette, Lillois, Belgium 997  posted on 03.07.2007 7:29
Puisqu'il voulait seulement récupérer le Hamster, qu'il te dit !!! ;-))))

Bienvenue ici bas, Monsieur la légende Urbaine !!! ;-))

Vous nous faites trop d'honneur ! Une vraie star ! ;-))

Et merci pour tous ces poèmes !




From Thomas 996  posted on 03.07.2007 7:22
Monsieur Tomaszewski, Rassurez-moi,

vous êtes vous un jour adressé aux médecins médusés du service des grands brûlés de l'hopital de Salt Lake City? non hein! rassurez-moi!

From La Belette, Lillois, Belgium 995  posted on 03.07.2007 7:17
Suite ;-))

et que Bill gates t'appelait pour donner des millions à ton ONG, tu l'enverrais se faire foutre, sur le ton de "mais pour qui il se prend, ce sale riche qui a vendu des programmes trop chers que tout le monde achète", non mais quoi, qu'il laisse MES pauvres tranquilles, pas touche, c'est moi qui sait de quoi ils ont besoin, et hum, oui, ils ont peut-être besoin de millions, mais pas de ceux-là, en plus, si ce con donne des milliards, mes pauvres vont devenir riches, des sales riches, oui.

Je caricature, hein, mais je suis un peu échauffé là...Ok pour critiquer les méchants riches, mais les critiquer quand ils font ce qu'on leur demande de faire et quand ils font ce pourquoi on les déteste quand qu'ils ne le font pas, ca me semble du pur dogme, limite extrémisme.

Ou je ne comprends rien.

J'espère que je me trompe lourdement, hein.

Ce sont des milliers et des milliers de gens qui sont aidés par ces programmes, certainement critiquables sur un point ou l'autre (comme sont peut PEUT-ETRE également critiquables les autres projets de gentilles ONG sur un point précis ou l'autre ?), mais pas autant que de ne rien faire.

Une ONG c'est gentil tout plein, sauf celles qui sont riches, financées par des milliardaires. C'est mieux quand on prend l'argent a des gens en échange d'une saloperie totalement inutile en plastique polluant de l'Ile de Paix, ou de beaux autocollants de la Croix Rouge ? Là, c'est pas les riches qui paient, tu vas au Zoute avec cette camelote, personne te l'achète, par contre si tu vas à Charleroi, tous les "pauvres" se jettent dessus, ils sont plus généreux, c'est un fait. Alors ca c'est bien, de l'argent de pauvre pour aider des plus pauvres, c'est moralement mieux ?

Critiquer des gens parce qu'ils ont pollué la planète en donnant des engrais à l'Afrique, c'est beau aussi. Nous on a le droit d'engraisser nos champs comme des porcs, mais aller dénaturer les belles plaines d'Afrique, non, que ces bougnoules utilisent de l'engrais parce qu'ils sont incapables de faire pousser des belles tomates bien rouges sans produits, ca, non, hein, mais quelle horrreur, ils vont polluer, ces cons ! Qu'ils crèvent, oui ! Aaaah, ce vieux chaffouin de Bill Gates, c'était donc ca, tu voulais polluer l'Afrique, hein ?

Et quand il offre des dizaines de milliers de traitement trithérapies en Afrique pour éviter qu'un enfant sur 2 soit orphelin, c'est sans doute parce qu'il est actionnaire de la grosse boîte américaine qui détient la licence pour ces trithérapies, c'est ca ?

Zt en plusse vous savez pas quoi ? Bill Gates, cette éhonte crapule, pour éviter qu'ils ne continuent à crever de faim, et lleurs gosses en premier, et bien il modifie leurs systèmes de semences traditionnels et leurs vastes connaissances autochtones. Ah, la grosse merde ! On aura tout vu ! Il veut même pas qu'ils continuent à crever en respectant leurs connaissances autochtones !

Et sorcier dire sida pas bon, alors manger écorce de l'arbre, pas trithérapie, ca vaudou.

Bon, bravo d'avoir réussi à trouver deux articles critiques sur ce que font les fondations Gates, Clinton et autres, hein, je vais pas emmerder tout le monde à en poster 200 qui se réjouissent de ces aides à l'Afrique, je crois que ca sert à rien.

Et vive Mère Théresa, hein !

(Si je trouve un super article qui dit que tout ce qu'elle a fait de magnifique, c'est seulement parce qu'elle a entendu Dieu lui demander de le faire, je le brûle. Surtout que le pire, c'est que ca l'a rendue heureuse, de faire le bien autour d'elle. Bel égoisme. En plus, l'Abbé Pierre est pd).


From La Belette, Lillois, Belgium 994  posted on 03.07.2007 6:51
Non, je ne comprends toujours pas bien comment on peut critiquer le fait qu'un mec donne des milliards de dollars. Tout le monde sait que le plus gros problème des ONG, c'est le manque d'argent. C'est une belle citation, ca : le problème des pauvres, c'est qu'ils manquent d'argent. Si 3 des plus gros milliardaires au monde désirent verser des centaines de milliards de dollars pour lutter contre le sida, la faim, la maladie, le manque d'instruction, au nom de quoi mépriser cela et leur cracher à la gueule en leur disant : foutez le camp, bande de sales riches, si vous êtes riches, c'est parce que vous avez vendu des trucs que j'ai acheté ?

Ca me paraît aller loin.

Qu'est-ce qu'on veut, finalement ? Que les pauvres restent pauvres, pour qu'on puisse s'en occuper tout seul, qu'ils crèvent tous en masse, pour que ce soit vraiment trop horrible, et qu'on puisse continuer à se dire "c'est vraiment dégoûtant, tous ces riches dans leurs piscines de champagne, et d'autres, ici, qui aident tous ces pauvres tout seul, tout seul, il n'y a que nous, les riches sont vraiment tous des salopards ?

Je crois que ce serait pas mal, à un moment, de sortir du carcan qui veut que les riches sont des crapules, que les pauvres ne méritent pas de bouffer grâce à de tels salops hypocrites qui ne donnent que 10 % de leurs milliars, ah les salops, et tout ce qui va avec.

Je crains que si tu étais le patron d'une ONG en Inde, par exemple, et que

From Eric Tomaszewski 993  posted on 03.07.2007 5:15
Oui, j'ai effectivement travaillé chez Bitterroot Motors.
Je suis belge par ma mère, mais après mes études je suis parti aux USA où j'ai habité 5 ans à Missoula dans le Montana.
Comme tout les jeunes j'ai eu mon rêve américain.
Je suis maintenant de retour à Bruxelles où je travaille chez Toyota Belgium au département SUV.

From Gregoire 992  posted on 02.07.2007 24:51
Une autre solution miracle pour l'Afrique?

Bill Gates va ressusciter la Révolution verte déclinante de la Fondation Rockefeller

"C'est maintenant le tour de l'Afrique. Ce n'est que le début de la Révolution verte dans le continent. L'objectif final est que d'ici 20 ans, les agriculteurs doubleront ou même tripleront leurs rendements et vendront le surplus sur le marché. Imaginons une nouvelle Afrique, où les agriculteurs ne sont pas condamnés à une vie de famine et de pauvreté, où les gens peuvent regarder vers l'avenir avec espérance."
Fondation Bill & Melinda Gates, le 12 septembre 2006.

A grands renforts de publicité, les fondations Bill & Melinda Gates et Rockefeller ont annoncé le 12 septembre qu'elles s'étaient associées pour une nouvelle "Alliance pour une Révolution verte en Afrique". Le lendemain, probablement sans que ce soit dû au hasard, Jacques Diouf, Directeur général de la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture), a appelé à soutenir une seconde Révolution verte pour nourrir la population mondiale qui augmente. Le chef des Nations Unies, Kofi Annan, est aussi intervenu pour appuyer cette initiative.

Le fond de cette initiative des fondations Gates et Rockefeller c'est de sélectionner de nouvelles semences et d'obtenir que les petits agriculteurs d'Afrique les utilisent. Gates va mettre 100 millions de dollars et Rockefeller apportera une contribution de 50 millions en plus de sa longue expérience dans ce domaine. La fondation Gates, qui a centré ses activités sur la santé depuis ses débuts, n'a que depuis récemment identifié l'agriculture comme domaine où on pouvait dépenser de l'argent. Lors de la conférence de presse de lancement de l'initiative, Bill Gates a souligné que ce n'était que le premier des nombreux investissements dans le domaine de l'agriculture qui viendrait probablement de sa fondation, actuellement l'œuvre caritative la plus riche du monde, avec plus de 60 milliards de fonds.

Alors que la tête de l'empire Microsoft fournit l'essentiel du financement, le réel instigateur à l'origine de cette initiative (et son principal bénéficiaire) est la fondation Rockefeller. L'argent neuf apporte un élan considérable à son programme et à sa stratégie en Afrique. Rockefeller était le principal organisme à l'origine de la campagne pour la Révolution verte lorsqu'elle démarra dans les années 50. Lancée au moment de l'apogée de la guerre froide pour contrer la menace de la révolution rouge qui balayait les campagnes dans de nombreux endroits en Asie et en Amérique latine, la Révolution verte est souvent décrite comme un projet de développement agricole basé sur la sélection de nouvelles variétés de plantes cultivées réagissant mieux aux engrais, aux produits agrochimiques et à l'irrigation. Son impact sur les pratiques agricoles et sur la production alimentaire a provoqué de violentes controverses: ses défenseurs déclarent qu'elle a sauvé des millions de vies en augmentant la productivité agricole, alors que ses opposants mettent en évidence l'impact dévastateur qu'elle a eu sur les petits agriculteurs et sur l'environnement. Et personne ne nie qu'elle a généré un énorme marché mondial pour les entreprises de semences, de pesticides et d'engrais.

Cela fait plusieurs dizaines d'années qu'on parle de donner sa propre Révolution verte à l'Afrique. Tous – ses défenseurs comme ses détracteurs – s'accordent pour dire qu'en Afrique la première Révolution verte n'a pas été un grand succès. Comment cela a-t-il été possible? Pourquoi la Révolution verte n'a-elle pas fonctionné en Afrique? Et surtout, est-ce que ceux qui essaient d'imposer de nouvelles technologies agricoles tirent les leçons du passé?

Tirer les leçons du passé?

Ceux de la fondation Rogkefeller, qui sont les vrais instigateurs de cette "nouvelle" initiative, pointent la complexité de l'agriculture en Afrique et son absence d'infrastructure pour expliquer que la Révolution verte est pratiquement passée au-dessus de ce continent. Mais la technologie de la révolution verte n'est pas "passée au-dessus" de l'Afrique: elle a échoué. Elle était impopulaire et inefficace. L'utilisation d'engrais par exemple, a considérablement augmenté à partir des années 70 en Afrique sub-saharienne, alors que la production agricole par tête d'habitant chutait. Au Malawi, malgré la diffusion à grande échelle de maïs hybride, le rendement moyen pour le maïs restait à peu près celui qu'il était en 1961. Les augmentations de rendements étaient aussi faibles ou stagnantes en Afrique pour d'autres cultures importantes comme le manioc, l'igname, le riz, le blé, le sorgho, et le mil. Même la fondation Rockefeller admet que l'expérience de l'Afrique soulève d'importantes questions concernant l'approche de la Révolution verte: "De faibles rendements persistant chez les agriculteurs africains pour des cultures comme le maïs et le riz, où l'adoption de variétés améliorées a été significative, pose la question de la valeur des variétés améliorées chez les agriculteurs locaux."

Face à cette évidence, et avec les propres cadres supérieurs de Rockefeller remettant en question la priorité accordée par la révolution verte aux variétés améliorées, on pourrait s'attendre à ce que l'initiative Gates/Rockefeller adopte une approche différente. Mais au contraire, elle va encore plus dans le même sens. Dans le document de référence que l'équipe de Rockefeller a rédigé pour expliquer l'initiative, ils concluent: "Une des raisons principales de l'inefficacité [de l'agriculture africaine] est que les plantes cultivées dans la majorité des petites fermes ne sont pas des variétés à haut rendement communément utilisées dans les autres continents". Ils soulignent le besoin de plus d'engrais, de plus d'irrigation, d'une meilleure infrastructure et de plus de scientifiques formés.

A partir de cette analyse assez simpliste (disant essentiellement que le problème c'est l'Afrique et non la technologie), nous arrivons à un plan d'action très linéaire répétant les approches de Rockefeller dans le passé:

1. Sélectionner de nouvelles variétés de plantes cultivées: au moins 200 nouvelles variétés pour l'Afrique doivent être produites en masse au cours des cinq prochaines années.
2. Former des scientifiques africains pour qu'ils travaillent avec eux, pour servir de fer de lance de la nouvelle révolution.
3. Faire parvenir les nouvelles semences aux agriculteurs par les firmes semencières et en fournissant formation, capital et crédit pour établir un réseau de petits fournisseurs agricoles "qui peuvent servir d'intermédiaires pour les semences, les engrais, les produits chimiques et les savoirs auprès des petits agriculteurs".

En plus d'apporter de nouvelles semences aux agriculteurs, leur fournir plus d'engrais chimiques apparaît comme une partie importante de la nouvelle Révolution verte en Afrique. De mauvais moyens de transport et des prix excessifs à cause des taxes gouvernementales et autres tarifs douaniers sont identifiés comme les principaux obstacles. Donc fondamentalement, et malgré un intérêt de pure forme pour les défauts des tentatives antérieures, cette initiative reproduit exactement l'approche de la malheureuse expérience qui l'a précédée : le principal problème est que les agriculteurs n'ont pas accès aux nouvelles technologies, alors nous allons la produire et nous assurer qu'elle parvient entre leurs mains.

Une vision plus large

Il paraît incroyable que cette manière simpliste de penser soit toujours de mise après tant d'années de débat sur la Révolution verte. Toute la question des dommages environnementaux considérables causés par le modèle de développement agricole de la Révolution verte reposant sur une utilisation abondante d'eau, d'engrais et de pesticides est complètement ignorée et écartée. L'érosion et la dégradation du sol causées par l'utilisation des engrais et des pesticides chimiques, et la destruction de la productivité agricole qui en a résulté en Afrique ne sont même pas mentionnées. Au lieu de cela, le vieux refrain des nouvelles semences et de davantage d'engrais est répété. La question explosive des cultures génétiquement modifiées est astucieusement évitée dans la propagande – ce qui ne veut pas dire qu'elles ne sont pas là: les fondations Gates et Rockefeller font partie des soutiens les plus actifs du génie génétique en Afrique.

Le rôle central des communautés locales, leurs systèmes de semences traditionnels et leurs vastes connaissances autochtones sont aussi complètement ignorés, malgré une reconnaissance internationale grandissante de leur importance cruciale. Plutôt que construire sur ces fondations et sur le considérable trésor de biodiversité présent dans les villages, Rockefeller a décidé de le remplacer par des "variétés améliorées".

Mais l'oubli le plus flagrant est sans doute que le projet n'envisage pas du tout les conséquences socio-économiques de ce modèle obnubilé par la technique.
L'idée est la suivante: les variétés améliorées donnent plus de production, qui génère plus de revenus. Mais comme plus de 600 ONG l'ont écrit dans une lettre ouverte au Directeur général de la FAO en 2004: "Si nous avons appris quelque chose des échecs de la Révolution verte, c'est que les "avancées" technologiques dans la génétique des plantes cultivées pour que les semences répondent à des intrants externes vont de pair avec une polarisation socio-économique croissante, un appauvrissement rural et urbain et une plus grande insécurité alimentaire. La tragédie de la Révolution verte réside précisément dans sa vision technologique étroite qui ignore les fondements sociaux et structurels bien plus importants de la faim." Il est pourtant difficile de croire que cette réalité n'a pas encore percé les esprits des planificateurs du "développement" des Etats-Unis comme ceux de la fondation Rockefeller.

La réalité est seulement devenue plus dramatique. Sous la pression des instruments commerciaux internationaux et bilatéraux, en particulier sous l'Organisation mondiale du commerce et les accords imminents de partenariat économique avec l'Union européenne, les gouvernements africains sont en train d'ouvrir de plus en plus leurs marchés pour laisser leurs agriculteurs "concurrencer" les produits alimentaires et autres produits agricole

From Grégoire 991  posted on 02.07.2007 24:51
Une autre solution miracle pour l'Afrique?

Bill Gates va ressusciter la Révolution verte déclinante de la Fondation Rockefeller

"C'est maintenant le tour de l'Afrique. Ce n'est que le début de la Révolution verte dans le continent. L'objectif final est que d'ici 20 ans, les agriculteurs doubleront ou même tripleront leurs rendements et vendront le surplus sur le marché. Imaginons une nouvelle Afrique, où les agriculteurs ne sont pas condamnés à une vie de famine et de pauvreté, où les gens peuvent regarder vers l'avenir avec espérance."
Fondation Bill & Melinda Gates, le 12 septembre 2006.

A grands renforts de publicité, les fondations Bill & Melinda Gates et Rockefeller ont annoncé le 12 septembre qu'elles s'étaient associées pour une nouvelle "Alliance pour une Révolution verte en Afrique". Le lendemain, probablement sans que ce soit dû au hasard, Jacques Diouf, Directeur général de la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture), a appelé à soutenir une seconde Révolution verte pour nourrir la population mondiale qui augmente. Le chef des Nations Unies, Kofi Annan, est aussi intervenu pour appuyer cette initiative.

Le fond de cette initiative des fondations Gates et Rockefeller c'est de sélectionner de nouvelles semences et d'obtenir que les petits agriculteurs d'Afrique les utilisent. Gates va mettre 100 millions de dollars et Rockefeller apportera une contribution de 50 millions en plus de sa longue expérience dans ce domaine. La fondation Gates, qui a centré ses activités sur la santé depuis ses débuts, n'a que depuis récemment identifié l'agriculture comme domaine où on pouvait dépenser de l'argent. Lors de la conférence de presse de lancement de l'initiative, Bill Gates a souligné que ce n'était que le premier des nombreux investissements dans le domaine de l'agriculture qui viendrait probablement de sa fondation, actuellement l'œuvre caritative la plus riche du monde, avec plus de 60 milliards de fonds.

Alors que la tête de l'empire Microsoft fournit l'essentiel du financement, le réel instigateur à l'origine de cette initiative (et son principal bénéficiaire) est la fondation Rockefeller. L'argent neuf apporte un élan considérable à son programme et à sa stratégie en Afrique. Rockefeller était le principal organisme à l'origine de la campagne pour la Révolution verte lorsqu'elle démarra dans les années 50. Lancée au moment de l'apogée de la guerre froide pour contrer la menace de la révolution rouge qui balayait les campagnes dans de nombreux endroits en Asie et en Amérique latine, la Révolution verte est souvent décrite comme un projet de développement agricole basé sur la sélection de nouvelles variétés de plantes cultivées réagissant mieux aux engrais, aux produits agrochimiques et à l'irrigation. Son impact sur les pratiques agricoles et sur la production alimentaire a provoqué de violentes controverses: ses défenseurs déclarent qu'elle a sauvé des millions de vies en augmentant la productivité agricole, alors que ses opposants mettent en évidence l'impact dévastateur qu'elle a eu sur les petits agriculteurs et sur l'environnement. Et personne ne nie qu'elle a généré un énorme marché mondial pour les entreprises de semences, de pesticides et d'engrais.

Cela fait plusieurs dizaines d'années qu'on parle de donner sa propre Révolution verte à l'Afrique. Tous – ses défenseurs comme ses détracteurs – s'accordent pour dire qu'en Afrique la première Révolution verte n'a pas été un grand succès. Comment cela a-t-il été possible? Pourquoi la Révolution verte n'a-elle pas fonctionné en Afrique? Et surtout, est-ce que ceux qui essaient d'imposer de nouvelles technologies agricoles tirent les leçons du passé?

Tirer les leçons du passé?

Ceux de la fondation Rogkefeller, qui sont les vrais instigateurs de cette "nouvelle" initiative, pointent la complexité de l'agriculture en Afrique et son absence d'infrastructure pour expliquer que la Révolution verte est pratiquement passée au-dessus de ce continent. Mais la technologie de la révolution verte n'est pas "passée au-dessus" de l'Afrique: elle a échoué. Elle était impopulaire et inefficace. L'utilisation d'engrais par exemple, a considérablement augmenté à partir des années 70 en Afrique sub-saharienne, alors que la production agricole par tête d'habitant chutait. Au Malawi, malgré la diffusion à grande échelle de maïs hybride, le rendement moyen pour le maïs restait à peu près celui qu'il était en 1961. Les augmentations de rendements étaient aussi faibles ou stagnantes en Afrique pour d'autres cultures importantes comme le manioc, l'igname, le riz, le blé, le sorgho, et le mil. Même la fondation Rockefeller admet que l'expérience de l'Afrique soulève d'importantes questions concernant l'approche de la Révolution verte: "De faibles rendements persistant chez les agriculteurs africains pour des cultures comme le maïs et le riz, où l'adoption de variétés améliorées a été significative, pose la question de la valeur des variétés améliorées chez les agriculteurs locaux."

Face à cette évidence, et avec les propres cadres supérieurs de Rockefeller remettant en question la priorité accordée par la révolution verte aux variétés améliorées, on pourrait s'attendre à ce que l'initiative Gates/Rockefeller adopte une approche différente. Mais au contraire, elle va encore plus dans le même sens. Dans le document de référence que l'équipe de Rockefeller a rédigé pour expliquer l'initiative, ils concluent: "Une des raisons principales de l'inefficacité [de l'agriculture africaine] est que les plantes cultivées dans la majorité des petites fermes ne sont pas des variétés à haut rendement communément utilisées dans les autres continents". Ils soulignent le besoin de plus d'engrais, de plus d'irrigation, d'une meilleure infrastructure et de plus de scientifiques formés.

A partir de cette analyse assez simpliste (disant essentiellement que le problème c'est l'Afrique et non la technologie), nous arrivons à un plan d'action très linéaire répétant les approches de Rockefeller dans le passé:

1. Sélectionner de nouvelles variétés de plantes cultivées: au moins 200 nouvelles variétés pour l'Afrique doivent être produites en masse au cours des cinq prochaines années.
2. Former des scientifiques africains pour qu'ils travaillent avec eux, pour servir de fer de lance de la nouvelle révolution.
3. Faire parvenir les nouvelles semences aux agriculteurs par les firmes semencières et en fournissant formation, capital et crédit pour établir un réseau de petits fournisseurs agricoles "qui peuvent servir d'intermédiaires pour les semences, les engrais, les produits chimiques et les savoirs auprès des petits agriculteurs".

En plus d'apporter de nouvelles semences aux agriculteurs, leur fournir plus d'engrais chimiques apparaît comme une partie importante de la nouvelle Révolution verte en Afrique. De mauvais moyens de transport et des prix excessifs à cause des taxes gouvernementales et autres tarifs douaniers sont identifiés comme les principaux obstacles. Donc fondamentalement, et malgré un intérêt de pure forme pour les défauts des tentatives antérieures, cette initiative reproduit exactement l'approche de la malheureuse expérience qui l'a précédée : le principal problème est que les agriculteurs n'ont pas accès aux nouvelles technologies, alors nous allons la produire et nous assurer qu'elle parvient entre leurs mains.

Une vision plus large

Il paraît incroyable que cette manière simpliste de penser soit toujours de mise après tant d'années de débat sur la Révolution verte. Toute la question des dommages environnementaux considérables causés par le modèle de développement agricole de la Révolution verte reposant sur une utilisation abondante d'eau, d'engrais et de pesticides est complètement ignorée et écartée. L'érosion et la dégradation du sol causées par l'utilisation des engrais et des pesticides chimiques, et la destruction de la productivité agricole qui en a résulté en Afrique ne sont même pas mentionnées. Au lieu de cela, le vieux refrain des nouvelles semences et de davantage d'engrais est répété. La question explosive des cultures génétiquement modifiées est astucieusement évitée dans la propagande – ce qui ne veut pas dire qu'elles ne sont pas là: les fondations Gates et Rockefeller font partie des soutiens les plus actifs du génie génétique en Afrique.

Le rôle central des communautés locales, leurs systèmes de semences traditionnels et leurs vastes connaissances autochtones sont aussi complètement ignorés, malgré une reconnaissance internationale grandissante de leur importance cruciale. Plutôt que construire sur ces fondations et sur le considérable trésor de biodiversité présent dans les villages, Rockefeller a décidé de le remplacer par des "variétés améliorées".

Mais l'oubli le plus flagrant est sans doute que le projet n'envisage pas du tout les conséquences socio-économiques de ce modèle obnubilé par la technique.
L'idée est la suivante: les variétés améliorées donnent plus de production, qui génère plus de revenus. Mais comme plus de 600 ONG l'ont écrit dans une lettre ouverte au Directeur général de la FAO en 2004: "Si nous avons appris quelque chose des échecs de la Révolution verte, c'est que les "avancées" technologiques dans la génétique des plantes cultivées pour que les semences répondent à des intrants externes vont de pair avec une polarisation socio-économique croissante, un appauvrissement rural et urbain et une plus grande insécurité alimentaire. La tragédie de la Révolution verte réside précisément dans sa vision technologique étroite qui ignore les fondements sociaux et structurels bien plus importants de la faim." Il est pourtant difficile de croire que cette réalité n'a pas encore percé les esprits des planificateurs du "développement" des Etats-Unis comme ceux de la fondation Rockefeller.

La réalité est seulement devenue plus dramatique. Sous la pression des instruments commerciaux internationaux et bilatéraux, en particulier sous l'Organisation mondiale du commerce et les accords imminents de partenariat économique avec l'Union européenne, les gouvernements africains sont en train d'ouvrir de plus en plus leurs marchés pour laisser leurs agriculteurs "concurrencer" les produits alimentaires et autres produits agricoles abondamment subventionnés déversés dans leurs économies par les Etats-Unis et l'Union européenne. Antérieurement, les programmes d'ajustement structurel imposés par les institutions financières mondiales, comme la Banque mondiale et le Fond monétaire international, ont obligé les gouvernements africains à démanteler la recherche agricole et les programmes de vulgarisation publics et à laisser tomber tous les mécanismes de protection et d'encouragement existants pour leur petits agriculteurs. Pour retourner le couteau dans la plaie, les mêmes gouvernements africains sont ensuite forcés par ces mêmes organismes à consacrer leurs terres les plus fertiles aux cultures pour l'exportation vers les marchés du Nord, poussant ainsi les petits agriculteurs hors de leurs terres et la production alimentaire hors des économies rurales.

C'est avec une amère ironie que l'on constate que beaucoup de ces mesures qui détruisent l'agriculture africaine sont soutenues, sinon initiées, par les mêmes compagnies privées dont les fondations caritatives viennent maintenant au secours de l'Afrique avec des programmes de technologies.

Les semences de la privatisation

S'il y a quelque chose de nouveau dans la pression opérée par Gates et Rockefeller pour la Révolution verte c'est sa confiance dans le secteur privé en tant que vecteur principal pour livrer les marchandises et contrôler le processus. Une part substantielle du financement est destinée aux compagnies semencières et aux 'agro-dealers'/fournisseurs de produits agricoles pour fournir les semences et les intrants chimiques aux agriculteurs. Cette approche cadre très bien avec les programmes agricoles de Rockefeller en Afrique, dont un des éléments principaux est le développement des compagnies semencières. Il n'est pas étonnant que la vision de Bill Gates pour l'Afrique emprunte les mêmes voies. Après avoir évoqué les problèmes de l'Afrique, il déclare: "Mais Melinda et moi avons aussi vu des raisons d'espérer – les scientifiques africains s'occupant des plantes développant des cultures à haut rendement, des entrepreneurs africains établissant des compagnies semencières pour parvenir aux petits agriculteurs, et des fournisseurs en produits agricoles touchant de plus en plus de petits agriculteurs avec des intrants et des pratiques de gestion agricoles améliorés." Les agriculteurs sont l'objectif final à atteindre, et non le point de départ.

Ce qui est aussi nouveau, c'est la tendance accrue des organismes caritatifs à prendre la place des programmes de développement financés par le public. L'aide au développement diminue, pendant que les fortunes privées, et le besoin de donner de l'argent, par le biais d'entreprises philanthropiques fleurissent. Cette initiative est seulement l'une des dernières d'une série de grosses œuvres caritatives privées tournant leurs yeux – et leur argent – vers les agriculteurs africains. La même semaine où Gates et Rockefeller annonçaient leur initiative, la fondation dirigée par Georges Soros a promis 50 millions de dollars au Projet des villages du Millénaire, destiné à aider les villages ruraux d'Afrique à sortir de la pauvreté. Quelques mois plus tôt, la fondation Bill Clinton a promis un soutien pour des engrais et des systèmes d'irrigation aux agriculteurs rwandais. Encore avant, un autre ex-président des Etats-Unis, Jimmy Carter, s'est associé avec un important homme d'affaire japonais pour lancer le projet "Sasakawa 2000" pour apporter des semences et des engrais à l'Afrique. Des fondations caritatives et des compagnies comme Dupont, Syngenta et Monsanto ont pénétré le système international de recherche agricole depuis un moment – et continuent de le faire de plus en plus. Dans l'esprit de ces fondations privées, le progrès est guidé par la vision et les intérêts des multinationales, et non par la sagesse collective de ses communautés rurales.

Le problème n'est pas que la Révolution verte est "passée au-dessus" de l'Afrique. Le problème est que plusieurs dizaines d'années d'expérience, de leçons et de nouvelles perspectives soient passées au-dessus des sponsors de la Révolution verte – maintenant soutenus par des fondations privées – qui persistent dans un modèle technologique dépassé qui bénéficie aux entreprises et pas aux agriculteurs.

http://grain.org/articles/?id=21

From Grégoire 990  posted on 02.07.2007 21:13
La différence, vois-tu, c'est que de la part Mère Thereza, c'était pas la moindre des choses (euphémisme, hein).

From Grégoire 989  posted on 02.07.2007 21:12
BILL GATES FOUNDATION
A Votre attention SVP.
Félicitations,
Nous avons le plaisir de vous annoncez que vous êtes l’un des heureux gagnants de la Bill Gates Foundation Lottery For Internet Expansion In Africa, une loterie portant sur les adresses E-mails des internautes africains, dont le siège mondial pour l’Afrique se trouve en France. La valeur totale en jeu est de 50.000 000 Millions Euros et votre adresse a été tirée au sort par sélection informatique lors de notre premier tirage annuel effectue la semaine dernière au siège mondial sis à Paris. Vous faites donc partie des heureux gagnants et votre gain est de 100.000 Euros.
Pour entrer en possession de votre lot, veuillez adressez exclusivement par émail au siège mondial de La Bill Gates Foundation Lottery For Internet Expansion In Africa un courrier comportant : votre nom, prénoms, adresse complète, numéro de téléphone et/ou fax ainsi qu’une copie de votre carte nationale d’identité ou passeport.
Seront automatiquement annulé tous les emails reçu ne venant pas d’internautes africains. Apres quoi votre gain sera mis à votre disposition par nos services ou représentations.
Nous portons à votre connaissance que au moins 50% des lots attribués doivent être utilisé pour l’expansion de l’Internet en Afrique et que dans trois mois une grande tournée de vérification aura lieu dans tous les pays ou nous comptons des gagnants. A l’issue de cette tournée les 10 projets les plus significatifs seront récompensés du prix spécial BILL GATES POUR L’EXPANSION DE L’INTERNET EN AFRIQUE et les pays d’outre-mer.
Recevez encore toutes nos félicitations.
Mr. Ousman Bamba
Directeur des opérations Afrique et Outre-Mer.
foundationbilles.lotteryafrica61@yahoo.fr

http://www.afrik.com/article11417.html

From Yorik 988  posted on 02.07.2007 15:55
Oui, c'est sûrement lui...

From Thomas 987  posted on 02.07.2007 12:11
http://www.bitterrootmotors.com/index.cfm/action/staff/department/sales
Cherchez le "commercial account machinchose"
Ce blog est lu par de belles brochettes de vendeurs de voitures texans.. oui oui texans c'est sur, regardez leur moustache et leur vendeur de used cars, on ne s'y trompe pas!

From La Belette, Lillois, Belgium 986  posted on 02.07.2007 11:03
Oho...Baboule serait-il schizophrène ? Il se parle et puis se répond, il se raconte des blagues ? Oho...

Par contre, ce n'est pas forcément lui qui habite Lyon. Anne, notre merveilleuse (et seule et unique lectrice), y habite également en son Palais de marbre, quand elle n'est pas dans la rue bordant la bibliothèque Youri Gagarine (Mairie communiste à Rocamarie ? près de Saint-Etienne, allez les vers).

Anne, écrivez un peu ! ;-))

From Yorik 985  posted on 02.07.2007 11:00
Étrange, je cherche "Eric Tomaszewski" sur google et il tombe toutes sortes de choses étranges...
Eh Coco, et ta liste des meilleurs morceaux des beatles?

From Eric Tomaszewski 984  posted on 02.07.2007 7:28
Bonjour Paul,

Tient tu connais celle là?!

"A force de patience et de saindoux, l'éléphant sodomise le pou"

Mes amitiés à ta femme!

From Paul Stiller 983  posted on 02.07.2007 7:23
Cher Eric,

Je constate que vous êtes dans une période scatologique.

Veuillez donc méditer ce proverbe béninois:

"L'homme qui a la diarrhée n'a pas peur de l'obscurité"

From La Belette, Lillois, Belgium 982  posted on 02.07.2007 7:09
Tom Tom, je crois que j'ai pas ta bonne adresse mail, tu pourrais me la réapprivoiser ? Thanks


From La Belette, Lillois, Belgium 981  posted on 02.07.2007 7:08
Bande dessinée, apprendre et comprendre

de Lewis Trondheim et Sergio Garcia
[Bande dessinée]





« Le plus important c’est le ton, avoir sa propre voix. C’est la façon de raconter qui importe plus que ce qui est raconté »




Résumé du livre

Comment construire une planche, décomposer un mouvement, choisir le bon cadrage ? Comment exprimer des sentiments, choisir les onomatopées et la forme des bulles ? Comment faire passer la notion de temps et utiliser les flash-backs ? C'est à toutes ces questions et à bien d'autres encore que répond'Bande dessinée, apprendre et comprendre'. Lors d'une promenade au fil des pages, Lewis Trondheim et Sergio Garcia livrent leurs expériences et partagent leurs connaissances sur la bande dessinée. Le livre idéal pour vous 'décomplexer' et susciter de nouveaux talents ! La BD n'aura bientôt plus de secrets pour vous, amusez-vous !



Lewis Trondheim poursuit les expériences sur la bande dessinée entamée avec ses camarades de l'OUBAPO - sorte d'OULIPO pour la bande dessinée. Cette fois, plus pédagogique, il s'allie à Sergio Garcia pour nous offrir un ouvrage lumineux sur le 9e art. Plus qu'un outil pour devenir le roi de la bande dessinée, même si c'est ce que nous promet la quatrième de couverture, cet album est une étude brillante de l'art séquentiel narratif. C'est court, clair, simple, et tellement bien expliqué que, c'est vrai, on se sent devenu le roi de la BD au sortir de cette lecture. Dessin, scénario, vignettes, bulles, couleurs, les deux compères se mettent en scène dans cette trentaine de pages et abordent toutes les facettes de ce qui s'avère rapidement être une passionnante (et ludique, évidemment) analyse de ces petites cases qu'à force, on lit sans se poser de questions. Digne de 'L'Art invisible' de McCloud ou des autres ouvrages référence sur le sujet, cet album se pose lui sur un créneau... Lire la suite »




INTERVIEW DE LEWIS TRONDHEIM
Le roi fainéant
“J'espère qu'à défaut d'y apprendre quelque chose, ça vous amusera.” Voilà comment Lewis Trondheim présente cette interview. Ce qui est un peu exagéré, puisque l’on apprend tout de même pourquoi il ne faudra pas toucher les murs de la ville d’Angoulême...



'C'est en discutant avec un bon nombre d'enseignants, professeurs et instituteurs, que j'ai compris qu'ils étaient bien ennuyés avec la bande dessinée. Il y a de nombreux titres au programme de l'Education Nationale et ils n'ont pas reçu de formation pour la déchiffrer, la comprendre et la faire comprendre à leurs élèves' explique le scénariste Lewis Trondheim.



Les extraits de "Bande dessinée, apprendre et comprendre"
La première phrase
- Allo Sergio ? C'est Lewis. Ca te tenterait que l'on fasse ensemble un livre qui servirait à mieux comprendre la bande dessinée ?



Morceau choisi
- Quand un jeune dessinateur me demande comment il doit s'y prendre, je lui dis d'utiliser un système de planches en 4 bandes. Ou même de faire un système de gaufrier, c'est-à-dire avec des cases uniquement de la même taille.
- Tu as raison. Ce procédé permet de se concentrer uniquement sur son histoire... sans se perdre dans des questions esthétiques. Et comment choisis-tu entre un gros plan, un moyen plan et un plan large ?
- Selon ce qui est raconté. J'essaie de varier. Souvent, je...






Voir tous les extraits


Lewis Trondheim
Scénariste et illustrateur de BD français
Né à Fontainebleau le 11 Décembre 1964
Après un bac de philosophie, Laurent Chabosy, alias Lewis Trondheim, tente une école de cinéma, mais décide rapidement de partir à l'aventure à travers l'Europe. Lorsqu'il revient en France, il se lance dans la bande dessinée, "par curiosité scientifique". Le jeune scénariste voulant avant tout raconter des histoires, ses premiers essais ne laissent place qu'au dialogue. Après avoir réalisé...


From La Belette, Lillois, Belgium 980  posted on 02.07.2007 6:45
Maupassy : Les hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont.

From La Belette, Lillois, Belgium 979  posted on 02.07.2007 6:42
Tiens, c'est le grand Retour de Baboule, ca ?

Ca ne peut que faire penser à sa première (et exceptionnelle !!!) contribution à Maupassy, qui, après quelques lignes entre ses mains, se mettait déjà à délivrer gratuitement du compost sur les rosiers de la propriété. Le Poète is back !!! ;-)))))))))))))

From Eric Tomaszewski 978  posted on 02.07.2007 6:04
Un vrai supplice de Tentale

Que ces douleurs périnéales.

Il était honteux et confus,

De souffrir entre bite et cul,

De ces névralgies pudendales.

From Eric Tomaszewski 977  posted on 02.07.2007 5:54
Une hémorroïde trop gonflée,

Empêchait son cul de chanter.

Marécageux étaient les vents

Qui secouaient son fondement.

Il faisait peine à voir péter...


From Eric Tomaszewski 976  posted on 02.07.2007 5:37
Quand au-dessus de la lunette

Rien ne peut faire plier coquette.

Il n'est alors qu'une solution

Au mur froid appuyer son front

Pour faire chanter l'eau des toilettes.


From Yorik 975  posted on 01.07.2007 24:12

http://forums.cgsociety.org/showthread.php?f=130&t=513119

From Yorik 974  posted on 30.06.2007 1:48
En analysant les statistiques j'ai découvert un nombre IMPORTANT de visiteurs provenant de Lyon... Cela ne remettrait-il pas en cause nos investigations? Se pourrait-il que Baboule soit de Lyon, et non de Sèvres? Voilà qui enverrait l'enquête sur une toute autre piste...

From Yorik 973  posted on 29.06.2007 13:46
Oui moi aussi j'ai trouvé ça chiant à lire ce site, je n'ai même pas lu, d'ailleurs... ça parle de quoi?

From La Belette, Lillois, Belgium 972  posted on 29.06.2007 12:43
Et ouf, je suis un peu rassuré, je ne trouve pas ton lien merveilleux du tout. Ca ne me dit rien du tout.

Ca a l'air insupportable à lire.

J'ai bon ??? ;-))

Ps : au Darfour, ils sont peut-être heureux qu'une crapule de droite aie gagné les élections ;-)) Et aie nommé Bernard Kouchner, ex-président d'une des plus grosses ONG, au 2° Ministère le plus important ;-)) Je crains que Madame Royal ne sache pas super super placer "Darfour" sur une carte...;-))

Mais trêve de commentaires politiques, sachez que je vais lire un Pom et Teddy, ce we.

Alors ?

From La Belette, Lillois, Belgium 971  posted on 29.06.2007 12:38
Oui, bien sûr qu'il n'y a pas que les Etats qui aident les pauvres, mais Bill Gates aide plus les pauvres que ne le fait l'immense majorité des gens. Je ne suis pas un fan de Bill Porte, ce n'est pas mon idole, loin de là, mais il aide plus les pauvres que ne le fait un pays comme la France. Et la France, c'est 50.000.000 de gens qui donnent une partie de leur argent pour aider les pauvres.

Tu as tout à fait raison de dire qu'il a plein d'organismes qui aident les pauvres (en fait, je le savais ! ;-)), mais est-ce pour cela que ce que fait Bill Gates n'est pas bien ?

Pour un pauvre qui crève de faim, recevoir à manger de la part de Bill Gates ou d'un organisme très gentil, à mon avis, c'est kif.

Et les organismes très gentils, en général, ce n'est pas leur argent qui aide les pauvres, ils ne l'ont pas forcément gagné : c'est souvent celui qu'ils ont demandé à des gens, très gentils. Ce n'est pas moins bien que ce que fait Bill Gates, mais est-ce mieux, je n'en sais rien, personnellement. Pour moi, un franc qui permet de sauver la vie de quelqu'un égale un autre franc qui permet de sauver la vie de quelqu'un.

On peut dire : oui, c'est facile, de donner des milliards de dollars, quand on a plein de milliards de dollars, mais c'est encore beaucoup plus facile de les garder pour soi.

Je ne le compare pas à Saint-Martin, qui a donné la moitié de son manteau à un pauvre qui crevait de froid, mais.....en fait, ca aide quand même plus des milliers de pauvres de leur donner des milliards de dollars que de les emmerder avec un demi manteau ;-))

En fait, Bill Gates a aidé plus de pauvres que Jésus Christ, par exemple, et, même si c'est affreux, que Mère Théresa ;-)))))))

Que Mère Théresa a beaucoup plus de mérite, c'est certain, MAIS elle a sans doute moins fait pour les pauvres que Bill Gates ;-)))

C'est assez injuste évidemment comme constat. Comme est assez dingue la puissance de l'argent. Mais c'est comme ca, je crois : des milliards et des milliards de dollars aident plus de pauvres que de l'amour, et des sourires, et des soins désintéressés durant 50 ans, dans des conditions atroces.

C'est ce que je pense moi personnellement, hein ;--))

From Grégoire 970  posted on 29.06.2007 7:48
Tiens tu devrais logiquement trouver ceci merveilleux:
http://www.unglobalcompact.org/

From Grégoire 969  posted on 29.06.2007 7:36
C'est du latin wisigothique, ça, ou bien je ne m'y connais pas.

Corentin, il y a plein d'autres organismes que les Etats qui aident les pauvres, et ils n'ont pas besoin d'amasser des centaines de milliards de dollars pendant des années avec des logiciels qui coutent la peau du cul avant de le faire.

From La Belette, Lillois, Belgium 968  posted on 29.06.2007 6:30
Trop fort, j'ai rien à répondre là-dessus, tu insulterais ma MERE, que je ne pourrais que dire : beuh...aby of lemma, si, Signor ;-)))

Maupassy : La première fois qu'on s'en va, on ne sait pas comment se retourner.

Méditez un peu ca, bande de crabes.

Vous trouverez la lumière.

From Thomas 967  posted on 28.06.2007 18:01
surtout le "y"

From Yorik 966  posted on 28.06.2007 14:29
Vos have es totus vox totus vestrum , tamen nusquam efficio , amo politicae quod politicis. Si es billionaire necne , no fides aby of lemma.

Aïe aïe... quelle traduction incongrue.

From Paul Stiller 965  posted on 28.06.2007 12:33
Auri sacra fames !

La richesse donne des jambes aux boiteux, de la beauté aux laids, et de l'intérêt aux larmes. (proverbe arménien)


From La Belette, Lillois, Belgium 964  posted on 28.06.2007 10:57
Peut-être Al Gore ?

Ou Bill Gates, dont je ne suis pas fan (quand on se fait entatrer, on rigole, merde!), qui a déjà fait beaucoup plus pour les pauvres que l'on n'en fera jamais, nous, pendant 5 siècles, avec sa fondation qu'il finance à coups de milliards de dollars...il participe bien plus à la lutte contre la faim dans le monde que ne le fait un pays comme la Belgique...;-))

Ya beaucoup de riches, qui s'en sont foutus plein les fouilles pendant des décennies, qui décident à un moment que c'est assez, que ca les rend plus tellement 'si heureux', qui voient la mort arriver, qui ont envie de se donner bonne conscience, ou pour qui c'est réellement sincère...si, si.

PoliticiensTous pourris, je ne crois pas, je crois même que c'est une minorité, mais peut-être une très très grosse minorité dans (un) certain(s) parti(s)...;-))

From Thomas 963  posted on 28.06.2007 10:43
Que des morceaux de bandes-annonces pour le moment,
Mais de toutes façons, allez le voir les yeux fermés (heu non, sinon vous n'y verrez rien en fait)..
C'est que du bon!

From Ayah tollé Khomeyni 962  posted on 28.06.2007 10:40
Quelqu'un a vu Persépolis?

From Grégorius 961  posted on 28.06.2007 10:39
Sic ut.

From Thomas 960  posted on 28.06.2007 10:06
Beati pauperes spiritu

From Grégoire 959  posted on 28.06.2007 9:53
Le Monde qu'était mieux, c'était avant d'avoir été racheté par Lagardère?

From Yorik 958  posted on 28.06.2007 9:37
Quousque tandem itinere, Catilina!
Mais je n'en connais pas beaucoup, hein, moi, des gentils milliardaires qui n'ont pas envie de s'enrichir encore plus, qui trouvent que c'est assez comme ça, qui ne veulent que le bien du peuple, dans un esprit d'abnégation et de dédication. Cite-m'en un, allez? Moi j'ai l'impression qu'il n'y en a pas un qui vaut mieux que l'autre et que tout ce qui porte l'adjectif "politique" est POURRI jusqu'à la MOËLLE...
Tiens est-ce qu'il n'y a pas de traducteur online de latin? Je vais voir...

From Eric Tomaszewski 957  posted on 28.06.2007 7:36
À Bernard, petite ville de la Creuse, un homme couchait avec sa mère depuis vingt ans. Il a appris hier que cette femme n'était pas sa mère ; fou de douleur, il s'est suicidé.

From La Belette, Lillois, Belgium 956  posted on 28.06.2007 6:51
Tytire, tu patulae recubans sub tegmine fagi, silvestrem tenui musam meditaris avena.

Ils l'ont profond dans la fesse, les profs de latin et de grec, avec leurs versions et leur thèmes...tu vas sur google, et hopla, j'a fini !

C'est comme la calculatrice, pourquoi apprendre à traduire en latin si la machine, elle le fait en 1 seconde ?

Ca y est, le 12° échevin socialiste de Charleroi a été inculpé, ils ont donc TOUS été inculpés désormais, malheureusement, le bourgmestre et 3-4 autres l'ont été juste au ...lendemain des élections. Bis repetita placent. Deux autres inculpés socialistes aujourd'hui, mais à Charleroi, pour avoir arnaqué unepetite vieille et avoir capté son héritage en lui disant que ce serait soi disant pour des pauvres...l'un des 2 a construit une piscine avec...;-))) En fait, il faudrait laisser la politique à des milliardaires ayant le souci de l'Etat, carrière et fortunes faites...eux, normalement, ils en ont rien à foutre d'essayer de truander pour s'entrichir personnellement...;-)) (c'est une blaak, hein, mais ces socialos...à la limite, une bonne crapule d'extrême droite, elle est pas forcément là pour s'enrichir indûment, mais pourd éfendre ses idées, même si elles sont nauséabondes...je me demande si c'est pas presque plus respectable que de se présenter comme le gentil socialiste et puis de s'en foutre plein les fouilles une fois que t'as ramassé toutes les voix des mecs au cpas de ta commune en promettant d'augmenter les revenus sociaux, d'empêcher tout contrôle effectif de fraude au chômage, ...

Ah, Ce Monde...C'était bien mieux avant, savez-vous.

From Thomas Magister dixit verbus 955  posted on 28.06.2007 4:52
quae sunt Caesaris, Caesari !

From Loghikeels 954  posted on 27.06.2007 19:06
Hi!
My name is Tomas!




From Yorik 953  posted on 27.06.2007 15:05
Bonne idée ça... ça nous rappellerait la semaine du wallon. On pourrait faire une semaine du flamand aussi

From Gregorius 952  posted on 27.06.2007 13:55
Manquerait plus qu'on y parle latin! Ipsum lorum!

From Yorik 951  posted on 27.06.2007 9:30
Oui cette page prend des dorures et des enluminures... Il était temps qu'un peu de Culture et de Philosophie viennent nettoyer la crasse de nos conversations de bas-clergé...

From La Belette, Lillois, Belgium 950  posted on 27.06.2007 8:44
Waaa, merde cul, ce blog prend de la hauteur. Ya quand même moyen de se triturer le cortex avec des concepts nébuleux, hein.

Si Vandamme pouvait lire ca !

L'amphibologie !

Purée, ti !

L'auteur de ces lignes doit être tout vert, avec des lunettes comme des hublots ! ;-)))

From La Belette, Lillois, Belgium 949  posted on 27.06.2007 8:39
Article intéressant sur la société de consommation en Russie et la quête du luxe qui y sévit chez tous, ou presque :

http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=75036

From Paul Stiller 948  posted on 27.06.2007 7:28
on peut en effet considérer que d'une manière générale la réception de Nietzsche est largement centrée sur des questions idéologiques. Les causes internes de ces exploitations sont à rechercher dans un premier temps dans l'amphibologie profonde de l'ensemble de l'oeuvre. Mais pouvait-on présager de la violence des appropriations auxquelles elle fut convoquée? Inutile de revenir en détail sur la tristement célèbre édition de La volonté de puissance, charcutée par une soeur de Nietzsche aussi bornée que furieusement antisémite, qui servait de livre de chevet aux nazis. Le texte de Nietzsche est en effet émaillé de nombre d'affirmations péremptoires, parfois très douteuses, et diamétralement contredites quelques pages plus loin. Dans L'entretien infini Maurice Blanchot soulignait qu'avec l'écriture fragmentaire on trouvait là l'un des éléments de forme les plus marquants du fond de sa philosophie, à savoir le brouillage jusqu'à l'abolition du fond et de la forme, du haut et du bas, du bien et du mal... "La parole fragmentaire de Nietzsche ignore la contradiction, même lorsqu'elle contredit", écrit Blanchot. Voilà qui ne facilite certainement pas le travail. Les propos de Nietzsche sur les juifs et le judaïsme sont soumis à ce même type de lacunes propres à l'économie interne du texte. Les passages philosémites et antisémites alternent avec le même enthousiasme et la même virulence: il fustige les antisémites, il vante les mérites de cette "race (les juifs) la plus forte, la plus résistante, la plus dure qui existe actuellement en Europe", alors que dans d'autres textes il rend "les juifs" responsables de la décadence moderne. Le récent ouvrage collectif dirigé par Jacques Le Rider et Dominique Bourel, De Sils-Maria à Jérusalem, Nietzsche et le judaïsme, les intellectuels juifs et Nietzsche, offre une mise au point et un bilan fort utile sur l'évolution de ce motif des juifs, ou du judaïsme chez Nietzsche et les nietzschéens.
Il n'est pas surprenant que Nietzsche ait élé longtemps associé au nazisme et aux théoriciens du racisme, de la puissance et du culte du surhomme comme culte de la personnalité mais il faut dire néanmoins que cette vision est plus une versiondu nietzschéisme que Nietzsche lui-même: chacun s'accorde en effet pour reconnaître qu'elle en dit plus long sur celui qui interprète que l'interprétation. La déformation fit en tout cas des dégâts considérables en Allemagne puisqu'il faut attendre 1967 pour qu'un début d'édition sérieuse et non orientée voit le jour. En France c'est Georges Bataille, qui le premier dédouane Nietzsche du fascisme comme l'a rappelé Michel Onfray. Bataille écrivait son Sur Nietzsche, La volonté de chance, de février à août 1944, désirant qu'il soit publié pour le centenaire (15 octobre 1944), et dont l'initiative voulait s'attaquer à la confusion Nietzsche-Hitler: "Je veux en finir avec cette équivoque vulgaire", écrivait-il alors. Arno Munster a souligné l'existence - à défaut d'une interprétation marxiste - d'un dialogue du marxisme avec Nietzsche: il a pu en effet être abordé (en particulier en 1968) comme une forme de critique de l'idéologie bourgeoise, et fut en tout cas un précurseur et un interlocuteur de la Théorie critique de l'Ecole de Francfort. Allusion probable à la Dialectique de la raison, ouvrage "noir", "ambigu" pour Habermas mais qui exprime bien la tentative du marxisme d'intégrer l'autodestruction de la raison.
Le Nietzsche politique est incontestablement représentatif de toute sa réception: il dérange, les conservateurs, comme les progressistes, la droite comme la gauche. Aux étatsUnis la tentative de "dépolitiser" le Nietzsche proto-fasciste a commencé en l950 avec un ouvrage de Walter Kaufman qui développait un argumentaire comparable à celui de Georges Bataille selon Nicolas Tertulian. Depuis quelques temps les américains redécouvrent la menace droitière et antidémocratique qui sommeille chez Nietzsche. Il est regrettable que le motif profond qu'instituait un tel débat n'ait pas été explicitement énoncé: si du côté allemand aucune manifestation n' a marqué ce cent cinquantième anniversaire c'est parce que précisément il faut prendre au sérieux, dans la nouveile Allemagne, la possible exhumation du contenu antidémocratique et réactionnaire du nietzschéisme. L'inconnue en la matière est aussi l'Italie, dans le contexte actuel d'une droite qui se cherche des pères idéologiques (notamment dans les penseurs français de la contre-révolution, Joseph De Maistre, Louis de Bonald). Maurice De Gandillac, qui porta témoignage de la visite qu'il rendit en 1935 en pleine montée des périls à Elisabeth Forster-Nietzsche manifesta son opposition à la tentation abusive d'un Nietzsche pré-fasciste. Ce qui n'enlève rien, bien au contraire, à l'acuité nécessaire du jugement contre toutes les "récupérations". N'est-il pas grand temps de se demander à nouveau, comme Pierre Klossowski invitait le lecteur à le faire en 1957, "s'il appartient aux événements de vérifier la valeur persistante d'une pensée?".

From Eric Tomaszewski 947  posted on 27.06.2007 7:19
A la lecture de ce texte,je me rappelle ce que le saint père dit dans son encyclique "Deus Caritas Est":
"Selon Friedrich Nietzsche, le christianisme aurait donné du venin à boire à l’eros qui, si en vérité il n’en est pas mort, en serait venu à dégénérer en vice[1]. Le philosophe allemand exprimait de la sorte une perception très répandue : l’Église, avec ses commandements et ses interdits, ne nous rend-elle pas amère la plus belle chose de la vie ? "

From Eric Tomaszewski 946  posted on 27.06.2007 7:11
La bible expliqué aux américains:

"...L'Oncle Sam voit que Georges W fait un détour pour regarder. Alors Sam l'appelle du milieu du buisson: « Georges! Georges! » Georges répond: « Je suis là! » L'Oncle Sam dit: « N'approche pas du buisson! Enlève tes sandales parce que cet endroit est saint.
Je suis le Dieu de tes ancêtres, le Dieu d'Abraham, le Dieu de Nixon et le Dieu de Reagan. »
Georges se cache le visage parce qu'il a peur de regarder Dieu. Uncle Sam continue: « J'ai vu la misère de mon peuple en Irak. Je l'ai entendu crier sous les coups du Hamas. Oui, je connais ses souffrances. Je suis donc descendu pour le délivrer du pouvoir des palestiniens. Je veux l'emmener d'Irak dans un pays beau et grand qui déborde de lait et de miel. […] Alors maintenant, je t'envoie vers le roi de Palestine. Va et fais sortir de son pays les Israélites, mon peuple. »

From Grégoire 945  posted on 26.06.2007 17:43
Sèvres comme dans le Traité de Sèvres, qui consacre le démembrement de l'Empire ottoman. Il est signé le 10 août 1920 par les mandataires du sultan Mehmed VI. Par l'article 88-94, toute la partie orientale de l'Empire ainsi que les districts de Kars, d'Ardahan et d'Erzurum sont érigés en République indépendante d'Arménie ?

From Yorik 944  posted on 26.06.2007 16:18
Oui c'est ma faute, c'est moi qui ai remonté le post de Bull par inadvertence. Mais tu as raison! Baboule vient surement de Sèvres. Une nouvelle recherche Google donne ceci:

Horizon - 1997 - Séminaire du Réseau Méga-Tchad, Sèvres (FRA), 1991/09/18-20: Boli Baboule Zachée. Ma maman est chamane, elle en possèdait une baboule, au PS n’est capable de dire où est la candidate, toujours dans les deux Sèvres. J'ai 6 ans; J'habite : Deux Sèvres (79) - FRANCE; Je suis inscrite depuis le 06 juin 2007 .Ma maman adoree. salut. c'est moi baboule. Bref ça baboule. On s'est retrouvé à 10 participants. Guizmo prend donc la tête du classement departemental des deux sèvres. Baboule (32 ans / Sèvres) Inscrit depuis 1096 jours 330 messages postés. Voir les messages. Contacter Baboule. Ajouter Baboule à ma liste d'amis...

C'est on ne peut plus clair!

From La Belette, Lillois, Belgium 943  posted on 26.06.2007 11:42
Bravo , Chère Loque Yorik Holmes.

On le tient.

Il vient de Sèvres.

Son premier message ici avait déjà trait aux petits fromages de Sèvres, des Corentins de Chavignol.

Il est fait, et refait.

Il nos suffit d'aller le débusquer.

J'ai un plan.

Il suffirait de visiter tous les chtis estaminets de L'entre deux Sèvres et Maine. Il s'y blottit. Dépensant toute sa fortune dans des machines à sous. Tremble, Baboule, la géhenne se rapproche !

Tiens, au fait, j'ai constaté de mes yeux vu une étrangeté : le dernier message de Gregoa sur Ringo Starr a changé de place spontanément : il datait d'hier, le voilà remonté au-dessus de 3 autres messages, alors que celui d'hier a disparu, et le message ayant remonté est légèrement différent : il n'y a plus qu'une référence google en bleu...

Inspecteur Yorik, voilà votre nouvelle mission ! ;-)


From Thomas 942  posted on 26.06.2007 11:04
45% des références mondiales pointent vers le Cameroun..

From Yorik 941  posted on 26.06.2007 10:58
Voila, j'ai trouvé de nombreuses informations:

"Baboule: je suis un petit garcon de 5ans qui commence la maternelle en septembre. j'aime colorier et faire des bricolage avec ma maman. J'habite : (J6) - FRANCE. Adresse de mon espace perso : http://www.jedessine.com/blog/baboule "

ou encore:

"Forum des développeurs: Voir le profil: Baboule: Invité de passage. Trouver tous les messages de Baboule. Trouver toutes les discussions ouvertes par Baboule. Baboule n'est pas membre d'un groupe d'utilisateurs public."

Pas membre d'un groupe public. Très intéressant. Nous progressons.

"Le blog des gens qui savent que c'est pas un blog: Jeu : fakir baboule: Règles:
Le but est de faire passer la baboule dans le petit estuaire entre la pente rocailleuse et l'étang. Pour se faire, 3 gens jouent alternativement à la tiquette avec la baboule, le 4ième gens fait l'arbitre (mal)."

Celle-la je n'ai pas bien compris mais on y parle de tiquette...

"Michel Baboule, Laboratoire des Interactions Moléculaires et Réactivité: An Improved Greener Esterification of Fatty Alcohols Using an Ionic liquids as catalytic"

Nous avons donc ici finalement son prénom.

"Forums Jeux vidéos - Profil d'un utilisateur: Baboule (32 ans / Sèvres) Inscrit depuis 1096 jours. Liste des jeux joués actuellement par Baboule ... Liste des jeux en vente ou échange de Baboule"

"Quake 4: Captain baboule Age: 70 Inscrit le: 27 Fév 2007 Messages: 3136 Alliance: AEGIS, parce que je le vaux bien ..."

"Dr Zachée BOLI BABOULE (GRES, Cameroun)"

Hmm. Michel ou Zachée? 5 ans ou 70 ans? France ou Cameroun? Le choix se restreint...

From Yorik 940  posted on 26.06.2007 10:45
Au fait, ou habite Baboule? Vite,une petite recherche Google...

From Grégoire 936  posted on 26.06.2007 9:40
Et surtout, Ringo Starr a fait la voix off de "Thomas le Petit Train", et ça, c'est du grand art!
http://images.google.be/images...&um=1&sa=N&tab=wi

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 939  posted on 26.06.2007 9:15
Alors Baboule, tu nous ferais pas ta grande paresseuse ?

Sache qu'on sait où tu habites...il pourrait t'arriver des bricoles...;-))

From La Belette, Lillois, Belgium 938  posted on 26.06.2007 9:13
Pffff...regardez-moi cette pluie.

Je vais commencer à polluer un max, moi. J'ai lu que dans un siècle, en Belgique, on aurait le climat du midi de la france, si aucun effort n'était fait. Intéressant.......

From La Belette, Lillois, Belgium 937  posted on 26.06.2007 6:51
Voui, des sonorités indiennes !

Après avoir passé plusieurs mois dans les montagnes, en Inde, dans un Ashram, il en est revenu avec force sitars dans ses baluchons, et a appris en quelques semmaines à jouer du sitar en pinçant les cordes comme avec sa Fender, et c'était Bath. C'est le premier groupe de pop-rock à avoir utilisé cet instrument. Il y a du sitar dans quelques compositions des beatles, comme des phrases en indien : Jai Guru Deva Om, ...je crois notamment dans "Across the universe", et "Tomorrow never knows".

Harrison a par la suite beaucoup joué avec le grand Ravi Shankar himself !!!

;-))

From Yorik 935  posted on 25.06.2007 14:34
Des sonorités indiennes? Débusque-nous ça!!!

From La Belette, Lillois, Belgium 934  posted on 25.06.2007 13:45
Il est presque 13h45 à Sao Paulo. Et à Sao Goncalo ? Si je vous le disais...

From La Belette, Lillois, Belgium 933  posted on 25.06.2007 13:44
Ce qui serait rien moins que clââsiseux, ce serait d'afficher, comme dans les salles de bourse, les repaires de la maffia, le bureau du President of the younaitide stéte, des horloges avec l'heure à Sao Paulo, à Perwez, à Namur, et à Bruxelles ;-)))

Pour les Beatles, c'est vrai que c'est brillant comme idée.

Hum...le choix est dur.

"You know my name, look up the number"; "When I'm sixty four", "And your bird can sing", I am the walrus, mmmh, non, pas ca...c'est trop dur comme ca en partant de rien, je vais devoir compulser mes sources, il y en a trop, le choix est cornélien, je file et je reviendrai plus fort, plus aguerri.

Mais les Beatles, c'est seulement 7 années en tout, dont seulement 3 de "toute toute bonne", entre 1966 et 1969...c'est très court, 3 ans : mais quand on voit ce qu'ils ont sorti en ces 3 petites années, ca force aux cris et aux hululements. Mais sur les 4, 3 ont encore fait des carrières solos après 1970 ou avec d'autres groupes qui valent plus que bien des détours : les Wings ont fait quelques tubes mirlifiques, Lennon une dizaine aussi, et Harrison a fait 5-6 chansons du tonnerre de dieu le feu, et des albums parfaitement mervèlieux, mais qui ne passent jamais, avec des sonorités indiennes, tout ca.

Si, vous-dis - je.

Ah, hommes de peu de fwa ! ;-)

Il est 18h43 à Bruxelles Sud, je vais un peu aler voir du côté de Bruxelles Nord Est si ma bière est bien à place.

From Yorik 932  posted on 25.06.2007 13:40
PEUH!

C'est de l'histoire ancienne ça... maintenant il est au moins, disons, au hasard, hmm... 13h40!

From Thomas 931  posted on 25.06.2007 12:31
Oh incroyable! Ca alors! il est 11h14 à Sao Paulo!!! Vite alertez la presse! Commandez le 20h sur CNN!
11h14! Et bien, je n'en reviens pas!

From Yorik 930  posted on 25.06.2007 11:14
Voilà! Je suis un génie! L'heure qui s'affiche maintenant est mon heure locale ici à São Paulo. Ça vous en bouche un coin pas vrai? Regardez: Là, maintenant il est 11h14...

From Yorik 929  posted on 25.06.2007 11:01
Caipira!
Hé vous avez vu? voila, la date est enfin correcte. Enfin, elle marque une heure de moins qu'ici... Je devrais la mettre à l'heure d'ici.

From Grégoire le Caipira 928  posted on 25.06.2007 10:57
Joyeux Anniversaire, désolé c'était la São João. Quelle idée aussi, de faire son anniversaire pendant la São João!

From Yorik 927  posted on 25.06.2007 10:54
Dans ce cas, organisons une semaine de découverte des béatles! Donne-nous une liste de tes meilleurs morceaux, et je vais voir si j'arrive à les mettre ici... Ce serait "briliant"!

From La Belette, Lillois, Belgium 926  posted on 25.06.2007 10:45
Oui, ils sont numéros 1 partout en fait : premier groupe à avoir fait un "clip", premier groupe à avoir vendu plus de x millions de disques, plus grande vente d'albums de tous les temps, etc...aujourdh'ui zencore, 40 ans après séparation, ils vendent plus de disques tous les groupes existants, à l'une ou l'autre exception près.

Ca ne veut naturellement pas dire que c'est eux qui ont fait la meilleure musique du siècle, hein, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit ;-)))

Enfin personnellement moi perso quant à moi, perso je le pense, ca correspond à ce que moi perso tout seul je préfère, mais je veux dire que le nombre de disques vendus ne veut pas dire que c'est meilleur comme muisque que celle d'un groupe qui n'aurait jamais vendu plus de 8 disques, heu...vous me suivez ?

Je me demande si votre peu de goût pour les Beatles viendrait pas en partie du fait que vous en connnaissez surtout les "Hits", les chansons connues qui passent ad nauseam à la radio, alors qu'il y a plein de titres plus réussis dans celles qu'on ne nous bombarde pas nuit et jour à la ratcho, en plus de votre aversion pour ce qui vous semble trop "commercial" ;-)) Mais je crois que passés les premières 3-4 années d'envol, ils ont alors arrêté d'être "commerciaux", sans pour autant avoir moins de succès...mais tout succès n'est pas forcément "commercial" (outch, ca va loin dans le débat philosophique, là, si si), heu..je...ops, mal à la tête, c'est malin.

Bref, heu, pour paraphraser ce nazi de John Wayne, "les goûts et les couleurs....".

Pas con, le nazi !!!

;-)

From Yorik 925  posted on 25.06.2007 10:22
Je ne comprends pas... j'avais pourtant tout rétabli... Tiens sais-tu que les Beatles sont jusqu'aujourd'hui le groupe le n°1 dans les charts de last.fm? Incroyable hein!

From La Belette, Lillois, Belgium 924  posted on 25.06.2007 6:41
T'appelles ca une date rétablie, toi ? ;-))

Ce serait chouette, d'être le 31 décembre 1969 : on aurait encore droit à la découverte du dernier album des Beatles, l'album Let it be, on aurait de nouveau des cheveux, même Boum Paf, et Rod Laver ferait le grand chelem "cette année-là".

Entendu ce matin à la radio : le patron le plus grassement payé de tout le Cac 40 (le patron de LVMH) , qui est à la tête d'un groupe avec des dizaines et des dizaines de milliers d'employés, ne gagne qu'un peu moins de la...moitié de ce que gagne thierry henry à barcelone pour courir derrière un ballon pendant une heure et demie et ce 34 fois sur un an, sauf blessure (mais il est payé quand même s'il ne joue pas un seul match, hein).

Et en plusse, il est considéré comme Mère Thérèsa parce qu'il a enregistré un clip (gratuitement !) contre le racisme...

Vous me direz mais c'est très bien ca, de lutter contre le racisme (gratuitement !).

Mais...mais...il est...noir !!!

Vous vous rendez compte du cynisme de ces gens là ?

Yorik, j'espère que ta petite fête était une réussite !!!


From Yorik 923  posted on 23.06.2007 13:12
Et merci pour vos nombreux voeux!

From Yorik 922  posted on 23.06.2007 13:12
Voila, la date est rétablie... Le temps a repris ses droits et son cours normal. Nous avons eu chaud!

From Haräld 921  posted on 23.06.2007 2:56
Sköll!

From Thomas 920  posted on 23.06.2007 2:56
Et bon anniversaire également! Joyeux printemps!

From Augustin 919  posted on 23.06.2007 2:51
"Bon nanivsère"

From encore moi a perwez 918  posted on 22.06.2007 19:00
ah oui j'oublie : tu auras dse CADEAUX ! patience !

From la mai de le yorik perwez 917  posted on 22.06.2007 18:59
ola !
tres tres tres joyeux anniversaire ! j'ai tellement peur de rater LE moment ( ouiiiii je sais ça m'est deja arrivé et j'en suis traumatisée pour la vie) que je le fais a l'avance ... des fois que ... il y ait personne sur skype demain , par exemple
donc , fais plein de photos , maira stp , qu'on participe un peu a la fète !

From Yorik 916  posted on 22.06.2007 15:20
Merci, merci, mais ce sera la 34ème... On ne rajeunit pas...

From La Belette, Lillois, Belgium 915  posted on 22.06.2007 12:01
Oups, je sais pas ce que je fous...je poursuis, ordonc !

Ordonc, le meilleur anniversaire, mec, un chouia en avance, quoique, vu le trou temporel, je pourrais affirmer mordicus qu'on est ce soir minuit...oui, donc, je suis spécialement resté au bureau ce jour jusqu'à minuit heure brésilienne afin de...oui...je sens que je vais me faire capter, ce finaud de...arh, raconte nous ce que vous aurez dégusté, mille photos à l'appui des plats et des ribauderies, nous voulons voir la Joie dans tes yeux d'enfant au moment de l'explosion de lumières et de bougies.

Conte-nous le sort réservé aux flasques d'eau-de-vie, tout ca !

Super annif "mon grand", longue vie, Maira peut nous appeler au Helpdesk Hotline 24h/24 pour le gâteau au petit beurre et l'éviscèreration d'un indigène pour le foie gras...

From c 914  posted on 22.06.2007 11:55
Oho...quand je pense qu'on est tous au-delà des 30 ans, ou presque, sauf un petit chancard résistant encore et toujours à la course du temps.

Et à propos.

Le 23, c'est un samedi.

Coco pas travailler d'arrache-pied samedi, coco vacances.

Alors coco souhaiter le supra meilleur des anniversaires au Master des Lieux, lui souhaiter + de chances que Résus en sa 33° année, éviter les grosses échardes, marcher sur l'eau et bouffer la

From c 913  posted on 22.06.2007 11:55
Oho...quand je pense qu'on est tous au-delà des 30 ans, ou presque, sauf un petit chancard résistant encore et toujours à la course du temps.

Et à propos.

Le 23, c'est un samedi.

Coco pas travailler d'arrache-pied samedi, coco vacances.

Alors coco souhaiter le supra meilleur des anniversaires au Master des Lieux, lui souhaiter + de chances que Résus en sa 33° année, éviter les grosses échardes, marcher sur l'eau et bouffer la

From Cancrelage le Sarcophage 912  posted on 22.06.2007 11:53
Frrrr Frreu Rfffffeuuuuy, a, gloubalou.

From Yorik 911  posted on 22.06.2007 9:47
Arrêtez ces simagrées!

From Yorik 910  posted on 22.06.2007 9:30
Oui je ne comprends pas... orgfree a fait un upgrade de ses serveurs la semaine passée... le temps s'est arêté...

From Oscar le cafard 909  posted on 22.06.2007 9:09
Krîî krî krî

From Nénuphar le Lupanar 908  posted on 22.06.2007 7:39
Blullubob, blullubob !

From Thomas 907  posted on 22.06.2007 6:42
C'est pas un petit défaut, c'est une stase temporelle ma parole!!

From Zébulon le Gabulon 906  posted on 21.06.2007 22:54
blib blib

From Thomas 905  posted on 21.06.2007 18:54
http://www.procrastin.fr/stuff/reverse-black/

From Yorik 904  posted on 20.06.2007 19:47
Tiens c'est vrai... c'est la St. Nicolas... Un petit défaut sans aucun doute...

From Grégoire 903  posted on 20.06.2007 12:58
Je suis en train de lire "Vers une démocratie générale" de Takis Fotopoulos. C'est très intéressant, surtout sur sa manière de lire l'évolution récente (depuis les années 1920, disons) de l'économie. J'ai aussi trouvé un texte de lui à propos de ce qui se passera vraisemblablement en France: http://www.inclusivedemocracy.org/journal/vol3/vol3_no3_takis_france_falls_in_line.htm

From Grégoire 902  posted on 20.06.2007 10:59
C'est un bug de l'an 2006 ou quoi? Il y a un astéroïde qui passe à proximité de l'orbite terrestre et qui dérègle tout le système! Keynes avait raison! C'est sûr maintenant, on va tous crever!

From La Belette, Lillois, Belgium 901  posted on 20.06.2007 9:54
Je m'inscris en Fo : il est partout écrit le 6 décembre 2006, comme si qu'on fêtait la saint - nicolas. C'est abusif, à la fin !

From La Belette, Lillois, Belgium 900  posted on 20.06.2007 9:53
Des tribus indiennes, au Brésil, merde alors, et ils ont aussi des plumes, mais des plumes de quoi, de perroquet, comme les filles du Carnaval, ca doit être ri-di-cule, et ca fait pas peur du tout, peuvent toujours essayer de me raccourcir, ces scalpeurs de quoi ? de scalp !

Bull : préfère : Avé Maira.

Yorik : quand tu seras dedans (le magazine pipole), tu seras BIEN HEUREUX de te voir tout glacé-chic. Quel joli teint, te diras-tu.

;-)

From OBI_Ron 899  posted on 19.06.2007 13:56
If you have time, please take a look at a recent post to blenderartist titled "Family of Parts" I got the idea from your work with shape keys.

Thanks for the info you have posted tutorials and such.

From Grégoire 898  posted on 19.06.2007 9:47
Quand je pense que j'ai imaginé envoyer ce que j'écrit à un ÉDITEUR, Avé Mariah!

From ypfpicjjme 897  posted on 18.06.2007 23:40
Hello! Good Site! Thanks you! eqhykfxqhswo

From Grégoire 896  posted on 18.06.2007 22:56
Ici, ils n'utilisent pas du sapin, mais de l'eucaplyptus. Ils occupent illégalement les terres des tribus indiennes pour planter leurs machins qui détruisent les sols.

From Yorik 895  posted on 18.06.2007 13:33
C'est chouette les magazines pipole... Ça consomme un maximum de sapins. En plus le papier est blanchi au chlore et glaçé à l'hydrocarbone!

From Thomas 894  posted on 18.06.2007 10:42
en même temps, un banquier new-yorkais (de Wall Street) te dirait :" Un homme qui n'a pas $ billion 1,00 sur son compte en banque ne peut PAS réussir sa vie!" Et c'est sans doute lui qui a fait bosser l'enfant en question à un salaire de misère, pour qu'il aille déforester un bon coup l'arbre en question, pour en faire des magazines people qui seront de peu ou prou les livres en questions..
Quel monde..

From La Belette, Lillois, Belgium 893  posted on 18.06.2007 9:51
Quelqu'un a dit :

"Pour réussir sa vie, un homme doit faire un enfant, écrire un livre et planter un arbre".

Je suis pas sûr que ce quelqu'un est pas mort bouffi par l'ingurgitation de gélules bleues, hein...il dit pas non plus si enfanter un con, écrire un bouquin de merde et planter un sapin débile arraché par un bull le surlendemain suffit pour se dire qu'on a réussi notre passage, mais bon, si c'est une citation, c'est que ca doit être vrai, non ?

Sinon, ce serait PAS une citation.

From Yorik 892  posted on 18.06.2007 9:13
C'est marrant ça, je viens de reçevoir le même mail... Je pense que nous sommes sur une même liste que tous ces gens se repassent... Melle KOFI Anicette, Mme ROSE LUTAH, tous membre d'un même gang. Sur leur liste? 1) Corentin Candi 2) Yorik van Havre... Contactons-la, et offrons-lui l'appui de notre Église!

From Thomas 891  posted on 18.06.2007 8:48
Non, non, elle a raison!! Evitons que ce SAINT pognon tombe dans des mains DIABOLIQUES à la solde de SATAN!

From La Belette, Lillois, Belgium 890  posted on 18.06.2007 7:08
Ca, c'est du parasite, 100 % :

Cher Amis,

Je vous salue au nom de notre seigneur Jésus Christ, nous devons adorer notre seigneur Jésus Christ avec tout notre cœur parce que nous sommes destinés à rester sous la protection de son onction, l’obéissance à ses commandements est le but de la vie, qui l'honore sera gardé sous sa main de bénédiction.

Je suis Mrs ROSE LUTAH originaire du Koweït. Je suis mariée à Mr Richard LUTAH qui a travaillé à l'ambassade du Koweït en Côte d'Ivoire pendant neuf ans avant qu'il ne décède dans l’année 2004. Nous avons été mariés pendant onze années sans enfant. Il est mort après une brusque maladie qui a duré seulement quatre jours . Avant sa mort nous étions tous les deux chrétiens et nous aimions l’un et l’autre, c’est pourquoi après sa mort j'ai décidé de ne pas remarier ou avoir un enfant en dehors de ma maison matrimoniale parce que la bible est contre cela. Quant mon défunt mari était vivant il avait

déposé la somme de $3.4Million de Dollars Américain dans une Bank ici a Abidjan en Côte d'Ivoire . Actuellement, cet argent est toujours au sein de la société. Récemment, mon docteur m'a dit que je ne vais pas vivre plus de huit mois à cause d’un cancer. Ce qui me dérange plus que le cancer dont je suis atteinte est l’angoisse au sujet de la récupération et du re-investissement des biens de feu mon époux. Après avoir su mon état de santé j'ai décidé de donner ces fonds à une organisation de charité qui utilisera cet argent de
la manière que je vais indiquer ci-dessous. Je veux créer une organisation qui emploiera ces fonds pour créer des orphelinats, écoles et églises, s’occuper des veuves, propager la parole de Dieu et faire en sorte que la maison de Dieu soit maintenue. La bible nous a enseigné de comprendre que " bénie est la main qui donne .

J’ai prise cette décision parce que je n'ai aucun enfant qui héritera de cet argent et les parents de mon mari ne sont pas des chrétiens, je ne veux pas que les efforts de mon mari soient dilapidés par des non-croyants . Je ne veux pas une que cet argent soit employé dans un chemin diabolique. C'est pourquoi je prends cette décision. Je n'ai pas peur de la mort par conséquent
je sais où je vais. Je sais que je vais être dans le cœur du seigneur jésus christ . Exodes 14 a 14 a dit que " le seigneur défendra ma cause et j’obtiendra ma paix. Je ne souhaite aucune communication téléphonique sur ce sujet en raison de ma santé et à cause de la présence des parents de mon mari autour
de moi. Je ne veux pas qu'ils sachent ce que je fait . Avec Dieu tout est possible.

Dès que je recevrai votre réponse je vous donnerai le contact de la société ici à Abidjan en Côte d'Ivoire. Je vous enverrai également une lettre d’autorisation qui vous fondera en tant que bénéficiaire actuel de ces fonds. Je veux que vous et les membres de votre église priez toujours pour moi parce que le seigneur est mon berger et je ne manquerai de rien . Mon
bonheur est que j'ai vécu une vie digne et chrétienne. Celui qui veut servir le
seigneur doit le servir dans l'esprit de la vérité.
Veuillez toujours prier pour votre salut.
Contactez-moi sur cette adresse de courrier suivante
roselutah01@yahoo.com en retardant votre réponse vous m’obligerez à contacter une autre église
ou une autre personne de confiance dans ce même but.
Veuillez m'assurer que vous agirez en respectant les consigne que j'ai énuméré ci-dessus. J’espérerai recevoir votre réponse très bientôt . Soyez béni par jésus .

Vôtre sœur en Christ,

Mrs ROSE LUTAH

From Yorik 889  posted on 15.06.2007 16:33
En un sens nous sommes nous aussi des parasites... de la terre, peut-être? Mais alors... la terre est-elle aussi un parasite? C'est bien marrant. Justement hier j'ai appris comment on coupait des oignons en Transsylvanie eh bien c'est simple: on enlève un peu d'écorce, on pose l'oignon à moitié décortiqué sur une surface dure et TANG! on l'écrase d'un coup de poing. Ensuite on écrabouille quelques tomates à la main, et figurez-vous que tout cela forme une délicieuse salade que l'on mange avec plaisir au coeur de l'hiver...

From Thomas 888  posted on 15.06.2007 12:17
Et bien, l'autre jour, j'ai vu sur Arte un reportage sur justement toutes ces toutes petites bestionles qui nous cotoyent, filmées microscope électronique..
Acariens, trucs, parasites minuscules, choses, etc etc, tout ça, vu à une taille relativement comparable d'une vache, apparaissent comme de paisibles bestiaux en train de bouffer tranquillement., ils sont même assez graciles et aériens..
Bien loin de l'infâme vermine grouillante qu'on s'imagine..
Ils font leurs toilettes comme tous les animaux de cette planète, et ont eux mêmes des parasites minusculoïdes que le microscope ne voit que comme un point qui bouge..
Faudrait savoir si ces parasites de parasites ont eux aussi des parasites.. rien ne permet de ne pas le penser, au nom de la loi fractale..

From La Belette, Lillois, Belgium 887  posted on 15.06.2007 11:20
Heu...oui...merci j'aodrais ca...;-)) mais là je crois que ce sont des trucs qu'on ne peut voir qu'au microscope de la Nasa, mais moi, avec mes lunettes, je les voyais frétiller, certains avaient 3 ou 4 mm !!!

Si tu veux, je tâche d'en rattraper, et à Noel, tu en mangeras une bonne part sous nos vivas....;-))

From Thomas 886  posted on 15.06.2007 9:58
Est-ce que tu sais que ce sont justement les déjections de ces sympathiques animaux qui donnent au fromage (le bleu d'auvergne notamment) tout son gout inimitable?

From La Belette, Lillois, Belgium 885  posted on 15.06.2007 6:40
Et, bande d'hurluberlus, Ilse est d'Aalter (c'est riant comme société, ils habitent à côté de la gare, c'est TRES riant ;-)) Et ce qui lui sert de famille est doté de SUPER têtes de flamands, c'est dingue, on les reconnaît entre tous ! ;-))

Rhô, ca hésite, ca hésite, pour ce voyage, c'est dingue le nombre d'endroits qui coexistent, faiche...normalement c'est plus facile, moi c'est Italie ou France, et on n'en parle plus, tiens, la Dordogne par exemple, jamais été, bin paraît que c'est super top, la Dordogne, ou le sud - ouest, ou la région dite des Marais, ou on se promène en barque dans des forêts inondées, il faudrait TOUTE UNE VIE pour connaître un peu la France, rien que la France...


Alors le monde, le vaste monde !!!




(Et en france, Et y a des fromages différents partout, dans c'te pays. Tiens, une anecote : l'autre jour, je mange un camembert très très vieux, sorti du frigo une semaine plus tôt : il est délicieux. Puis, pour le dernier morceau de baguette, je commence à lire en mangeant et je mets mes lunettes......horreur et putréfaction (c'est le cas de le dire) : mon fromage grouillait littéralement de centaines de petits vers blancs, couleur camembert. Les salops s'étaient déguisés. J'ai failli défaillir, après avoir quand même poussé un grand cri guttural.

La vie ne me fait pas de cadeaux, vous dis-je.

From Thomas 884  posted on 15.06.2007 3:50
Si vous voulez, on vous donne Blankenberge! On le démonte et on vous le donne!
Zut, je répète l'incident diplomatique.. Bon, je m'excuse bien platement devant Ilse, mais on peut quand même donner Blankenberge aux brésiliens.

From Grégoire 883  posted on 14.06.2007 16:32
Comme jte l'dis!

From Yorik 882  posted on 14.06.2007 16:11
La plage du Flamand?

From Grégoire 881  posted on 14.06.2007 14:45
Dis à Ilse que le Nordeste a été envahi par les Hollandais pendant quelques années, qu'on a une "Plage du Flamand" et un quartier "Gantois" à Salvador.

From Grégoire 880  posted on 14.06.2007 14:44
Ique ooque! Ique ooque! hein? hein?

From Yorik 879  posted on 14.06.2007 13:54
Et si Ilse veut vraiment, je peux aussi parler flamand comme un bébé... Vous pourriez alors joindre l'utile à l'agréable et venir au Brésil... hein? hein?

From Yorik 878  posted on 14.06.2007 13:52
Thomas! MALHEUREUX! Ilse est justement de Blankenberge! Tu viens de créer un effroyable incident diplomatique! L'afrique du Sud/Namibie est une très bonne idée. Ne manquez pas de me consulter avant, car je vous en renseignerai quelques excellentes passes...

From La Belette, Lillois, Belgium 877  posted on 14.06.2007 12:41
Elles sont jeunes et jolies, les deux personnes qui se trouvent dans la chambre à 60 € ???

From La Belette, Lillois, Belgium 876  posted on 14.06.2007 12:39
Miammm, un spaghetti bolo...mais c'est pas toi qui lui a fait connaître ce monument, je suppose ? Ces sauvages d'enfants du soleil le connaissaient déjà, I presume ??? ;-)))

Sinon, elle doit te vénérer et t'appeler Mon Dieu, Créateur de toutes choses ??? ;-))

Bin oui, bande de gugusses, je savais bien que c'était salé, j'étais sur un site de "Lunes de miel", et n'importe quel truc coûtait 5.000 €...le Brésil, c'était un des 10 moins chers...mais même comme ca, on se fait dévaliser...quoique, faut voir l'endroit, pasque vu les photos des hôtels sur ce site, c'est grand genre, grand grand luxe et tout et tout...(pas des hôtels en fait, des Gentillhomières, ou des maisons au bord de l'eau sur des plages désertes, ce genre de truc...;-))

J'y vais jusse pour rêver...;-))

Pour le moment, Ilse pense à la Namibie et à l'Afrique du sud, "parce qu'elle veut écouter des gens qui parlent flamand comme des bébés"...

Quand je vois ces prix (merci Gregoa), je me dis que vous pourriez venir travailler ici un an, puis repartir et vivre comme un nabab sans rien faire là-bas pendant 2 ans...;-))...Ca fait rêver...Ou je me trompe, et c'est pas aussi magic comme tour de magie ? (Vite, j'ai envie de le faire...top...un an, go).

Ya un spectacle à l'Arrière Scène que vous adoreriez en ce moment...un mec qui est parti 6 mois au Proche Orient et qui raconte tout ca, c'est top.

From Grégoire 875  posted on 14.06.2007 12:33
Si, si, vas-y :-)

From Thomas 874  posted on 14.06.2007 12:32
Pour nos amis brésiliens, sachez qu'une chambre dans un endroit touristique charmant (blankenberghe par exemple) ne vous coutera que .. non.. non, on va arrêter là.. blankenberghe.. Je ne suis pas crédible..

From Grégoire 873  posted on 14.06.2007 11:22
Pour ceux qui sont intéressés, une bonne pousada dans un endroit touristique (Praia do Forte, Boipeba, Morro de São Paulo, Chapada Diamantina...) coûte entre 70 à 150 reais la chambre (avec deux personnes dedans), soit 25 à 60 euros - avec petit déjeuner complet. Du moins à Bahia... Et même comme cela, il existe des prix meilleurs marchés quand on cherche (sur Itaparica, par exemple, parce que c'est moins touristique).

Les transports, quant à eux (encore, pour ceux qui seraient intéressés), sont très bon marché pour un budget européen, à savoir qu'un trajet Salvador-Lençois (paradis terrestre, près de 400 kilomètres) coûte une soixantaine de reais (à peine plus de 20 euros). On mange à deux pour 30 ou 40 reais. La bouteille de 600ml de bière coûte entre R$ 1,50 et 3,50 - ça dépend de l'endroit.

From Yorik 872  posted on 14.06.2007 10:46
Ici pour le jour des amoureux (oui, ici le jour des amoureux n'est pas le jour de la St Valentin mais lutôt une date commerciale, style fête des mères ou Noël) il y avait moyen de réserver la suite présidentielle de l'hotel São Paulo Grand Hyat... 20 000 reals la nuit (8000 €)... Maíra et moi y avions pensé, mais cet hotel a trop mauvaise réputation, alors nous avons changé d'avis et nous sommes fait un spagetti-bolo....

From Yorik 871  posted on 14.06.2007 10:43
Tout le charme des bahiats pour 218 €. Moi je dis que c'est donné. Allez. On y va. En deux heures on y est. Hein? hein? Ben quoi, Rémi?

From Thomas 870  posted on 14.06.2007 10:38
5 minutes de surf me donne déjà un trajet vers ô Boipebà à 17,38€, en louant une coque de noix à Robherto, le pêcheur de palourdes! et les chambres oui bon, ben évidemment si il faut un hotel avec airco, je dis pas, mais sinon oui, comme le dit bull, ahahahaha! 100€ c'est une chambre au Hilton de Paris (gag!)

From Grégoire 869  posted on 14.06.2007 10:29
300 EUROS POUR SALVADOR - BOIPEBA ???????????
AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

Je te l'arrange pour 10% de ça. Ça me fait rire, tiens. Et, putain, 300 reais pour une chambre, faut vraiment avoir réservé d'Europe pour le supporter :-))

From La Belette, Lillois, Belgium 868  posted on 14.06.2007 10:16
Mais bon, si après on se fait ceci...;-))

Au Brésil, trois jours à Salvador de Bahia dans la délicieuse Villa Bahia (de 218 à 280 € par chambre selon la saison). Une maison située dans le quartier historique du Pelourinho. Baladez-vous et attardez-vous aux terrasses des cafés. Dansez le soir dans les salles des clubs de musiciens.

Puis, rejoignez Itacaré et le très chic Txai Resort à partir de 190 € par personne et par nuit. Les amateurs d’ambiance bohême se rendront sur l’île de Boipeba, l’île secrète des Bahianais. Entre 100 et 106 € par chambre et par nuit selon les bungalows du Santa Clara ou de la Villa Sereia. Compter 300 € pour l’AR Salvador/ Boipeba en bus et bateau. F.V.


From Thomas 867  posted on 14.06.2007 8:59
Autant aller manger chez les rosbifs tiens!

From La Belette, Lillois, Belgium 866  posted on 14.06.2007 6:20
On veut bien passer manger à votre appart, mais ca nous fera un repas à 600 € minimum, non ? Ca a pas intérêt à être brûlé...mais 600 €, pour des lardons qui seront même pas bouillis, ca risque de défriser Thomas.

From Yorik 865  posted on 13.06.2007 15:04
Heureusement nous aurons de bons CVP et PS... Je veux dire vous aurez.
Moi aussi j'aimerais bien aller au musée d'histoire naturelle et de l'armée... Vous passez manger à l'appart après?

From La Belette, Lillois, Belgium 864  posted on 13.06.2007 12:06
Ceusses, comme moi à la chambre, qui ont voté pour un écolo sont trompés : je viens d'entendre une interviex d'isabelle durant, ils ont pas envie d'aller au gouvernement...c'est très très bien, un parti qui ne vit pas pour le pouvoir, mais alors pourquoi essayer d'attirer nos voix ? J'aurais préféré voter pour un parti qui voulait du pouvoir, mais pas pour le pouvoir...

Mais bon, la dernière fois qu'ils ont été au gouvernemment, ils se sont faits laminer aux élections suivantes, perdant tous leurs députés...ils préfèrent continuer à être députés, ce qui demande beaucoup moins de boulot, paie aussi très bien, et permet de continuer à critiquer ceux qui font, donc qui font des erreurs et qui en plus ne règlent pas tous les problèmes de tous les gens, les cons....;-) plus facile d'être en dehors et de critiquer...et ils vont s'étonner que les autres ne font pas assez de fiscalité verte, et les brocarder pour cela, je suppose...s'ils en voulaient, auraient pu aller au gouvernement pour la favoriser....ah, Dieu, on ne te mérite pas...

From La Belette, Lillois, Belgium 863  posted on 13.06.2007 9:27
J'espère...;-))..parce que moi, contrairement à Yorik, je sais déjà que je devrai y passer un jour...;-))

L'idéal, c'est l'enfant présent juste quand on le veut, à remettre dans sa boîte dès qu'il est moins amusant. Mais on me dit que c'est IN-TER-DIT. Strictement...;-)))

Ya une expo itinérante qui fait les grandes villes (déjà bxl, maintenant Liège) sur les dinosaures, si ca intéresse ton singe ! Si tu vas avec lui un de ces 4 au musée d'histoire naturelles à bxl, je viendrais bien aussi et après on mangerait à l'appart ? Ou au musée de l'armée, s'il veut devenir soldat. ;-))

From Thomas 862  posted on 13.06.2007 9:09
Hahahaha tous ces désagréments sont bien minces à coté des sourires, des calins et des fous-rires..

From La Belette, Lillois, Belgium 861  posted on 13.06.2007 6:59
Ouille !!! Yorik, prends garde, tout le monde s'accorde à le dire, tu n'as POINT inventé l'eau chaude, et là que vois-je, tu tentes à nouveau ce projet inconcevable ??? ;-)))

Oups : en fait j'ai copié collé le mail d'Anne, et à la suite de celui-ci, j'ai parlé en mon nom : c'est donc moi le satyre qui pressentait votre qualité d'éleveurs de champions...;-))

Mais bon: j'ai lu quellque part qu'un gosse, sur une vie, te coûtait l'équivalent de 2...maisons (bon, ils disaient pas des maisons de combien...;-))

Mais ca fait réfléchir, vu le chagement de vie que ca occasionne, les cris, arrrrhhhh, l'impossibilité de regarder une demi finale de roland garros avec Violette à côté qui EXIGE une attention CONSTANTE, arrh, la salopette !

From Yorik 860  posted on 12.06.2007 13:07
Excellent ce texte!!! Un alter-Maupassy.

Corentin: Pour ce qui est des panneaux solaires, non bien sûr, ce n'est probablement pas compatible avec le budget ,à moins de voler ceux de la STIB, si il y en a encore. Mais il y a tout de même quelques idées auxquelles je pense, comme un système simple pour avoir de l'eau chaude, un système de tubes courant sur la toiture peut-être... à voir.

Anne Romeyer: Puisqu'il semble que tu nous lis: Tu nous vois Maíra et moi en éleveurs... je n'ose dire le mot... d'...enfants? Fais marche arrière! Ne t'engage pas dans cette voie! Sens interdit! Tabou! Verboden! Schweiz Alarm! Mais j'ai bien aimé tes commentaires. La prochaine histoire, il s'agira de participer!

From Thomas 859  posted on 12.06.2007 12:41
Ter-ri-ble! j'adore!!!!
Gloire à toi, Ô corentin, le phoenix des hotes de ce siècle, qui nous retrouve des perles de dessous des bras!

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 858  posted on 12.06.2007 12:36
c'était celui-ci, le texte de Ribes (dur à trouver) :

L'homme le mieux élevé du monde
perd son titre
pour un fromage de chèvre
Tout avait pourtant bien commencé pour le Français Jean Bortanssis, tenant du titre et grand favori du Xe Championnat du monde du savoir-vivre qui se déroule comme chaque année au château de Versailles. Dès son entrée dans la salle du sacre, une foule élégante lui fait une véritable ovation. Avec la classe qui le caractérise, il va s'asseoir à sa place sur le côté gauche du ring, accompagné de son épouse et de son entraîneur, le duc de Saxe Combourg.
Dès la première épreuve, "baisemain en fin d'après-midi", il fait un sans-faute. Son posé de lèvres sur le bout des doigts des trois dames obligatoires est un véritable chef-d'œuvre, il termine le troisième par un jeté arrière du pied. C'est un triomphe. Il obtient des notes excellentes : 8/6, 8/7, 9/6, 10/9.
Rassuré par cette première victoire, Bortanssis aborde plus détendu l'épreuve "contenance avec cigarette et whisky". L'Anglais Linton, favori, commet une faute d'entrée : il a un hoquet après sa première gorgée de whisky. Les juges l'éliminent. Décision sévère, contestable peut-être, mais il est de bonne éducation de ne jamais remettre en question le jugement des arbitres. Bortanssis, lui, réussit son parcours avec une grâce rare, dégustation du whisky sans jamais perdre un sourire princier, il porte ensuite sa cigarette à ses lèvres, il aspire admirablement deux petites bouffées coup sur coup, sans reprendre sa respiration, et exécute un lâcher de fumée d'une délicatesse exceptionnelle. La très grande classe. Il prend la tête de la compétition avec quatorze points d'avance sur son challenger, le Russe Korsakov.

Standing ovation

Aux figures libres "en cocktail de mariage", Bortanssis passe derrière l'Argentin Catenas y Ramon, qui a fait une très grosse impression sur le public et les juges, notamment avec une approche du buffet très cambrée dite "à la Grand d'Espagne". Le Français monte à son tour sur la piste, il a choisi une musique de Lully. Très joli départ avec prise de coupe de champagne retournée, enchaînée avec une ouverture de briquet, puis viennent les deux passages "conversation" ; il traverse le premier avec une phrase comme lui seul sait les faire : "La lune s'est levée, chère madame, mais regardez, votre chien, lui, s'est couché." Le public, sous le charme, ne le quitte pas des yeux et lorsqu'il conclut par une pirouette avec deux imparfaits du subjonctif enchaînés, l'assistance lui fait ce qu'on appelle en Amérique une "standing ovation", la salle entière l'applaudit debout. Elle a désigné son champion. Bortanssis est l'homme le mieux élevé de tous et de loin puisqu'il mène maintenant avec plus de trente-sept points d'avance.
Et puis c'est l'épreuve fatidique "dîner en tête-à-tête". Korsakov et Bortanssis sont face à face. Très applaudi, le Français vient de verser du vin à son adversaire avec un retourné de goulot de toute beauté. Nous en sommes au fromage, Korsakov est nerveux, il a déjà fait une tache de sauce sur son plastron, ce qui lui vaut cinq points de pénalité, il ne prend aucun risque, mâche très lentement. Et soudain Bortanssis accélère, on ne sait pas pourquoi car il mène largement, et il commet la faute ! La faute incroyable ! La faute impossible pour un champion de ce niveau : il coupe son fromage avec son couteau à poisson ! Oui, vous avez bien lu, il coupe son chèvre avec son couteau réservé pour le turbot. Dans la salle c'est la stupeur. Sur l'écran géant de télévision on repasse la faute au ralenti, c'est indubitable. Bortanssis, après une compétition qu'il a littéralement survolée, est éliminé une dizaine de minutes avant l'arrivée. Ses supporters sont effondrés, même nous reporters, nous avons le cœur gros. Le Russe Korsakov, un très beau champion aussi, devient donc l'homme le mieux élevé du monde 1985.

Coulisses

Malgré sa déception et sa fatigue, Bortanssis a bien voulu nous recevoir dans les vestiaires du château de Versailles, juste après la compétition.
Tandis que son entraîneur, le duc Louis de Saxe Combourg, l'aide à enlever son smoking, Bortanssis, fair-play, me dit :
- Que voulez-vous, cette fois-ci Korsakov a été mieux élevé que moi et il a gagné, voilà tout ...
- Des projets ?
- Tout d'abord me reposer une dizaine de jours puis reprendre l'entraînement, travailler surtout mon toucher de fourchette, et le baisemain en boubou pour les championnats africains que je vais disputer à Ouagadougou.
- Quand partez-vous à Ouagadougou ?
- Vous voulez dire quand je pars "pour" Ouagadougou ?
Merveilleux champion, après une compétition qui a duré plus de cinq heures, il trouve encore la force de corriger une petite inélégance de français. [ ... ]


Dans un coin du vestiaire, une jeune femme blonde vêtue d'une robe du soir en mousseline noire tente d'étouffer ses sanglots. C'est Mme Bortanssis, la femme de celui qui n'est plus que le deuxième homme le mieux élevé du monde. Au moment où discrètement je m'apprête à sortir de la pièce, elle s'approche de moi, me regarde avec ses grands yeux baignés de larmes et, comme pour partager cette douleur qu'elle ne peut plus contenir seule, elle me murmure à l'oreille : "ça fait chier, parce qu'on s'est quand même cassé les miches pendant des plombes pour qu'il décroche sa timbale à la con... Alors merde... Tout ça c'est pour mes fesses ! ça fait vraiment chier..." Elle essuie une larme qui coule sur sa joue, me serre la main en tremblant et retourne vers son mari sans parvenir à cacher sa peine.



From La Belette, Lillois, Belgium 857  posted on 12.06.2007 12:25
From Anne Romeyer toujours (notre seule lectrice ;-)) :

Je suis certaine que Maupassy remporterai le concours haut la main ;-)
http://www.koikadit.net/
Ce texte de Ribes c’est tout ce que j’aime.

Maupassy me fait rire avec ses mots d’esprit bidon et ses poses de dandy à la gomme me font éternuer de plaisir ;-)
Je sais ce qu’il manque à votre histoire !
UNE SCENE D’AMOUR !!!
Si !
Que ce cruchon de Momo jette enfin sa gourme.
Il se fend d’une demande en mariage (EPOUSEZ-MOI Eva ! implore t’il) mais pour les chatouillis, les batifolages et les ébats échevelés : que tchi !
Un super héros qu’a jamais vu le loup, à part les punaises de sacristie, cela risque de ne pas emballer grand monde ;-)))
Hein ?
Y peut pas faire des trucs avec Eva ?
Paske c’est sa SOEUR ???????????????????
Doux jésus …
Bin et la demande en mariage alors ?
Il ne sait pas que c’est sa sœur ?
Oh ?
Et sinon, vous avez songé à une une attaque de grenouilles mutantes ?
Comme ça elles bouffent tout le monde, y’a pas de survivants sauf…
CETROPORIBLE !!!
Coco je veux comprendre !!!

Des papayes !

Outchi !

Et un grand figuier, à l'ombre duquel tu raconteras des histoires à tes petits enfants (et à ceux de Yorik et Maira, qui m'ont tout l'air d'éleveurs...ok, je me casse...;-))

From Grégoire 856  posted on 12.06.2007 12:01
Ah, et depuis cette photo, j'ai même planté un nouveau bananier! Miam! Ainsi qu'une série impressionnante de papayers!

From Grégoire 855  posted on 12.06.2007 11:59
Oui, au Brésil aussi la Police Fédérale trouve de temps en temps des esclaves planqués au fond des propriétés foncières. Récemment encore, ils ont découvert qu'une réserve indigène était remplie de bucherons illégaux, dont les "entreprises" recevaient même des cartes de membres de "l'association commerciale" locale, dont le Président n'était autre que le cerveau de tout cet immonde réseau. Des histoires similaires, de gens qui cherchent du travail près des gares et qui se font embarquer de nuit dans un camion bâché jusqu'à un endroit inconnu et gardé par des hommes armés. Le patron garde généralement les papiers des "employés" dans un coffre-fort, pour plus de sécurité ("Regarde un peu la Globo, Dijonni: avec tous ces malfrats, c'est plus sûr si je m'occupe personnellement de tes papiers. Ainsi tu n'auras plus rien à craindre" "Oh oui, merci, Monsieur a raison").

From La Belette, Lillois, Belgium 854  posted on 12.06.2007 10:40
Ah bin bravo :

En Chine, des esclaves exploités et battus dans une usine de briques.
Dans le Shanxi, un scandale implique un cadre du Parti Communiste.

Plusieurs dizaines d’esclaves dont des mineurs, exploités et battus à mort dans de sommaires usines de briques, ont été libérés par la police chinoise ces dernières semaines dans la province du Shanxi. Près de Linfen, dans le sud de la province, c’est le fils du secrétaire du parti du village qui exploitait lui-même la fabrique, depuis des années, au vu et au su de tous, en face de chez lui. De cette masure gardée par des chiens-loups, trente et un fantômes en haillons sont sortis la semaine dernière. Huit étaient amnésiques, les autres étaient terrorisés, pieds nus et couverts d’une seconde peau de crasse pour ne s’être ni lavés, ni rasés, ni changés depuis plus d’un an. Certains étaient blessés, brûlés. L’un d’eux serait mort l’hiver dernier sous les coups de marteau d’un vigile parce qu’il ne travaillait pas assez vite. Ces travailleurs migrants venus de lointaines provinces ont raconté qu’ils avaient été recrutés début 2006 autour des gares de plusieurs provinces par des rabatteurs. Le travail a commencé aussitôt, de 5 heures à 1 heure du matin. Gardés par des vigiles et des chiens, ils ne pouvaient pas sortir, étaient nourris de pain à la vapeur et n’étaient pas payés. Ils étaient enfermés la nuit et dormaient à même le sol. Ils n’ont jamais reçu un fen, un centime de yuan. Le propriétaire de la fabrique, qui a été arrêté, a expliqué qu’il payait 36 euros pour 100 000 briques au directeur et revendait les lots dix fois plus cher. Les habitants du village, tous au courant, ont ­raconté que l’usine aurait fermé depuis longtemps si elle n’avait pas appartenu au fils du chef du PC.
Piteux état. Les policiers du Shanxi semblent avoir déclenché une vague d’arrestations depuis le mois d’avril, que relatent les médias locaux et nationaux. Plusieurs fabriques clandestines de briques ont été fermées ces dernières semaines dans le même coin du sud de la province. En avril, une quarantaine d’esclaves en aussi piteux état ont été libérés à Yuncheng. Originaires du Sichuan, ils étaient âgés de 15 à 60 ans, certains étaient handicapés mentaux. L’un d’eux a raconté : «J’ai été recruté à la gare de X’ian pour un travail nourri et logé, payé 60 yuans [6 euros] par jour. En arrivant à Yuncheng, j’ai compris que j’avais été piégé. J’ai vécu l’enfer chez les diables.»
Lettre collective. Le 7 juin, toujours à Yuncheng, 87 travailleurs forcés ont été sauvés et 10 patrons ont été arrêtés. Là non plus la police ne pouvait ignorer leur activité. Les malheureux doivent la vie à l’obstination de quelque 400 pères désespérés, à la recherche de leurs fils disparus. Dans une lettre collective publiée le 4 juin par un site du Henan, dont sont originaires beaucoup de victimes, ces parents ont expliqué que leurs enfants avaient été kidnappés dans plusieurs gares du centre de la Chine, puis vendus 500 yuans (50 euros) aux propriétaires de fabriques illégales. «Nous avons tout abandonné pour chercher nos enfants, racontent-ils. Nous en avons retrouvé certains, et ce que nous avons découvert dépassait nos pires craintes : les cheveux longs comme ceux de sauvages, ils portaient des blessures sur tout le corps. Certains n’avaient pas été en contact avec le monde depuis sept ans, ils étaient battus et travaillaient plus de dix-sept heures par jour sans manger à leur faim. Le plus jeune avait 8 ans et faisait un travail dur pour un adulte.» Avant de les retrouver, le chemin a été long ; la police du Shanxi ne voulait pas les écouter, assurent-ils : «Il s’agit pourtant d’un réseau criminel organisé, qui cherche partout des cibles. Il pourrait y avoir un millier de prisonniers dans ces fabriques.» Ces dernières années, de telles «découvertes» ont déjà eu lieu dans le Shanxi et le Hebei.

From La Belette, Lillois, Belgium 853  posted on 12.06.2007 10:38
Tout à fait.

Comme d'ailleurs ce système interdit quasi tout choix marqué entre la droite ou la gauche, ou, aujourd'hui, entre conservateurs et progressistes, puis qu'on l'a vu lors des dernières 8 années, le PS au pouvoir au fédéral avec le MR...en France au moins, on choisit entre deux projets, mais pas à moitié l'un et à moitié l'autre. Bon, leur système est peut-être aussi critiquable : un président socialiste élu aura comme premier réflexe en arrivant de modifier tout ce qu'a fait le dernier président de droite, et vice versa indéfiniment...tandis qu'avec un peu de rouge et un peu de bleu, on a le mix déjà fait et c'est pas un grand coup à gauche, un grand coup à droite...

Toujours est-il que je préférais de loin le VLD, côté flamin, au CD-V allié à ses enfoirés de l'ex-Volksunie...aller au pouvoir suprême dans un pays avec un parti qui ne veut plus de l'existence de ce pays, ca s'annonce primesautier.

Et côté wallon, le CDH va probablement arriver au gouvernement avec leurs 15%, alors que le PS risque fort d'en être exclu, alors qu'il fait 29 % des voix...c'est assez incompréhensible (même si j'exècre le PS pour ce qu'il a fait côté wallon dans leurs baronnies, comment il a distribué en prébendes les milliards reçus de l'Objectif 1 (distribué entre amis, alors qu'avec les mêmes mannes européennes, l'Irlande, l'Espagne, la Grèce, le Portugal se sont relevés et sont devenus des régions prospères...).

Bon, ils diront que le PS a perdu des sièges et le Cdh en a gagné un peu, ok, mais en attendant le PS représente plus d'un tiers des wallons, donc le double du CDH, qui, lui, gouvernera...c'est assez injuste.

Et le cdh sera au pouvoir grâce au poids du grand frère flamand, mais alors que le cdh est pour le maintien de la Belgique telle qu'elle est, sans régionalisations et nouvelles autonomies conférées aux régions, la nva veut le séparatisme tout en arrachant Bruxelles.....;-))

Ah, petit pays....;-))

Cool pour les bananes !!!

Pour les panneaux solaires, j'avais peur d'être un gros naif utopiste vu le prix des panneaux...je ne sais pas si c'est encouragé par l'Etat brésilien ? Mais comme il faudra quasi pas chauffer je suppose, mais seulement avoir de l'électricité, peut-être qu'il en faudra aussez peu ???

Les constructions en torchis c'est vraiment chouette, et beaucoup moins cher je crois (il y a une maison témoin en torchis dans laquelle habite un architecte en brabant wallon, elle a l'air super).

Thomas : je sais, mon biquet ;-)))

From Yorik 852  posted on 12.06.2007 9:28
Sache que les bananiers seront conservés in-té-gra-le-mentt! En fait tu sais que tu pourrais être un bon architecte-climaticien-écologiste? Toutes les choses que tu as citées sont bien fondées...

En fait, si j'ai bien compris, les élections n'ont rien changé? J'étais en train de me dire, en Belgique, le vote des électeurs n'influence que, disons, à moitié le résultat. Et si tout d'un coup, le PS décide de s'allier avec le Vlaams Belang, pour atteindre le numéro de voix? Ils auraient le droit, et il n'y aurait rien à faire... Ok c'est un scénario assez impossible, mais en théorie possible...

From Thomas 851  posted on 12.06.2007 7:12
Ha mais je ne crache pas sur les expériences menées avec plein d'architectes!
C'est juste les pompeux qui s'imaginent réinventer l'homme ou le mouler de force dans leur délire! C'est eux, là (ouuuuh!) que je conchie!

From La Belette, Lillois, Belgium 850  posted on 12.06.2007 6:15
Je suis pas architecte, mais je voudrais conserver les jolis bananiers (quoi, c'est pas des bananiers) et les disposer sur la terrasse installée sur le toit, alors, aussi sur le toit plat, des monstrueux panneaux solaires pour pouvoir être autonome, alors, une construction en torchis, pas de métal, ni de ciment, alors, une partie en demi sol, pour la fraîcheur, alors, un puits artésien qui file pomper la nappe, alors, ...ok, je me tais. Pffff.

From Corentin IDNAC Lillois, Belgium 849  posted on 12.06.2007 6:10
Thomas : il y a aussi une ville en construction en Arizona qui se bâtit depuis 20 ans, et avec la collaboration de centaines d'étudiants en architecture de tous pays, mais on en parlait également dans cet article dont j'ai égaré la trace...je vais rechercher pour que tu puisses les conchier aussi ;-))))

Maira : je vais demander une super photo aux propriétaires de la Bête ;-)))

From Yorik 848  posted on 11.06.2007 21:04
Le projet de l'ONG de bull a désormais une place à lui... Venez y jeter un coup d'oeil de temps en temps... Qui a envie de participer, qu'il soit architecte ou non, il s'uffit de s'enregister sur OAN et de me laisser un message sur place.

From Grégoire 847  posted on 11.06.2007 14:11
A mon avis, on était pas mal (trop?) influencé par Wolfenstein 3D à cette époque.

From Yorik 846  posted on 11.06.2007 13:15
Et en prime, pour l'ambience, une petite vidéo:
Edit: comme c'était chiant d'avoir le son à chaque fois qu'on entre sur le blog, j'ai enlevé la vidéo et l'ai mise ici...

From Thomas 845  posted on 11.06.2007 12:53
Y en a une terrible de photo de violette à Perwez, qui irait très très bien avec celle de l'aut' chaffoin..
je vais essayer de la retrouver

From Thomas l'infâme réac 844  posted on 11.06.2007 12:47
C'est étrange que ces "cités idéales" n'ont jamais, à ma connaissance été réalisées, ou bien n'ont jamais vraiment fonctionné...
quel architecte se croirait assez fou pour penser qu'il peut gérer tous les aspects de la vie communautaire d'une ville dans ses plans.. et quel architecte serait assez psychotique pour croire que sa gestion des aspects d'une ville est la bonne; l'idéale..
N'importe quel gosse, quand il joue à faire une ville, mais des "si on disait que" à tous les coins de rues, mais les architectes enluminés, eux disent "je dis que alors c'est comme ça.." (enfin je caricaturise hein, vous l'aurez compris, je conchie proprement les cités-soleils et autre utopies des années 60...)
Notre ami Schuiten ;je suppose que c'est le père ou le frère? François, le bédéiste, n'a jamais caché ses penchants utopistes délirants, il ne se cache pas de la réalité et il veut pas essayer de transposer ses délires urbains en réalités, et pour une fois, comme quoi, c'est dommage : Brüsel serait extraodinaire, et Urbicande démentiel!!

Mais non, je conchie les Corbu et 1984... C'est le désastre de penser qu'un seul cerveau peut organiser autant d'autres vies... enfin.. je suis un infâme réactionnaire des petites ruelles pierreuses et tortueuses moi, alors les plans qui donnent des adresses "carrefour de la 1564ème rue et de la 2854ème rue.. bon hein.. bof quoi...

From Maíra 843  posted on 11.06.2007 12:46
Bon Coco, si tu m'envoyes une photo meilleure, je te promets que je vais changer. ;D

From La Belette, Lillois, Belgium 842  posted on 11.06.2007 12:42
Hé, j'ai été voir le site conseillé (et à jusse titre), la photo d'Augustin rend assez bien son caractère chaffouin, mais Violette est MILLE FOIS mieux que cette photo prise à la sauvette par un paparazzi bourré !!! ;-))

Résumé du livre

A quarante ans, Brian Marley constate que sa vie est un fiasco : divorcé, professeur d'anglais sans diplôme, il peine à joindre les deux bouts et n'a aucune ambition. Il rencontre un ancien ami, producteur de télévision, qui lui propose de participer à un jeu de téléréalité dans lequel les concurrents doivent survivre dans la jungle avec pour seul équipement une caméra numérique et quelques rations de pain et d'eau. A la clé : un chèque de deux millions de livres. Alors qu'il est sur le point de remporter le jeu, deux hélicoptères des équipes techniques de l'émission s'écrasent, tuant le dernier concurrent en lice contre Brian. Ce dernier se retrouve à errer dans la jungle, tombe d'une falaise et atterrit au milieu d'une colonie anglaise formée par les rescapés du crash d'un Comet IV en 1958 et leurs descendants. Elle est dirigée par un ancien militaire qui prône le culte de la mère patrie, de l'armée et la haine du communisme, et a pactisé avec une tribu d'aborigènes cannibales assurant sa protection. Tous finissent par être rapatriés à Londres. C'est alors que débute la partie 'politique-fiction' de l'histoire : le chef de la colonie devient Premier ministre et met en place un régime totalitaire, nationaliste, fondé sur la répression. Il dissout le Royaume-Uni, rétablit la toute-puissance de l'armée, retire le pays de l'Union européenne... Et le plus étonnant, c'est que l'Angleterre se porte de mieux en mieux !


From La Belette, Lillois, Belgium 841  posted on 11.06.2007 12:19
Tu étais déguisé en quoi ? Si pas déguisé, tu avais mis ton pull arcen-ciel ???

;-))

Architectes littéraires :

"Une correspondante de Nîmes me demande si j'accepterais de faire, la saison prochaine, une causerie dans un cycle consacré à l'urbanisme, l'architecture et l'habitat. Elle ignore que pendant la guerre, empêché d’entrer à l’université libre de Bruxelles que les Allemands avaient fermée, et très occupé par des activités clandestines, j’ai fréquenté, en électron libre, l’école d’architecture de la Cambre qui proposait à cette époque un enseignement issu du Bauhaus. Et plus tard, l'industrie romanesque ne m'a-t-elle pas révélé qu'entre la construction d’une maison et celle d’un roman il y avait plus d’une analogie ? Je pense en particulier à deux principes chinois. L’un recommande de commencer la maison par le toit. Pour un roman, ce n'est pas différent. C'est sous le titre et le sujet qu'il désigne que l'on installe le métier à tisser de l'écriture. L'autre principe est mise en garde, il prévient : quand la maison est achevée, la mort y entre... Et quel romancier serait assez fou pour croire qu'un roman est jamais achevé ? Si quelques divagations de ce genre vous convenaient, ai-je écrit à cette dame, j'irais vous en parler à Nîmes...".

Enfin, le Schuiten a fait un truc dont on parlait dans un article et qui a l'air très chouette : les plans d'une sorte de cité idéale...il y a un site, mais j'ai perdu l'adresse (c'était un article-papier)...

Chez nous, les écolos ont DOUBLE leurs nombres de sièges...le PS a perdu un peu, surtout dans le Hainaut où ils n'avaient rien fait malgré les révélations quotidiennes. Côté flamand, 30 % pour l'ex CVP que j'aborrhe, qui a annexé les nationalistes de la NVA (ex Volksunie, parti créé par des ex-collabos, le Vlaams Belang était le deuxième parti, juste devant le VLD, et le sinistre Dedekker fait 6% pour son entrée...ca fait près de 60 % de tous les flamands qui votent nationalistes, et 75 % qui votent à droite.


From Yorik 840  posted on 11.06.2007 11:49
Comme promis, quelques photos de la gay pride de hier... C'était bien cool. Je voudrais bien que ce soit comme ça tous les jours. Il y a eu 4 millions de personnes!




From Yorik 839  posted on 11.06.2007 10:39
Hmm je ne me souviens pas...

From Thomas 838  posted on 11.06.2007 10:06
15 ans.. voyons, un rapide calcul nous démontrera l'éclat de la vérité au grand soleil!

Il y a 15 ans, nous avions +/- 16 ans pour moi, 18 pour Yorik, et 12 pour Bull.. Or, l'avant-dernière case dessinée par Bull, montre un soldat allemand, sergeant (Oberstürmpfhürherdiviziönen en V.O.) de la grande guerre, s'exclamant dans son parler barbare mais néanmoins expressif..
Or, je ne suis pas certain qu'à 12 ans, on sache que Moulinsart abritait une kommandantur avec une division de la Wechtmacht-à-pointe..
Mais l'interressé nous en dira sûrement plus..
A moins qu'un autre se rappelle exactement l'époque du dessin ci-avant, moi, je donne ma langue au chat...

From La Belette, Lillois, Belgium 837  posted on 11.06.2007 9:25
Chouette, ca doit dater d'il y a au moins 15 ans ???

J'ai revu quelque part qu'il y avait 2 nouvelles histoires de Tintin inédites sorties, 2 histoires qui datent de la période du Soir volé, et qui forment une suite au Trésor de Rackham le Rouge et au Mystère de la Licorne...

Et je pisse d'abondance sur ceusses qui ont un jour décidé que la patrouille des castors vieillirait et ne devrait plus porter l'uniforme. C'était une décision catastrophale. Pour une fois, je dis OUI à l'uniforme.

From Yorik 836  posted on 09.06.2007 12:46
En l'honneur de la saint-Hergé, Thomas a retrouvé une petite bédé communautaire d'il y a longtemps:


Bon vote demain. Sauvez notre pauvre pays! Sachez que demain ici c'est la gay pride, j'essaierai de vous ramener des photos sensationelles.

From Yorik 835  posted on 08.06.2007 23:38
Regardez donc qui apparaît sur ce blog:

http://desembuchando.blogspot.com/2007/06/ataque-de-criancice.html

From Yorik 834  posted on 08.06.2007 13:15
HAHA! Quelle horreur! Excellent!!!!

From La Belette, Lillois, Belgium 833  posted on 08.06.2007 11:17
Thomas : mais c'est affereux !!! ;-))

Quelle fin atrocissime ! C'est bien. Trop souvent, toutes les histoires finissent dans les rires et les embrassades. ;-))

Yorik : mmmhhh...je ne suis pas certain que ce "hé hé hé" me dise grand chose qui vaille.......;-)) j'ai l'impression que tu as fauté....;-))

Tu as déjà une idée de canevas pour la prochaine histoire ? Mêmes personnages ? Ou nouveaux ? Ou comme la première fois, on se lance sans ne rien savoir à l'avance de la direction, du lieu, du temps, du comment ???

Le truc de Matt Groenig était savoureux je trouve...les dialogues à la "georges et louis"racontent aussi...les bidochons en roman...c'est arrivé près de chez vous en plus relevé...avec l'arrivée des bronzés et de la cité de la peur...;-))

From Website 832  posted on 08.06.2007 10:46
Thomas a écrit un nouveau chapitre aux aventures de Maupassy...

From Yorik 831  posted on 08.06.2007 10:24
Mais tu peux mettre des articles complets aussi hein, moi je trouve ça pratique...
Ta copine n'y vas pas avec le dos de la cuiller hein... "Vous aviez tout ce qu'il fallait pour faire une bonne histoire, comment se fait-il que vous ayez foiré à ce point?" À mon avis cela ne peut s'expliquer que par notre expérience relativement vierge en la matière, ce qui n'est plus le cas le jour d'aujourd'hui. Nous ne commetrions plus d'erreurs aussi grossières, voyons, mademoiselle, si vous nous lisez.
Ma propostition reste donc la même: Fermons, clôturons, enterrons une bonne fois pour toute Maupassy et ses incongruités scénaristiques, ce qui serait déjà fait depuis longtemps si deux malandres ne refusaient pas continuellement de faire leur devoir... Il faut pardonner à Maupassy, il ne savait pas dans quelle aventure il s'engageait... Et nous reviendrons, plus forts, plus expérients, plus maîtres, en une nouvelle histoire, dont cette fois le fil sera ininterrompu... À quoi servirait-il de remuer dans les eaux fétides que notre entousiasthme inexpérimenté a pu laisser échapper?

Pour le reste, sachez que j'ai été faire mon devoir ce matin, vous ne serez pas déçus. Mon vote est entre de bonnes mains, et merci à tous pour vos chauds conseils électoraux. Sachez qu'ils ont été absolument tous pris en considération héhéhé...

From La Belette, Lillois, Belgium 830  posted on 08.06.2007 9:44
Pardon, j'ai oublié de mettre le lien plutôt que l'article...l'habitude...

From La Belette, Lillois, Belgium 829  posted on 08.06.2007 9:42

Bin merde alors, Thomas avait raison pour Happart, hier !!! Et dire que j'ai défendu l'affreux en disant oui, incompétent et alcoolo (et socialiste), mais maffieux, à voir...c'est tout vu !!! ;-)))

Et toujours aujourd'hui, incarcération d'un conseiller communal socialiste à Liège pour le viol de sa belle fille de 13 ans, et deux nouvelles inculpations d'échevins socialistes à charleroi, dont le futur bourgmestre van cauwenberghe si l'actuel est inculpé, ce qui ne devrait pas tarder...mais JETEZ-LES !!! (on peut tjs rêver).

Happart, le négociateur (08/06/2007)


© DEVOGHEL Il est accusé d'avoir promis des marchés publics à Bierset en échange de faveurs

ESNEUX Comment s'offrir une maison d'une valeur de 250.000 euros hors TVA pour un prix de 150.000 TVA comprise ? Impossible, sauf si vous avez des amis influents.

C'est en substance ce que nous souffle un entrepreneur français. Sans faux-semblant, il accuse José Happart, le président du Parlement wallon, de lui avoir fait miroiter l'obtention de marchés publics en échange d'un prix défiant toute concurrence pour une construction à Esneux. Celle d'une de ses amies.

Et c'est pièces à l'appui que l'entrepreneur, certes pas tout blanc dans l'histoire, vient dénoncer ce qu'il appelle une confusion d'intérêts entre le public et le privé.

Le protocole d'accord pour la construction d'une maison daté du 2 mars 2007 fait mention des différents postes à pourvoir et est signé par José Happart.

L'homme n'est pourtant pas le propriétaire. Il agit pour le compte d'une amie très proche.

Ce protocole permet également de faire le lien entre l'entrepreneur français désireux de s'implanter à Liège et ce même José Happart.

Les travaux, devenant difficilement supportables pour cet entrepreneur qui ne voyait pas arriver de marché public, ont pris du retard. Un échange de lettres a donc débuté entre la propriétaire légitime de cette maison d'Esneux et l'entrepreneur.

Ce dernier y fait part de son impossibilité de mener à bien le chantier. "Malgré toute la volonté de rendre service à Monsieur Happart, et à vous-même, je suis incapable d'exécuter une maison d'un montant tel que vous le souhaitez", écrit-il. Les menaces d'appeler d'autres entrepreneurs à la rescousse ont alors inquiété l'entrepreneur qui est devenu de plus en plus explicite.

"Les propositions de me faire travailler avec une entreprise luxembourgeoise, pour faire les travaux du lotissement qu'il réalise sur le terrain de votre famille, ainsi que les travaux d'isolation des résidences autour de l'aéroport de Liège présidé par votre ami Monsieur José Happart, nous les avons toujours prises pour des poissons dans l'eau. Propositions qui n'ont qu'un but : nous faire plonger dans les prix encore et encore...", regrette l'entrepreneur.

Car, lorsqu'il parle de confusion entre marchés publics et privés, c'est bien de promesses de chantier à l'aéroport de Bierset et dans ses alentours que fait mention l'entrepreneur qui, finalement, n'a pas obtenu de marché public.





From Thomas 828  posted on 08.06.2007 9:33
Excellent!!!

From La Belette, Lillois, Belgium 827  posted on 08.06.2007 9:25
Un ange, vous dis-je ;-))) :

...‎
De : Anne Romeyer (anneromeyer1@yahoo.fr)
Envoyé : vendredi 8 juin 2007 14:19:43
À : coco@hotmail.com
« Je n'arrive pas à relire plus de deux pages avant de laisser tomber, vaincu par tant de médiocrité »
Coco vous êtes une grosse feignasse.

je trouve ca atroce, illisible, insipide, nul, même pas graveleux..
Ayé c’est bon ?
Z’avez fini ?

Non ce n’est pas illisible !!!

Les cheveux de Maupassy, coiffés à la Prince Charmant,
Eva et Maupassy dans un château.
La Deuxième Révolution,
Un petit estaminet fermé en 2462 alors que sa grasse patronne soutenait les estomacs des maquisards flamois dans leur résistance aussi belle qu'inutile.
28 premiers printemps retracés sur cyberlivre.
Un gros moustachu de la Concorde Civile.
Ils étaient faits.
Récidive...
Consommation de viande animale sauvage
Ernesto, leur employé.
La verrière explose en éclats.
Brigade 103 de la Commission Gastrique.
Détournement de graisses saturées, détention et consommation de mauvais cholestérol...
Ernesto le traitre.

Maupassy commença à sangloter doucement pendant que l'un des hommes le hissait à la branche la plus basse du vieux massif de bégonias.
Ernesto : "La femme d'abord !!!".
Deuxième mandat de Sylvester Bush III, fin des exécutions avec sang réel remplacés par des jeux de rôles.

Le docteur von Broum devant son écran.
Le coeur d'Eva.
Depuis plus de vingt-cinq ans qu'il attend Humboldt von Broum.
Maupassy ce petit être insolent, et son affreuse manière de prononcer son nom.
Eva, qui s'était refusée à lui lors de son adolescence, préférant le charme indécent d'un steak-frites
"Haut les mains !!!"
Ernesto ne bougeait plus .
Ernesto, trente ans plus tôt,Fortaleza..
Retour à la réalité.

Lady Scarlett...
Derringer 22mm, l'arme préferée des espionnes
Le MI5 l'avait contacté il y dix jours exactement, pour lui donner la mission de protéger la vie de M. Maupassy, soi-disant un riche industriel,
Eva en voyant Scarlett : "Maman??"
Ernesto : "Senhora ,Je vous ai sous-estimée, depuis notre dernière rencontre."
Arcade sourcillère pétée.
Fuite.

Quelques lumières scintillaient, telles des maisons de lutin.
Eva est manque. Elle doit avaler un steak.

Auvencelle Estrechelli
Tiens, un petit routier ou l'on sert parfois des plats défendus.
Von Broum l'infâme! von Broum l'inique! von Broum le méchant! von Broum qui avait, après la vague d'obésité qui frappa le monde civilisé au siècle dernier, qui avait soudoyé le pouvoir avec sa clique, qui avait instauré le végétarianisme en secte religieuse et dont les milices bien entraînées pourchassaient les fous qui osaient encore penser à manger de la viande...
Même Eva, la fille qui habitait au bout de la rue, et dont von Broum était depuis toujours amoureux,

Privé de saucisses le petit von Broum se tenait les oreilles! "Aaarh! Satanés mangeurs de viande!" hurla-t'il les bras levés dans son laboratoire secret.

Damné Maupassy! Tu vas payer pour les autres!!
Maupassy de Virlevent...
Ils nous appellent des monstres, maintenant ajouta Auvencelle
"On peut même plus manger une bonne côtelette en paix"
"Eva et moi, nous fuyons Humboldt von Broum ».
Les yeux de la vieille chouette s'éclairèrent quand il prononca le nom du tyran". .

Un vieux compte à régler.
Auvencelle Estrechelli : fameuse actrice politique, plusieurs fois nominée au Congrès, dont le conseiller politique n'était autre que
Von Broum.
Le scandale des saucisses au vitriol, des millions de victimes..


Vous avez tout pour raconter une chouette histoire.
Car il s’agit bien de cela n’est-ce pas ?
Raconter une histoire ?
L’idée d’une dictature végétarienne est très chouette et vos personnages prêt à vivre milles péripéties amusantes zé bondissantes pour peu que vous leurs accordiez à TOUS le même intérêt !!!
J’aime beaucoup les gracieux babillages de Maupassy, ils sont bidonnant. En revanche pour le personnage d’Ernesto, vous ne vous êtes vraiment pas cassé le bol ;-))
Coco, c’est pas possible qu’Ernesto trahisse Eva !!! Surtout pour de l’argent, paske sinon il faut enlever ça :

Eva lui avait confectionné un joli travail au point de croix, et lui avait donné, presqu'en cachette, sans s'en vanter à personne, et avec un mot très gentil. " A mon fidèle et affectionné Ernesto, un très joyeux anniversaire, Eva ". Ernesto avait appris par coeur le texte. Ou plutôt, à force de l'avoir lu, lu et relu, il s'en était imprégné.

Pourquoi vous en faites un méchant ? Moi je le prendrais comme personnage principal et j’en ferais un héros à la Martin Eden…Ouais enfin disons que je ferai un petit effort pour qu’on ai pas l’impression qu’il s’est échappé de « Rodriguez au pays des merguez » pour atterir direct dans votre récit.

C'est triste, j'aimais bien en écrivant.

Le vrai talent c’est de se faire plaisir.
C’est un belge qui l’a dit. Un grrrrrrrrand Belge ;-)

Ah oui et pis aussi y’a Jules Fox qui a dit ça :



« Le talent, c'est une question de quantité. le talent, ce n'est pas d'écrire une page, c'est d'en écrire trois cent. »

Hu hu hu ! Moi aussi je fais bien le Maupassy hein ?!

Il y a des gens qui écrivent et d'autres qui racontent des histoires.
Pourquoi ne pas reprendre les personnages un par un. Faisez une petite bio rien que pour vous et l'histoire se mettra en place toute seule;-)))
Euh par ex : Auvencelle : 73 ans - Célibataire sans enfant-
DONC ça NE PEUT PAS ETRE LA MAMAN d'ERNESTO !!!
Siiiiiiiii c'est sa môman ?!!
Oh mon dieu !!!
VON BROUM Junior, apprenant la nouvelle et voulant garder pour lui tout seul le pactole de Papa VON BROUM (le privateur de saucisses, cet épisode m'a traumatisé !) explosa la carrière d'Auvencelle. Oui mais il avait fait tout ça pour rien paske Auvencelle : RANAFOUTRE de la maternité !
Et hop sitôt le nain arrivé, direction Fortaleza...
Pardon je m'emballe ;-)
Allez hop au travail !!!
Bon ouik Coco.


Bon, fais chier, tous les trucs qu'elle a aimé, c'est des trucs que c'est pas moi qui ai écrit. C'est malin, ca. Quel mauvais goût !!! ;-))

From Thomas 826  posted on 08.06.2007 9:23
Sur ce rééquilibrage PS à faire d'urgence, je suis entièrement d'accord avec toi, et c'est vrai que le MR est celui qu'a le plus de chance de pouvoir le faire...
mais se décider à voter pour le gros Louis (mais bon, je l'aime bien moi le gros Louis) ou bien pour l'infect Reynders (un pro du budget ok, mais un type imbuvable), quelque part, ben ca me fait mal au bide.

From La Belette, Lillois, Belgium 825  posted on 08.06.2007 7:50
Oui, tu as certainement raison à 100 % sur le goût des plus conservateurs du Javelot, voir même de son goût de CHIOTTES, mais là, il s'agit d'élections à la CHAMBRE, où on n'évoque beaucoup de sujets mais JAMAIS l'urbanisme, les goûts et les couleurs, les briques ou à quoi devrait ressembler architecturalement la belle ville de Namur !

Et je dirais même, mon cher Watson, qu'en fonction des règles en vigueur chez écolo (très bonnes) et l'interdiction de cumul de 2 mandats, s'il est élu à la Chambre, il quittera automatiquement son poste d'échevin de l'urbanisme à Namur, et tu en seras débarassé....alors...;-)))

Mais bon, tout à fait personnellement, je crois que notre belle wallonie (un peu sinistrée, avouons-le ) a plus besoin de libération de la créativité (MR) que de Javaux, même si je l'aime bien, mais pour faire contre-poids à cette force d'inertie du PS wallon, seul le MR me semble capable d'équilibrer les choses en créant de l'emploi...;-)))

From Thomas 824  posted on 08.06.2007 4:25
Javaux!!!!!!!!!!!!!! Je m'insurge!!!!
Ne votez plus jamais Javaux (en tout cas les architectes!)
Ce monsieur, au deumeurant très sympa et très proffessionnel dans son rôle politique, a dans son cabas l'urbanisme à Namur. C'est une ca-ta-stro-phe!! Un retour à l'an mil!
Cet urluberlu n'a aucune notion architecturale et est profondément persuadé que le style "wallon" est une petite fermette quatre façade en belles briques rouges, avec des jolies lucarnes, des croisillons sur les châssis et des pots de géranium sur le rebords des fenêtres...
Donc, désolé monsieur Javaux, mais non. ou alors, abandonnez l'urbanisme à un autre plus compétent! na!

From Yorik 823  posted on 07.06.2007 15:53
Mmmmhhrrrmmoui...
Je... je vais y réfléchir...

From La Belette, Lillois, Belgium 822  posted on 07.06.2007 13:11
Et, il est complètement con, Happart, et tout le temps bourré, raciste anti flamin (bon, ca, il en faut), mais maffieux ? Probablement peut-être, mais beaucoup moins que ses confrères Mathot, Daerden, Vanderbiest (assassin), Arena et sa douche, le bourgmestre à Namur, tout le conseil communal de Charleroi (64 % des voix au PS en 1987...) depuis 20 ans, Coeme, Spitaels, Moriau, Vandenbrouck qui a "brûlé" l'argent noir, ....;-))

Yorik : si tu votais par exemple Javaux (président écolo) à la chambre et De stexhe (MR) au sénat, pouur faire un panachage ??? 2 personnes compétentes dans des partis non corrompus...

From Thomas 821  posted on 07.06.2007 12:17
mais pour José Happart évidemment!!!!! enfin!!! L'as des as! Le Maffieux des Fourons (qui est un peu la Corse belge...)

From Yorik 820  posted on 07.06.2007 12:13
Moi je veux bien mais voter pour qui alors?

From La Belette, Lillois, Belgium 819  posted on 07.06.2007 11:19
Non, malheureux, pas communiste, autant jeter ton vote à la poubelle, ou ne pas voter, c'est plus rapide et l'impact est le même !!! Il faut voter pour un des 4 partis "normaux", puisque eux seuls ont une possibilité de faire bouger les choses, en bien ou en mal, les autres sont des touristes qui veulent recevoir des fonds de campagne et puis ne pas les dépenser sauf en buvant des chimay bleutées, comme boum paf, arrête, ne fais pas ca, pourquoi pas FN alors, arrrh, pitié, vote UTILE, si tu votes, promets-le moi, arh, je vais passer tout mon dimanche dans une école à cause de cette saloperie, si j'apprends en plus que c'est pour que des GENS votent comme on se mouche dans un rideau, noooooon !!! ;-))

From Yorik 818  posted on 07.06.2007 10:58
En plus tous les politiciens wallons n'ont qu'un seul objectif: rejeter la faute sur les flamands, qui ont, eux, le même objectif en sens inverse. "Malheureusement, on regrette le peu de compréhension de nos amis flamands". "Malheureusement, il est regrettable que de bas intérêts politiques aient conduits certains politiciens flamands à cette décision..." On peut parier que c'est la première chose qu'ils vont faire en arrivant à la Chambre, pour commencer à justifier les promesses non tenues. On est bien!

En fait, les communistes, pourquoi pas... ils ne passeront jamais des 0%... Ça ne peut pas faire de mal...

From Yorik 817  posted on 07.06.2007 10:48
Il y a un article wikipédia sur les élections belges.... Court et intéressant. Il ressort des sondages que la Flandre voterait 1) christelijke democraten et 2) vlaams belang, et la Wallonie 1) PS 2) MR... Que faire dans ces conditions??? Les écolos? Mais ils mettent des drapeaux de prières!!!! Pour être EMPORTÉS par le VENT!!!!! Les communistes font 0% depuis 10 ans!!! et Alain Destexhe met en première page de son site une réplique de sa carte d'identité ou il est écrit, en lettres immenses: profession: MÉDECIN SANS FRONTIÈRES. Dans son blog il chante les louanges d'Anne-Marie Lizin!!!!

From Thomas 816  posted on 07.06.2007 10:33
Bah, vote pour les communistes, il en faut toujours un peu...
sinon, pour se faire une idée de la puissance politique de Perwez-le-marché :
http://www.mrper...748
http://www.ps-perwez.be/
http://www.perwez.ecolo.be/
http://www.andre-antoine.be/welcome/index.php
et pour finir, (et aussi pour bien rigoler) ici, la liste des résultats des communistes à perwez :
http://www.ibzdgip.fgov.be/r...o=155


From Yorik 815  posted on 07.06.2007 10:26
J'aurais dû m'inscrire à Anvers, pour voter pour NEE...

From Yorik 814  posted on 07.06.2007 9:53
Je vais googler un peu sur lui, pour vérifier si il ne trempe pas dans trop de dessous de tables...
Il faudrait que je trouve une liste des candidats de Perwez...
C'est demain mon vote, aïe aïe... Il faut que je me décide

From La Belette, Lillois, Belgium 813  posted on 07.06.2007 6:45
Maupassy : Ne demande jamais ton chemin à celui qui sait. Tu pourrais ne pas te perdre.


Et, j'ai envie de recommencer, mi.

Yorik, si tu n'as point encore exprimé ton vote, j'ai oublié Alain Destexhe, pour le Sénat (7° sur la liste MR Sénat), il est très très bien lui j'ai l'impression, c'est un médecin, il est parti 10 ans en afrique avec MSF puis est revenu ici et exerce en Belgique je crois, il connaît super bien ses dossiers, comme le dossier génocide Rwanda - paras, c'est lui qui est à la base de la commission d'enquête, c'est pas un politicard mais un "citoyen engagé" ;-), il a pas l'air con du tout, et me fait moins chier qu'un cacique de parti fouutu dans le formol et qui ne pourrait rien faire d'autre que de la politique même s'il en avait marre, car il ne saurait faire que serrer des mains et obliger des affidés qui lui devraient qui un logement social en dépassant la file, qui un beau poste à l'administration sans diplôme...moi je vais voter pour lui au Sénat, rejoins moi, un vent nouveau souffle sur le pays, tout va très bientôt aller mieux, les exilés vont revenir au pays réclamer leurs prébendes, tu...viens...

From Grégoire 812  posted on 06.06.2007 22:31
oui... je...

From Yorik 811  posted on 06.06.2007 17:24
Très pompeux...

From Grégoire 810  posted on 06.06.2007 15:44
Yorik, l'adresse du terrain est Avenida Artur Magalhães.

From Grégoire 809  posted on 06.06.2007 15:43
oh...

From Yorik 808  posted on 06.06.2007 13:41
avez-vous VU que pendant que vous PARLIEZ j'ai fait une modification? Si, ici au-dessus, regardez, on peut maintenant afficher les 50 derniers messages. C'est fat SPÉCIALEMENT pour ceux qui ne viennent que RAREMENT voir, et qui n'ont pas envie d'afficher les 788 messages...

From La Belette, Lillois, Belgium 807  posted on 06.06.2007 13:32
Arh...la virgule. Comment ais-je pu me laisser prendre ainsi...quel débutant...

(ca me rappelle un ""Georges et Louis racontent"", aux Ed. Fluide Glacial)...;-))

J'ai une FURIEUSE envie de fondue au fromage...

Mais est-ce bien RAISONNABLE ?

Je vais voir Violette...hin hin hin, elle est TAREE. Ca devient un ETRE HUMAIN, et non plus seulement une PLANTE.

From Grégoire 806  posted on 06.06.2007 12:03
surtout qu'il existe des sites qui utilisent bel et bien les virgules, donc il faudrait traiter la chose au cas-par-cas...